Here are all of the posts tagged ‘O2’.

La revue du lundi par We Are Social #169

par Meryl Perradin dans News

Comprendre la portée du Reach : une étude de cas Facebook
Longtemps considérée comme le temple de la publicité, la télévision se retrouve aujourd’hui confrontée à de nouveaux acteurs, tels que Facebook, capables d’atteindre une audience bien plus large que les téléspectateurs d’une émission. La récente étude réalisée par l’institut Nielsen met ainsi en lumière le potentiel de Facebook pour les chaines télévisées en terme de reach ; elle montre notamment que Facebook atteint en journée une audience comparable à celle des principaux TV networks américains. Le réseau social reste toutefois nettement à la traine durant les primetimes, mais apparaît comme un amplificateur de reach, permettant aux annonceurs d’atteindre un téléspectateur simultanément via la télévision et via la plateforme sociale. On note ainsi des audiences cross-media trois fois supérieures en pourcentage le soir, par rapport à la journée.

Comprendre la portée du Reach

Le temps passé sur le digital surpasse la télévision aux USA
Le palier a été franchi : la télévision se voit dépassée par le digital en temps d’utilisation au 1er semestre 2013. L’étude menée par eMarketer montre l’évolution du temps passé quotidiennement devant tous les types de médias : digital, TV, print, radio. Toutes les catégories sont en légère baisse depuis 2010, excepté le digital, avec 5 heures et 9 minutes d’utilisation par jour. Dans cette catégorie, le mobile est en pleine expansion et dépasse même le desktop de peu, passant de 1h33 à 2h21 ! La différence smartphone/tablettes est minime, le smartphone étant devant de seulement quelques minutes par jour. Ces chiffres traduisent les efforts réalisés par Facebook sur mobile ou encore le phénomène du « second-screen » et du « mobile-first ».

Le temps passé sur le digital surpasse la télévision

Le partage social sur mobile dépasse celui sur ordinateurs
D’après une étude ShareThis publiée en juin dernier, le mobile est le lieu où les utilisateurs réalisent une grande partie des partages sociaux. Les consommateurs sont deux fois plus nombreux à être susceptibles de cliquer et partager du contenu sur des appareils mobiles que sur un ordinateur classique. Facebook domine l’ensemble des partages sur les réseaux sociaux en cumulant respectivement 56,5% et 60,3% des partages sur ordinateurs et mobiles. Twitter et Pinterest tirent quant à eux leur épingle du jeu en se hissant sur le podium du partage social sur les appareils mobiles. L’étude nous révèle que l’iPhone se classe à la première place du partage social mobile, en cumulant à lui seul 12,4% des partages !

Le partage social sur le mobile dépasse celui des ordinateurs

Les détenteurs d’iPhone au secours de Snapchat aux Etats-Unis
Snapchat vient de réaliser une levée de fond de 38,9 millions de livres. Fort de ses 5 millions d’utilisateurs actifs quotidiens, Snapchat affirme avoir été utilisée par 18,6 % des détenteurs d’iPhone aux Etats-Unis durant le mois de juin dernier. Permettant d’envoyer du contenu visuel (photos et vidéos) s’effaçant automatiquement dans les 10 secondes après visionnage, l’application n’en demeure pas moins loin derrière les géants Facebook (72,5 % des détenteurs d’iPhone) ou Instagram (36,6 % des détenteurs d’iPhone). Ces chiffres sont néanmoins à prendre avec du recul car ils ne sont aujourd’hui valables que pour les Etats-unis et sur smartphone sous iOS. Reste donc à voir si l’application transforme l’essai sur d’autres systèmes d’exploitation et/ou zones géographiques.

Snapchat

Le Cover Feed de Facebook Home arrive sur l’application standard Android
Facebook a annoncé jeudi dernier une mise à jour importante de son application Android. Après la sortie de Home, l’interface Facebook en surcouche de votre OS Android, les utilisateurs de l’application standard Facebook pour Android vont avoir accès à la fonction « Cover Feed ». Cette fonction consiste à transformer votre « lock screen » en interface Facebook simplifiée incluant vos notifications, deux boutons raccourcis vers les messages et l’appareil photo Facebook ainsi qu’un bouton de déverrouillage standard. En parallèle de cette annonce, Facebook a confirmé l’arrivée de Home sur de nouveaux supports : HTC One, Nexus 4 et Samsung Galaxy S IV en plus de ceux le supportant déjà : Samsung Galaxy S III, Samsung Galaxy Note II, HTC Note X, HTC One X+ et HTC First.

Cover Feed de Facebook Home

Twitter revoit ses règles de sécurité 
Après une semaine très agitée sur Twitter Outre-Manche, le réseau social a décidé de travailler avec le UK Safer Internet Centre afin de rassurer ses utilisateurs. Très critiqué pour sa gestion de commentaires injurieux envers des femmes, Twitter s’est engagé à faciliter le signalement de tweets aux propos excessifs et contenant des menaces. Déjà disponible sur l’application Twitter sur iPhone, le bouton de rapport in-tweet permettant de signaler un abus sera disponible sur Android et Twitter.com d’ici le mois prochain. Tony Wang, directeur général de Twitter UK, avait d’ailleurs pris la parole pour s’excuser personnellement des dérives apparues sur le site. Ce dernier a par ailleurs rappelé que Twitter restait à l’écoute de ses utilisateurs et que les comportements abusifs seraient donc davantage sanctionnés à l’avenir.

 

Pinterest vous alerte quand les prix baissent
Toujours dans l’optique de se développer vers le e-commerce, Pinterest vient d’introduire une nouvelle fonctionnalité à sa plateforme. Dorénavant, lorsque le prix d’un article que vous avez épinglé baissera, vous pourrez être averti par e-mail !

Foursquare s’associe avec Turn pour commercialiser ses données
Foursquare continue de développer ses sources de revenus en s’associant à Turn pour monétiser les données de géolocalisation de ses utilisateurs. Grâce à l’expertise de Turn, les annonceurs pourront identifier certains utilisateurs de Foursquare, en fonction de critères spécifiques, et les retargeter sur d’autres sites, afin de les exposer à des publicités vidéos ou bannières quel que soit le terminal (desktop, smartphone ou tablette). Foursquare basera ses ciblages en fonction de ses datas, ce qui représentent 3,5 milliards de check-ins auxquels s’ajoutent les données des 40 000 développeurs utilisant l’API de la plateforme (comptant notamment Evernote, Instagram et Uber). Pour Foursquare, cette collaboration avec Turn est l’opportunité d’accéder à un plus grand réseau et d’améliorer la puissance de son offre de publicités ciblées.

LinkedIn : un outil d’analyse statistique pour les pages Entreprise
Le réseau social professionnel propose désormais aux entreprises de suivre les performances de leurs pages. Les nouvelles fonctionnalités permettent, entre autres, de connaître la portée et l’engagement des publications, de filtrer les tendances d’engagement par type et par période, d’avoir des informations démographiques sur ses abonnés et de suivre leur croissance. Un outil de benchmark donne la possibilité aux entreprises de suivre la progression de ses concurrents sur LinkedIn. Cette nouveauté fait suite au lancement récent des statuts sponsorisés destinés à améliorer la portée des publications et à générer davantage de conversations. LinkedIn a indiqué que d’autres nouveautés étaient encore en préparation. A suivre donc…

Likez et commentez sur LinkedIn !
Les utilisateurs LinkedIn peuvent dès à présent liker ou commenter avec mention les articles publiés par 300 des plus grands leaders d’opinion. Parmi eux, Barack Obama, David Cameron ou encore Bill Gates, qui totalisait sur son premier billet, et en moins de 48h, plus d’un million de vues ! Une nouvelle initiative à forte valeur ajoutée, qui permet à la plateforme de se démarquer une nouvelle fois.

YouTube annonce de nouvelles fonctions pour interagir avec les fans
YouTube a présenté, à l’occasion de sa conférence au VidCon, une nouvelle fonctionnalité appelée « Top Fans » qui pourrait révolutionner la façon dont les créateurs de contenu interagissent avec leurs fans les plus engagés. En résumé, elle propose un dashboard présentant ces « Top Fans », avec la possibilité pour les créateurs de voir un feed de leurs dernières activités (plutôt que de devoir se plonger dans des centaines de commentaires) et la possibilité de partager du contenu leur étant uniquement destiné. Autre nouveauté, lorsque Google+ est connecté à une chaîne et qu’un cercle de Top Fans a été créé, l’accès à des données démographiques les concernant est disponible. La fonctionnalité est pour le moment ouverte aux chaînes réunissant un « certain » nombre d’inscrits.

Facebook annonce les posts embed
Il y a quelques jours, Facebook a annoncé la possibilité de partager ses posts sur n’importe quelle page web (sites & blogs). Les posts embed de Facebook permettent à tout le monde de laisser des commentaires directement sur le post concerné, de le « liker » et de le partager sur sa timeline. Seulement les posts publics sur Facebook peuvent être partagés.

Facebook annonce les posts embed

Andy Murray a partagé cette photo après sa victoire au Wimbledon. Les gens peuvent liker directement le post via la page web qui l’intègre.

Armani s’associe à la blogosphère mode sur Instagram
À l’occasion du lancement de sa nouvelle fragrance SÌ!, Armani vient de s’associer à Chiara Ferragni et d’autres influenceuses mode sur Instagram pour y poster de courtes vidéos. Ces dernières, toutes postées en noir et blanc, respectent les codes visuels sobres et élégants revendiqués par Armani. Les influenceuses y font une déclaration en disant « Si » (oui) à leur manière, avec le hashtag #saysi. Grâce à cette opération, la marque, en plus de faire connaître son nouveau parfum tire également partie du succès de ce nouveau format.

Armani s'associe à la blogosphère mode sur Instagram

MINI remercie ses fans avec sa campagne « NOT NORMAL »
MINI a donné le départ à la campagne « NOT NORMAL » qui a pour ambition de rassembler les images et vidéos inspirées de l’univers de MINI, créées et publiées sur les réseaux sociaux par les fans de la marque. Le dispositif digital est articulé autour d’un Tumblr accessible depuis le site officiel et la page Facebook de MINI, sur lequel sont rassemblées les créations des fans. Les internautes sont invités à publier leurs propres créations sous le hashtag #mininotnormal. Un dispositif de publicité extérieure sera spécifiquement lancé au Royaume-Uni, le 12 août prochain. Il inclura 7 grands écrans numériques qui afficheront un message personnalisé aux conducteurs de MINI passant à proximité. Un cadeau de remerciement à emporter leur seront offert : petit-déjeuner s’ils sont sur le chemin du travail, plein d’essence gratuit … Selon Anna Inglese, directrice du marketing et de la communication chez MINI, « NOT NORMAL » sera plus un cadeau de remerciement à tous les créatifs qui aiment la marque qu’une campagne publicitaire au sens strict. Rendez-vous le 12 août prochain à Londres !

MINI remercie ses fans avec sa campagne

EDF Energy soutient la Brighton Pride
A l’occasion de la « Brighton Pride », la parade gay et lesbienne de la ville éponyme, EDF Energy a mis en œuvre une campagne on/off qui met en scène une mascotte nommée Zingy. Le personnage apparaitra sur 100 billboards à travers la ville et le public sera invité à se prendre en photo avec celui-ci. Les contributions les plus créatives publiées avec le hashtag #SingWithZingy permettront à leurs auteurs de gagner des places pour les concerts se déroulant pendant l’événement.

EDF Energy soutient la Brighton Pride

Les clients d’O2 pourront désormais récupérer leurs données sur Twitter
Les clients de l’opérateur téléphonique O2, présent au Royaume Uni, désirant récupérer les données de leur compte, pourront désormais le faire avec Twitter. Selon le type de données (minutes, messages…), des hashtags seront prédéfinis, et l’utilisateur n’aura plus qu’à envoyer un tweet à l’opérateur, contenant ces fameux mots-clés. La mise en place de ce service, prévue dans les prochains mois, tient au fait que les clients passent de plus en plus par les réseaux sociaux pour les contacter. La marque a déjà opté pour un ton très proche de ses utilisateurs sur Twitter, et souhaite visiblement offrir plus de possibilités directement via une présence forte sur les différentes plateformes sociales.

tags: , , , , , , , , ,

La revue du lundi par We Are Social #166

par Houda Benabdeljalil dans News

Les vidéos sur Instagram : plus engageantes que les photos
Instagram a ajouté il y a peu de temps la vidéo dans ses caractéristiques et celle-ci a d’ailleurs été largement adoptée par les marques. En effet, ces dernières seraient ainsi deux fois plus nombreuses à se servir des vidéos sur Instagram plutôt que sur Vine. D’ailleurs, elles obtiendraient même avec ce format deux fois plus d’engagement que sur les photos. Une tendance à suivre de très près pour les marques.

Pinterest : 70 millions d’utilisateurs
Semiocast a dévoilé ses dernières datas concernant Pinterest. On y apprend notamment que le site compte désormais 70 millions de comptes enregistrés, à 79% américains et dont un peu plus de 20% des utilisateurs sont considérés comme « actifs ». Du côté de son activité, Pinterest a comptabilisé plus 20 millions de pins/repins/likes au mois de juin. En outre, avec la création des comptes entreprises et ainsi la création d’opportunités business, on note que le réseau social a su attirer les entreprises chinoises (2ème pays le plus présent dans les compte entreprises avec 35 % des « business users »).

pinterestusers2013

Facebook retire le module « Questions » des pages
Facebook avait annoncé début juin son intention de simplifier son offre publicitaire et d’éléminer les redondances. Le module « Questions » était visé puisque jugé peu utile pour des marketeurs qui peuvent très bien poser une question dans un statut afin d’avoir les réponses en commentaires. Ces changements seront effectués tout au long de l’été, le module « Questions des pages » suit donc le destin des offres. Cependant, Facebook a déclaré à AllFacebook que le module « Questions » resterait disponible pour un petit groupe de page produisant du contenu public, notamment dans le domaine du journalisme et les pages publiant régulièrement des articles d’actualité. À voir maintenant comment sera vécu ce changement, les questions permettaient d’effectuer de véritables sondages d’opinion et de quantifier rapidement les réponses, ce qui est moins aisé en commentaires.

Google + octroie une nouvelle fonctionnalité à son bouton « +1 »
Google a finalement ajouté une nouvelle fonctionnalité à son réseau social et plus particulièrement à son bouton « +1 » dans l’optique de se rapprocher le plus possible du bouton « J’aime » de Facebook. Désormais, lorsque un utilisateur de Google+ attribue un « +1 » à un post, les contacts de ses cercles étendus (ayant également ajouté l’utilisateur en question à leurs cercles) peuvent voir cette information dans leurs propres flux. Sur le modèle des paramètres permettant de gérer la confidentialité d’un compte Google+ selon ses cercles, la visibilité des « +1 » que les utilisateurs attribuent est modifiable de la même manière. Par ailleurs, il est possible pour les utilisateurs Google+ de contrôler la fréquence d’affichage des « +1 » émanant de certains cercles.

Retour remarqué pour la société de friandises Hostess !
Après 8 mois d’absence, la société Hostess a décidé de frapper fort en installant une horloge géante avec un compte à rebours sur Times Square. Depuis la faillite de la compagnie et des rachats successifs, de nombreux consommateurs avaient déploré la disparition de leurs gâteaux préférés. Pour son retour, Hostess a déployé une campagne de social media avec le slogan « The Sweetest Comeback in the History of Ever » agitant la twittosphère à l’annonce de la réapparition dans les rayons des produits Twinkies, CupCakes, Donettes donuts et Ding Dongs. En parallèle, cette campagne est soutenue par un important dispositif de street marketing (distribution de goodies, produits gratuits, etc…). Un nouveau mot d’ordre pour la société : Hostess n’a pas changé mais a adopté une attitude plus jeune et audacieuse !

Twinkies_hostess

La pause café des marques sur Twitter
Sur un ton complice ou ironique, il est maintenant coutume pour les marques de discuter entre elles sur Twitter. Le 10 juillet dernier par exemple, une joute de tweets a eu lieu entre les marques Innocent, O2, Tango et Betfair autour du hashtag #bemoredog. Un moyen d’élargir le territoire d’expression de sa marque, de montrer sa réactivité et sa capacité à divertir son audience, tout en bénéficiant d’une plus grande visibilité.

Un fail de Bank of America sur Twitter ?
Les marques sont censées utiliser les médias sociaux pour montrer leur côté humain, mais cela ne semble pas être le cas de Bank of America. Alors qu’il écrivait un message de protestation devant l’une des banques du groupe, un homme s’est fait expulsé par la police et a ensuite relaté son aventure sur Twitter. En réponse, la troisième plus grande banque du monde a fait preuve d’une méconnaissance totale de la plateforme en envoyant un message commercial sans rapport direct avec le tweet en question. Ce type de réponse malencontreuse ne serait pas une première pour la banque, laissant penser qu’un bot serait derrière son compte twitter, autrement dit un programme chargé de répondre automatiquement aux messages mentionnant la banque. Malgré le démenti du porte-parole, il reste difficile de croire le contraire et, quoiqu’il en soit, la nature des messages manque cruellement d’humanité, ce qui devrait pourtant être la règle sur les médias sociaux.

Paddy Power : pariez sur Facebook avec de vraies sommes d’argent.
Paddy Power a lancé une application de pari sportif sur Facebook où les utilisateurs peuvent jouer avec de véritables sommes d’argent. L’application est pour le moment en phase test et a pour objectif d’ajouter un aspect social aux paris en ligne en générant de l’engagement. Les utilisateurs peuvent ainsi parier ou interagir entre eux. Paddy Power est la seule application Facebook sur ce type d’activité et est fière de s’associer avec le réseau social américain pour cette grande première.

Comment l’#activisme met la pression aux entreprises
Les actions de Greenpeace génèrent toujours un grand nombre de discussions sur les médias sociaux. La dernière en date : l’ascension du gratte-ciel The Shard à Londres par les activistes du groupe pour y apposer un message à l’encontre de Shell et, par la même occasion, placer le hashtag #iceclimb dans les trending topics Twitter. Pour autant, le challenge reste entier pour Greenpeace : convertir les retombées et le bruit digital en pression publique. Face à ces coups d’envergure, les entreprises se trouvent souvent face à une situation de crise délicate à gérer. Selon Robin Grant, co-fondateur de We Are Social, les groupes de pressions gardent un avantage considérable sur les entreprises, parce qu’elles n’ont jamais vraiment appris à gérer ces situations correctement. Shell par exemple, n’a absolument pas mentionné l’ascension du Shard sur son compte Facebook ou Twitter. « Quel que soit le dialogue que la marque tente d’instaurer avec Greenpeace, la presse, ou le public sur les médias sociaux, c’est toujours Greenpeace qui aura la main. A moins que l’entreprise ne soit prête à engager de façon substantielle au sujet des problèmes pointés du doigt, soit parce qu’elle est très confiante quant à sa position sur le sujet, soit parce qu’elle est prête à changer, il n’y a pas vraiment lieu d’engager la conversation, cela ne serait pas à son avantage. »

tags: , , , , , , , , , , ,

La revue du lundi par We Are Social #145

par Thibaut Sebire dans News

« Faire une pause » avec Facebook
Selon une étude de PEW Research, de plus en plus d’utilisateurs (61% des interrogés) avouent faire régulièrement des « pauses » avec Facebook ; certains de quelques jours, d’autres de plusieurs semaines. Les raisons invoquées diffèrent : lorsque certains indiquent ne pas avoir assez de temps pour consulter leur fil d’actualité, d’autres confessent un désintérêt total pour le service. Cependant, ces mêmes utilisateurs irréguliers projettent de passer le même temps l’an prochain sur la plateforme. Conclusion : pas de rupture ni d’exil massif en perspective !

Lookalike Audiences : une nouvelle modalité de ciblage publicitaire
Looklike audiences aide à rechercher des utilisateurs ayant des similitudes avec ses clients actuels. Cette nouvelle fonctionnalité testée par Facebook permet de faire des publicités ciblées vers des prospects susceptibles d’être intéressés par un produit ou un service. L’algorithme de Facebook analyse les audiences de ses clients actuels pour produire un nouveau segment de clients susceptibles d’avoir un profil comportemental similaire. Les informations individuelles des utilisateurs ne sont pas partagées avec les annonceurs et ce nouveau segment de public ne peut être exploité qu’au sein de Facebook. Ce nouveau ciblage pourrait aider les annonceurs à atteindre leurs objectifs et rendre les annonces plus pertinentes pour les utilisateurs.

Arby’s transforme une cliente des années 70 en ambassadeur de marque
Puiser dans son passé peut être un très bon levier de communication. La marque de restauration Arby’s a bien intégré cette notion dans le dispositif de lancement de son opération « Fan of the Week » sur Facebook, opération qui célèbre 2 millions de fans. Pour l’occasion, la marque de restauration rapide a retrouvé sa 2 millionième cliente, franchissant la porte d’un des restaurants en 1970. 43 ans plus tard, c’est sur Facebook qu’elle devient le 200 millionième fan. Via un message vidéo, il est possible de partager avec elle son histoire et le moment où elle devient le 200 millionième fan de la page. La marque propose également aux fans d’envoyer une photo où chacun pourra poser avec elle via l’application et gagner des bons d’achat Arby’s. Le but final de l’opération « Fan of The Week »  est de créer du trafic dans les restaurants, puisque chaque fan qui se prend en photo chez Arby’s a la possibilité d’être tiré au sort chaque semaine et de remporter à son tour un bon d’achat. Un bel exemple de storytelling temporel qui permet à terme de lier l’héritage de la marque et la pratique du digital.

Facebook lancerait son application mobile de géolocalisation
Selon deux sources anonymes, Facebook serait sur le point de lancer une application mobile de géolocalisation qui fonctionnerait même lorsque elle n’est pas utilisée et suivrait en permanence la position de ses utilisateurs. L’équipe en charge du développement de l’application serait menée par Peter Deng, un ancien employé de Google, et composée de concepteurs de Glancee (une société spécialisée dans la géolocalisation rachetée en mai dernier par Facebook) et de Gowalla (un réseau social basé sur la géolocalisation racheté en décembre 2011 par Facebook). Prévue pour la mi-mars, l’application permettrait aux utilisateurs de trouver des amis qui sont à proximité. D’autres applications, basées sur le même concept, qui trackent en permanence la position des utilisateurs, n’ont pas rencontré le succès escompté. Les problématiques liées à la confidentialité des données, déjà mises à rude épreuve avec l’annonce du déploiement du Graph Search de Facebook, et l’impact sur la consommation des batteries des téléphones portables sont en grande partie responsables de l’échec de ce genre d’applications.

De Microsoft à Facebook, il n’y a qu’un pas… surtout pour Atlas
L’histoire d’amour entre Microsoft et Atlas n’aura finalement duré que 6 ans. Le groupe serait en passe de se séparer de sa régie publicitaire au profit de Facebook. Les deux sociétés seraient parvenues à trouver un accord quant au montant de la transaction (entre 30 et 50 millions de dollars). Bien que cette somme soit bien en dessous des premières offres de rachat, cette opération tombe à point nommé, tant pour Facebook que pour Microsoft : d’une part, le réseau social espère ainsi asseoir son statut de plate-forme publicitaire auprès des entreprises; d’autre part Microsoft envisage de se consacrer au développement de ses propres plateformes (Xbox, Windows 8). La régie publicitaire Atlas semble, quant à elle, habituée aux grands groupes, ainsi qu’aux ruptures : la société quittait déjà Google pour Microsoft en 2007.

Lego fait passer à ses directeurs des examens sur les médias sociaux
Le géant danois du jouet Lego prend très au sérieux les médias sociaux. Selon leur directeur social media Lars Silberbauer, « tous les employés doivent comprendre ce que signifie être social ». C’est pour cela que la marque a mis en place une formation consacrée au social media pour ses directeurs, conclue par un examen théorique et un examen pratique. Pour ce qui est de l’examen pratique, l’exercice ultime est de poster une publication sur la page Lego, qui culmine à 4 millions de fans. Silberbauer ajoute que, d’après lui, il y a 4 grands éléments qui se retrouvent enrichis grâce à l’engagement de la page Facebook Lego : une augmentation des ventes, un marketing plus efficace, une affinité de la communauté avec la marque qui se construit, et enfin la protection de la marque via les médias sociaux.

Mise à jour de Twitter : des contenus plus pertinents
Les applications Android, iOS et mobile ont été mises à jour. Les nouvelles versions rendent la recherche d’informations plus efficace. En effet, les tweets, activités, tendances et les suggestions de comptes à suivre (à la fois sur iPhone et Android) sont recensés dans un flux dédié. De plus, les paramètres de recherches ont été modifiés pour permettre des recherches à partir de l’ensemble des pages de l’application mais aussi de retrouver d’ancien tweets. Enfin, une dernière amélioration : un simple clic sur une URL permet d’accéder directement au site web.

Twitter valorisé à près de 10 milliards de dollars
La demande publicitaire sur Twitter semble en pleine santé, puisque le site de microblogging a augmenté le prix de ses Promoted Trends à la modique somme de 200,000 dollars par jour, soit une augmentation de 33% du prix pratiqué jusqu’ici. Ce parti-pris découlerait de la volonté de Twitter de s’introduire en bourse l’an prochain, profitant ainsi de l’intérêt que lui portent les investisseurs.
Blackrock, numéro un mondial de la gestion d’actifs, a ainsi prévu de racheter pour 80 millions de dollars de titres à des salariés de Twitter désireux de se délester de leurs options. Cette opération valorise la plateforme de microblogging à près de 10 milliards de dollars.

Twitter exploite le lien entre TV et Réseaux sociaux
Avec le rachat de Bluefin Labs, start-up spécialisée dans l’analyse des commentaires liés aux programmes télévisés, Twitter se lance dans la mesure des interactions sociales entre la TV et un second écran. Pour le monde de la télévision, les données générées par ces analyses valent leur pesant d’or, puisqu’elles permettront de définir un véritable indice de qualité des campagnes publicitaires et de leur impact en temps réel sur les consommateurs. « Les capacités d’analyse des données et l’expertise de Bluefin en matière de télévision vont nous permettre de créer des produits et des publicités innovantes et de nouvelles expériences pour les consommateurs à l’intersection de Twitter et de la télévision. », confirme Ali Rowghani, directeur exécutif de Twitter.

O2 live-stream en vitrine des tweets de Saint-Valentin  
A l’occasion de la Saint-Valentin, le groupe de télécom britannique O2 relooke ses vitrines: promotions, détails des tarifs et téléphones relégués en magasins, place aux messages d’amour postés sur Twitter. Pour avoir ses 5 secondes de célébrité sur High Street et être live-streamé sur des écrans dédiés en vitrine, il suffit de tweeter avec le hashtag #O2Tweetheart. Les Roméo et Juliette en herbe participent également à un tirage au sort avec pour récompense des escapades romantiques et des bons d’achat.

Vine demande désormais aux utilisateurs de confirmer leur âge
Vine, l’application de partage de vidéos sur Twitter lancée il y a deux semaines, requiert désormais un âge minimum. Tous les nouveaux utilisateurs ainsi que les actuels doivent maintenant avoir au moins 17 ans afin de mettre à jour l’application. Cette restriction est sans nul doute une nouvelle réaction aux critiques sur les vidéos à caractère pornographique qui ont été uploadées via l’application. Dès son lancement, plusieurs marques ont commencé à expérimenter avec les tweets vidéo de six secondes, mais Vine est rapidement devenu connu pour le contenu NSFW.

Grosse croissance pour les marques du Top 100 sur Google+ et YouTube
BrightEdge revient sur les statistiques des marques du Top 100 et de leur utilisation de Google+ et YouTube. Durant l’année écoulée, les 3/4 de ces marques ont établi des profils sur Google+ et comptent au total 20,9 millions de fans. Chiffre à relativiser toutefois puisque ces fans sont trustés principalement par les marques du Top 10, qui comptent à elles seules 16,3 millions de « followers ». YouTube est quant à lui, de plus en plus adopté par ces marques (87% du Top 100 possèdent une chaîne). Celles-ci représentent au total 3.15 milliards de vues sur la plateforme.

La NASA organise le premier hangout Google+ en direct de l’espace
La fonction Hangout du réseau Google+ ne cesse de conquérir les amateurs de chat vidéo en groupe. Même la NASA a choisi d’organiser un Hangout en live depuis l’International Space Station. Les astronautes Kevin Ford, Tom Marshburn et Chris Hadfield répondront aux questions des internautes le vendredi 22 Février de 11h à midi, Eastern time. Le live chat sera visible sur la page Google+ de la NASA ainsi que sur leur chaîne Youtube. Envie de leur poser une question ? Et bien il vous suffira d’utiliser le hashtag #askAstro !

La version web d’Instagram évolue
Depuis sa création en 2010 et son optimisation mobile sur iOS puis sur Android, l’application de customisation et de partage Instagram évolue à nouveau. La version web, disponible depuis quelques mois, gagne en ergonomie et rend désormais compte du flux de vos abonnés. Retrouvez plus facilement les photos et contacts croisés sur mobile !

Une augmentation de la part des dépenses social media en 2013
D’après le dernier rapport Econsultancy/Responsys sur les budgets marketing en 2013, 71% des entreprises prévoient une augmentation de leurs budgets digitaux cette année. Lorsqu’on les interroge sur la répartition de leurs budgets digitaux,  le social media semble être une de leur priorité puisque 62% des répondants prévoient de l’augmenter !

Vimeo classifie ses contenus
Afin de ne pas être bloqué dans les écoles et les entreprises, Vimeo met en place une classification de ses contenus. Chaque vidéo se verra ainsi attribuée un label parmi les 3 suivants : « All Audiences », « Mature » ou « Not Yet Rated ». En filtrant ainsi ses contenus, Vimeo permettra à son public de savoir si le type de vidéo qu’il souhaite visionner est adapté à son lieu de travail par exemple. Le site compte sur les créateurs pour classifier les contenus, ils devront ainsi dire si leurs vidéos contiennent nudité, injures, violence, ou substances illégales. En fonction des catégories sélectionnées, un badge apparaîtra à côté du titre de la vidéo. La plateforme ne classera donc pas elle-même ses vidéos mais laissera aux créateurs le soin de modérer leurs contenus. Un moyen de ne pas censurer la création, et de laisser les artistes continuer à s’exprimer en toute liberté…

Pinterest : vers la monétisation
Selon le Wall Street Journal, Pinterest serait évalué entre 2 et 2,5 milliards de dollars si la nouvelle levée de fonds s’avérait fructueuse. Rappelons que Twitter vient d’être officiellement évalué à 10 milliards. Pinterest a atteint les 48 millions de visites en décembre et mettrait en place un business model reposant sur la publicité, permettant à terme de monétiser la plateforme.

Snapchat lève 13,5 millions de dollars
Snapchat, l’appli qui permet d’envoyer des photos programmées pour s’autodétruire au bout de quelques secondes, vient de lever 13,5 millions de dollars, ce qui valoriserait cette jeune entreprise entre 60 et 70 millions de dollars. Evan Spiegel, son co-fondateur, affirme que ces fonds permettront à l’entreprise de « rester indépendante et de développer la communauté Snapchat ». Celui-ci précise aussi que 60 millions de « snaps » sont envoyés chaque jour, et plus de 5 milliards depuis le lancement de l’application.  Notons enfin que, selon Le Times, Mark Zuckerberg a rencontré l’équipe Snapchat en Décembre, peu de temps avant que Facebook lance Poke, un concurrent aux mêmes caractéristiques…

tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,