Here are all of the posts tagged ‘Social TV’.

La revue du lundi par We Are Social #229

par Alain Bretillot dans News

Le reach diminue mais l’engagement augmente sur Facebook
Selon une étude menée par Komfo, les publications des pages Facebook ont vu leur reach baisser mais bénéficient néanmoins d’un meilleur engagement. En effet, malgré une portée qui a baissé de 55%, le taux de clic a quant à lui augmenté de 48%. Pour Anna Brill Jørgensen, marketing manager chez Komfo, on assiste à un changement de vision chez les spécialistes, «alors qu’ils voyaient Facebook comme une plateforme de masse gratuite, celle-ci est désormais considérée comme un véritable outil de dialogue et d’engagement ».

Facebook lance le bouton « Like » sur mobile
C’est officiel, le Like est désormais accessible à tous ! Les développeurs peuvent dès maintenant intégrer le bouton au sein de leurs applications mobiles afin de convertir les utilisateurs en fans directement depuis l’application. Ne reste plus qu’à choisir le moment le plus opportun. Lorsque l’utilisateur ouvre l’application pour la première fois ? Lorsqu’il passe à un niveau supérieur ?

Facebook veut connaître votre santé
Le réseau social serait sur le point de lancer des communautés d’entraide sur la santé. Les membres pourront ainsi interagir entre eux sur leurs problèmes de santé à l’instar de Doctissimo. Facebook serait aussi en train de développer des applications spécifiques dédiées à la santé avec des professionnels du secteur.

Un nouveau design pour l’application LinkedIn Pulse
Le réseau social le plus utilisé des professionnels teste actuellement un nouveau design pour son application Pulse. Avec une nouvelle typographie, une nouvelle mise en page et du contenu personnalisé, cette nouvelle interface a été pensée pour faciliter la lecture et la navigation. C’est à vous d’en juger !

Yahoo projette d’investir 20 millions de dollars dans Snapchat
D’après The Wall Street Journal, Yahoo planifie d’investir 20 millions de dollars dans Snapchat, ce qui valoriserait la start-up à 10 milliards de dollars. Snapchat deviendrait alors un important partenaire stratégique pour Yahoo qui cherche de nouveaux moyens de distribuer son contenu, ses apps et ses publicités à travers le monde.

Les statistiques de social TV Twitter arrivent au Royaume-Uni
Déjà mis en place aux Etats-Unis en partenariat avec Nielsen, c’est au tour du Royaume-Uni d’obtenir les statistiques de social TV Twitter. C’est donc en partenariat avec Katar Media que le réseau social fournira plusieurs data intéressantes pour les chaînes de télévision et les annonceurs à savoir :

  • Le nombre d’auteurs uniques et leur affinité avec le programme
  • L’audience
  • Le nombre d’impressions autour du programme TV
  • Le nombre de tweets et retweets avant, pendant et après le programme
  • Le nombre moyen de tweets par minute et le plus grand volume de tweets par minute

Alors que plusieurs pays d’Europe travaillent sur le lancement du même type de service, le Royaume-Uni est le premier pays européen à voir ce type d’outil mis en place.

#ThatSongWhen : Vos souvenirs en musique par Spotify
Nous avons tous une chanson qui nous rappelle un souvenir, un moment particulier. C’est en tout cas ce que pense Spotify qui propose aux internautes de partager leurs souvenirs en musique avec sa nouvelle campagne online et social media #ThatSongWhen. En se rendant sur le site dédié, les utilisateurs peuvent ainsi chercher la chanson de leur choix dans le catalogue Spotify et raconter le souvenir associé pour ensuite le publier avec le hashtag de la campagne.

M&S fait équipe avec des blogueuses pour une série de vidéos « food »
Dans le cadre de sa campagne “Adventures in Food”, la chaîne de magasins Marks & Spencer a réalisé 3 vidéos avec des blogueuses afin de mettre en avant ses produits et démontrer avec quelle simplicité il est possible de cuisiner des plats originaux. À la base de chaque film, les blogueuses découvrent un lieu inconnu et ont pour challenge de réaliser une recette grâce aux ingrédients mis à leur disposition.

DHL critiqué pour son utilisation d’un drame en F1
Le Grand Prix de F1 du Japon a été marqué ce dimanche par l’accident très spectaculaire du français Jules Bianchi, actuellement dans un état grave. Si de nombreuses marques ont apporté leur soutien au pilote, DHL s’est fait remarquer par une publication maladroite à ce sujet. Sur sa page Facebook dédiée à la Formule 1, la société de logistique Allemande a eu la mauvaise idée de réclamer des « likes » pour soutenir le pilote français. La publication a été supprimée mais les captures d’écran circulent toujours, ce qui provoque encore la colère de nombreux internautes.

tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

La revue du lundi par We Are Social #214

par Hugo Clery dans News

Twitter et télévision : un couple gagnant
La Social TV est un des fers de lance de Twitter et le catalyseur de son format publicitaire « Amplify ». La plateforme s’est associée au cabinet d’études SMG afin de prouver l’efficacité de Twitter dans des campagnes synchronisées avec la télévision. Les résultats de l’étude montrent un impact conséquent sur la visibilité des annonceurs et des résultats positifs en terme de ROI, avec une augmentation de 50% par rapport à une campagne exclusivement TV. Le reste de l’étude s’intéresse au comportement des utilisateurs Twitter face à la télévision ainsi qu’au phénomène du second écran.

Etude-Twitter-SocialTV

Facebook lance Slingshot, le concurrent de Snapchat
Facebook a officiellement lancé Slingshot, le concurrent de Snapchat. L’application permet d’envoyer des photos et vidéos en y insérant légendes et dessins, tout comme Snapchat. La principale différence réside dans le mode d’interaction : afin de visualiser une photo ou une vidéo reçue, il est nécessaire d’en envoyer une au préalable. Slingshot est disponible sur iOS et Android.

Snapchat lance Our Story, des timelines collaboratives géolocalisées
Après avoir lancé Stories en octobre dernier, Snapchat permet désormais, avec « Our Story », de partager ses « snaps » avec tous les utilisateurs situés au même endroit. Une fonctionnalité utile lors des festivals, concerts et autres évènements. Our Story n’est pas ouvert pour l’instant aux particuliers, mais il est facile d’imaginer des dispositifs similaires aux hashtags, pour les évènements privés, mais aussi pour la télévision (Social TV).

Facebook : des vidéos en auto-play sans publicité ?
Les publicités vidéos en auto-play sont expérimentées par les marques depuis plusieurs semaines, le format est maintenant voué à être accessible au plus grand nombre. Certaines marques ont observé que des vidéos postées sur leur page se jouaient automatiquement sur smartphone sans qu’aucun investissement média n’ait été réalisé. Cela devrait davantage mettre en avant le format vidéo natif de Facebook.

Twitter supporte enfin les GIFs
Cela fait des années que les utilisateurs réclament le support des GIFs par Twitter (et Facebook), le format d’image animée étant depuis longtemps un standard dans les conversations. C’est maintenant chose faite, Twitter l’a annoncé la semaine dernière. Les images ne s’animent pas automatiquement depuis la timeline, il faudra cliquer dessus pour voir l’animation. Certaines marques n’ont pas manqué de tester la fonctionnalité dès son lancement !

Des publicités Tumblr sur les sites Yahoo
Yahoo va bientôt afficher des publicités issues de posts Tumblr sponsorisés sur les sites de son réseau. Après avoir fait l’acquisition de la plateforme de microblogging l’année dernière, Yahoo compte donc pousser son modèle publicitaire tout en faisant le lien entre les deux plateformes. Lipton, Lexus ou encore les prochains films Hunger Games seront parmi les premiers annonceurs à expérimenter ce format.

LinkedIn lance une application dédiée à la recherche d’emploi
LinkedIn Job Search, c’est le nom de cette application iOS lancée par LinkedIn pour faciliter la recherche d’emploi sur le mobile. Le réseau social professionnel pousse pour la première fois l’une de ses fonctionnalités phares pour en faire un outil indépendant. LinkedIn Job Search permet donc de rechercher des annonces d’emploi et de postuler en toute confidentialité : aucune activité ne sera partagée avec les contacts de l’utilisateur. L’application est disponible pour l’instant sur iOS aux US et sous peu dans d’autres pays.

Les marques US supportent l’équipe nationale de football
Aux Etats-Unis, les marques tentent le tout pour le tout afin de se positionner derrière l’équipe nationale de football pendant la Coupe du Monde. Ainsi, de nombreux tweets de Volkswagen, Listerine ou encore McDonald’s ont été axés autour de la compétition et de l’équipe US. Des marques, mais aussi des célébrités / politiques : Barack Abama, Joe Biden ou encore Jimmy Fallon se sont exprimés lors du premier match de l’équipe nationale contre le Ghana, qui a généré plus de 4,9 millions de tweets au global.

La MLS transforme les footballeurs en super-héros sur Vine
La Major League Soccer a décidé de transformer 7 joueurs américains en super-héros, suite à la tête plongeante de Robin van Persie lors du match d’ouverture (grâce à laquelle il est devenu Superman pour les internets). Ainsi, en faisant appel à des illustrateurs et Vineurs professionnels, la ligue de football US a proposé des vidéos originales faisant l’usage de l’animation et du stop-motion. La campagne aurait atteint pas moins de 40 millions de personnes depuis son lancement.

L’équipe de foot US de San Francisco récompense ses fans
Les fans de l’équipe de San Francisco (les 49ers) pourront être récompensés de leur fidélité en ligne. Ainsi, regarder des vidéos et des articles sur le site de l’équipe ou encore suivre ses comptes Facebook et Twitter pourront faire l’objet de récompenses : du matériel de football ou encore des places pour les matchs. L’équipe proposera aussi une application qui permettra de récompenser les fans durant les matchs dans son nouveau stade, permettant au programme de vivre à la fois online et offline.

Tide compte les tâches dans la saison 4 de Game of Thrones
Quand on est une marque de détergeant comme Tide, il est essentiel de se différencier par le ton et le contenu. La marque l’a très bien compris en profitant de la diffusion de la saison 4 de Game of Thrones pour prendre la parole. Tide a posté sur Twitter une infographie comptant les différentes tâches produites tout au long de la saison, qu’elles soient de sang, d’huile, de vin ou encore de larmes. C’est osé de parler de sang pour une marque, mais quand il s’agit de détergeant, le lien avec Game of Thrones est un choix très porteur.

tags: , , , , , , , , , , , , , , , , ,

La revue du lundi par We Are Social #210

par Hugo Clery dans News

Facebook lance une fonctionnalité inspirée de Shazam
Dans sa version application mobile, Facebook va bientôt permettre de détecter une chanson ou un film grâce au microphone de l’utilisateur. L’option, facultative, est inspirée de Shazam et permet de détecter facilement la musique écoutée ou la série visionnée lors de l’écriture d’un statut. Une nouvelle fonctionnalité qui permettra à Facebook de connaître d’avantage ses utilisateurs et leurs habitudes de consommation culturelle.

 

Facebook déclenche la polémique avec son bouton « Demander »
Facebook incite souvent ses membres à compléter les informations présentes sur leur profil et à demander à leurs amis certaines informations manquantes sur leur propre profil. Et bien il sera bientôt possible de demander à un ami de préciser le statut actuel de sa relation amoureuse, pour peu que cette information soit absente sur ledit profil. Une fonctionnalité qui se rapproche de certains sites de rencontre, Facebook proposant ainsi un degré de curiosité assez intime.

Facebook a lancé son bouton « a voté »
La semaine dernière, Facebook permettait à des millions de personnes de déclarer qu’ils avaient voté à tous leurs amis. Le bouton « a voté » avait déjà été instauré en 2010 et 2012 aux Etats-Unis et en Inde début mai. L’Europe, la Colombie, la Coréee du Sud, la Nouvelle Zélande et le Brésil furent donc les derniers pays à en profiter lors de leurs élections parlementaires. Une fonctionnalité qui devrait régulièrement réapparaitre lors de votes importants. En Europe, ce bouton « I am a voter » a été mis en place hier, dimanche 25 mai, lors des élections européennes.

Facebook change ses paramètres de confidentialité par défaut
Pour tous ses nouveaux membres, Facebook a opéré un changement dans la visibilité des statuts postés. Jusqu’à maintenant, chaque nouveau post était visible de tous (en mode « Public). Désormais et à partir de jeudi, les statuts postés ne seront visibles que par les « amis » du membre Facebook. Le changement n’affecte pas les membres actuels qui seront simplement invités à revoir leurs paramètres de confidentialité lors de l’écriture d’un statut.

Nielsen et Twitter identifient désormais la démographie dans leurs audiences TV
Partenaires depuis 2012, Nielsen et Twitter publient régulièrement les audiences Social TV de plus de 250 chaînes US. En plus du nombre de tweets, Twitter TV Ratings affiche désormais la démographie des utilisateurs, soit l’âge et le sexe. L’indicateur concerne les téléspectateurs commentateurs mais aussi leurs audiences respectives. Soit un moyen d’atteindre des populations externes au coeur de cible d’un programme.

Pinterest améliore ses insights pour les entreprises
Pour toute marque présente sur Pinterest, la présence d’Insights à l’instar de Facebook est une nécessité. Un module d’Analytics gratuit est disponible, mais pour aller plus loin, des outils tiers peuvent s’avérer nécessaires. Pinterest a décidé d’ouvrir son API aux développeurs de ces outils afin de proposer aux entreprises des outils d’Analytics poussés. Ces outils devront prochainement devenir plus riches et complets dans le but d’analyser en détail sa présence de marque sur Pinterest.

Adidas personnalise vos chaussures avec vos photos Instagram
À compter du mois d’août, Adidas permettra à ses clients de personnaliser leurs chaussures avec la photo Instagram de leur choix. Ainsi, il sera possible d’acheter des sneakers aux couleurs du dernier burger que vous avez mangé dans le 11ème ou de votre dernier selfie au filtre vintage. Un degré de personnalisation inédit, qui va au-delà du simple changement de couleur ou de logo.

 

La marque de bière Miller Lite crowdsource son futur spot TV
Miller Lite incite ses fans à poser avec ses produits sur Twitter et Facebook et ainsi d’avoir une chance d’apparaître dans la prochaine pub TV de la marque. La campagne « Show Us Your Miller Time » incite tous les participants à utiliser le hashtag #ItsMillerTime pour gagner des lots d’une valeur de 1000$. Une motivation supplémentaire qui permettra à coup sûr à la marque de bière de récolter de nombreuses photos pour sa prochaine publicité.

Budweiser lance une plateforme digitale pour la Coupe du Monde de la FIFA
Cette année, la marque de bière Budweiser est partenaire officielle de la Coupe du Monde de la FIFA. Pour marquer le coup, un minisite appelé « Rise as One » a été mis en place afin de proposer des contenus dédiés. La marque s’est associée à Vice et Fox Sports afin de proposer des vidéos documentaires et témoignages montrant la passion du football à travers le monde. Des Twitter Cards seront postées par la marque pour faire voter l’homme du match à ses followers.

Save The Children cherche le nouveau visage de son compte YouTube
L’ONG Save The Children lance un casting sur YouTube afin de trouver la personne qui sera en charge du compte YouTube et de sa stratégie éditoriale pendant 1 an. Chaque participant devra se filmer et expliquer en une minute pourquoi il doit remporter le job. Un jury composé de journalistes et présentateurs TV dressera une première shortlist, le public votant à la fin pour décider du gagnant. Une initiative visant à parler aux jeunes générations et de s’insérer dans leurs pratiques sur YouTube.

STA Travel encourage le voyage en Australie grâce à Instagram
L’agence de voyages australienne STA Travel veut donner envie aux jeunes Australiens de voyager à l’intérieur de leur propre pays, plutôt que de partir à l’étranger. Avec l’aide de We Are Social, la campagne #WanderAustralia a été lancée. L’utilisateur est invité à faire une sélection de plusieurs photos prises par des membres Instagram influents et d’en faire un diaporama sous la forme d’un ancien stéréoscope afin de rester dans l’esprit vintage. Un concours à la fin du visionnage permet de courir la chance de gagner un bon d’achat  STA Travel d’une valeur de 5000 $ AUD, et de concrétiser ainsi les envies d’évasion qui ont pu naître en regardant les nombreuses photos !

Quand les marques britanniques se réapproprient un hashtag à succès
Jeudi dernier, Greg Heaslip, un vigile de l’agence britannique Arcadia, écrit une demande de congé et l’envoie accidentellement à toute sa société. La bourde se retrouve sur Instagram avec le hashtag #GiveGregTheHoliday, qui se retrouve en trending topics à travers l’Europe. Il n’en fallait pas plus pour que certaines marques investissent la conversation. Ainsi, TrekAmerican, l’organisateur de périples en Amérique, lui a proposé un voyage tout frais payés avec billets d’avion pour Las Vegas. D’autres marques ont également répondu à ce tweet : Miss Selfridge a proposé des robes à une éventuelle compagne de voyage et BHS UK, des polos et shorts pour la chaleur de Las Vegas.

Quand Coldplay fait la publicité d’une société d’affichage
La société d’affichage publicitaire britannique Outdoor Plus a récemment tweeté une affiche de Coldplay présente à l’entrée du tunnel Underpass à Londres. Le compte Twitter du groupe a retweeté la photo à ses 12,4 millions followers, générant une immense publicité pour la société d’affichage. Plus de 1000 retweets cumulés ont fait le bonheur d’Outdoor Plus qui ne se serait jamais attendu à autant d’attention.

tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

La revue du lundi par We Are Social #197

par Arthur Feraud

Le mobile est le support de choix pour Facebook et Twitter
Nielsen vient de publier une étude sur le consommateur digital aux US, révélant l’importance grandissante du mobile pour les utilisateurs de Facebook et Twitter. Les deux services sont utilisés davantage sur mobile que sur desktop, la tendance étant bien plus importante pour Twitter. En effet, les utilisateurs Facebook passent 7h43 par mois sur l’application mobile, contre 6h24 sur le desktop. Pour Twitter, l’écart est bien plus important avec 3h07 passés par mois sur l’application mobile et seulement 36 minutes sur la version web desktop. Les deux plateformes ont fait des efforts conséquents ces dernières années sur le mobile, afin d’optimiser l’expérience utilisateur et la performance de leurs applications.

Les Facebook ads plus efficaces en termes de portée
Une étude menée par Neustar démontre que la publicité sur Facebook a un impact plus significatif à 197 % sur la portée du message que les publicités sur d’autres canaux. L’étude explique, entre autre, que le social media offre un ciblage plus qualifié et des utilisateurs plus exposés du fait de leur comportement sur les réseaux sociaux : temps de connexion plus long, démultiplication des clics, propension a interagir plus importante, etc.

Facebook et la social TV : le temps réel avant tout
Suite à leur partenariat, Facebook et SecondSync ont dévoilé une étude à propos des conversations en rapport avec la télévision sur le réseau social. On y apprend notamment que 60 % des interactions liées à un programme TV ont lieu pendant sa diffusion. Autre statistique intéressante, le nombre de personnes qui interagissent pendant la diffusion d’un programme représente parfois une partie significative de son audience. Le reste de l’étude est à découvrir ici.

Twitter teste une nouvelle interface
Matt Petronzio, journaliste américain, a eu la surprise de découvrir mardi dernier quelques changements sur son profil Twitter. En effet, le réseau social a décidé de tester une nouvelle interface auprès de quelques utilisateurs avec des Tweets plus simples et des visuels plus grands. Très proche de celles de Facebook et Google +, cette interface a été critiquée par plusieurs utilisateurs de Twitter.

Facebook se dote d’une section Trending Topic
Connus sur Twitter, les Trending Topics débarquent également sur Facebook. Installés à droite du News Feed, ils vous informent en temps réel des sujets les plus populaires sur le réseau. Récemment, plusieurs utilisateurs se sont même aperçus qu’ils étaient enrichis par un post d’ami, de célébrité ou de page publique. A terme, ce nouveau dispositif pourrait profiter aux pages de marques traitant de sujets chauds.

Affichage des noms d’administrateurs de pages Facebook
Les personnes qui participent à la gestion de pages Facebook vont pouvoir connaitre le nom des administrateurs qui ont posté et commenté sur la page. Le nom s’affichera juste à côté des publications et des commentaires. Ils pourront aussi savoir qui a publié ou programmé des publications en consultant le journal d’activité de la page. Ces informations seront visibles seulement par les administrateurs. La fonctionnalité sera disponible le 20 février et ne sera pas rétro-active.

Facebook ajoute les « Pages to Watch » aux insights
Facebook permet aux administrateurs de pages de mieux surveiller l’activité de leurs concurrents en intégrant les données des « Pages to Watch » dans leurs insights. Auparavant, les administrateurs ne pouvaient sélectionner que 5 pages afin de surveiller leurs évolutions en termes de popularité et d’activité, et ainsi vérifier l’activité de pages concurrentes ou similaires. Or, Fialkov Digital a récemment remarqué que des données plus précises sur les pages suivies étaient disponibles directement dans les insights de la page. Grâce à cela, les administrateurs pourront maintenant comparer leur propre page à celles qu’ils suivent, en ce qui concerne les likes, les posts et l’engagement.

BBM met à jour son application pour iOS et Android
BlackBerry lance aujourd’hui une nouvelle version de son application de messagerie instantanée pour iOS et Android avec des changements importants à la clef. Cette nouvelle version BBM 2.0 inclut des appels gratuits entre iOS, Android ou téléphone BlackBerry, gagnant ainsi une fonction qui lui faisait grandement défaut. Parmi les nouvelles fonctionnalités de l’application, le partage de sa position actuelle ainsi que l’ajout de Dropbox seront présents sur cette version 2.0. Enfin, l’utilisateur aura l’opportunité de participer à des discussions ouvertes autour des thèmes qui l’intéressent grâce à l’instauration de BBM Channels. Une remise à neuf pour BBM qui va sans doute permettre à l’application d’attirer de nouveaux utilisateurs et d’émerger un peu plus sur un marché concurrentiel.

Le Labour Party utilise Look Back pour attaquer le Premier Ministre
Le Parti travailliste britannique a utilisé le format vidéo « Look back » lancé par Facebook à l’occasion de ses 10 ans, pour parodier le Premier Ministre David Cameron et attaquer les Tories. Cet « hommage » vidéo, lancé pour rappeler les moments les plus mémorables du Premier Ministre, inclut les décisions politiques les moins appréciées du Parti conservateur présentées sous la forme de « posts les moins aimés », sur un fond musical faussement nostalgique.

Heineken défie les hommes pour la Saint-Valentin
Les hommes n’aiment pas révéler leurs sentiments, c’est le cliché sur lequel la célèbre marque de bière a joué pour sa campagne #DateInABox. Pour recevoir cette boîte contenant une mystérieuse soirée pour la Saint-Valentin, la gent féminine était invitée à interpeller la marque sur le compte Twitter @heineken_US. Une fois la boîte reçue, le seul moyen de l’ouvrir était que leur petit ami clame ses sentiments en partageant une photo sur Instagram. Qui a dit que le champagne était la boisson des amoureux ?

Du tweet sponsorisé à l’acquisition d’un véhicule
Après l’annonce de leur partenariat, Twitter et Datalogix ont récemment présenté leurs premières conclusions en matière de « drive to sale ». Les deux sociétés ont souhaité démontrer l’impact des tweets organiques et sponsorisés sur les ventes de véhicules aux États-Unis. Sur la base des comptes Twitter de 10 marques automobiles, l’étude menée a permis de déterminer, entre autres, que les consommateurs américains ayant interagi avec le contenu sponsorisé d’une marque avaient 32 fois plus de chance d’acquérir l’un des véhicules de la marque qu’un utilisateur moyen de Twitter.

Le hashtag #ekbwk de Kay Jewelers irrite Twitter
La chaîne de bijouteries américaine Kay Jewelers a récemment mis à l’antenne un spot mettant en scène un homme et sa fiancée au restaurant le soir de la Saint Valentin. La jeune femme, obnubilée par son téléphone, ne lui prête attention que lorsque celui-ci lui envoie un message lui demandant de lever les yeux pour qu’elle découvre le collier qu’il s’apprête à lui offrir. Le spot se conclut sobrement avec l’apparition du hashtag #ekbwk, comprenez « Every Kiss Begins With Kay ». Tout aurait pu s’arrêter là, mais c’était sans compter sur la réactivité des internautes qui se sont empressés de détourner ce hashtag imprononçable et de critiquer l’attitude désinvolte de la jeune femme. Florilège.

 

 

 

Les marques investissent Twitter pour la Saint Valentin
Après le Super Bowl, les marques redoublent de créativité sur Twitter pour la Saint Valentin et déclarent leur amour sous différentes formes. Swiffer interpelle langoureusement la marque de nourriture pour chien IAMS et Oldspice. La marque de papier toilette Charmin envoie des #Charminlovenotes à @DiGiornoPizza, @chipotletweets ou encore @Febreze_Fresh. @Intel quant à lui envoie un cœur sur Vine à @ToshibaUSA. Décidément, les marques se témoignent leur affection !

 

Pizza Hut pourrait être votre parfait rendez-vous
Votre parfait compagnon ne serait-il pas celui prêt à prendre votre commande et vous porter une pizza après une longue journée de travail ? Pour sa campagne de Saint Valentin, Pizza Hut a crée une page spécialement dédiée sur OkCudip avec pour objet de trouver l’internaute qui a la plus belle idée de demande en mariage. Pour participer, il suffit d’envoyer une vidéo Instagram racontant sa demande avec le hashtag #CommitToGreatness avant le 21 février au compte @pizzahut. L’introduction des marques dans les sites de rencontres est-elle en train de devenir une nouvelle tendance ? A suivre…

Les fans de la Juventus Turin réalisent le premier Tifo social #LoveJu
La Juventus de Turin, avec l’aide de We Are Social Italie, a proposé un projet original pour engager les fans du club à travers le monde : le premier Tifo conçu et sélectionné exclusivement sur les réseaux sociaux. Le Tifo créé par Steven Kem, un jeune fan Bianconeri, a ainsi comptabilisé 3 122 votes via l’application Facebook dédiée à l’opération parmi les 4 500 participants inscrits et plus de 18 000 votants. Sur place, le Tifo choisi par les fans a impliqué plus de 25 000 fans portant chaque morceau lors de sa révélation en ouverture du match Juventus Turin vs Inter Milan. #LoveJu était par ailleurs le hashtag repris par les supporters pour leurs messages de soutien à la Juve sur Twitter. Une sélection de tweets a ainsi été diffusée sur les écrans géants du Juventus Stadium avant le match, parmi les 13 500 messages reçus pour l’opération. Cette opération a aussi permis à la Juventus de Turin d’atteindre les 10 millions de fans sur Facebook juste après le match !

Twitter fait de la publicité pour Vine sur Flipboard
Vine comptait 40 millions d’utilisateurs d’après les derniers chiffres communiqués en août. Twitter semble chercher à développer l’audience de sa plateforme puisque la firme diffusait dernièrement sur une autre plateforme, Flipboard, une publicité pleine page pour Vine.

Les sponsors de la Team USA encouragent leurs athlètes sur Twitter
Quand certaines marques comme Airbnb n’hésitent pas à capitaliser sur les #SotchiProblems, les marques sponsors de l’équipe nationale américaine préfèrent mobiliser leur communauté pour encourager leur athlètes. C’est notamment le cas de BMW et sa bannière regroupant les encouragements des abonnés. Mais aussi d’AT&T et de son application #ItsOurTime proposant à ses clients de chanter l’hymne nationale américaine pour être ensuite diffusée sur le « Wall of Support » auquel accèdent les athlètes, ou encore de la campagne #everywhere de Visa promouvant l’histoire des membres de l’équipe, accompagnée d’une compilation de Vines documentant les Jeux. Une initiative qui semble porter ses fruits pour Visa qui est mentionnée plus de 5 000 fois sur Twitter, ainsi que sur différents blogs et forums.

tags: , , , , , , , , , , , , , ,

Super Bowl : la grande messe social TV

par Arthur Feraud

Go Big or Go home
Ce week-end avait lieu la rentrée sportive et publicitaire de l’année. La 48ième édition du Super Bowl se tenait au MetLife Stadium de NewYork pour la finale du championnat de football américain opposant les Broncos de Denver aux Seahawks de Seattle.

Le Super Bowl donne le ton d’une année 2014 qui s’annonce très sportive mais surtout très « sociale » pour les marques dans la mesure où les évènements planétaires rassemblent les foules et sont des occasions d’entrer en conversation avec le grand public (Jeux Olympiques d’Hiver de Sotchi le 7 février, Coupe du Monde de Football cet été à Rio).

Retour sur le Super Bowl et les stratégies de communications sociales des marques…

La puissance du Super Bowl n’est plus à démontrer. Les 30 secondes de présence publicitaire atteignent des records : 4 millions de dollars le spot court, 8 à 9 millions de dollars la minute. Ces investissements ne refroidissent pas les plus grands annonceurs : on note, entres autres, la présence de Coca Cola, Budweiser, Bud light, Axe, Doritos, Audi, Volkswagen mais aussi Jaguar qui, pour la première fois s’invite à cette «grande messe publicitaire » pour reconquérir le marché US. Les campagnes rivalisent d’ingéniosité, de finesse, d’humour et ont pour but de toucher en plein cœur des spectateurs avides d’un spectacle haut en couleur. Preuve en est, en 2012, ce sont 99,3% des téléspectateurs qui sont restés scotchés devant leur téléviseur pendant les coupures pub durant la totalité d’un show qui dure 4 heures.

Ce n’est pas anodin. Le Super Bowl est certes un rendez vous :

  • Sportif,
  • Artistique (performance de Bruno Mars et des Red Hot Chilli Pepers pendant le half-time de 2013),
  • Mais surtout un rendez vous publicitaire fort !

Un show télévisé qui trouve écho sur nos « seconds écrans ».
On le voit d’année en année, Facebook et Twitter sont des acteurs à part entière des programmes télévisés. La social-TV ne cesse de croître et de se développer au sein des canaux traditionnels si bien que coupler médias et médias sociaux est devenu un standard.

L’agence Crowdtap prédisait ainsi que lors de la finale 2014 du Super Bowl :

  • 67,4% des téléspectateurs partageraient les publicités sur les réseaux sociaux
  • 41,2% seraient connectés à Facebook ou Twitter pendant la quasi totalité du jeu
  • 11% seulement ne se connecteraient pas sur les réseaux sociaux

Pour ces partages, 55% des internautes utiliseront Facebook et 25% le feront grâce à Twitter.

Et de quoi parlent les consommateurs sur ces réseaux ?

  • 56,3% évoquent les performances des joueurs et des équipes,
  • 55,8% discutent des publicités et notamment de celles qu’ils préfèrent,
  • 50,5% parlent du show de la mi-temps,
  • 20,1% ont publié une photo d’eux en train de regarder le match : #superbowlselfie ;)

La conversation se passe réellement en ligne. Les grands sujets y sont abordés : performances sportives, conversations autour de campagnes publicitaires, valorisation de soi sur les réseaux, autant d’occasions pour les marques de rebondir de ces champs de conversations pour essayer de sortir du lot.

L’essor des médias sociaux déplace l’attention sur les espaces conversationnels
Les connexions web, lors du soir du Super Bowl, ne cessent d’augmenter d’année en année, appuyant le fait que « la télévision connectée et le double écran » est une pratique qui se développe. Une étude Adobe a prédit que pour cette édition 2014, plus de 50% des téléspectateurs regarderaient le match avec leur Smartphone en main et qu’un sur trois partagerait du contenu sur les réseaux sociaux.

Un changement de paradigme : la prise en compte de l’instantanéité
Les marques se doivent de fait d’intégrer ces nouveaux canaux disponibles, en couplant leur campagne média à une stratégie sociale pour leur assurer une certaine visibilité. Le cas le plus emblématique celui d’Oreo en 2013 avec son tweet retweeté plus de 10 000 fois. Un exemple de réactivité prodigieux. Là est l’intérêt. Réussir à capter un moment clé et à le réinterpréter de manière intelligente dans le but d’émerger. C’est ce qu’a réussi avec brio Arby’s lors de la cérémonie des Grammy Awards sans pour autant avoir investi des millions. La notion de temps réel est extrêmement difficile à apprivoiser, les marques avancent à tâtons et la part de risque est aussi grande que la part de succès.

Différentes tactiques utilisées pour entrer en conversation avec les publics

UN JEU EN 3 TEMPS TEMPS :

  • TEMPS 1- EN AMONT DU JEU

Pendant le Super Bowl, 40 marques se sont offertes un espace publicitaire allant de 30 secondes à une minute, soit une recette de 2,1 milliards de dollars pour la chaine Fox. Les annonceurs ont utilisé YouTube pour mettre en ligne leur film publicitaire avant le jour J. Ils ont été vus par plus de 37% des internautes américains, créant de l’engagement et des conversations en amont de la finale.

L’UGC pour valoriser la communauté
Pour installer cette conversation, les marques ont recours à la créativité des fans : la technique est connue et bien rodée. Solliciter la créativité des fans qui sont les plus à même de parler de la marque en portant un message fort.

Exemples…

• Doritos : #crashthesuperbowl comme motto. La valorisation des fans est au centre de l’idée stratégique.

Ce levier a également été utilisé par des marques comme Pizza Hut, Audi ou encore Coca Cola. Un axe conversationnel qui permet de mobiliser une communauté et de lui donner la parole en amont.

• M&M’S : le teaser pour amorcer la conversation. La marque met en ligne le teaser de sa campagne sur YouTube où l’on peut y voir Yellow en train de Twerker et se faire kidnapper. La marque donne rendez vous aux internautes le soir de la finale pour savoir ce qui lui est arrivé. Ce teaser enregistre sur YouTube 1,5 millions de vues et le film seulement 1,3 millions.

• Volswagen : la marque automobile allemande a publié un teaser WTF où deux ingénieurs allemands nous expliquent comment ils ont résolu l’équation : « comment réaliser la publicité la plus efficace ». Un teaser vu plus de 2 millions de fois. Le film a quant à lui enregistré 15 millions de vues sur YouTube.

  • TEMPS #2 – PENDANT LE JEU

Le soir du match, afin de suivre au plus près ces discussions sociales et coller avec les possibles péripéties de la soirée, les marques sont à l’affut du moindre fait pour sortir du lot et reproduire un «Oreo moment».

Depuis le succès d’Oreo lors de l’édition précédente, les marques souhaitent connaître ce même « social success ». Quel responsable marketing ne rêverait pas de revivre cette situation : plus de 10 000 retweets la première heure, 18 000 likes et 5 000 partages sur Facebook ?

Pour tenter de capitaliser sur le « real-time », les marques et leurs agences se sont cette année lancées dans une guerre sans merci du live-tweet. L’exercice est délicat tant il peut servir mais aussi desservir la marque qui chercher à faire dans l’opportunisme sans réflexion en amont. Du coup, l’apparition cette année de « war-room » va permettre aux équipes (agence + marque, marketers, publicitaires, community managers, analystes, responsables de marque) de casser les silos pour avoir les mains libres et être le plus réactif possible.

Quelques exemples de couple marque/agence ayant eu une « war room » :

  • Huge + Audi
  • AKQA + Budlight
  • Mindshare + Jaguar

Focus sur la war room de Volkswagen :
En Californie, Volkswagen a réuni 15 de ses marketeurs et des publicitaires de ses agences pour réagir en temps réel pendant le match. Pour Vinay Shahani, VP marketing for Volkswagen, « The idea is to try to make this as engaging as possible for our consumers ». C’est la première année que Volkswagen créée sa propre war room, preuve que la quête de l’instantané est un des axes d’avenir pour les marques.

Autre exemple : Hyundai répond en live à Cheerios :

 

On notera que malgré de belles initiatives, ces visuels n’ont pas reproduit la performance d’Oreo mais la démarche n’est pas non plus sans succès car certaines marques ont réussi à multiplier par 6 leur nombre de mentions sociales.

  • TEMPS #3 – APRES LE JEU

Même si le match est terminé, les marques n’ont pas fini leur travail. Il reste toujours un fil de conversation à tirer.

  • 62% des spectateurs vont revoir les publicités diffusées le soir du Super Bowl ;
  • 65% d’entre eux vont les partager sur les réseaux sociaux.

Volkswagen a décidé de féliciter l’équipe gagnante avec une vidéo en lien avec la campagne « wings » et les fameux ingénieurs allemands :

Le Hashtag, nerf de la guerre ?
Dans ce challenge de captation de l’attention, la majorité des marques ont créé un hashtag dédié à leur campagne. Elles ont communiqué très en amont de l’évènement pour ancrer dans l’esprit des internautes ces hashtags, et en utilisant du média :

  • 57% des annonceurs ont associé leur campagne média à un hashtag
  • 50% des annonceurs avaient utilisé un hashtag en 2013

La tendance cette année est à l’association de plusieurs mots, voir la création de phrases : « kiss for peace » pour Axe, « good to be bad » pour Jaguar ou bien « if you are happy » pour Heinz.

Une liste des hashtags les plus utilisés pendant la finale

Le Hashtag assure-t-il la participation aux conversations ?

Oui pour les annonceurs qui ont lié leur campagne publicitaire à leur campagne social média et exploité le hashtag pour viraliser leur film. Ainsi, Budweiser a été la marque qui a obtenu le plus grand nombre de retweets (185 095 pour être exact, à l’heure où nous écrivons cet article).

Si on compare avec H&M, qui obtient la deuxième place de ce classement avec 81 426 retweets, la différence est assez éloquente. La raison ? La beauté du film et sa capacité à attendrir le public qui a félicité la marque sur les réseaux sociaux et partagé le film.

Mais le bénéfice des hashtags est à nuancer sur le terrain des vraies opportunités conversationnelles (proximité, connexion et connivence).

Capter un moment opportun qui trouve écho sur les réseaux sociaux (la coupure de courant l’an dernier par exemple) est le graal pour nombre de marques. Mais cette année, ce moment n’a pas eu lieu.

Deux marques ont su tirer leur épingle du jeu :

La tactique humoristique et décalée de JC Penney a payé
Sans hashtag directement lié au Super Bowl mais avec des tweets audacieux, des marques comme Kia ou Doritos ont répondu au community manager qui paraissait ivre alors qu’il portait juste des mitaines. Résultat, 2 tweets totalisant 42 000 retweets. Au total, 118 000 interactions sociales.

Le coup de maitre d’Esurance à J+1
Etre disruptif, c’est surprendre tout le monde en communiquant le lendemain de l’événement. C’est ce qu’a fait Esurance et a surpris tout le Monde. #esurancesave30, en offrant la chance de gagner 1,5 millions de dollars, soit leur enveloppe économisée pour un spot au Super-Bowl. Un coup de force qui prend appuie grâce à la viralité de Twitter. Le message a une vertu sociale et apporte une certaine fraicheur vis à vis des autres spots. Résultats : plus de 1,850 millions de tweets émis par 1,2 millions d’utilisateurs.

La course dans la course, Facebook VS Twitter
Pour Facebook et Twitter, ce genre d’événement est une occasion de valoriser leur capacité à rassembler la plus large audience et à accueillir les conversations les plus actives. L’enjeu est leur attractivité en tant que plateforme media, on assiste à une nouvelle course à l’audience entre géants médiatiques. Les chiffres commencent à tomber : Twitter a annoncé 24,9 millions de tweets liés au Super-Bowl postés le soir du match par 15 millions d’utilisateurs. Facebook quant à lui a annoncé que 50 millions d’utilisateurs ont eu des interactions, en lien avec le Super Bowl, avec 185 millions de personnes.

Ce qu’il faut retenir : un grand brouhaha

… mais tout de même, de beaux spots publicitaires, des réseaux sociaux utilisés massivement qui ont servi de relais pour les marques, cependant, des marques qui n’ont pas réussi à surprendre, sans doute parce qu’elles ont voulu « refaire un Oreo moment » au lieu d’imaginer de nouveaux moyens d’expression, comme l’ont pu faire JC Penney ou Esurance en empruntant des chemins nouveaux, originaux et sociaux….

tags: , , , , , , , ,