Here are all of the posts tagged ‘médias sociaux’.

La revue du lundi par We Are Social #202

par Thibaut Thureau dans News

Google et Facebook dominent la publicité sur mobile
Facebook met toutes les chances de son coté pour rattraper le leader Google sur le marché de la publicité sur mobile. Selon une étude publiée mercredi 19 mars par eMarketer, le réseau social pourrait vite rattraper son concurrent sur un secteur qui a crû de 105 % en 2013 et qui devrait progresser à plus de 31,5 milliards de dollars en 2014. Google reste numéro un, avec 49,3 % de parts de marché, en légère baisse toutefois par rapport à l’année précédente (52,6 %). Mais celle de Facebook est en très forte progression, à 17,5 %, et devrait dépasser les 20 % en 2014.

Les joueurs sur Facebook sont toujours aussi nombreux
Le chiffre a été révélé à San Francisco lors de la Game Developers Conference : 375 millions d’utilisateurs Facebook jouent au moins une fois par mois à un jeu qui est Facebook-connecté. Cela représente donc environ un quart des utilisateurs actifs. Ces personnes envoient au total 735 millions de notifications pour des jeux chaque jour. Candy Crush Saga est bien évidemment le jeu numéro 1 sur Facebook, le reste du Top 3 étant dominé par le même éditeur, King. La possibilité de jouer sur plusieurs plateformes augmente par 3 la dépense des joueurs sur des achats in-app, par rapport à un joueur qui ne joue que sur desktop.

Les marques toujours incertaines sur la vraie valeur de Twitter
Selon une étude de la « Social Media Marketing University », plus de 64.9 % des marques reconnaissent que Twitter est un outil marketing efficace, tandis que 30.6 % restent indécises. Selon le fondateur de la Social Media Marketing University : « Les médias sociaux sont devenus une composante indispensable dans le monde du marketing, à tel point que les marques sont presque forcées de tous les exploiter, même si elles ne sont pas sûres de leur valeur ». « Le défi pour les marketeurs sera de définir les bonnes pratiques pour optimiser le ROI sur toutes les plates-formes ».

Montrer son visage sur Instagram apporte 38 % de “likes” en plus
Une nouvelle étude démontre que sur un échantillon de 1,1 million de photos Instagram sélectionnées au hasard, celles représentant des visages ont 38 % de chances en plus d’être “likées” et 32 % de chances en plus d’être commentées. Selon Saeideh Bakhshi de Georgia Tech : “Nous sommes naturellement attirés par les visages. Nous sommes des animaux sociaux et voulons voir les autres gens — c’est réconfortant et rassurant”.

Le smartphone, nouvel écran préféré des Américains
Pour la première fois cette année, le temps passé par les consommateurs adultes anglais et américains sur les médias digitaux va dépasser le temps passé accordé à la télévision, selon une étude réalisée par Millward Brown. Les américains passent maintenant 2h51 par jour à utiliser leur smartphones contre 2h45 devant la TV.  Les anglais passent 3h41 sur les médias digitaux contre 3h15 à regarder la télévision.

Un nouveau système de partage pour Facebook sur iOS
Facebook a décidé de contrer le succès de Snapchat sur iOS avec sa dernière mise à jour en mettant à la disposition de ses utilisateurs un système de partage plus privé et plus simple d’utilisation. Plus besoin de créer de listes spécifiques, cette nouvelle option « Share with only theses friends », disponible lors de la publication d’un statut, photo ou album, permettra de sélectionner d’une manière assez similaire à celle de Snapchat, les amis pour lesquels la publication apparaîtra dans le Newsfeed.

De nombreuses mises à jour en perspective sur Twitter
En début de semaine dernière, les utilisateurs de Twitter apprenaient que le site de micro-blogging envisageait de mettre fin aux hashtags et aux réponses directes via le @ : « une nouvelle qui ne sera sûrement pas populaire auprès des utilisateurs fidèles de Twitter » a commenté Robin Grant, Global Managing Director de We Are Social. Un sentiment partagé par les lecteurs de The Next Web qui sont 85 % à penser qu’il s’agit d’un mauvais choix. Toujours dans cette logique de refonte, Twitter a également annoncé tester deux autres fonctionnalités : la première est une Timeline de favoris qui permettrait aux utilisateurs de suivre facilement les tweets d’une sélection d’utilisateurs. La seconde fonctionnalité révélée aujourd’hui est un compteur de vues permettant aux utilisateurs de connaître le nombre de personnes qui ont vu leurs tweets. Cette fonctionnalité attirerait ainsi les nouveaux utilisateurs qui ont l’impression de tweeter inutilement.

Twitter retire son application #Music de l’App Store
Twitter a annoncé le retrait de son application #Music après plus d’un an d’efforts pour percer sur ce secteur d’activité. Les utilisateurs auront jusqu’au 18 avril pour profiter des derniers instants de vie de l’application. Cependant le mois dernier, Twitter a annoncé un nouveau partenariat avec la société spécialisée dans l’industrie musicale 300 Entertainment. La musique étant le sujet le plus abordé sur la plateforme, l’affaire est donc à suivre !

Pinterest enclenche sa stratégie de monétisation
Afin de se lancer dans la publicité et monétiser son activité, le site de partage de photographies a réalisé une levée de fonds de 564 millions de dollars. Le réseau social cherche aujourd’hui à proposer aux annonceurs une offre complète de publicités premium. Cependant, Pinterest semble exiger un engagement financier assez lourd, puisque les annonceurs potentiels devront débourser entre 1 et 2 millions de dollars pour pouvoir faire de la publicité sur le site. Ainsi, les promoted pins devraient apparaître dans les résultats de recherche ainsi que dans certaines rubriques, ils seront reconnaissables par une mention « promoted pin » et une icône spécifique. Parallèlement, Pinterest a aussi annoncé le lancement de son « Gifts Feed », un flux où ne figurent que des produits pouvant être achetés. Ces « product pins » se voient améliorés de quelques détails additionnels, comme le prix, la disponibilité ou encore le site où le produit est en vente. Enfin, notons que Pinterest élargit son accessibilité à l’international en étant dorénavant disponible dans quatre langues supplémentaires : l’hindi, le grec, le hongrois et le roumain.

Le footballeur Jamie Redknapp t’envoie un message personnalisé
La dernière campagne de Nivea Men UK met en scène le footballeur Jamie Redknapp ! Par l’intermédiaire de Facebook, l’utilisateur peut personnaliser une vidéo pour un ami. La star l’aiguillera et lui donnera des conseils en fonction de ce que l’utilisateur aura paramétré.

La campagne #nomakeupselfie engrange 2 millions de livres de dons
Lors des Oscars 2014, Laura Lippman a tweeté un selfie sans maquillage pour soutenir Kim Novak, critiquée pour son look à la cérémonie. Ses fans ont lancé le mouvement avec le hashtag #nomakeupselfie. Les femmes ont posté de nombreux selfies en taguant leurs amies pour les mettre au défi. Cancer Research UK a flairé l’opportunité et a diffusé les informations pour réaliser un don au profit de la recherche contre le cancer. La campagne a soulevé 2 millions de livres de dons en 48 heures grâce aux centaines de milliers de participations sur Facebook, Twitter et Instagram.

Les Turcs continuent de tweeter malgré une plateforme bloquée
Le gouvernement turc a bloqué l’accès à Twitter, montrant une volonté de censurer un des outils majeurs de relais d’opinion. Toutefois, les turcs ont contourné cette censure et ont été rapidement soutenus dans cette action. En effet, Twitter a informé ses utilisateurs qu’ils pouvaient encore tweeter via SMS et Google a permis l’utilisation gratuite de son DNS pour détourner cette interdiction. Ainsi, selon Robin Grant, global managing director de We Are Social, le volume de tweets a augmenté de 138 % après l’interdiction de Twitter provoquant ainsi l’effet inverse de celui escompté par le gouvernement turc.

Heineken produit un court métrage pitché par un follower
Ces dernières semaines Heineken US proposait à ses 34.000 followers d’écrire un pitch en 140 caractères pour un film sur la marque, en mentionnant le hashtag #15secondpremiere.
La marque s’est engagée à produire le contenu du tweet gagnant dans un court métrage de 15 secondes et à le diffuser au Festival du film de Tribeca le 24 avril prochain. Voici le « tweetpitch » de l’heureux élu, on est curieux de voir le film final !

 

Taco Bell se lance bruyamment dans le breakfast
Vendredi dernier, l’enseigne de fast-food Taco Bell s’est officiellement lancée dans le breakfast. Pour ce faire, elle a identifié 1.000 influenceurs dans 7 villes et leur a fourni des téléphones prépayés. Pour les fans de la marque, des téléphones ont également été débloqués et cachés. Les participants recevaient alors un appel ou un SMS de Taco Bell avec un challenge auquel ils devaient répondre par une photo Instagram ou un tweet. S’ils y parvenaient, ils pouvaient gagner un des nouveaux produits du menu breakfast et pour l’heureux élu, un an de petits déjeuners gratuits. Bilan : plus de 16.000 tweets et un hashtag #breakfastphone créé par la communauté et utilisé plus de 1.200 fois. Pas mal !

L’Happy Hour se prolonge en une photo sur Instagram
Le brasseur danois Carlsberg a eu l’idée de créer un Happy Hour 2.0 basé sur la participation des consommateurs. Les clients du bar sont invités à publier du contenu sur Instagram en mentionnant le nom du bar et le hashtag #happybeertime pour prolonger la durée des offres promotionnelles sur les consommations.

Evian tease son prochain spot TV sur Snapchat
Evian va dévoiler le 2 avril prochain sa prochaine pub TV et pour susciter l’attente, la marque a choisi d’utiliser Snapchat. Avec la collaboration de We Are Social US, Evian s’est servi de Snapchat pour envoyer des extraits éphémères de son prochain spot TV sur le smartphone des utilisateurs. Pour l’occasion, Evian s’est associé à la sortie du film The Amazing Spider-Man 2 en utilisant comme à l’accoutumé ses fameux bébés. Le précédent spot avait amassé pas moins de 73 millions de vues sur YouTube, en faisant une des publicités les plus virales de 2013.

Le selfie s’invite dans #TheVoiceUK
Will.I.am s’était fait remarquer il y a 2 ans dans #TheVoiceUK en live-tweetant l’émission depuis son fauteuil de coach, une pratique avant-gardiste à l’époque. Désormais, #TheVoiceUK affiche les tweets de ses téléspectateurs en direct et les coachs postent des selfies, à l’instar de Will.I.am qui ne lâche jamais son iPad. Les téléspectateurs consomment 2 versions du même programme : la télé pour suivre l’émission et Twitter pour les contenus exclusifs et les coulisses. Que nous réservent les coachs français pour les directs de The Voice qui débutent le 5 avril ?

Google lance « Android Wear »
En terme d’objets connectés, Google ne travaille pas uniquement sur une Smartwatch. Pour preuve, le géant a récemment annoncé le lancement de son système d’exploitation dédié aux objets connectés : « Android Wear ». Selon David Singleton, Directeur de l’ingénierie Android, le but est de travailler avec des fabricants d’électronique grand public en association avec des entreprises issues du monde de la mode afin d’offrir une large variété de montres (style, forme et taille).

Vimeo acquiert Cameo, une app de création vidéo
La plateforme vidéo Vimeo a annoncé l’acquisition de l’application Cameo. Lancée en octobre 2013 sur iOS, elle permet à ses utilisateurs de shooter leur vidéo, la monter, la « lifter » et la partager. Le tout s’effectue directement au sein de l’app. Grâce à cette acquisition, Vimeo est maintenant positionné sur l’ensemble de la chaîne vidéo, de la production jusqu’à la vente.

« Facebook Paper Ideas » au dernier TED 2014
TED 2014, qui s’est récemment dérouler à Vancouver, a dédié toute une catégorie de conférences à Facebook Paper et y a présenter du contenu exclusif. Il s’agissait d’une première pour Facebook qui s’est ainsi autorisé à travailler sur sa plateforme avec un acteur externe.

La Global Marketer Week réunit les grands noms du marketing à Sydney
C’est parti pour la Global Marketer Week à Sydney ! Pendant une semaine, conférences, ateliers et débats se succéderont sur les bonnes pratiques et innovations en matière de marketing. Parmi les speakers attendus, on pourra compter sur les Directeurs Marketing d’Unilever, Diageo, Adidas et – le plus attendu – des Google Glass ! À noter le petit plus social de cette grande messe : durant les conférences, les participants pourront directement poser leurs questions via une app mobile.

tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Envie d’un Lion à Cannes ? Pensez social !

par Chloé Desrosiers dans News

Le magazine Campaign a récemment publié un article écrit par James Nester, Creative Director chez We Are Social Londres, sur les nouvelles catégories social media des Cannes Lions et le concept de social thinking. Le voici dans son intégralité :

Les médias sociaux ont récemment dépassé la pornographie comme activité numéro un sur Internet (un titre idéal pour une Une de presse, n’est-ce pas ?) !

Fort de ce constat et de nombreux autres, We Are Social a récemment contacté l’organisation des Cannes Lions pour initier un nouveau Social Lion. Et même si ce Social Lion ne s’est pas encore concrétisé, 15 nouvelles catégories Social spécifiques feront leur entrée au sein des Cyber ​​Lions 2014.

Il s’agit déjà là d’un grand pas en avant car le social thinking tracera définitivement les grandes lignes des idées de demain. Par « social thinking », je n’entends pas tactiques Facebook ou Twitter. Je parle des idées fondées sur la compréhension du comportement social. Les grandes idées que les gens veulent partager, dont ils veulent parler, qui les impliquent et auxquelles ils appartiennent.

Permettez-moi de vous donner quelques statistiques. La première : les médias sociaux sont plus populaires que la télévision.

Quoi ?! Vous pensez que mon point de vue est biaisé mais les chiffres l’attestent : les médias sociaux représentent désormais 26% du temps que les gens accordent aux médias vs 23% pour la télévision (source : GlobalWebIndex).

Et il n’y aura pas de retour en arrière. Au cours des deux dernières semaines, plus de 2 millions de personnes sont devenues utilisateurs actifs de plates-formes sociales.

Si c’est le cas, pourquoi le budget le plus important est-il encore et toujours alloué à la publicité télévisée au Royaume-Uni ? Pourquoi la télévision représente-t-elle une part aussi disproportionnée de la majorité des budgets des campagnes ? Et pourquoi la plupart des publicités télévisées parlent-elles encore à et non pas avec les gens ?

C’est peut-être parce que le marché anglais est un marché mature. Départements marketing, agences et process ont été mis en place autour de la production d’un « spectacle » télévisuel afin que celui-ci soit diffusé à une heure de grande écoute. Et si par chance il reste du budget, on demande alors à son agence digitale de « faire un truc social, en lien avec le contenu TV ».

Ce n’est pas toujours chose facile ni efficace et c’est peut-être la raison pour laquelle le Royaume-Uni ne gagne plus beaucoup de Lions à Cannes. La faute aussi à cette idée reçue que les gros enjeux business trouvent leurs réponses uniquement dans des dépenses publicitaires hors normes.

Le modèle va généralement comme suit :

Trouver une grande idée publicitaire pour la TV, puis la rendre « sociale ».

Mais si nous inversions le modèle ?

Trouver une grande idée de stratégie sociale et la diffuser ensuite sur les médias traditionnels.

Regardez les 10 campagnes les plus primées en 2013 dans le monde (source : Big Won Report). On pourrait facilement en venir à la conclusion qu’elles sont presque toutes plus proches du deuxième modèle que du premier :

1: Dumb Ways to Die, 2: The Beauty Inside, 3: Clouds Over Cuba, 4: Real Beauty Sketches, 5: Driving Dogs, 6: Love In the End, 7: Telekinize the Rainbow, 8: Our Food Your Quest, 9: Nike + Fuelband et 10: The V-Motion Project.

The Beauty Inside est l’exemple parfait du modèle « social » par essence. Un film profond, une histoire en plusieurs épisodes qui exploite magnifiquement la vérité humaine et qui est créé par les vrais fans de la marque. L’idée aurait peut-être été parfaite pour une campagne TV d’envergure. Pas besoin. Les résultats sont là : 70 millions de vues, sans investissements médias traditionnels.

The Beauty Instant

De plus en plus de clients se laissent convaincre par l’explosion du social media. Apparemment, 46% d’entre eux ont l’intention d’augmenter leurs budgets social media en 2014, au détriment des supports traditionnels. Certains clients, que nous qualifierons d’avant-gardistes, positionnent même le social comme point de départ de leur idée plutôt que son simple prolongement.

Prenez #LiveYoungJanuary, la campagne d’evian que vous avez, nous l’espérons, vue dans Metro chaque jour le mois dernier. C’est l’une des plus grandes campagnes de presse de l’année au Royaume-Uni, mais elle est d’abord et avant tout une campagne sociale, utilisant les médias traditionnels dans le seul but de générer du « buzz ».

Permettez-moi de terminer par ce qui m’a converti au social media : The Gnome Experiment, une idée créée par mes collègues Graham Jenks, Nick Hearne et moi-même lorsque nous étions encore chez OgilvyOne.

TheGnomeExperiment

Nous avons atteint 350 millions de vues en 1 mois et The Gnome Experiment fait désormais partie de plusieurs programmes d’enseignement dans différents pays. Le tout pour moins de £30,000.

Et oui, The Gnome Experiment a également connu beaucoup de succès à l’occasion de différents Prix : la « Direct idea » la plus récompensée en 2012 (source : The Big Won Report) et la campagne RP la plus primée au monde en 2013 (source : The Holmes Report). Pourquoi ? Parce que les gens avaient tout simplement envie d’en parler. La campagne ne reposait pas sur Twitter, Facebook… ou n’importe quel autre média d’ailleurs.

C’est l’aspect conversationnel qui tapa véritablement dans le mille auprès des différentes communautés : scientifiques, enseignants, étudiants et « gnome lovers » du monde entier. Une vraie idée sociale.

Donc, si vous mourrez d’envie de décrocher un Lion à Cannes, les nouvelles catégories sociales représentent un territoire formidable et inexploité de création. Elles donnent aussi au Royaume-Uni une grande chance de reconquérir sa crédibilité – mais nous devons en premier lieu changer la perception que nous avons de la publicité.

tags: , , , , , , , , , , , ,

WhatsApp : 16 Md$. Mais encore ?

par Nadia Tiourtite dans News

Difficile ce matin de passer à côté de la nouvelle : Facebook vient d’acquérir WhatsApp !

Notre dernière infographie met en perspective ce dernier mouvement dans la stratégie d’acquisition du géant du Like !

Marche accélérée vers le Tout Mobile !
Dans sa volonté de se positionner comme un réseau mobile, Facebook frappe fort et sûrement avec cette acquisition. Un tournant que Messenger, sa propre application mobile, lancée pourtant depuis août 2011, n’avait pas réussi à lui faire prendre. Il n’a jamais réussi à atteindre l’audience ou l’aura d’un WhatsApp, d’un WeChat ou encore d’un Line auprès du public.

Ce partenariat lui permet d’accéder à l’une des plateformes conversationnelles en temps réel les plus actives du moment et d’en tirer profit à plusieurs niveaux.

D’un point de vue utilisateur, l’envergure et la capacité financière de Facebook devraient sonner comme une bonne nouvelle, en donnant à WhatsApp les moyens de développer plus rapidement de nouvelles fonctionnalités.

D’un point de vue marketing, WhatsApp est un superbe actif qui vient renforcer le portefeuille de Facebook. Il peut désormais compter sur un volume gigantesque de données concernant les interactions en temps réel, principalement en mobilité, et intégrer dans son développement une nouvelle compréhension des échanges personnels, des dynamiques relationnelles réellement fluides, perspective neuve au regard de sa propre plateforme.

D’un point de vue service, la manière dont Facebook compte monétiser WhatsApp n’est pas encore très claire. Le recours à la publicité nous semble cependant à écarter : interrompre des conversations « privées », en one to one, risque d’être encore moins bien reçu que l’insertion de post sponsorisé sur un newsfeed pourtant ouvert.

Notre conviction est que la monétisation est à chercher du côté de la Relation Client : WhatsApp, service Always On en mobilité, représente une superbe opportunité de canal dédié au Service Consommateur.

Autre piste méritant d’être explorée : celle du marketing mobile, des SMS plus précisément. Le volume des messages texte échangés sur WhatsApp est deux fois plus important que le volume des SMS envoyés de par le monde aujourd’hui. Ce qui rend cette piste loin d’être anecdotique!

Il faudra cependant être très prudent, au risque de voir la plateforme dénaturée par les SPAMS et les messages non sollicités, et voir les utilisateurs migrer vers d’autres plateformes toute aussi attractives sur ce même service. WhatsApp n’est effectivement pas le seul service disponible !

Des concurrents pas négligeables
Aussi incontournable soit-il, WhatsApp ne domine pas le royaume du Chat mobile. Il demeure loin derrière le leader mondial Tencent QQ, dont la domination repose sur une importante base d’utilisateurs chinois.

Dans ce classement mondial des réseaux mobiles, il demeure cependant en bonne position devant WeChat, réseau appartenant également à Tencent. Mais peut-être plus pour longtemps ! Ce réseau très convoité et très observé connait une croissance exponentielle. Nous ne serions pas surpris qu’il le surpasse d’ici un an ou deux.

LINE et KakaoTalk sont très discrets sur leurs audiences réelles. Elles sont estimées autour de 100 millions d’utilisateurs, localisés principalement en Corée, Japon et Indonésie.

Et pour la perspective française, aujourd’hui, selon Global Web Index, 1% des internautes français utilisent WhatsApp, soit 350 000 utilisateurs déjà conquis.

Pour conclure, un chiffre : un million d’utilisateurs rejoigne chaque jour WhatsApp, faisant de cette nouvelle du jour certainement l’une des plus chaudes de l’année 2014.

 

tags: , , , , , , , , , ,

La revue du lundi par We Are Social #185

par Djallal Benyounes dans News

L’Inde : plus forte croissance d’utilisateurs de réseaux sociaux
Selon les prévisions du eMarketer, la croissance du nombre d’utilisateurs de réseaux sociaux à l’échelle internationale aurait tendance à ralentir ces prochaines années. Cette année, on estime que 1,6 milliard de personnes se connectent aux réseaux sociaux chaque mois. Cela représente un gain de 14,2 % par rapport à 2012. Toutefois, la plus forte croissance du nombre d’utilisateurs des réseaux sociaux se fera dans les marchés les moins développés. En effet, l’Inde affiche la plus forte croissance cette année et devrait voire augmenter son nombre d’utilisateurs de +37,7 % en 2014.

Le Royaume-Uni ne sera plus le leader du social media
Le Royaume-Uni ne sera plus le leader du social media en Europe de l’Ouest. eMarketer se base sur les dernières prévisions mondiales en matière d’utilisateurs sur les réseaux sociaux pour expliquer ce phénomène. Même si le nombre d’utilisateurs anglais augmente (plus de 2 millions en un an), cette progression est moins importante qu’en Allemagne. En effet, en Allemagne  le nombre d’utilisateurs devrait augmenter de 6,1% par an jusqu’en 2017. Au Royaume-Uni, celui-ci ne dépasserait pas les 4%. De plus, l’écart entre les deux pays devrait se creuser dans les années à venir.
Plus spécifiquement sur Facebook, le Royaume-Uni reste de loin le pays leader. Près d’un anglais sur deux a utilisé ce réseau social cette année.

La moitié des utilisateurs de Twitter se concentre dans 5 pays
Le réseau social Twitter compte évidemment de nombreux utilisateurs partout dans le monde. Cependant, d’après des données venant de PeerReach, la moitié de ces utilisateurs actifs (lançant un tweet une fois par mois) se retrouve dans seulement 5 pays : les Etats-Unis, le Japon, l’Indonésie, le Royaume-Uni et enfin le Brésil.

Twitter se concentre sur les conversations TV
D’après Twitter, le réseau social serait complémentaire à la TV. Cet engouement des utilisateurs de Twitter à commenter ce qu’il se passe à la TV, incite le « géant bleu » à améliorer son service et surtout son expérience utilisateur. En plus de cela, Twitter a réalisé quelques recherches concernant les campagnes pubs réalisées avec et sans tweets sponsorisés. Le résultat est sans équivoque et nous verrons de plus en plus d’opérations du même type dans les mois à venir.

Vidéos Facebook en autoplay : les premiers tests
Facebook teste les vidéos en autoplay chez certains utilisateurs mobiles aux USA. Un testeur, Benjamin Greger, a pu donner son feedback sur la fonctionnalité. Les vidéos concernées sont celles uploadées directement sur Facebook, les contenus YouTube et Vimeo sont exclus. Les vidéos se lancent automatiquement quand l’utilisateur scroll dessus, mais elle restent sans son tant qu’elles ne sont pas lancées en plein écran. Pour l’instant, le test ne concerne pas les pages de marque, qui pourraient trouver dans ce format un intérêt publicitaire considérable.

Facebook améliore les fonctionnalités de ses pages
Bonne nouvelle pour les administrateurs de pages Facebook ! Ces derniers seront désormais notifiés lors de la mise en ligne de leurs statuts programmés et le nombre d’étapes pour la programmation d’un statut est désormais de 4 au lieu de 12 auparavant. Du côté des visuels, une fonctionnalité « drag-and-drop » est à présent disponible pour ajouter un visuel et une icône en forme de caméra permettra de prendre rapidement une photo pour l’ajouter à son statut.

Twitter lance le « TV conversation targeting »
Twitter a annoncé le lancement d’une nouvelle offre publicitaire aux Etats-Unis et au Royaume-Uni. Baptisée « TV conversation targeting », elle permet de cibler les téléspectateurs d’un programme TV avant, pendant et après sa diffusion. A la différence de l’offre « Twitter + TV », la marque n’a pas besoin de diffuser une pub TV pour accéder à cette l’offre. Ce nouvel outil devrait être disponible en France dans quelques semaines.

Instagram arrive sur Windows Phone et souhaite intégrer la messagerie
Après une longue attente, l’application de partage de photos Instagram est enfin disponible sur Windows Phone. On y retrouve les principales fonctionnalités, mise à part l’option vidéo. De plus, l’appareil photo ne s’active pas automatiquement dès lors que l’on ouvre l’application. L’utilisateur est directement redirigé vers l’album photo de son téléphone. Il faut alors appuyer une seconde fois sur l’icône pour pouvoir prendre un cliché. D’autre part, Instagram planifie l’intégration d’une messagerie instantanée à son service de partage de photos. La mise à jour semble être prévue avant la fin de l’année. Par ce biais, l’application cherche à accroître sa communauté de 200 millions d’utilisateurs et rebondit activement face à son nouveau concurrent Snapchat.

Localiser ses pins sur Pinterest
Pinterest propose maintenant de localiser ses pins sur une carte. Les utilisateurs peuvent ajouter des coordonnées géographiques à leurs images : réaliser un carnet de voyage, poster la photo de son burger favori, faire connaitre ses endroits préférés… Ces nouveaux boards enrichissent la dimension sociale de la plateforme. Il est possible de trouver les informations postées par d’autres utilisateurs sur le lieu de leurs vacances par exemple. Par ailleurs, les marques gagnent en visibilité. À ce jour, l’offre publicitaire de Pinterest se réduit aux pins sponsorisés. Cette mise-à-jour ouvre la porte à d’autres possibilités (promoted deals et offres exclusives…).

Vine continue son développement à l’international
L’application Vine, permettant de réaliser des vidéos de 6 secondes, est maintenant disponible en 19 nouvelles langues sur iOS et Android. Parmi elles : le français, l’allemand, l’italien, le russe, le chinois et le japonais. Pour accompagner cette expansion, les équipes de Vine proposeront bientôt la possibilité de trier les vidéos en fonction de leur popularité dans chaque pays.

Google met à jour son service Hangout et son application iOs Google+
Le service de messagerie et de visioconférence Hangout de Google a subi une refonte pour convenir aux exigences des professionnels, dont la principale nouveauté est une version du service dédiée aux listes d’adresses générales dynamiques. Ces fonctionnalités sont disponibles uniquement pour les entreprises utilisant Google Apps. Pour ce qui est de la version iOs de l’application Google+, il sera désormais possible d’uploader les photos et vidéos en HD prises sur votre iPhone directement sur Google+, mais de façon privée. Avec un espace de stockage de 15GB, cette nouvelle fonctionnalité est une nouvelle possibilité d’enregistrer son contenu dans le cloud.

Les « Showcase Pages » viennent étoffer l’offre LinkedIn
Les entreprises pourront dès à présent garder leur page corporate et créer des pages « Showcase » dédiées à une marque, un service ou un produit en particulier. Les administrateurs auront la possibilité de créer jusqu’à 10 pages.
L’avantage sera, bien évidement, de segmenter les audiences et de lancer des campagnes mieux ciblées.

Le Mea Culpa de Pepsi envers Cristiano Ronaldo
Juste avant le barrage Portugal/Suède pour les qualifications au mondial 2014, Pepsi a publié sur sa page Facebook suédoise, des images peu flatteuses du joueur emblématique de l’équipe portugaise, Cristiano Ronaldo. On peut ainsi voir différentes images du capitaine de l’équipe représenté en poupée vaudou, attaché sur une voie ferrée, transpercé d’épingles ou encore écrasé par une canette Pepsi.
L’équipe et les supporters portugais, offensés, ont immédiatement réagi en lançant le groupe Facebook « Ne plus jamais boire Pepsi » qui a enregistré 25 000 Likes en moins de 24h et totalise aujourd’hui 194 000 fans.
Après une telle réaction et suite au résultat du match (3-2 pour le Portugal), la célèbre marque de boisson gazeuse à immédiatement retiré ces images de sa page et s’est confondue en excuses.

Suivre l’origine d’un produit grâce à une application Facebook
Birds Eyes, une marque de petits pois britannique, a développé une application Facebook à destination de ses clients les plus soucieux de l’origine de ses produits. Le client peut se renseigner sur l’origine des petits pois achetés en saisissant 10 caractères présents sur l’emballage du produit. Il peut également se renseigner sur la culture et le contrôle qualité des petits pois grâce à du contenu vidéo.

Lexus utilise Vine pour dévoiler ses nouveaux modèles
Le 21 novembre, lors du Salon de l’automobile de Tokyo, le constructeur automobile Lexus a utilisé Twitter et Vine pour promouvoir ses deux nouveaux modèles : Lexus RC sports coupé et Lexus LF-NX turbo compact crossover SUV concept. Les utilisateurs devaient tweeter leurs questions sur ces modèles avec le hashtag #LexusInTokyo et la marque leur répondait avec des Vine dévoilant des détails sur les véhicules.

Un cadeau dans les airs avec KLM !
KLM vient de lancer un nouveau service permettant d’offrir des cadeaux à ses passagers pendant leur vol sur la compagnie. Via une plateforme en ligne, il est possible de sélectionner des cadeaux parmi une sélection allant d’un verre de champagne à une montre ou des fleurs et de les offrir à un proche qui le recevra lors de son vol. En parallèle KLM avait déjà mis en place une autre plateforme sociale permettant de choisir une destination et de la partager sur Facebook. Les destinations les plus partagées ont vu le prix de leurs billets baisser. Un bel exemple de co-création drivée par le social media !

Foursquare propose une solution aux marques sans présence physique
Dans le but d’accroître ses recettes publicitaires, Foursquare permet désormais aux marques sans lieu physique de faire de la publicité sur l’écran d’accueil de l’application. MasterCard teste cette nouveauté en offrant un penny à la recherche contre le cancer à chaque fois que 10$ sont dépensés dans un restaurant partenaire. Les premiers résultats, plus que concluants, augurent un développement de ce format dans les prochains mois.

Snapchat, le vent en poupe
Pendant que de nombreuses personnes s’interrogent sur de possibles propositions de rachat par Facebook, Snapchat continue à faire sa place parmi les grands noms du social media. Mercredi dernier, son co-fondateur et dirigeant, Evan Spiegel, annonçait ce nombre colossal de 400 millions de snaps partagés par jour. Avec ce nombre, Snapchat se hisse devant Facebook et Instagram qui enregistrent respectivement 350 et 50 millions de partages de photos. Ce même jour, Evan Spiegel confiait que plus de 70% des utilisateurs de son réseau social étaient des femmes. Information qui appâte déjà les annonceurs et qui rassure les marchés à l’heure où les fuites sur l’arrivée de nouveaux investisseurs se font plus en plus nombreuses. En effet, certaines rumeurs laissent penser que le grand investisseur chinois Tencent serait d’ores et déjà en train d’acquérir secrètement des parts de Snapchat. Si l’information se révèle correcte, Snapchat pourrait s’ouvrir au marché asiatique et profiter de l’expérience et de la maturité du réseau social de Tencent, WeChat.

La Jaguar F-TYPE Coupé dévoilé via la campagne #FromTheShadows
Jaguar a dévoilé son F-Type Coupé à l’occasion de la soirée du salon de l’auto de Los Angeles, via une image « cachée ». Disponible dans une ‘dark room’ secrète, la photo était uniquement visiblement par les gens qui entraient un code secret caché dans différents contenus web Jaguar : teaser vidéo, sites de la marque. Un Tumblr #FromTheShadows a aussi été lancé pour rassembler l’ensemble des contenus de la campagne

tags: , , , , , , , , , , , , ,

La revue du lundi par We Are Social #165

par Geoffrey Tournevache dans News

1€ dépensé dans les médias sociaux rapporte plus de 3€
Selon une étude menée par l’Internet Advertising Bureau (IAB), 1€ dépensé par une marque dans les médias sociaux lui rapporte potentiellement 3,34€. Menée auprès de marques de grande consommation dont Heinz, client de We Are Social Londres, cette étude montre également que 80% des consommateurs achèteraient plus fréquemment une marque après avoir été exposé à elle sur les médias sociaux, tandis que 83% des consommateurs seraient prêts à tester leurs produits.

Twitter offre de nouvelles possibilités de ciblage
Twitter vient d’annoncer la possibilité pour les annonceurs de cibler les utilisateurs en fonction de leur activité en dehors du réseau social en question en se basant sur leur historique de recherche ou encore leur adresse email. Cependant les internautes ont toujours la main sur leur compte : ils peuvent à tout moment désactiver cette fonction contrairement aux utilisateurs de Facebook. C’est une manière « de respecter les données confidentielles » selon Kevin Weil Directeur Produit de Twitter. Cela va permettre aux annonceurs sur Twitter d’utiliser ces nouvelles fonctionnalités afin d’affiner le ciblage de leurs publicités.

Twitter introduit de nouvelles limites pour les développeurs
Twitter vient de mettre à jour les conditions d’utilisation de son API avec un certain nombre de changements et de clarifications. Par exemple il ne sera plus possible d’obliger les utilisateurs à suivre le compte Twitter d’un tiers, les services d’abonnement automatique ayant été supprimés. Autre nouveauté, les restrictions sur la curation de contenus de site tiers ont été assouplies. Une bonne nouvelle pour les start-ups comme Storify qui ont recours à ce type de pratique. Cette mise à jour confirme l’attitude de Twitter à vouloir dicter aux développeurs la façon dont ils peuvent ou non utiliser le réseau social. Twitter se défend en disant vouloir optimiser l’expérience de l’utilisateur.

La victoire de Murray à Wimbledon enflamme Twitter !
Il n’y avait pas eu de Britannique victorieux au célèbre tournoi de Wimbledon depuis 77 ans, la victoire de Murray était donc très attendue par toute une nation. En moins d’une heure, l’annonce de la victoire par Murray a obtenu 77 000 retweets et favoris ! Le graphique suivant montre l’évolution des réactions de la communauté de twittos.

Au moment de la victoire, 8 des 10 trending topics sur Twitter UK concernaient Wimbledon. Durant les 12 heures suivant le match, la finale de Wimbledon a été mentionnée plus de 3,4 millions de fois.
Au passage Murray a gagné 131 000 followers et a été félicité par de nombreuses célébrités dont Victoria Beckham ! Une belle victoire tant sur le plan sportif que sur le plan de la communication, bien joué Murray !

Un hashtag dédié pour les placements de produit sur Twitter
Le tweet publié par une célébrité pour le compte d’une marque est une pratique publicitaire acceptée et largement répandue. Les personnalités et les marques doivent cependant rester vigilantes. Pour Robin Grant, Global Managing Director de We Are Social « les célébrités sont extrêmement influentes, les internautes étant plus attirés en ligne par elles que par les marques. Faire intervenir de manière éthique une personnalité publique peut réellement faire la différence. En principe, il est illégal de ne pas révéler l’accord commercial qui se cache derrière un tweet. Pourtant, aucun cas de jurisprudence n’existe en la matière. Le meilleur moyen reste l’intégration du hashtag #ad pour rester le plus transparent possible. L’Advertising Standards Authority (ASA) – l’organisme de régulation de la publicité au Royaume-Uni – part du principe qu’un message sponsorisé sur les réseaux sociaux ne doit pas induire en erreur l’internaute. Le tweet de Jack Wilshere publié pour Nike avait ainsi été banni par l’ASA pour non respect de ce principe (le hashtag #makeitcount ne révélant pas le partenariat commercial entre la personnalité et la marque). A l’inverse, et ce malgré plusieurs plaintes, les tweets publiés par Rio Ferdinand et Katie Price pour @SnickersUK n’avaient pas été censurés, puisqu’ils comportaient le hashtag #spons. Une pratique à mettre en place pour plus de transparence.

La fin de la règle des 20% de texte dans les couvertures Facebook ?
Les règles régissant les couvertures Facebook semblent une nouvelle fois avoir changé. En effet, une mise à jour des guidelines US ne fait plus mention de la règle des 20% de texte en couverture des pages mais celle-ci reste encore effective pour les images sponsorisées. Quant à la version FR, les conditions applicables aux pages n’ont pas changé depuis le 17 décembre 2012 et mentionnent toujours : « Les couvertures ne peuvent pas contenir d’images avec plus de 20 % de texte ». Bientôt la fin du casse-tête pour les gestionnaires de pages ?

Vine fait évoluer ses fonctionnalités et son design
Afin de la rendre plus ergonomique, les équipes de Vine font évoluer la plateforme. Tout d’abord, la caméra et les fonctionnalités de mise au point ont été revisitées : apparition d’une grille de composition et d’un bouton de mise au point. 15 chaînes ont également été introduites afin de trier les vidéos parues; par exemple, « Comédie », « Musique »… De plus, des propositions de comptes proches de votre communauté d’intérêts seront mises en avant dans l’écran Explorer. Parmi les autres modifications, on retrouve la question de la sécurité et du contrôle des publications. Si pour l’instant, toutes les vidéos sont publiques, il sera possible de verrouiller son compte et ses publications.

LinkedIn : du réseau professionnel « inerte » vers la plateforme média
Le réseau social semble être pleinement conscient d’être à un tournant de son existence : demeurer un « service RH version 2.0″ ou devenir un média débordant d’initiatives et d’idées ? Après des débuts timides, soutenus par des magnats tels que Richard Branson ou Bill Gates, LinkedIn a décidé de passer à la vitesse supérieure. Ainsi, le réseau tenterait de séduire les marques et les agences avec une version bêta d’ »updates sponsorisés », qui s’afficheraient dans le fil d’actualité des utilisateurs. Par le biais de ces nouveaux contenus enrichis par des grands groupes et/ou des influenceurs, LinkedIn espère augmenter la part des revenus générés par des contenus sponsorisés (de l’ordre de 27 %) actuellement. Bien que la société ne puisse pas encore se prononcer sur l’utilisation de ses nouveaux contenus (lectures, partages, etc.), LinkedIn fait un (grand) pas de plus vers le chemin de la monétisation, à l’instar de précurseurs tels que Facebook ou Twitter.

Google Reader aura écrasé Google + jusqu’à la fin
Dans la nuit de lundi à mardi dernier, Google Reader s’est éteint au profit de Google +. Pourtant, d’après les données de BuzzFeed, le lecteur de flux RSS de Google était une source de trafic bien plus importante que le réseau social. Son trafic avait même augmenté de 6% pendant les derniers mois. R.I.P Google Reader.

Wimbledon & Social Media : les sponsors au centre de la conversation ?
Wimbledon c’est avant tout un des plus gros rendez-vous de Tennis au monde mais au fur et à mesure des années, la partie social media prend de plus en plus d’ampleur. Aujourd’hui, les sponsors n’hésitent plus à vouloir faire partie de la conversation sur les réseaux sociaux concernant cet évènement. D’après les analyses effectuées en terme de monitoring social media, Evian arrive en tête avec 70 % de mentions sur cet évènement international de tennis, connue pour être « l’eau du tournoi de Wimbledon » et surtout avec Maria Sharapova comme ambassadrice, Evian arrive en grand gagnant de cet évènement. Mais la fameuse marque d’eau minérale ne s’est pas reposée sur ses acquis et de nombreuses stratégies social media ont été mises en place comme le Evian Live Young Suite : un endroit où de nombreuses célébrités pouvaient encourager via les réseaux sociaux leur joueur préféré avec un branding Evian. Le sponsoring d’évènement et surtout la prise de parole sur les réseaux sociaux en tant que marque est un exercice difficile, nous verrons l’année prochaine qui sera le grand leader de cet évènement international de tennis .

KakaoTalk atteint les 100 millions d’utilisateurs
Après 3 ans et 3 mois d’existence, l’application de messagerie instantanée KakaoTalk a dépassé les 100 millions d’utilisateurs en Corée. Il s’agit d’une étape importante dans un secteur extrêmement concurrentiel. La nouveauté la plus significative réside dans sa plateforme de jeu social lancé il y a près d’un an. Celle-ci lui a permis de doubler son nombre d’utilisateurs. KakaoTalk a également connu une croissance exponentielle en Asie du sud poussée notamment par des campagnes TV en Indonésie et des partenariats en Malaisie.

Bebo racheté 1 millions de dollars par son fondateur
Vendu à AOL en 2008 pour la somme de 850 millions de dollars, Bebo retourne aux mains de son fondateur Michael Birch et sa femme Xochi. A l’époque du rachat, le réseau social était la coqueluche des adolescents britanniques avec près de 40 millions d’utilisateurs mensuels. Aujourd’hui ce sont tout juste 420 000 utilisateurs mensuels qui s’y connectent et Bebo retourne sur un marché hautement concurrentiel entouré de géants comme Facebook, Myspace et sa nouvelle interface graphique, ou encore des applications mobiles comme SnapChat, Instagram ou Vine. Pour autant, Shaan Puri, directeur de Monkey Inferno (appartenant à Birch et en charge de faire revivre le projet) et son équipe sont prêts à relever cet ambitieux défi et excités de voir le projet de retour dans les mains de son fondateur. Par la même occasion, ce rachat fait rentrer Michael Birch dans le club très fermé des dirigeants revenant sauver leur société à l’instar d’un David Dell ou encore de Steve Jobs qui transforma Apple en une des sociétés les plus cotées du monde.

La Société générale promeut son SAV Twitter via une publicité TV
La Société générale vient de mettre en place une publicité télévisée pour promouvoir son SAV ainsi que les qualités de celui-ci sur Twitter. Cette façon de procéder est nouvelle et marque bien l’importance croissante des médias sociaux dans les interactions entre les clients et les marques.

WeChat : 70 millions d’utilisateurs en dehors de la Chine
Seulement six semaines après avoir atteint 50 millions d’utilisateurs, l’application de messagerie chinoise WeChat rassemble désormais 70 millions d’utilisateurs en dehors de la Chine sur son application. De plus, WeChat s’est doté récemment d’un nouvel ambassadeur de taille en la personne de Lionel Messi, la star du FC Barcelone. Ce partenariat entre WeChat et Messi devrait permettre à l’application de messagerie chinoise de progresser encore plus vite en terme de nombre d’utilisateurs.

Le culte des mèmes et leur viralité
Pour les plus profanes, un mème représente une idée qui se propage en étant imitée et/ou détournée. Pour être compris, le mème a besoin d’être contextualisé et d’avoir un univers qui l’accompagne, c’est pourquoi il ne se diffuse généralement que de personne à personne. Grâce à Internet, ce phénomène a pris une véritable ampleur à tel point que des scientifiques s’y sont intéressés et commencent maintenant à comprendre comment ils fonctionnent et quels sont les facteurs qui déterminent si ils vont devenir viraux ou non. Ainsi, les mèmes ont une sorte de demi-vie : ils deviennent populaires puis dépérissent rapidement après avoir été « consommés » par les internautes.

Thorpe Park choisit We Are Social pour sa stratégie Social Media
Le parc à thèmes Thorpe Park, appartenant au groupe Merlin Entertainments, a choisi We Are Social à Londres pour gérer sa présence Social Media sur le territoire britannique. L’agence sera d’une part chargée d’effectuer un audit sur les différents espaces existants du parc sur les médias sociaux ainsi que sur l’univers plus global de divertissement et des parcs d’attraction. D’autre part, We Are Social UK sera aussi chargée de développer une stratégie de contenu pour la marque, axée notamment sur l’image, la ligne éditoriale et des recommandations en terme de ton de prise de parole. L’objectif sera donc de cibler au mieux l’audience cible du parc avec des contenus adaptés et ce dans le cadre de campagnes créatives sur le long terme. Lisa Hardy, Account Director chez We Are Social à Londres déclare : « Thorpe Park a énormément de potentiel pour des campagnes Social Media créatives – c’est une marque fun et excitante avec qui les gens adorent interagir. Bien sûr, soutenir les réalisations les plus créatives relève toujours d’un planning et d’une stratégie solide, et cela sera notre objectif premier. »

tags: , , , , , , , , , , , ,