Here are all of the posts tagged ‘Path’.

La revue du lundi par We Are Social #162

par Roxane Favier dans News

Le bouche à oreille sur les réseaux sociaux a un impact sur les ventes
En mars dernier, Coca-Cola affirmait qu’il n’était pas possible d’établir un lien entre les ventes et un buzz sur les réseaux sociaux, positif ou négatif. Récemment, le cabinet de conseil McKinsey & Co a publié des données indiquant que l’un de ses clients en télécommunication avait observé une baisse de ses ventes de 8% à la suite d’un bad buzz sur les réseaux sociaux. Ni l’analyse de l’évolution globale des données, ni l’utilisation d’un algorithme pour associer un sentiment au buzz n’ont permis au cabinet de conseil de trouver une corrélation entre les ventes et le bouche à oreille. Cependant, c’est en analysant plus précisément les sentiments exprimés dans les commentaires sur les réseaux sociaux que McKinsey & Co est parvenu à trouver ce lien.

Facebook adopte le #hashtag
Mercredi dernier, Facebook a annoncé officiellement le lancement du hashtag, format de référence populaire sur Twitter. Cette fonction va notamment grandement faciliter le référencement des évènements culturels, sportifs, des différents divertissements stars, et bien sûr des marques présentes sur la plateforme. La série à succès « Game Of Thrones » a par exemple engrangé plus de 1,5 millions de mentions sur le réseau social lors de la diffusion de l’épisode « Red Wedding ». Notre collègue Jordan Stone, Strategy Director au sein de We Are Social (UK) s’est exprimé sur le sujet : « Twitter a réussi à se positionner avec brio comme une plateforme « second écran » majeure, ce qui la rend très attractive aux yeux des annonceurs et des agences. Facebook vient très clairement de se lancer dans cette course et espère bien positionner ses hashtags comme outils majeurs de ses formats et campagnes publicitaires ».

Facebook supprime les résultats de recherche sponsorisée
Dans son objectif de restructuration de sa plateforme publicitaire, Facebook va supprimer les résultats de recherches sponsorisées de ses pages. Une des raisons pour laquelle cette décision a été prise serait que les marques utilisaient ses formats pour faire connaître leurs jeux ou leurs applications alors que le réseau social propose déjà des solutions publicitaires pour atteindre ces objectifs (mobile app install ads et Page post link ads).

Kiss Me First s’empare de votre compte Facebook
A l’occasion de la sortie en librairie de « Kiss Me First », la première nouvelle de Lottie Moggach, les éditions Picador ont eu la brillante idée de lancer un trailer immersif. Une application dédiée s’empare de votre compte Facebook, publie et interagit (de manière fictive) avec vos amis. Une belle opération, sur le thème de l’identité en ligne, pour plonger les (futurs) lecteurs dans l’univers angoissant de « Kiss Me First ».

Heinz lance deux opérations sur Facebook
Heinz souhaite attirer une cible plus jeune en s’appuyant sur une stratégie social media forte. L’opération « Bring on the zing » (comprenez « pimente la sauce ») propose aux internautes d’épicer leurs pauses déjeuner en personnalisant leur lunchbox via une application Facebook. Heinz a également mis en place un compte Twitter @Bringonthezing, où une bouteille de sauce pour salade interagit avec les internautes de façon humoristique. L’objectif de cette opération est de rendre plus fun le sandwich et, plus largement, la pause déjeuner. Parallèlement, l’application Facebook « Build a Beanie » permet aux fans de dessiner un haricot à leur effigie. Ces opérations, pilotées par We Are Social UK, s’inscrivent dans la continuité de celle menée l’an dernier « Your name on a bean » qui avait attiré 30 000 fans et généré 10 000 participations en deux semaines. Heinz souhaite ainsi s’appuyer sur des opérations innovantes en mettant la personnalisation au centre des mécanismes de récompense des fans et clients fidèles.

heinz

Twitter ouvre enfin ses analytics à tous
Depuis le temps qu’on l’attendait… Twitter vient d’annoncer l’ouverture de sa plateforme d’analytics à tous ! Le dashboard va désormais permettre aux utilisateurs d’accéder à un graph basé sur les interactions (mentions, favoris, RT et clics) générées par chacun de leurs tweets. Cette mise à jour serait réservée uniquement aux comptes US, il va donc falloir s’armer encore d’un peu de patience en Europe…

Twitter et Everyday Health ensemble pour la santé publique
Twitter est devenu partenaire de l’éditeur Everyday Health pour fournir des alertes et vendre des packages publicitaires liés à des sujets de santé publique. Le produit « HealthBeat » développé avec Twitter permet de transmettre des informations au sujet des programmes de vaccination via des promoted tweets ou encore des hashtags sous forme d’alertes. Ce n’est pas la première fois qu’un géant du digital utilise son audience à des fins de santé publique. En effet, Google possède, par exemple, un tracker qui agrège les données de recherche pour estimer la propagation d’un virus.

Foursquare lance une carte de check-ins en partenariat avec Samsung
Il y a quelques jours, Foursquare a lancé en partenariat avec Samsung un site permettant de visualiser en temps réel tous les check-ins réalisés avec l’application. Foursquare Time Machine recommande également aux utilisateurs des lieux en fonction de leurs précédents check-ins et une infographie personnalisée regroupe différentes statistiques liées à leur activité sur l’application. Via l’onglet « My History », les utilisateurs peuvent ainsi avoir accès à tous leurs check-ins en intégralité de façon visuelle et interactive. Le service est disponible à l’adresse suivante : foursquare.com/timemachine

YouTube dépasserait Twitter et Facebook en 2017
YouTube en passe de devenir le réseau social le plus influent ? C’est l’hypothèse avancée par Cisco dans son étude Visual Networking Index forecast, dont le but est de tracker les outils de networking visuels. Principale raison de cette évolution : les fans créent de plus en plus de contenu sur le réseau (unboxing videos, parodies de publicités, tutoriaux, etc.). Adweek cite, entre autres, l’exemple de CoverGirl, une marque de cosmétiques dont 249 millions de vues (sur 251 millions) sont attribuées à du contenu créé par les fans de la marque.

Un dashboard orienté business pour Google+
Google a lancé un dashboard permettant de mieux gérer les activités business liées à Google+. Il sera ainsi plus facile de modifier les informations d’une page ou d’en gérer les notifications. Le dashboard permettra également d’accéder à différents types de statistiques (qui voit les posts, comment sont réparties les interactions, etc.).

Google rachète Waze, une application GPS destinée aux mobiles
Google, dans l’optique de renforcer sa position sur le secteur de la cartographie, a fait l’acquisition de l’application GPS mobile Waze. Créé en 2008 en Israël, Waze a pour but de conseiller des itinéraires routiers en prenant en considération des informations sur les accidents, les travaux ou les embouteillages fournies par près de 50 millions d’utilisateurs. Google et Waze ont ainsi confirmé l’opération via leurs blogs respectifs, sans diffuser le montant de la transaction. Selon la presse israélienne, le prix de ce rachat s’élèverait entre 1 à 1,3 milliard de dollars.

Enfin une utilisation de Vine pour des opérations marketing
Après « The Wolverine », premier film à dévoiler son trailer sur Vine, la société Regal Entertainment Group a annoncé qu’elle utilisera Vine pour la promotion des films « Monsters University » et « World War Z ». Cet engouement pour la plateforme peut s’expliquer par la limitation de la vidéo à 6 secondes qui permettrait de décupler la puissance du storytelling, créer de l’engagement et augmenter les ventes en marquant fortement les esprits des consommateurs. Autre exemple, Red Vines, une marque de friandises américaine, a intégré Vine à sa stratégie de communication en créant une vingtaine de publicités spécifiques pour la plateforme. Pour la marque, il s’agit d’une opportunité intéressante d’inciter les consommateurs à penser à leur futur achat de friandises en amont de leur prochaine séance de cinéma.

Coca-Cola place les internautes au coeur de sa communication
Après la personnalisation de ses canettes aux 150 prénoms les plus donnés en France, Coca-cola poursuit l’expérience « Partagez un Coca-Cola » en imaginant un dispositif digital qui s’appuie sur 3 opérations inédites. La marque met en place un casting TV digital pour trouver sa nouvelle égérie : les participants sont invités à se mettre en scène en envoyant un message de partage à l’un de leurs proches via un Vine, une vidéo Youtube ou une vidéo traditionnelle puis en publiant leur réalisation sur la plateforme Partagezuncocacola.com. Pour compléter le dispositif digital, deux modules ont été intégrés à la plateforme. Le premier permet aux utilisateurs d’envoyer gratuitement une canette personnalisée à leur amis. Tandis que le second offre aux utilisateurs la possibilité d’envoyer des tweets directement depuis le site. Les messages les plus créatifs seront mis à l’honneur sur les panneaux d’affichages des 50 plus grandes villes de France. La plateforme Partagezuncocacola.com est conçue comme le point de ralliement des fans de la marque qui y partagent leurs réalisations, messages, tweets et photos.

Partagez-un-coca-cola-avec-wearesocial

Myspace est officiellement de retour !
Réservé jusqu’ici aux mélomanes privilégiés, le nouveau Myspace est officiellement lancé depuis mercredi 12 Juin. Ce renouveau s’appuie sur une campagne de publicité multi-plateformes de plus de 20 millions de dollars. Le « nouveau » Myspace, très esthétique et moderne, tente de miser sur la musique en priorité, tout en s’ouvrant à tous les créateurs de contenus qui gravitent autour de cet art (photographes, réalisateurs de clips…). Découvrez le premier spot TV de la campagne avec de nombreux guests partenaires !

Path valorisé à 1 milliard de dollars
Path, le réseau social mobile aux 12 millions d’inscrits, a récemment réalisé une nouvelle levée de fonds entre 75 et 100 millions de dollars. Cette augmentation permet donc à l’application d’être valorisée à 1 milliard de dollars (contre « seulement » 250 millions l’année dernière).

Les Minions envahissent le site mumsnet.com
« Moi, moche et méchant 2″ sort bientôt dans les salles. Pour cette sortie, Universal a décidé de rebaptiser le site Mumsnet en Minionsnet. Cette action s’inscrit dans une campagne intégrée qui mêlera jeux-concours en ligne, publicité on-site et qui permettra à 400 personnes inscrites sur le site d’aller à l’avant-première du film. Les Minions prendront, non seulement possession de la homepage du site, mais aussi de son logo. Ces petits personnages ont également inspiré un jeu créé par TED@MediaCom qui sera diffusé via 259 panneaux Clear Channel présents dans 51 centres commerciaux au Royaume-Uni, en France, en Espagne, en Norvège et en Finlande. Les utilisateurs pourront interagir avec le jeu via leurs smartphones et ainsi contrôler les personnages. À la fin de l’expérience, chaque participant recevra un lien avec leur Minion personnalisé qui pourra être partagé en ligne.

Ne jamais sous estimer l’importance d’un règlement de jeu !
L’opérateur mobile britannique EE a récemment organisé un concours permettant à sa communauté de remporter des pass pour le festival de Glastonbury. La règle était simple, reproduire une pochette d’album de manière créative, la publier sur Twitter afin de gagner un pass, EE choisissant les 10 propositions les plus originales. L’opération devenant virale sur Facebook aussi, EE a alors décidé de choisir 5 de ses 10 gagnants sur Facebook. 5 des twittos gagnants ont ainsi été laissés de côté, dont Terry. Bien décidé à récupérer son dû, l’utilisateur a créé un hashtag #GiveTerryHisGlastoTickets qui a rapidement attiré l’attention de la communauté. La société EE a été contrainte d’offrir les pass de festival aux vainqueurs initiaux afin de calmer l’agitation autour de cette affaire. Cette situation offre un exemple récurrent du pouvoir réel des consommateurs, rappelant aux marques l’importance d’une bonne gestion de leur stratégie de communication online et aussi de l’importance des règlements !

tags: , , , , , , , , ,

La Revue du lundi par We Are Social #153

par Laetitia Lucide dans News

Twitter rivalise avec Facebook sur la cible des adolescents
Selon la dernière étude de Piper Jaffray menée auprès de 5 000 jeunes, 30% des adolescents citent Twitter comme le réseau social le plus important, juste derrière Facebook avec 33%. En comparaison avec l’étude menée à l’automne dernier, Facebook chute de 9 points alors que Twitter grimpe de 3 points. En troisième position, nous retrouvons Instagram qui gagne 5 points. Les réseaux sociaux qui ferment le classement tels que Google +, Tumblr ou Pinterest, connaissent une évolution stable. Ces résultats restent inquiétants pour Facebook qui utilise cette cible adolescente comme un important indicateur des tendances à venir. Tout aussi intéressant, on constate, selon les derniers chiffres d’Experian Hitwise, que la part de marché de Facebook, en termes de visites aux Etats-Unis, est passée de 63,2% en mars 2012 à 58,5% en mars 2013. Enfin, cette étude nous révèle que 53% des adolescentes et 52% des adolescents pensent que les médias sociaux ont un impact sur l’achat et plus de 75% d’entre eux affirment acheter en ligne.

2/3 des twittos mentionnent les marques sur Twitter via un mobile
D’après une récente étude menée par Socialbakers, 66% des tweets qui mentionnent les marques sont envoyés depuis un smartphone. Ce sont plus de 500 000 messages qui ont été analysés pendant le mois de mars, et qui permettent de démontrer que le mobile a une place dominante dans l’utilisation de Twitter pour l’interaction avec les marques. Parmi tous ces tweets, 44% proviennent d’utilisateurs iPhone, devançant donc nettement les 20% d’utilisateurs Android et 11% de Blackberry.

Twitter est sur le point de lancer un nouveau service musical
Twitter annonce depuis quelques jours l’arrivée d’un nouveau service de musique qui aura pour but de mettre en avant les dernières tendances en fonctions des goûts de l’utilisateur. En effet, le géant bleu du microblogging avait récemment fait l’acquisition de l’entreprise « We Are Hunted », posant ainsi les prémices de Twitter Music. Afin d’en maximiser l’impact, un accès exclusif a été donné à quelques célébrités afin qu’elle diffusent à leur tour leur avis sur ce nouveau service. La mise en ligne de Twitter Music est imminente, vous pouvez déjà vous y inscrire.

Les Européens les plus connectés sont… les Anglais
Ce constat est la principale conclusion du premier rapport Forrester « The State Of Consumers And Technology: Benchmark 2012, Europe ». Cette édition consacrée à l’Europe permet de mieux cerner nos habitudes de consommation en matière de navigation Web. Ainsi, il a entre autres été établi que : les britanniques sont les plus assidus en termes de navigation, notamment sur les sites de e-commerce (78 % des personnes interrogées au Royaume-Uni ont déclaré avoir récemment effectué un achat sur Internet). Les Allemands représentent la plus grande réserve de consommateurs, en matière d’achats en ligne (avec 46 millions de consommateurs online). Les Espagnols et les Italiens sont certes moins connectés, néanmoins ils sont davantage créateurs de contenus que leurs homologues européens. Et les Français dans tout cela ? Il est apparu que nous serions les moins férus de nouvelles technologies, mais également les moins adeptes de la navigation mobile (via tablettes et/ou Smartphones). Il nous reste donc du pain sur la planche pour ne pas rester les bons derniers de l’Europe.

Vine au sommet des charts Apple Store
Vine, le service vidéo de Twitter, s’est hissé en tête des applications les plus plébiscitées de l’App Store d’Apple, seulement six mois après son lancement. Pour ceux qui ignorent ce qu’est Vine, il s’agit d’un service similaire à Snapchat, qui permet à tout utilisateur sur iOS d’enregistrer une vidéo de six secondes et de la partager sur Twitter ou Facebook. Le service s’est vu doté petit à petit de nouvelles fonctionnalités, ce qui a sans doute contribué à le propulser à ce niveau de popularité. Sans compter, bien sûr, que le teaser du film « The Wolverine » a été livré sous forme de vidéo Vine devenant ainsi le premier tweaser de l’histoire.

Facebook : des datas tierces pour cibler au mieux les ads
Facebook annonçait en Février un partenariat avec Acxiom, Datalogix et Epsilon dans l’échange des donnés à vocation publicitaire. C’est chose faite ! Toutes ces datas seront utilisables pour cibler précisément ses ads. Il sera, par exemple, possible de cibler les dentistes qui vivent seuls et qui sont propriétaires d’une BMW…

Les cadeaux sur Facebook s’ouvrent à l’international
Lancés en septembre 2012, les cadeaux sur Facebook permettaient aux utilisateurs américains d’offrir des présents physiques ou digitaux à leur cercle d’amis. Une récente mise à jour de la plateforme étend désormais l’accès aux utilisateurs du Royaume-Uni, d’Inde et du Canada. Pour le moment, cette mise à jour leur permet uniquement d’offrir des cadeaux à leurs amis résidant aux Etats-Unis. Facebook travaille activement sur le développement de cette fonctionnalité qui s’étendra progressivement plus largement à l’international.

Facebook facilite la création de posts
Il semblerait que Facebook soit bien déterminé à encourager la création de statuts et d’actions en simplifiant au maximum les usages, tant du point de vue des utilisateurs que des développeurs. La plateforme teste en ce moment un nouveau format de post permettant d’intégrer une action de façon visuelle ou une humeur, au travers d’un émoticône (ce qui rappelle un peu Path). Du côté des développeurs, le réseau facilite notamment le process de création d’actions liées à des applications. Il suffira pour cela de choisir l’action et le devkit pour obtenir le code correspondant.

Facebook Messenger intègre les évolutions de Facebook Home
L’application Facebook Messenger pour Android intègre désormais les Chat Heads, ces évolutions propres à Facebook Home. Les Chat Heads permettent l’apparition des conversations sous forme de pop-up et l’accès au chat sans qu’il soit nécessaire de quitter l’application en cours. Les seuls inconvénients sont l’affichage des messages et le son lorsque plusieurs chats sont ouverts. Il est toutefois possible de désactiver ces fonctionnalités. Par ailleurs, Facebook Home n’a obtenu qu’une étoile (note la plus faible) de la part de 44 % des utilisateurs de Google Play. Il semblerait que les critiques portent notamment sur le fait qu’il ne soit plus possible d’utiliser les traditionnels Widget d’Android.

Dites bonjour à Foursquare 6.0 !
Foursquare a annoncé la sortie d’une mise à jour majeure de son application iOS : Foursquare 6.0. Le but de cette nouvelle version est de repenser la géolocalisation comme un moyen de découverte et non plus seulement comme un moyen de voir ce que font vos amis. Pour cela, la place de la recherche est plus importante avec la mise en avant de cette fonctionnalité sur la landing page de l’application. Foursquare souhaite que cette nouvelle version permette aux utilisateurs de découvrir de nouveaux lieux sans passer au crible des dizaines de commentaires grâce à son moteur de recommandation. Cette nouvelle version permettra-t-elle à Foursquare de se relancer ? Affaire à suivre…

Levée de fonds : Foursquare lève 41 millions de dollars
Justement, dans la foulée du lancement de sa version 6.0, Foursquare a annoncé jeudi dernier qu’il avait reçu 41 millions de dollars en financement pour l’aider à poursuivre sa croissance et élargir son business model. Le réseau social de géolocalisation devrait utiliser cette somme pour développer de nouvelles fonctionnalités : amélioration des outils de recherche, renforcement des services réservés aux entreprises, mise en place d’une plate-forme de géolocalisation dédiée aux sociétés tierces.

Foursquare : les données des check-in pour mieux cibler les ads ?
Par ailleurs, Foursquare aurait contacté des agences digitales au sujet d’une nouvelle offre encore en développement actuellement, dont l’objectif est de permettre aux annonceurs d’utiliser les données Foursquare pour cibler leurs annonces publicitaires. Les données des check-in Foursquare et les données comportementales serviraient ainsi à mieux contextualiser la publicité sur les autres plateformes. Cette offre serait la première tentative de Foursquare pour générer des revenus en dehors de son application.

Un Live Voting via Instagram pour les MTV Movie Awards
Lors de la dernière édition des MTV Movie Awards, les cinéphiles étaient invités à utiliser Instagram pour élire le gagnant de la catégorie « Best Hero ». En ajoutant l’un des hashtags dédiés à leur photo Instagram, les participants ont ainsi pu voter pour la première fois via Instagram, tout en pouvant suivre les résultats en temps réel sur la page web dédiée de l’opération. Première marque à avoir franchi le million d’abonnés Instagram en novembre dernier, MTV confirme avec cette opération son implication et sa maitrise de cette plateforme.

Un feuilleton UK remplace ses traditionnels épisodes TV par Twitter
C’est une toute nouvelle façon de consommer la comédie que propose Seven Sisters, le premier « soap opera social » qui invite ses fans à suivre l’intrigue sur les médias sociaux. En effet, pas d’épisode TV, l’histoire et les relations entre les personnages évolueront à travers les profils Twitter, Facebook et Instagram de ses héros. L’idée pour la réalisatrice du programme est d’immerger complètement les personnages de sa série au sein de l’activité sociale de ses auditeurs – en likant par exemple, comme de « vrais » utilisateurs, un check-in d’un fan à Starbucks. Chaque personnage sera interprété par un vrai acteur pour la production du contenu photo et video qui sera publié sur les espaces sociaux de chacun. Guidés par le scénario, ils écriront et publieront également leurs propres statuts, en communication permanente avec la réalisatrice Danielle Vanier pour éviter les contresens. Un vrai challenge lancé par la start-up Awesix Media avec un budget minime de £10,000.

Partez dans l’espace avec KLM !
KLM Royal Dutch Airlines vient de lancer une campagne social media intitulée « claim your place in space », qui offre aux participants la chance de gagner un voyage dans l’espace à bord du Lynx SXC en 2014. Un ballon de haute altitude sera lancé le 22 avril et lorsqu’il atteindra l’hémisphère extérieur, il se dilatera pour finir par éclater. KLM encourage ses fans à prédire la hauteur et l’endroit exact où le ballon éclatera ; le participant qui aura prédit ces données avec le plus de précision gagnera son voyage dans l’espace. Le ballon sera équipé d’un GPS et d’un appareil photo relayant en temps réel les données relatives à son trajet sur le site conçu par DDB Tribal Amsterdam et RAPP.

Jaguar rajeunit : dispositif digital & partenariat Sundance Festival
Jaguar a décidé de miser sur le digital pour faire la promotion de son dernier modèle bi-place F-Type. Après avoir réalisé un mini-film nommé « Desire » avec Damian Lewis, star de la série Homeland, la marque a prévu de médiatiser son véhicule à l’occasion du Sundance Film and Music Festival qui se déroulera à la fin du mois aux États-Unis. Bien décidé à rajeunir, Jaguar a fait appel à Lana Del Rey pour la bande-son. Il est prévu que des spots TV « shazamables » soient diffusés aux dates du festival pour faire écho à la zone de diffusion de « Desire » sur le festival. Nos confrères de We Are Social ont d’ores et déjà lancé une campagne de trailers sur les réseaux sociaux. Cette campagne avait pour but de faire partager quotidiennement les contenus de la page de marque par des influenceurs mode / lifestyle afin qu’ils soient mis en avant comme des contenus désirés par tous.

Lynx profite de la puissance de diffusion de la TV sociale
La marque de déodorant Lynx réussit à exploiter les nouvelles opportunités que la TV sociale offre aux marques de rebondir sur une situation délicate qui aurait pu rapidement se transformer en un véritable « bad buzz » . En effet, après le passage à la télévision d’un homme avec un produit Lynx dans une situation plutôt défavorable, la marque est arrivée à détourner de façon maline l’association négative que les consommateurs auraient pu faire entre la marque et la personne par un community management astucieux. Elle a ainsi pu renforcer son image de marque décalée, fun et proche de ses fans sur les réseaux sociaux.

General Motors de retour sur Facebook
Après plus de 11 mois, General Motors se réconcilie enfin avec Facebook. En effet, le géant de l’automobile avait douté de l’efficacité du modèle publicitaire de Facebook, notamment après avoir dépensé 10 millions de dollars en publicité sur le réseau social en 2011. GM vient de confirmer à Ad Age son retour sur le réseau social en tant qu’annonceur, sans donner plus de précisions sur les raisons de ce retour. C’est par l’intermédiaire d’une de ses filiales, Chevrolet, et dans le cadre d’une campagne publicitaire que le géant renoue avec Facebook, en l’inscrivant aux cotés d’autres solutions publicitaires pour mobiles.  L’occasion pour Facebook de faire ses preuves à travers ses dernières avancées publicitaires (Facebook Exchange FBX, etc. …).

Retrouver ses amis Facebook autour d’un café, c’est possible.
A quel point êtes-vous « ami » avec vos amis Facebook ? C’est la question à laquelle Nescafé se propose de répondre, grâce à une campagne nommée « Tout commence par un NESCAFE ». Le dispositif vidéo sur Youtube permet aux internautes de suivre Arnaud, un homme ordinaire déterminé à connaitre la valeur de ses amitiés virtuelles en les surprenant chez elles pour les retrouver autour d’un café. Bien que l’authenticité de chaque rencontre ne soit pas garantie, la campagne permet au moins de se poser la question de la valeur réelle de nos contacts via le réseau social : notons que l’utilisateur moyen de Facebook a environ 141,5 amis…

600.000 CV vidéos partagés pour le « Meilleur job du monde »
La campagne de l’Office du Tourisme australien « Best Job in the World », basée sur la promotion de 6 offres d’emploi de gardien de la grande barrière de corail sur l’île de Hamilton (Australie), a attiré plus de 600.000 postulants de 200 nationalités différentes. Cette campagne succède à la précédente compétition lancée en 2009, qui avait attiré plus de 35.000 CV pour un poste similaire. Les candidatures sont à découvrir ici.

tags: , , , , , , , , , , , , , , ,

La revue du lundi par We Are Social #91

par Guillaume Lalu dans News

Forrester met à jour son échelle de participation sur les médias sociaux
Depuis 2008, Forrester classe et mesure les différents comportements sur les médias sociaux, selon une typologie désormais référente : “creatives”, “joiners”, “conversationalists”, etc.

Echelle de participation des médias sociaux

Cette échelle permet d’observer l’évolution de la participation d’une année sur l’autre, en terme de volume, mais surtout d’activité. Sans surprise, les chiffres et comportements n’ont pas fortement varié en deux ans. La seule évolution notable est celle des “Joiners”, qui se caractérise par le fait de devenir membre, transformant le web en gigantesque club où le “join” prime sur le “search”.

Path : le nouveau réseau social préféré de la Silicon Valley
Sur son blog, Loïc Le Meur est revenu sur l’application Path. Il affirme que l’application serait devenue le refuge de toute la “hype” web de la Silicon Valley. Ces “early adopters” aux milliers d’amis ou followers seraient séduits par le côté intimiste de Path, qui limite le nombre d’amis à 150 et envoie une notification à chaque fois que l’un d’eux accède à un contenu partagé. Une sorte de premier réseau d’amis proches avec qui partager des infos privées avant de songer à la diffuser sur les cercles plus larges (Facebook, Twitter, etc). L’autre atout de poids : son ergonomie, parfaitement étudiée pour un usage mobile, qui en fait l’une des meilleures applications sur ce support.

Un homme peut-il vivre avec comme unique moyen les médias sociaux ?
A l’occasion de la « Social Media Week», Chinwag ainsi que les équipes de Londres et Singapour qui participent à cet événement, ont décidé de s’associer pour tenter une expérience sociale inédite. L’idée générale : un passionné des médias sociaux se retrouvera seul pendant 5 jours à Singapour (du 8 au 13 février 2012) avec pour seul bagage un Smartphone. Cette personne devra alors utiliser les médias sociaux pour trouver un logement, se nourrir et se déplacer. Si vous avez envie de participer à cette expérience, il vous suffit d’envoyer une vidéo d’une minute mettant en avant ce que signifient les médias sociaux pour vous et pourquoi vous devriez être choisi (plus de détails ici).

Partagez des photos Instagram directement dans un album Facebook
Lorsque vous choisissez de partager des photos Instagram sur Facebook, vos images sont désormais automatiquement ajoutées à un album photo nommé «Instagram photos », visible par vos amis Facebook. Les photos s’affichent en taille réelle dans le flux d’actualité avec la légende que vous avez donnée à votre photo Instagram, ainsi qu’un lien vers l’URL publique de l’image. Ce changement permettra également d’afficher joliment vos photos Instagram dans votre Timeline.

Faut-il toujours répondre aux messages postés sur les réseaux sociaux ?
Conversocial s’est intéressé aux attitudes des internautes face aux marques qui laissent sans réponses des messages publiés sur leurs espaces de marques (Facebook et Twitter en tête). Et les résultats sont éloquents : la grande majorité (88,3%) indique qu’elle serait probablement moins amenée à faire appel aux services ou produits des marques en question. De quoi rappeler qu’une présence sur les médias sociaux, pour ne pas s’avérer contre-productive, ne peut se passer de la stratégie de community management associée.

Le Président Obama sur Instagram
Le Président des Etats-Unis est maintenant présent sur le réseau social de partage photos sous le pseudo @barackobama. Nous pourrons donc désormais suivre son utilisation d’Instagram pour donner aux gens un aperçu en images de ce qui se passe dans la vie quotidienne du président des Etats-Unis. L’équipe d’Obama 2012 propose aux fans de partager leurs photos de la campagne électorale avec le hashtag #obama2012.

Les médias sociaux influencent les intentions d’achat à long terme
A l’heure où le ROI des médias sociaux pour les marques est au cœur des discussions, l’étude menée par Bzzagent sur les effets à court et moyen terme des campagnes social media auprès des «ambassadeurs de marques» apporte sa pierre à l’édifice. Ainsi, après avoir été exposés à une campagne social media, le pourcentage de ces ambassadeurs prêts à recommander un produit passe de 39% en phase de précampagne à 61% à l’issue de celle-ci.


Plus intéressant encore, 38% de ces ambassadeurs auraient prévu d’acheter ledit produit avant la campagne contre 69% 3 mois après la campagne et à 61% un an plus tard. Où l’on mesure donc l’impact à long terme de ces campagnes social media sur les intentions d’achat.

Les compagnies aériennes prennent leur envol sur les réseaux sociaux
Les compagnies aériennes ne se sont pas lancées au hasard sur les médias sociaux et entendent bien en tirer profit comme le montre cette infographie de Mashable : elles sont de plus en plus nombreuses à accroitre leurs présences sur les réseaux sociaux mais aussi à utiliser le social commerce. A souligner les initiatives de Delta Airlines qui permet à ses fans de réserver leurs vols au sein même de Facebook ou encore à Malaysia Airlines qui grâce à l’application MHBuddy ne se limite pas à proposer des vols mais exploite le réseau social pour booker et organiser des vols avec ses amis Facebook. KLM Royal Dutch Airlines va d’ailleurs lancer sa propre adaptation de cette application.

Une campagne antidrogue qui utilise la Timeline Facebook
C’est une campagne qui a beaucoup tourné sur le web en ce début d’année et pour cause : c’est la première qui détourne la nouvelle Timeline Facebook. Le principe de la campagne, pour l’Autorité de lutte contre la drogue en Israël, consiste à suivre sur un même profil, les deux vies alternatives d’une même personne, selon qu’elle consomme ou non de la drogue. D’un côté, un quotidien qui tourne vite à la déchéance et à l’isolement, de l’autre une vie normale et bien remplie. D’après les créatifs de McCann Digital, auteurs de la campagne, le dispositif de base incluait également vidéos, statuts, check-in…, mais l’architecture de Facebook s’est révélée trop imprévisible et risquait à tout moment de faire sauter la structure de la page, la rendant alors incompréhensible.

Un tweet pour faire baisser le prix des chaussures
La marque de chaussures Miista a lancé sa campagne « Cheaper with a tweet » (moins cher avec un tweet) où à chaque fois que quelqu’un tweetera sur la marque les prix des chaussures baisseront. Le rabais sera plus grand si l’utilisateur qui tweete la marque a un Klout important. Les personnes avec un faible Klout ou non inscrites à Klout génèreront la plus petite réduction par défaut. La fondatrice de l’entreprise s’est exprimée sur cette campagne en disant que Miista s’était préparée à donner gratuitement des chaussures mais qu’il s’agissait surtout d’attirer l’attention sur la marque.

Grazia organise des cours de blogging mode dans un Apple Store
Grazia vient d’annoncer sur son blog qu’elle va organiser en Grande Bretagne des ateliers et des cours où des conseils sur la façon de créer et d’alimenter un blog de mode seront donnés par les plus grands noms de la blogosphère UK ! Ces cours très particuliers seront gratuits et auront lieu jusqu’au 26 janvier à l’Apple Store de Covent Garden à Londres.

Des photos sur Facebook pas si « offensantes »
La plupart des photos signalées par les utilisateurs de Facebook ne sont pas réellement offensantes, simplement peu attrayantes : c’est ce qu’affirme Facebook ici. Sous chaque photo hébergée sur Facebook, il y a désormais un bouton « signaler » permettant d’indiquer qu’un contenu viole les termes d’utilisation. Depuis que la plateforme recueille une moyenne de 250 millions nouvelles photos chaque jour, ce bouton « signaler » facilite la tâche du réseau social. Après avoir remarqué que ses membres utilisaient le bouton « signaler » pour des raisons non spécifiées dans le formulaire, la firme a modifié les formulations disponibles, permettant d’envoyer un message pour se plaindre auprès des personnes ayant posté ces photos. Ces plaintes ont tendance à déclencher la compassion des posteurs de photos, selon le directeur de l’ingénierie chez Facebook, Bejar Arturo. En effet, Facebook retire les images « offensantes » mais ne supprime pas les images indésirables, les diffuseurs de ces photos ont le choix de les enlever ou non.

Manchester City invite ses fans à afficher leur soutien sur Twitter
L’équipe de football mancunienne, actuelle leader du championnat d’Anglette, a profité de son match de FA Cup contre Manchester United ce week-end pour mettre en place un concours sur Twitter. Par l’intermédiaire de son capitaine, le belge Vincent Kompany, le club a invité ses supporters à publier des messages de soutien sur le site de micro-blogging en utilisant le hashtag #followthecaptain. Le footballeur avait ensuite pour mission de choisir le message le plus inspirationnel, dont l’auteur du tweet victorieux remportait le maillot du match ainsi que son brassard de capitaine et un poster dédicacé. Une opération simple et efficace qui, si elle n’a pas porté chance sportivement parlant à l’équipe de City, aura eu le mérite de susciter un très fort engagement des fans sur Twitter.

Levi’s cherche son futur mannequin sur Instagram
Le fabricant de jeans le plus connu du monde, Levi Strauss a lancé un casting à l’international via Instagram, pour dégoter les mannequins de sa campagne 2012. Le casting est ouvert à tous, et le principe est simple : pour participer les internautes doivent poster leur photo sur le service de partage, en ajoutant le hastag #iamlevis. A vos iPhone !

Facebook transforme votre Timeline en carte de visite Moo !
Moo permet aujourd’hui de créer des cartes de visite à partir des informations et photos de sa Timeline Facebook, poussant l’intégration des « cartes de visites sociales » sur Facebook. 50 cartes de visites personnalisées coûtent habituellement 15 dollars, mais les 200 000 premiers utilisateurs les obtiendront gratuitement ! Jillian Stefanski, porte-parole du réseau social, affirme que « l’intégration de Moo.com permet aux gens d’embarquer la Facebook Timeline avec eux hors ligne ». D’après Techcrunch, le succès est au rendez-vous : bien que l’offre soit limitée à 5 000 commandes par jour (soit 250 000 cartes par jour), les premières cartes offertes ont été commandées en moins de 2 h et la demande est croissante. Vous pouvez tenter d’obtenir les vôtres ici, mais dépêchez-vous car elles partent comme des petits pains !

Quand Google Chrome ne respecte pas les guidelines de… Google
Google n’aime pas les liens payés et les pénalise en conséquence en bannissant jusqu’à un an de ses pages de résultats les sites coupables. Pourtant, il semblerait que le géant de Mountain View ait lui-même été coupable de tels agissements en voulant faire la promotion de son navigateur Google Chrome. Search Engine Land rapporte ainsi comment Google se trouve mêlé à une vaste campagne de billets sponsorisés aux contenus peu pertinents mais contenant tous des liens pointant vers la page de téléchargement de Chrome. Résultat, Google (qui ne reconnaît pas intégralement ses torts) a donc lui-même pénalisé Chrome dans ses SERPs pour une durée d’au moins deux mois. Une sanction auto-infligée qu’on peut évidemment saluer, mais qui ne manquera pas d’irriter les sites plus sévèrement sanctionnés par le passé pour des faits similaires. En effet, si Google a revu à la baisse le Page Rank de sa page consacrée à Chrome, la sanction s’avère amplement plus indulgente qu’un bannissement.

Tokyo et Berlin se dotent d’un badge Foursquare : comment l’obtenir ?
Deux nouvelles villes apparaissent sur Foursquare avec le badge « Sakura » (cerisier, en japonais) pour Tokyo et « Ich bin ein Berliner » pour Berlin. Pour obtenir l’un des 9 badges de villes (dont celui de Paris, « La Ville-Lumière »), il faut check-in dans au moins 5 lieux clé listés sur le compte Foursquare Cities.

De nouveaux filtres sur les pages Facebook sur mobile
Comme le rapporte le blog Inside Facebook, il est maintenant possible de filtrer les messages des fans sur les page via l’application Facebook mobile. Cette fonction, disponible depuis un moment sur le web, n’était pas proposée sur les téléphones jusqu’à présent, ce qui rendait la navigation difficile aux personnes qui voulait seulement lire les contenus diffusés par les marques.

Les organisateurs des Jeux Olympiques de Londres ne veulent rien dévoiler
Comme l’explique la BBC, les 70 000 volontaires qui travaillent sur les chantiers pour l’organisation des Jeux Olympiques de Londres en 2012, sont soumis à des règles de confidentialité très strictes et notamment vis à vis de ce qu’ils peuvent diffuser sur les médias sociaux. Il leur est en effet interdit de décrire leurs missions précises, leur lieu de travail ou quoi que ce soit au sujet des athlètes, ainsi que la moindre photographie, que ce soit sur Facebook, Twitter ou n’importe quel autre réseau. Ces mesures de restriction ont été mises en place afin d’éviter tout risque pour la sécurité et pour la réputation des Jeux.

Puma mandate des blogueurs pour couvrir une course de voile
Ce week-end, les journalistes n’étaient pas les seuls à couvrir la « Volvo Ocean Race, l’Everest de la voile ». Des micro-blogueurs et Instagramers triés sur le volet ont été mandatés par Puma afin de poster des news de la course. Ils ont aussi raconté leur expérience sur Facebook et Twitter en toute liberté. Ce type d’opération permet d’offrir une info, un événement sous un autre prisme qu’exclusivement médiatique et de faire découvrir les coulisses de la course au public.

Pour son spot TV, Autoglass crowdsource sur Facebook
Autoglass, le cousin anglais de Carglass, a mis en place un concours Facebook pour recruter le client qui pourra figurer dans sa prochaine publicité à la télévision et gagner la modique somme de £3000. Pour participer au concours lancé sur sa page Facebook, les fans devaient envoyer une photo d’eux devant leur voiture, accompagnés de leurs amis et famille. Les personnes sélectionnées parmi plus de 137 participations reçues ont eu le droit de passer une audition devant l’équipe marketing d’Autoglass et c’est Ian Graham, habitant de Blackpool dans le nord de l’Angleterre, qui a convaincu le jury.

Collaboration entre RP et Wikipedia : un effort international
L’année dernière, Tom Watson, membre du parlement britannique, avait donné un coup de pied dans la fourmilière en dénonçant les pratiques lobbyistes de professionnels des RP visant à améliorer la réputation de leurs clients en retouchant leurs pages Wikipedia. En ce début d’année, deux professionnels du métier, Stuart Bruce et Phil Gomes, reviennent sur le sujet, ici et ici, défendant la même cause : établir une collaboration entre les professionnels des RP et Wikipedia. La demande semble avoir été entendue car quelques jours plus tard le CIPR, organisme régissant le corps professionnel des RP au Royaume-Uni, a annoncé la mise en place d’une collaboration avec Wikipedia pour l’établissement d’une ligne de conduite à tenir.

tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

La revue du lundi par We Are Social #88

par Frédéric Roginska dans News

Les internautes européens adorent les réseaux sociaux
Selon une étude comScore d’octobre 2011, les réseaux sociaux sont utilisés par 92,7% des internautes européens en moyenne (France, Allemagne, Italie, Espagne et Royaume-Uni), chiffre qui atteint même 98,2% pour les Espagnols. Le premier service est sans surprise Facebook, lequel rassemble jusqu’à 80,4% des internautes britanniques !

Les pubs sur Facebook seraient plus efficaces qu’en TV
Comme l’explique , le site du magazine Forbes, nous avons maintenant la preuve que les publicités sur Facebook peuvent être plus efficaces que les publicités à la télévision ou sur le web en général. En effet, Facebook a toujours mis en avant le fait que l’on puisse choisir sa cible en fonction de ses centres d’intérêts, et ainsi optimiser l’engagement sur ses publicités. Deux études de NeuroFocus donnent désormais raison à ces affirmations puisqu’elles démontrent que Facebook propose des expériences plus engageantes émotionellement que la plupart des autres sites Internet, et ce surtout parce qu’elles sont perçues comme non-intrusives et pertinentes par les utilisateurs.

Facebook étend Timeline en Nouvelle-Zélande
Après un lancement en fanfare lors du f8 en septembre dernier, Timeline, la nouvelle version de Facebook dont la mise en place a jusqu’ici été réservée aux comptes développeurs, commence à faire son apparition pour les utilisateurs de Nouvelle-Zélande. Basée sur une organisation chronologique, Timeline permet notamment de mettre en avant des posts, naturellement grâce à l’algorithme de Facebook ou à la demande de l’utilisateur. Une fois lancée, les utilisateurs auront une période de modération, pendant laquelle il pourront « nettoyer » les contenus qu’ils ne souhaitent pas voir apparaître.

Facebook introduit les messages privés pour les fanpages
Facebook permet désormais de dialoguer en message privé sur une page. Les visiteurs, même s’ils n’ont pas « aimé » la page, sont désormais en mesure d’envoyer des messages à la marque. En revanche, la marque ne pourra pas répondre en message privé à un commentaire public. Même si cela paraît comme un ajout mineur, cette évolution va très certainement permettre de faciliter la gestion des commentaires négatifs de la part des fans.

Paypal submergé de messages de colère sur Facebook et Twitter
L’histoire commence lorsque le service de paiment Paypal décide de stopper brutalement une initiative de Noël menée par le site Regretsy.com, et de geler le compte de sa fondatrice April Winchell. En cause, le bouton « Donate » qui était utilisé à mauvais escient selon Paypal, puisqu’il doit l’être uniquement dans le cadre de sommes versées à but non-lucratif. Or April avait décidé de proposer à ses lecteurs d’acheter des jouets afin de les offrir pour Noël aux enfants les plus démunis, et d’envoyer l’excès d’argent à leur famille pour l’organisation du repas de fête. Une confusion qui, partant d’un bon sentiment de la part de Regretsy, a déclenché les foudres des internautes sur les média sociaux. Depuis Paypal a pris le temps de s’excuser publiquement : « We have released funds back to Regretsy and will be making a donation. We are very sorry this occurred ».

Le nouveau Twitter est arrivé !
Twitter déploie depuis la fin de la semaine dernière son nouveau design ainsi qu’une série de nouvelles fonctionnalités, notamment destinées aux marques. Le site s’est également doté au passage d’une nouvelle application mobile. Pour une revue détaillée de tous les changements opérés, je vous recommande le billet de Robin sur notre blog anglais, ainsi que celui de Simon qui met en avant les similitudes entre ces « nouveautés » et le réseau chinois Sina Weibo.

Combien coûte un abonné Twitter ?
Si vous envisagez de recourir aux Promoted Tweets, Twitter a dévoilé le coût par abonné engendré par de précédentes campagnes menées sur la plateforme. Le CPF (Cost Per Follower) s’élèverait donc entre 2,50$ et 4$. Quant à l’engagement (clics, RT, favoris, @réponses), mesuré par le CPE (Cost Per Engagement), il se chifferait pour sa part entre 0,75$ et 2,50$. Rappellons que le coût minimum d’une campagne s’élève à 15000$ sur 3 mois.

Une échelle de Richter pour les sujets abordés sur Twitter ?
Si Twitter offre des possibilités impressionantes en termes d’analyses des évènements et de leurs répercussions dans les conversations, force est de constater que leur analyse s’avère souvent galvaudée, notamment par les médias dits « classiques ». Partant de ce constat, l’institut Precisea a monté une analyse parue dans le Guardian. Celle-ci définit trois types de « Twitter Storm » :

  • La première correspond à un gros volume de conversations repris par les médias classiques
  • La seconde apparaît lorsque des médias classiques reprennent une histoire qui n’a pourtant pas généré un volume de conversation important
  • La troisième consiste à contrario à un gros volume de tweets non repris par les médias classiques

La conversation est la nouvelle mesure d’audience
Les instituts de mesure d’audience ne s’y trompent pas et mettent en place leurs offres et outils. Nielsen révèle les premiers insights de son « Twitter Project » depuis que Twitter lui a ouvert l’accès à ses données. Présentées par Radha Subramanyam elle-même, senior vice présidente en charge de NM Incite, la structure dédiée à la « Social Media Intelligence », ces premières analyses établissent une corrélation durable et concomitante entre les pics d’audience TV et les pics de conversation sur Twitter.

L’étude conforte aussi la nature temps réel de Twitter : de tous les réseaux sociaux, il est celui dont les effets d’amplification jouent le plus à plein lors de la diffusion.

Les Pères Noël de Old Spice et O2 parlent directement à l’utilisateur
Old Spice a créé son MANta Claus, un Père Noël qui veut offrir un cadeau à chacun des 7 milliards d’individus sur Terre. Il a commencé par une blogueuse beauté, à qui il a offert « une élégante paire de chaussures pour femme faite à partir de colliers », ce à quoi la blogueuse aura répondu sans équivoque : « OMG I CAN DIE NOW ». Il a depuis envoyé plusieurs autres messages dont un adressé à la ville de Baltimore et un autre à l’Australie. Ci-dessous, le message envoyé à la blogueuse beauté, tous les autres sont disponibles sur la page YouTube de Old Spice.

De son côté, l’opérateur téléphonique anglais O2 a créé un O2 Santa, un Père Noël présent à la fois sur YouTube et sur Twitter. Il suffit d’envoyer un tweet à @O2 avec le hashtag #o2santa pour que ce Père Noël réponde par une vidéo personnalisée sur Youtube.

Foursquare atteint 15 millions de membres
Le réseau social de géolocalisation a triplé son nombre d’utilisateurs en l’espace d’un an pour atteindre 15 millions de membres (dont 50% aux Etats-Unis) nous apprend ClikZ. Un succès pour la société New-Yorkaise qui souligne la bonne santé du marché des applications geo-sociales. Cependant, la disparition de Whrrl et le récent rachat de Gowalla par Facebook laissent apparaître une raréfaction des acteurs et fait de 2012 une année charnière pour les autres sociétés comme Loopt, Scvngr et MyTown.

Paris a désormais son badge Foursquare
Foursquare vient d’annoncer la création d’un badge unique à la France pour la ville de Paris. Celui-ci accompagne la création de badges pour les premières villes non-américaines où les utilisateurs sont les plus actifs : Londres et Istanbul. Pour débloquer le badge Paris, il suffit de suivre la liste Foursquare Cities et de se check-in dans les 5 lieux de la Ville Lumière.

Une nouvelle étude sur les utilisateurs d’applications de géolocalisation
Une récente étude de Forrester aux USA révèle sans trop de surprise que si les utilisateurs de Foursquare et consorts sur mobile sont encore peu nombreux par rapport à la population de mobinautes, ce sont malgré tout des jeunes que l’on peut qualifier comme « influents », « ultra connectés », « conversationnalistes » et « critiques ». Ces utilisateurs seraient en effet deux fois plus nombreux que la moyenne à partager sur la toile des informations, des e-coupons ou les scores d’un jeu auquel ils ont participé. On apprend également que le pourcentage d’utilisateurs féminins a augmenté depuis 2010, passant de 22% à 37% pour 2011.

Que retenir de l’intervention de Dennis Crowley (Foursquare) à LeWeb ?
Sur la scène de l’événement web de cette fin d’année en France, Dennis Crowley a pu s’exprimer sur l’avenir de Foursquare et les enjeux à venir pour sa société. Le CEO de Foursquare a notamment insisté sur le fait que le nombre de check-ins devenait moins important que ce qu’il permettait de proposer à l’utilisateur, à savoir une plus grande richesse dans les services proposés autour de la localisation. Ainsi, l’usage de l’outil est par exemple en train de changer : on « check-in » moins pour signaler où l’on se trouve que pour obtenir des recommandations d’amis sur le lieu. C’est toute la relation de Foursquare avec les développeurs d’applications tierces qui s’apprête à évoluer autour de l’utilisation des données recueillies sur l’utilisateur. Crowley a déclaré que la monétisation de l’outil reste son cheval de bataille et que son avenir dépendra, entre autres, de sa capacité à bien utiliser une masse de données qui ne fait que grandir.

Un Noël illuminé avec Chiltern Railways
L’entreprise ferroviaire britannique Chiltern Railways a décidé de mettre à l’honneur ses clients les plus fidèles de façon originale. Afin de les récompenser, la société a organisé un concours permettant au « maire Foursquare de la gare de Marylebone » de déclencher l’illumination du sapin de Noël de la gare à l’occasion des fêtes. L’opération a été relayée par de la signalétique sur place ainsi que sur Twitter. Pour cette seconde édition de l’opération, le chanceux Jon Stokes a donc eu le privilège de déclencher le compte à rebours puis d’illuminer le sapin en compagnie du Directeur Général de Chiltern Railways et d’un photographe officiel. Du propre aveu du gagnant, cette opération l’a fait « se sentir comme un ambassadeur privilégié de la marque ». Objectif atteint pour Chiltern Railways.

Dépensez 10$, gagnez 10$ avec AmEx sur Foursquare
Dépensez 10$, gagnez 10$, tel est le concept de l’opération lancée aux Etats Unis par American Express afin de promouvoir les petits commerces pendant les fêtes. Pour en profiter, il suffit de synchroniser sa carte avec son compte Foursquare. Les offres apparaîtront alors sur la page d’accueil du réseau de géolocalisation et l’utilisateur peut charger ensuite les 10$ associés. Une manoeuvre qui n’a pas nécessité l’accord préalable des commerçants et qui offre aux clients une alternative crédible aux géants de la distribution.

Gmail et Google+ toujours plus imbriqués
L’expérience G+ continue son extension dans l’écosystème Google. En effet, les internautes pourront désormais consulter leurs listes de cercles depuis leur boîte Gmail, ajouter des personnes à leurs cercles ainsi que partager des photos sur Google+ directement depuis leurs courriels. En outre, les profils des amis des utilisateurs, ainsi que leurs dernières publications, seront également intégrées à Gmail.

Google+ intègre la reconnaissance faciale
Google+ permet désormais à ses utilisateurs de se retrouver et se tagger automatiquement sur des photos mises en lignes par leurs amis via la reconnaissance faciale « Find My Face ». Cette option existe déjà sur Facebook depuis un moment mais, contrairement à son concurrent, Google+ n’a pas activé cette fonctionnalité par défaut. Il s’agit au contraire d’une fonction optionnelle qui permet aux internautes d’approuver ou rejeter un tag.

Path : l’appli qui nous fera oublier Facebook ?
C’est en tout cas ce que prédit Business Insider, et voici pourquoi :

  • Le design est soigné et la navigation facile
  • On y retrouve ce qui a fait le succès d’Instagram : les filtres
  • Les conversations sont réduites à l’essentiel : on peut communiquer avec de simples emoticones qui montrent visuellement notre ressenti face à tel ou tel contenu ; des smileys qui font passer le « like » pour has been
  • La possibilité de communiquer par le biais de vidéo : poster une vidéo d’humeur ou répondre à ami par une vidéo
  • En limitant le nombre d’amis à 150, Path évite le problème de pollution du feed que l’on peut retrouver sur Facebook avec un nombre d’amis beaucoup plus élevés : avec Path on va droit à l’essentiel avec uniquement l’actualité de notre cercle proche
  • Path est déjà partout : 1 million d’utilisateurs

Si vous souhaitez vous faire votre propre idée : path.com

Une blogueuse condamnée à 2,5 Millions de $ d’amende pour diffamation
Voici une information remontée par Forbes qui devrait amener les blogueurs à réfléchir à deux fois avant de s’attaquer trop virulemment à une entreprise. Crystal Cox, une blogueuse américaine, avait en effet écrit plusieurs billets sur un groupe d’investissements, le Obsidian Finance Group, et le regrette sans doute amèrement. En effet, ce dernier a fini par l’attaquer et lui a notamment demandé de révéler ses sources afin de confirmer la véracité de ses affirmations. Refusant et n’ayant pas de protection comme les journalistes, elle a fini par être condamnée à 2,5 millions de dollars d’amende pour diffamation. Pour les tribunaux américains, les blogueurs ne sont donc officiellement pas des journalistes.

Des comptes « fakes » liés à une agence de RP détectés sur Wikipedia
Wikipedia a suspendu au moins 10 comptes liés à la société de relation publique Bell Pottinger, soupçonnée de manipulation de contenu sur l’encyclopédie en ligne. L’investigation en ligne a été amorcée par le blogueur et consultant en SEO Tim Ireland, qui a découvert un compte suspect surnommé « Biggleswiki ». D’après Tim Ireland, ce compte a ajouté à de nombreuses reprises des informations positives (ou en a retiré des négatives) sur les pages Wikipedia de clients de l’agence de RP. L’équipe de Wikipedia a d’ailleurs publié une liste d’articles qui auraient été altérés par les comptes de Bell Pottinger. Ce dernier a admis que ses employés éditaient le contenu des pages, mais assure n’avoir rien fait d’illégal. Une enquête est en cours afin de déterminer si ces comptes sont bien liés à Bell Pottinger. La firme accusée a affirmé mener une enquête interne de son côté.

Les réseaux sociaux comme terrain de lutte politique en Russie
Suite aux élections législatives et la victoire du parti politique de Vladimir Poutine, « Russie Unie », les russes manifestent en masse leur opposition via les réseaux sociaux. Ces opposants russes ont notamment inondé Facebook et Twitter de messages de manifestations contre ce parti politique. Face à cette opposition croissante, de nombreux robots automatisés « pro Poutine » ont vu le jour diffusant des slogans nationalistes et des insultes à un rythme allant jusqu’à 10 messages par seconde. Ces robots reprennent aussi les hashtags utilisés par les opposants politiques afin de rendre plus difficile leur communication via Twitter.

Le rôle de Facebook dans l’organisation des émeutes au Royaume-Uni
D’après une étude menée par le Guardian, Facebook n’aurait joué qu’un rôle mineur dans les émeutes qui se sont déroulées au Royaume-Uni l’été dernier. Et ce malgré les peines sévères prononcées par les tribunaux à l’encontre des émeutiers pour incitation aux troubles publics via Facebook. Ces derniers, interrogés par le journal, disent pourtant n’avoir eu qu’un recours mineur à Facebook. En effet, sachant que la police avait un œil sur ce réseau social, ils seraient passés la plupart du temps par d’autres moyens de communication pour se rassembler.

tags: , , , , , , ,