Here are all of the posts tagged ‘Google’.

La revue du lundi par We Are Social #223

par Charlotte Michalska dans News

Facebook augmente la fréquence des pubs sur le News Feed
Les annonces pourront désormais être affichées deux fois (au lieu d’une seule précédemment) dans le News Feed, même auprès des utilisateurs qui ne likent pas la page de l’annonceur. Les fans de la page pourront les voir s’afficher jusqu’à 4 fois par jour. Un porte-parole de Facebook indique cependant que les utilisateurs ne verront pas plus de publicités qu’avant pour autant : « Nous mettons à jour l’espacement entre les annonces et assouplissons certains paramètres concernant l’insertion de publicités provenant du même annonceur »

Deux autres nouveautés dans le News Feed
Facebook souhaite améliorer le News Feed en diminuant le « click-baiting », comprenez les posts avec un titre incitant abusivement les utilisateurs à cliquer pour lire le contenu. Pour cela, la plateforme va se baser sur le temps de lecture des articles et voir ainsi les posts qui incitent à cliquer sans contenu intéressant à la clé. Par ailleurs, partant du constat que les liens directs seraient deux fois plus consultés que via une photo ou une mise à jour de statut, Facebook améliore le format de partage des liens pour une meilleure visibilité. Stay tuned !

La « Mentions Box » : le nouvel objet connecté de Facebook
Facebook s’est greffé à la tendance du second écran pendant les Emmy Awards 2014 en créant la « Mentions Box » : une boîte que les célébrités secouaient pour révéler la question d’un fan. Ils pouvaient alors enregistrer une réponse vidéo directement envoyée au fan qui avait posé la question. Une façon simple et créative de créer un lien de proximité quasi-direct entre les célébrités et leurs admirateurs.

« Twitter ads » s’exporte vers 12 nouvelles destinations européennes !
Twitter a annoncé l’expansion significative de son offre publicitaire en Europe désormais active dans 12 nouveaux pays : Autriche, Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, Croatie, République tchèque, Macédoine, Roumanie, Serbie, Slovénie, Suisse, Portugal et Ukraine. Cette annonce survient suite à la publication fin juillet des chiffres trimestriels de Twitter annonçant une hausse inattendue de +124% de ses revenus pour la période, dont près de 33% seraient issus des marchés hors US.

Acura lance la personnalisation de véhicule sur Twitter
La marque automobile américaine tire profit du nouveau format des Twitter Cards, permettant d’ajouter des photos, vidéos ou autres médias aux tweets. Via un tweet du compte Acura, l’utilisateur peut en quelques clics personnaliser son propre modèle, et partager le résultat sur le réseau social. Le dispositif, simple mais intuitif, permet ainsi de générer pour chaque utilisateur la version du véhicule qu’il souhaite, sans quitter Twitter.

La dernière campagne sociale de Puma dérape
Le principe était pourtant simple : chaque fan pouvait envoyer un message de soutien à sa star préférée via le hashtag #fastergraph et cette dernière lui répondait sous la forme d’une photo dédicacée au nom du fan. C’était sans compter sur la malice de certains, qui se sont rapidement aperçus qu’il suffisait de changer leur nom Twitter pour que les messages prennent un tout autre sens. Ainsi, on a vu Falcao adresser ceci à un follower : « Les fans de Liverpool sont des branleurs. Comme si vous étiez derrière chaque victoire. » ou encore Marco Reus remercier un allié pour le moins inattendu.

La bière Newcastle transforme vos pires photos en publicités
La marque Newcastle lance une nouvelle campagne d’User Generated Content (UGC) pour promouvoir sa bière brune Newcastle Brown Ale. Dans une vidéo publiée sur sa chaîne YouTube, Newcastle demande aux consommateurs de poster leurs photos de vacances les plus laides, accompagnées du hashtag #NewcastleAdAid, et précise que les photos sélectionnées deviendront de réelles publicités pour sa bière. Près de trois mois après une première campagne humoristique, où Newcastle promettait de verser un pot-de-vin de 1$ à tout internaute s’abonnant à son compte Twitter, la marque continue aujourd’hui de se montrer décalée et pince-sans-rire.

Instagram lance Hyperlapse
Cette nouvelle application, pour le moment uniquement disponible sur iOS, permet aux utilisateurs d’aller plus loin dans la réalisation de vidéos. Très innovante, elle permet enfin de stabiliser l’image et de lui appliquer des accélérations. Bien qu’il s’agisse d’une nouvelle application, c’est bien sur Instagram (et Facebook) que la vidéo est diffusée.

Gap Kids prépare la rentrée
Pour la rentrée, Gap Kids met en place un concours sur le web à destination des jeunes clients. C’est en effet à travers Instagram et Facebook que Gap Kids propose aux parents de soumettre trois photos de leurs enfants qui seront ensuite jugées par un Jury. 16 gagnants seront désignés pour partir en séance photo à New-York, Londres ou Tokyo afin de figurer dans les vitrines des détaillants Gap en 2015. Cette opération a pour but d’agrandir la communauté existante et de renforcer l’image de marque autour de l’univers enfant.

Etienne de Crécy et son clip interactif
Etienne de Crécy, l’un des pontes de la musique électronique en France, propose pour son nouveau titre provocateur « Hashtag My Ass » un clip interactif avec les internautes. En se connectant à son Instagram personnel, vous verrez vos propres photos défiler dans le clip vidéo. Les vidéos partagées seront ensuite uploadées sur une chaîne Youtube dédiée. « Hashtag My Ass » sera sur le prochain album Superdiscount 3 prévu pour cet hiver.

Instagram fait un nouveau pas vers les marques
La possibilité de faire de la publicité sur Instagram était très attendue depuis son rachat par Facebook. Désormais les marques peuvent aussi bénéficier d’outils d’analyse, tels que « Account Insights » et « Ad Insights », pour mieux comprendre leurs audience et impact afin d’être plus performantes.

Des outils d’analyse pour Pinterest
La plateforme met désormais à disposition des marques un tableau de bord d’analyse complet pour les aider à comprendre comment les fans interagissent avec leur contenu. Elles pourront notamment connaitre : le nombre d’impressions et de vues de leurs publications, garder la trace de toutes les impressions, clics, repins, et likes de chacune des publications, mais aussi obtenir des insights sur les pins avec lesquels les utilisateurs ont interagi.

Pinterest teste une nouvelle section
Les utilisateurs mobiles de Pinterest peuvent désormais découvrir une nouvelle section intitulée « News ». Un peu comme sur Instagram, vous aurez un aperçu de ce qui se passe avec vos différents followers, les nouveaux « Pins » ou encore les nouveaux comptes suivis. Cette nouvelle section sera testée au cours des prochaines semaines, et sera améliorée selon les feedbacks des utilisateurs.

Un bad buzz qui finit bien pour Greggs
Un résultat peu gratifiant s’était glissé dans les recherches Google liées à l’enseigne de boulangerie britannique, touchant directement son image de marque. Ce qui aurait pu ressembler à un véritable « bad buzz » s’est transformé en opportunité pour Greggs qui a su répondre avec humour aux commentaires moqueurs des internautes. En créant le hashtag #FixGreggs, l’enseigne a cherché à attirer le soutien des internautes et la bonne volonté de Google pour intervenir sur le problème. L’adoption d’un ton sympathique et un temps de réaction immédiat ont su modifier la situation et générer des conversations positives.  

 

 

 

PacSun réalise une campagne avec les stars du web
Le « Back-to-School » est la tendance du moment sur YouTube, les filles prodiguent leurs conseils sur la tenue à adopter ou le make-up à réaliser pour la rentrée. Surfant sur cette tendance, la marque de vêtements PacSun a choisi de s’associer avec StyleHaul et leur communauté de youtubeuses en réalisant 4 vidéos avec 4 jeunes filles possédant un total 3,5 millions d’abonnés cumulés. Le CEO de PacSun, Gary Schoenfeld, a déclaré : « la clé est de trouver de nouveaux moyens inattendus de montrer les produits aux consommateurs ». Un placement de produit efficace pour toucher les adolescentes.

Uncle Ben’s lance une chaine Youtube
Uncle Ben’s a lancé aujourd’hui une chaîne Youtube sur laquelle la marque diffuse une série culinaire afin de promouvoir le rapprochement avec ses consommateurs. Il s’agit d’une campagne réalisée par l’agence Abbott Mead Vickers BBDO intitulée « Ben’s Beginners » qui vise à promouvoir l’apprentissage de la cuisine des enfants avec un renforcement du lien parent-enfant. C’est la chef Lisa Faulkner qui a été choisie pour animer le show.

Nouvelle mise à jour très prometteuse pour Vine
Vine permet désormais aux utilisateurs de télécharger des vidéos déjà présentes sur leur smartphone directement sur la plateforme. De plus, cette mise à jour est accompagnée d’un nouveau panel de fonctionnalités visant à développer les capacités d’édition et de création de la plateforme. En somme, Vine s’ouvre aux marques pour le plus grand plaisir des annonceurs. À quand le paid advertising sur Vine ?

SlideShare Pro disparait !
SlideShare délaisse sa plateforme « pro » qui était encore très récemment payante pour offrir des fonctionnalités d’analytics et de personnalisation gratuites, accessibles à tous ses membres. A ce jour SlideShare dispose de 60 millions d’utilisateurs actifs avec 10 millions de présentations téléchargées sur le site.

WhatsApp continue de grandir
Jan Koum, le PDG de WhatsApp, vient d’annoncer le nombre d’utilisateurs actifs de son service : 600 millions de personnes par mois utilisent l’application de messagerie instantanée. WhatsApp venait de passer la barre des 500 millions d’utilisateurs actifs en avril, ce qui signifie que l’application gagne 800 000 nouveaux utilisateurs chaque jour. Impressionnant !


Les meilleurs et pires exemples de real-time marketing aux Emmys
Netflix était la chaîne avec le plus de nominations aux Emmy Awards. Jimmy Kimmel a dit que Ricky Gervais avait une « Netflix Face » et la marque a repris ce gimmick pour en faire un tweet avec un GIF.

Un des meilleurs tweets de la soirée vient d’Instagram qui a promis de faire un tour du Londres de la série Sherlock.

Mercedes-Benz USA est allé trop loin avec un tweet publié trop tôt et presque hors contexte.


Dove aussi a utilisé la cérémonie comme prétexte pour tweeter même s’il est plutôt difficile de faire le lien avec un gel douche.

 

Funny or Die utilise Kik Messenger avec succès
Kik Messenger propose différents produits publicitaires aux marques afin de mettre en avant leurs contenus. Le site humoristique Funny or Die, content de son million de Kik followers, vient de dévoiler que 10% d’entre eux cliquaient sur ses liens. Un chiffre très élevé, sachant que seulement 0,5% des personnes voyant les posts du site sur les réseaux sociaux cliquent effectivement sur les liens partagés.

tags: , , , , , , , , , , , , , ,

La revue du lundi par We Are Social #216

par Hugo Clery dans News

Les investissements médias en hausse sur les réseaux sociaux
Le site Ad Age a effectué une étude auprès de marketeurs et publicitaires afin de faire l’état des lieux des investissements médias sur les réseaux sociaux. Les professionnels comptent investir d’avantage sur Twitter que sur Facebook d’ici la fin de l’année. L’étude s’intéresse notamment aux priorités en terme de ROI ainsi qu’aux différences entre mobile et desktop.

expectedchange_adbudget_socialmedia_graph

Facebook rachète LiveRail, expert de la publicité vidéo
LiveRail est le 3ème vendeur de publicités vidéo sur le marché. Le service met en relation vendeurs et acheteurs via une plateforme d’enchères en temps réel. Le service continuera d’exister afin de gérer des publicités vidéo à l’extérieur de Facebook, le réseau social n’a pas précisé une éventuelle utilisation de la plateforme pour ses propres publicités.

Facebook utilise les « appels manqués » pour sa publicité en Inde
Facebook introduit un nouveau format publicitaire spécialement dédié à l’Inde. Dans le pays, la pratique de l’appel manqué est répandue (l’équivalent du « bipper » chez nous), car les coûts sont trop élevés pour la population. Avec ce nouveau format, les indiens pourront ainsi se faire rappeler sans coût avec le contenu de la campagne en question (concours, vidéo, photo, etc.). L’Inde étant le second plus gros marché publicitaire de Facebook dans le monde, le réseau social a tout intérêt à adapter ses formats publicitaires localement.

Twitter permet la promotion d’applications sur la timeline
Après Facebook et Google, c’est maintenant Twitter qui dévoile son format de publicité dédié à l’installation d’applications depuis la timeline. Il sera ainsi possible de promouvoir une application avec un tweet et un module redirigeant vers l’App Store d’iOS ou le Play Store de Google. Les développeurs ne paieront qu’au taux de clic et non à la vue, ce qui permettra d’évaluer précisément l’efficacité du format.

Twitter expérimente un bouton « Acheter maintenant » sur mobile
Twitter est apparemment en train de tester un bouton « Acheter maintenant » sur ses applications mobiles. Cette expérimentation pourrait donc déboucher sur un nouveau format de publicité poussant à l’achat.

Twitter-Buy-Now

Vine introduit le « compteur de boucles » dans ses statistiques
Vine permet désormais aux utilisateurs et marques de mesurer le nombre de fois qu’un vine a été visionné de façon répétée. Une métrique qui permet ainsi de mesurer l’impression mais aussi l’engagement des vidéos sur la plateforme : un Vine visionné de multiple fois prouve l’intérêt d’un contenu plutôt qu’un autre. Selon Luke Carrel, directeur de la stratégie à We Are Social New York : « L’introduction de ce type de métrique plus fiable va permettre de contruire du contenu plus pertinent qui fonctionne sur le long terme. »

Google abandonne Orkut, son premier réseau social
Après 10 ans d’existence, Google a décidé d’abandonner son tout premier réseau social, Orkut. Disposant d’une base d’utilisateurs importante au Brésil et en Inde, Orkut n’a jamais percé dans les pays occidentaux, contrairement à YouTube, Blogger ou encore Google+. Les membres actifs auront jusqu’au 30 septembre pour récupérer leurs données, les archives de toutes les communautés publiques restant disponibles via son moteur de recherche.

Facebook dépasse le milliard d’interactions pendant la Coupe du Monde
Le nombre d’interactions (posts, commentaires et likes) liées à la Coupe du Monde 2014 a dépassé le milliard la semaine dernière. Ces interactions sont partagées entre 220 millions d’utilisateurs. Concernant les joueurs ayant généré le plus de likes, le joueur brésilien Neymar truste le haut du classement, suivi de David Luiz, toujours du Brésil et enfin Leo Messi de l’équipe d’Argentine.

facebook-1-billion

La War Room d’Adidas pour la Coupe du Monde
Adidas est l’un des partenaires officiels de la Coupe du Monde 2014 et sponsor de plusieurs équipes. À l’occasion, la marque a installé une véritable war room à Rio afin de surveiller les conversations et insérer Adidas dans les discussions. We Are Social était en charge de cette veille constante et de la prise de parole en temps réel, permettant à Adidas d’être la marque la plus mentionnée sur Twitter pendant la Coupe du Monde (1,6 millions de tweets), le hashtag #allin étant devenu le hashtag de marque le plus mentionné depuis le début de la compétition (570 000 tweets)

Quand les marques félicitent Novak Djokovic sur Twitter
Nivak Djokovic a remporté hier le tournoi de Wimbledon pour la seconde fois de sa carrière. Ses sponsors (Adidas, Uniqlo et Seiko) n’ont pas tardé à le féliciter sur les réseaux sociaux.

Barbie en mode entrepreneur sur LinkedIn
Mattel a décidé de transposer sa poupée iconique sur LinkedIn, en en faisant une consultante pour le « Dream Incubator » afin d’aider les filles à jouer avec leur imagination, se découvrir une carrière et explorer le monde autour d’elles. Une Barbie des temps modernes qui dispose déjà de plus de 3700 abonnés.

barbie-linkedin

Ikea lance un site web Instagram
Aussi curieux que cela puisse paraitre, Ikea a réussi à mettre en forme un compte Instagram en véritable site web. Pour une collection limitée, le vendeur de mobilier propose un compte Instagram dédié, tirant partie du quadrillage des photos pour ressembler à un véritable site. Chaque mise en scène contient des meubles taggés qui ont aussi leur propre compte Instagram. Une utilisation inédite d’Instagram qui pourra donner des inspirations à d’autres marques.

AutoTrader s’associe à The Overly Attached Girlfriend
Laina Morris est devenue un véritable mème sur Internet, personnifiant la petite amie jalouse à merveille depuis maintenant 2 ans. AutoTrader a donc voulu utiliser cette célébrité de la culture web dans sa nouvelle campagne à destination d’une cible plus jeune. On peut voir Lana chercher une voiture sur le site afin de suivre son compagnon en ville sans se faire repérer.

LainaMorris

Quand une banque veut communiquer sur Reddit
Les membres du site communautaire Reddit ne sont pas connus pour être des plus accueillants envers les marques et annonceurs voulant faire de la publicité sur leur site favori. Cependant, certaines parviennent à tirer leur épingle du jeu en proposant une véritable utilité à leur intervention. C’est le cas de la banque Transamerica, qui dans le cadre d’un promoted post, a engagé la communauté en répondant aux questions des membres sur la gestion de leurs propres finances. 200 commentaires ont été postés avec de nombreuses questions, la marque se chargeant d’y répondre en adaptant son discours à la cible.

Robin Thicke se fait « troller » sur Twitter
Lors d’une session questions / réponses organisée sur Twitter par VH1, le chanteur Robin Thicke (« Blurred Lines ») s’est attiré les foudres des utilisateurs. Ses chansons sulfureuses aux paroles jugées misogynes ont provoqué un bashing généralisé, les questions tournant autour de ses paroles controversées. L’artiste ne devrait pas réitérer l’expérience de si tôt.

Un bar ukrainien incite à l’UGC sur les réseaux sociaux
Un bar ukrainien incite ses clients à parler de l’établissement sur les réseaux sociaux, les récompensant avec des consommations gratuites. Les utilisateurs sont invités à tweeter, poster des photos sur Instagram et devenir mayor sur Swarm afin de profiter de cocktails ou bouteilles gratuites. Le « Boom Boom Boom » compte donc profiter de tout ce earned media pour se forger une base clientèle conséquente.

tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

La revue du lundi par We Are Social #212

par Hugo Clery dans News

La publicité sur les moteurs de recherche est inefficace selon eBay
Une étude menée par eBay et les universités de Berkeley et Chicago a découvert que l’incidence des publicités sur les moteurs de recherche est minime pour les marques. L’étude prend l’exemple des requêtes sur la base du nom de marque, où les résultats sponsorisés sont redondants par rapport aux résultats naturels et donc quasiment superflus. Sur des termes plus génériques, la différence est plus notable. eBay a cependant réduit ses investissements dans ce secteur et déclare ne pas avoir été impacté ou presque sur ses ventes. Mais tout le monde ne s’appelle pas eBay…

Facebook se défend sur la baisse du reach organique
Sous feu nourri depuis bientôt 2 ans sur la question du reach organique, Facebook n’a cessé de se défendre auprès des marques et publicitaires. Dans un récent post sur son blog, le réseau social explique que la compétition est de plus en plus rude pour apparaitre sur les newsfeed des utilisateurs (un potentiel de 1500 posts à afficher à chaque connexion). De plus, leur algorithme qui s’est complexifié avec le temps pour proposer des contenus pertinents à chaque utilisateur. L’article aborde toutes ces questions en détails, tentant de répondre aux inquiétudes grandissantes des marques.

Facebook ajoute un objectif de visibilité pour ses publicités vidéos
Après avoir lancé ses publicités vidéos en auto-play le mois dernier, Facebook permet aux marques et publicitaires d’optimiser le nombre de vues pour les publicités vidéos. Ainsi, il sera possible de cibler les vidéos vers une audience déjà en affinité avec les contenus de la marque (qu’elle soit fan ou non fan) pour maximiser le nombre de vues. De plus, des liens call-to-action pourront être insérés en fin de vidéo afin de générer du drive-to-web.

La nouvelle timeline Facebook disponible pour toutes les pages
En test depuis 3 mois, la nouvelle timeline à une colonne est désormais accessible pour toutes les pages et se rapproche de la timeline utilisateur afin d’harmoniser l’expérience du site. La mise à jour globale aura lieu le 12 juin. Facebook propose d’ailleurs une FAQ pour faciliter la transition.

Nouvelle-Timeline-Facebook

Instagram se met à jour avec de nouveaux modules de retouches
Après avoir introduit une interface flat design en mars dernier, Instagram se dote de nouveaux outils de retouches. En plus des filtres et du redressement d’une photo, il est désormais possible de jouer sur 8 autres critères : luminosité, contraste, chaleur des couleurs, saturation, hautes lumières, ombres, vignettage et finesse. Des modules qui permettent de contrôler au mieux l’exposition et la qualité de ses photos, les filtres n’étant pas toujours souhaités.

Maj-Instagram

Un nouveau design pour les profils LinkedIn
LinkedIn rafraîchit le design de ses profils et s’inscrit dans la continuité de Facebook, Twitter ou encore Google+ avec une large photo de profil et une image de fond prenant toute la largeur de la page. Ces nouveaux profils sont pour l’instant accessibles aux seuls abonnés Spotlight, nouvelle formule payante de LinkedIn à 10$ par mois. Le nouveau design sera disponible auprès du grand public dans quelques mois, afin de pousser l’abonnement Spotlight qui vient d’être lancé.

Nouveaux-profils-LinkedIn

Pinterest ouvre les enchères pour ses publicités
Pinterest a lancé ses publicités le mois dernier auprès de quelques marques, avec un ticket d’entrée fixé entre 1 et 2 millions de dollars. Pour des entreprises et marques au budget plus modeste, un modèle d’enchères est mis en place. Les publicités reposant sur le modèle du coût par clic (CPC) seront régulées selon l’offre et la demande, sur la base de mots-clés et catégories du site. Un modèle plus accessible, qui devrait évoluer avec le temps, Pinterest étant en pleine expérimentation de son modèle publicitaire.

Tinder s’inspire de Snapchat avec « Moments »
L’application mobile de rencontre Tinder propose maintenant d’afficher des photos de manière éphémère sur son profil. S’inspirant de Snapchat, ce service appelé « Moments » permet de prendre une photo qui ne sera accessible que 24 heures par les contacts en affinité. Tinder veut donc aller au-delà de la rencontre pour s’insérer aussi dans la relation, une évolution qui marque un tournant dans la stratégie du service.

Les applications Twitter et Vine bientôt sur Xbox One
La Xbox One est devenue un véritable centre de divertissement en plus d’une console de jeux vidéo. Twitter sera bientôt intégré à la Xbox One de manière avancée, affichant les hashtags spécifiques de chaque programme TV ainsi que les tweets en temps réel pendant la diffusion d’épisodes de séries. Vine permettra de partager des courtes vidéos de parties de jeux avec facilité.

Foursquare lance progressivement ses publicités sur Swarm
Swarm est la nouvelle application de Foursquare dédiée aux check-ins, c’est aussi celle qui affichera prochainement un nouveau format de publicité. Après un check-in, un utilisateur pourra voir apparaître un encart publicitaire dans la partie inférieure de la fenêtre, basé sur ses intérêts et les endroits qu’il fréquente. Appelées jusqu’à maintenant « post check-in ad », elles se renomment désormais « place-based ads », Foursquare voulant peu à peu se distancer du modèle du check-in pour concurrencer Yelp ou encore Trip Advisor sur le marché de la recommandation et découverte de lieux.

Hellman donne des cours de cuisine via WhatsApp
La marque de mayonnaise Hellman propose des recettes de cuisine via l’application de messagerie WhatsApp. Les utilisateurs peuvent s’inscrire pour deux créneaux par jour afin d’apprendre à faire de recettes à base de mayonnaise. La marque envoie ses indications sous la forme de messages textuels, photos, vidéos et sonores. Le dispositif est interactif : chaque apprenti cuisinier peut demander de l’inspiration sur la base du contenu de son frigo. Un véritable dispositif d’utilité utilisant une des applications du moment qu’est WhatsApp.

Des vidéos Vine pour une campagne anti-tabac en Australie
L’association anti-tabac Quit a décidé d’investir Vine pour sa dernière campagne lors de la journée mondiale anti-tabac du 31 mai. Chaque vidéo représente une tranche d’âge spécifique (adolescent, jeune adulte, senior) pour adapter le message selon la cible. On y voit donc ces personnes prendre une bouffée de cigarette avec le message « Avant que cette vidéo ne recommence, un autre fumeur va mourir », affichant un message supplémentaire adapté à chaque cible (« ne commencez pas », « il n’est jamais trop tard pour arrêter »). Une campagne choc qui s’adapte parfaitement au support.

LEGO débarque sur Vine
LEGO fait son arrivée attendue sur Vine, une plateforme toute faite pour la marque de jouets au potentiel créatif infini. LEGO y présente donc ses nouveaux personnages à travers des vidéos en stop-motion à la réalisation de haut niveau. Des contenus qui permettent donc d’introduire des nouveaux produits avec créativité.

Jack Daniel’s organise un concours de photos pour l’été
Pour l’été, la marque de whisky Jack Daniel’s organise un concours de photos via Facebook, Twitter et Instagram. Plusieurs thèmes seront proposés au fil des semaines (extérieur, plage, mer, etc.) avec des gagnants sélectionnés par un jury et les votes des autres utilisateurs. Des places pour le festival Lollapalooza de Chicago sont à gagner. L’initiative vise à promouvoir Tennessee Honey, un nouveau produit pour un public plus jeune et donc plus susceptible de participer à ce type de concours.

Newcastle offre 1 dollar par nouveau follower Twitter
La marque de bière Newcastle vient de se lancer sur Twitter et promet de payer 1 dollar à chacun de ses premiers 50 000 followers. La campagne s’appelle « Follow The Money » et a été lancée via une vidéo humoristique qui raille les mécaniques de concours classiques et autres hashtags à rallonge. Une marque se positionnant dans le trolling, à l’instar du Super Bowl où elle avait publié des vidéos de teasing d’une importante campagne TV qui n’aura jamais lieu, avec l’actrice Anna Kendrick.

Ben & Jerry’s offre des glaces contre des tweets
Faisant le tour des Etats-Unis, la marque de glace Ben & Jerry’s offre des échantillons de glace sur requête des utilisateurs de Twitter. Chaque personne peut demander au camion de la marque de se rendre dans une ville spécifique, Ben & Jerry’s communiquant régulièrement sur Twitter pour rendre compte de sa localisation.

La CIA débarque sur Twitter avec un 1er tweet à succès
Pour l’ouverture de son compte Twitter, la CIA a posté un premier tweet qui a généré pas moins de 280 000 retweets. Reprenant une réponse type donnée aux journalistes quand l’agence ne veut pas faire de commentaires, la CIA fait une entrée remarquée sur les réseaux sociaux. Une page Facebook a aussi été ouverte, permettant à la CIA d’investir les réseaux sociaux pour une prise de parole officielle. Une présence indispensable pour une institution de cette envergure.

tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Twitch qui valait 1 milliard

par Sandrine Plasseraud dans News

L’annonce fait trembler les sites spécialisés depuis quelques jours : YouTube serait sur le point de racheter Twitch pour 1 milliard de dollars. Une somme qui n’est pas sans rappeler les 1,6 milliards de dollars que Google avait déboursé pour se payer YouTube en 2006…

Capture d’écran 2014-05-20 à 19.07.42

Twitch est une plateforme méconnue du grand public mais très connue des joueurs de jeux vidéo du monde entier : chacun peut diffuser une vidéo de lui-même en train de jouer, en live ou à la demande, pendant que d’autres sont spectateurs et discutent dans un chat dédié.

Niveau chiffres, le service comptabilise 45 millions d’inscrits et 1 million de personnes qui diffusent des vidéos d’eux-même en train de jouer. Son audience a doublé l’année passée, par conséquence le service est devenu le 4ème plus grand consommateur de bande passante aux US en février 2014, derrière Netflix, Google et Apple.

twitch-data

Les utilisateurs sont pour la plupart de très bons joueurs amateurs avides de partager leur passion mais on y trouve aussi des diffusions en direct de tournois mondiaux. Un des derniers exemples en date : le 3ème championnat international de « League of Legends » a attiré pas moins de 32 millions de spectateurs sur une seule journée, avec un pic à 8,5 millions de connexions simultanées. Par comparaison, cela représente environ 1/3 des spectateurs du Superbowl.

Twitch est en pleine expansion dans un marché très dynamique, lui-même en forte croissance. En témoigne l’arrivée du service sur les consoles de salon nouvelle génération.

Mais alors pourquoi YouTube souhaiterait-il racheter Twitch ? Quel est le potentiel social de la plateforme ? Quel serait son avenir une fois entre les mains de Google ? Nous avons demandé l’avis à certains de nos consultants…

Hugo Clery, consultant junior
hugoclery« Je trouve que c’est un choix logique de la part de Google. Le rachat de Twitch permettra deux choses : renforcer une communauté gamers déjà bien installée et se positionner sur le livestreaming. Les joueurs sont nombreux à se filmer en train de jouer dans des vidéos dites de “Let’s play”, et Twitch reste le réseau de référence pour que cette pratique se fasse en temps réel.

Le livestream sur YouTube n’est pas un réflexe, malgré l’efficacité de Hangouts ou les expérimentations ponctuelles comme Red Bull Stratos. Il est donc logique pour YouTube d’y voir un immense potentiel. Reste à savoir si Twitch s’intègrera à YouTube ou restera une plateforme à part. Il serait risqué de faire disparaitre un nom aussi populaire auprès des joueurs. »

Arnaud Robin, consultant
arnaudrobin« L’annonce du rachat de Twitch par Google ne me surprend pas. Bien que le service de streaming soit encore inconnu du grand public, il n’en reste pas moins LA référence parmi les gamers dont la consommation a beaucoup évolué ces dernières années. En effet, ils sont devenus spectateurs des performances des membres les plus talentueux du service. Une communauté très active s’est constituée autour de ces joueurs, pro ou amateurs, soutenue par une plateforme particulièrement robuste en terme d’infrastructure.

Cet achat a du sens quand on sait que la chaîne YouTube n°1 en nombre d’abonnés (26 millions à l’heure actuelle) est celle de PewDiePie, un jeune suédois qui se filme en jouant à des “survival horror”. Grâce à cette transaction, la branche vidéo de Google deviendrait leader sur le marché de la diffusion de contenus “Gaming” en ligne, en direct ou à la demande. »

Arthur Feraud, planneur stratégique junior
arthurferaud« Twitch racheté par YouTube, oui et ? En ce moment (enfin depuis 2013), les annonces de rachat ne deviennent plus tant surprenantes que ça. Facebook qui s’est offert Instagram, Whatsapp et dernièrement Oculus VR, dans un seul but : asseoir sa puissance de frappe et anticiper sur l’avenir du social media en vue de capitaliser sur les nouveaux usages.

Alors oui le rachat de Twitch par YouTube ne nous surprend pas tant que ça. Si nous nous intéressons aux chiffres, on se rend compte que le marché mondial du jeu vidéo est en pleine expansion et avoisine les 66 milliards d’euros, en comparaison, le marché de la musique se situe à hauteur de 15 milliards d’euros en 2013. Une opportunité pour YouTube de capitaliser sur ce marché en pleine expansion et source de revenus.

Là où YouTube a une carte à jouer réside dans la mutation en terme d’image de ce marché, fini l’image d’Epinal du geek enfermé chez lui. Les jeux vidéo s’immiscent dans 80% des foyers (en France) et deviennent plus mainstream en constituant un moment de partage et d’amusement. Les jeux vidéo tendent aussi à devenir encore plus « online » et social. Selon certains analystes ils représenteront 46% du marché mondial d’ici à 2016. Une clé d’entrée intéressante pour YouTube qui pourra toucher une cible affinitaire dans la mesure où Twitch est une réelle communauté sociale ce qui lui permettra d’asseoir sa suprématie en terme de consommation de contenu vidéo. »

Yannick Louis-Fernand, consultant
yannicklf« Le rachat de Twitch était prévisible, de mon côté j’avais misé sur Microsoft même si personnellement je pense que Twitch aurait mieux fait de garder son côté indépendant encore quelques temps. Twitch depuis sa création est un véritable rouleau compresseur digital : ils bouleversent le streaming jeu vidéo, créer du contenu spécifique à une communauté de gamers et maintenant l’application est quasi-native sur les consoles next-gen. Le réflexe est assimilé : streaming jeu vidéo = Twitch.

Ce qui a propulsé le succès de Twitch est aussi le fait qu’ils ont réussi à prendre à contre-pied toutes les frustrations des gamers sur Youtube à savoir le durcissement de la politique sur les copyrights, les limitations de durée des vidéos en fonction des comptes, la monétisation de celles-ci et le système de partenariats.

Concernant l’aspect social de la plateforme, on a pu voir des prémices de ce qui pourrait être les interactions sociales de demain avec les « Twitch plays Pokémon » qui avait pour but de donner les commandes d’un jeu à toute une communauté en temps réel.

Selon moi, une des principales motivations du rachat de Twitch est le temps passé par l’utilisateur sur la plateforme qui est clairement supérieur à celui de YouTube. Le futur de Twitch est encore trouble, car tout d’abord toutes les clauses du deal avec Youtube n’ont pas encore été signées/divulguées. Ensuite, je verrais bien à court terme un streaming jeu sur toutes les plateformes de jeux (le streaming mobile arrive tout doucement), du brand content propre à Twitch et dans un futur un peu plus lointain Twitch pourrait devenir une réelle interface multijoueurs interactive (visionnage de parties intégrées) et surtout interconsoles. A méditer ! »

tags: , , , , ,

L’audience française de YouTube en 2013

par Jean Chabbert dans News

Google a récemment publié une étude réalisée conjointement avec l’institut Ipsos, et s’intéressant à l’audience globale de YouTube. Opérée entre le 27 juin et le 30 septembre 2013 dans 29 marchés à travers le monde et auprès d’un panel d’internautes âgés de 13 à 64 ans, cette étude permet de tirer de nombreux enseignements sur les utilisateurs de YouTube et leur rapport avec le site d’hébergement de vidéos.

En France, ce sont 1511 internautes qui ont répondu au sondage en ligne proposé par Google et Ipsos ; parmi eux, 1058 personnes ont confirmé être des utilisateurs de YouTube contre 453 ayant précisé ne pas l’être (soit respectivement 70 et 30 % des personnes interrogées).

001

Nous avons dégagé de cette étude trois informations principales à propos des utilisateurs de YouTube :

1. Ils sont jeunes, actifs et connectés
Les utilisateurs YouTube sont légèrement plus jeunes que les non-utilisateurs : 36 % d’entre eux ont en effet entre 18 et 34 ans. De plus, 87 % des utilisateurs du site vont sur Internet quotidiennement et sont plus susceptibles de sortir au cinéma, au restaurant ou à divers événements culturels.

002

Les utilisateurs YouTube sont fortement connectés : 65 % d’entre eux utilisent un smartphone, et ils sont 2,5 fois plus susceptibles d’utiliser différentes devices par rapport aux non-utilisateurs. Preuve, s’il en fallait une, de l’importance croissante du mobile.

003

2. Ils sont de précieux consommateurs et partagent leurs expériences d’achat
Les utilisateurs YouTube sont de précieux consommateurs ! Il est en effet 3 fois plus probable qu’ils achètent du matériel électronique, 9 fois plus probable qu’ils achètent et/ou téléchargent de la musique ou des films et 2,2 fois plus probable qu’ils achètent régulièrement des applications sur leur smartphone ou tablette.

Mais plus que de simples consommateurs, les utilisateurs YouTube sont des leaders d’opinion. L’étude montre ainsi qu’ils ont plus tendance à évaluer les produits qu’ils achètent, les services qu’ils consomment ou les restaurants dans lesquels ils vont manger. Ils sont aussi les premiers à tester de nouveaux produits et à en parler autour d’eux.

Conséquemment, les utilisateurs de YouTube partagent activement du contenu. 39 % d’entre eux postent un commentaire ou une critique sur des blogs ou des forums, et ils sont 46 % à parler avec leurs pairs de ce qu’ils ont vu sur YouTube.

004

3. Ils font de YouTube le 1er site où visionner des vidéos
L’étude montre aussi que YouTube est devenu le 1er endroit où les utilisateurs vont voir des vidéos. 73 % d’entre eux en font le premier site sur lequel ils vont regarder des vidéos en ligne. Dans les catégories les plus vues, on retrouve des musiques, des bandes-annonces ou des concerts.

008
009

En termes de paid media, les utilisateurs YouTube apprécient le fait de pouvoir choisir leurs publicités ; ils sont 82 % à savoir qu’ils peuvent les faire sauter, et 69 % trouvent que cette possibilité augmente le plaisir qu’ils ont à voir les vidéos. Enfin, 37 % des utilisateurs YouTube ont déjà effectué une action en voyant une publicité (clic sur la publicité, visionnage d’une vidéo connexe, achat, etc.).

Enfin, il est à noter que YouTube joue un rôle différent dans la vie des utilisateurs par rapport à la télévision. Si 46 % d’entre eux considèrent que YouTube propose un contenu plus exclusif que la télévision, ils sont dorénavant 49 % à utiliser la télévision comme un simple fond sonore pendant qu’ils naviguent sur d’autres devices, confirmant la percée du second écran. Ainsi, 29 % des utilisateurs pensent que YouTube est plus associé à leur génération que ne l’est la télévision.

L’intégralité de l’étude menée par Google et Ipsos est disponible ici.

tags: , , , , , ,