Here are all of the posts tagged ‘Google Me’.

La revue du lundi par We Are Social #30

par Aurélien Fonteneau dans News

Places disponible au Japon et au Royaume Uni
Alors qu’on l’attend toujours en France, Facebook a lancé la semaine dernière Places au Royaume-Uni et au Japon. Si seulement 1,1% de la population Japonaise est sur Facebook, le nombre de membres a augmenté de 22% sur les 3 derniers mois, ce qui explique ce choix étonnant. Pour  l’occasion Michael Sharon, chef de projet Places chez Facebook, a expliqué que son équipe travaillait pour rendre disponible Places sur les BlackBerry et sur Android.

Il a ajouté que les API de Places seraient bientôt ouvertes, permettant aux services comme FourSquare ou Plyce d’intégrer le nouveau service de géolocalisation.

Eric Schmidt confirme vouloir rendre Google plus social
Eric Schmidt a confirmé que des composantes sociales seront ajoutées cette année à Google mais s’est refusé à parler d’un « Facebook killer ». Cette « couche sociale » permettra au moteur de recherche d’affiner ses résultats de recherches en se basant sur les recherches faites par vos amis.

Mais pas question de déclencher une nouvelle polémique sur la vie privée : Google accédera aux données seulement si vous souhaitez les partager. Le Wall Street Journal ajoute que Google agrégera le contenu créé sur Facebook et Twitter. Le géant pourra s’appuyer sur les technologies des startups acquises ces derniers mois comme like.com et Jambool.

Rappelons qu’il y a quelques semaines la rumeur autour Google Me, le réseau social que le moteur de recherche devait lancer incessamment sous peu et dont on est sans nouvelles depuis, enflammait le web.

5 milliard de photos sur Facebook
3 000 photos publiées par minute, c’est le rythme de publication du site de partage de photos Flickr qui vient d’atteindre les 5 milliard de photos publiées avec cette image de yeoaaron :

Diaspora, l’autre Facebook
Alors que Twitter révélait sa nouvelle interface, quatre étudiants New-Yorkais lançaient mercredi dernier Diaspora, un nouveau réseau social qui s’attaque aux points faibles de Facebook: la vie privée et la liberté. Le projet totalement open source donc personnalisable à l’extrême par ses utilisateurs n’est pour l’instant ouvert qu’aux développeurs mais devrait être disponible  au public rapidement.

Dernier point intriguant au sujet de Diaspora: Mark Zuckerberg en est un des investisseurs…

Facebook et politique : une vraie corrélation
Une tendance qui s’est confirmée lors des primaires pour les sénatoriales américaines, puisque quasiment tous les candidats gagnants avaient plus de fan sur Facebook que leur malheureux adversaire. Andrew Noyes, porte-parole de Facebook a déclaré sur CNN que

De manière générale, les candidats ont utilisé Facebook comme un outil gratuit pour entrer en contact direct avec les citoyens, sans avoir à passer à travers les filtres des médias traditionnels (presse) ou avoir à payer des messages télévisés ou radio.

L’investissement de Ford dans les média sociaux récompensés
Si la Ford Fiesta n’a été lancée officiellement aux États-Unis qu’en mai dernier, Ford a investi le web social avec le Fiesta Movement depuis longtemps. Le cabinet d’étude Compete a analysé les ventes du véhicule et les nouvelles sont bonnes pour le constructeur: la Fiesta fait beaucoup mieux que ses concurrentes!

Le dispositif social media de Gatorade depuis l’intérieur
Le Wall Street Journal s’est rendu à Chicago au siège de Gatorade pour rencontrer l’équipe qui gère le dispositif médias sociaux de la boisson énergisante - appelé le Mission Control.

Pour renouer avec son cœur de cible – les jeunes athlètes américains – et faire face à une baisse des ventes qui dure depuis 3 ans, PepsiCo a mis en place une équipe de community managers qui se relaient 24 heures sur 24 pour monitorer et répondre aux mentions concernant la marque.

La campagne d’influence digitatale pour Tipp-ex de We Are Social Italie
Un joli succès de nos collègues italiens pour leur campagne d’outreach pour cette trés bonne campagne Tipp-Ex.

1,5 million de tweets pour le MTV VMA Twitter Tracker
L’outil de visualisation développé par Stamen Design pour MTV à l’occasion de la grande cérémonie musicale des Video Music Awards a vu passer plus de 1,5 million de tweets, avec pour grande gagnante la chanteuse Taylor Swift qui a généré 3 500 tweets par minutes la mentionnant. La vraie gagnante de la soirée (en awards) Lady Gaga n’a elle généré que 857 tweets par minute, loin derrière donc. Le site est visuellement très abouti et permet de revivre la soirée en quelques tweets (et clics).

Coronation street – le social media game
La chaine de TV anglaise ITV a mis en ligne un social media game pour faire face à la dispersion de ses audiences sur les différents médias, qui reprend deux des personnages principaux de la série Coronation Street. La cible: les 16-24 ans puisque ce sont ceux qui sont les moins fidèles à un média selon une étude Ofcom. Rappelons qu’en France, TF1 a également investi dans les social game avec notamment des jeux comme Bola Football puis plus récemment Masterchef.

Les fans à la rescousse de « The Bull Pub »
Quand les producteurs du soap-opera radio le plus long de l’histoire The Archers ont décidé de faire fermer le pub d’un des personnage de la série, ils ont du faire face à une levée de bouclier de la part des fans de la série qui ont spontanément lancé le hashtag #savethebull comme l’avaient fait les fans de Chuck l’an dernier pour sauver la série. Morale: ne jamais sous estimer le pouvoir des fans!

Votre plante verte vous parle sur Facebook
La plante verte arrosée en fonction des interactions et du nombre de fans sur sa page Facebook a été victime de son succès et est morte noyée. Bonne nouvelle, l’université australienne du Queensland qui menait les tests a décidé de retenter l’expérience avec une espèce plus résistante.

tags: , , , , , , , ,

La revue du lundi par We Are Social #19

par Frédéric Roginska dans News

Google Me, le Facebook killer ?
Adam D’Angelo, fondateur de Quora et ancien « Chief Technology Officer » de Facebook entre 2006 et 2008, a confirmé les rumeurs indiquant que Google travaille sur la création d’un réseau social ayant pour ambition de concurrencer Facebook. Il commentait ainsi avec certitude : « Ce n’est pas une rumeur. C’est un vrai projet » et « beaucoup de personnes travaillent dessus. » En parlant de Google : « ils ont réalisé que Buzz n’était pas suffisant et qu’ils ont besoin de construire un réseau social complet de première classe. » Bâti sur le modèle de Facebook, et contrairement aux précédents projets de Google, celui-ci est classé prioritaire. En effet, alors qu’il pensait voir la croissance de Facebook ralentir, Google a réalisé que ça n’était pas le cas et serait par conséquent très inquiet. A suivre…

Les dernières mises à jour de Facebook
En parlant du loup, Facebook continue d’évoluer et a récemment introduit plusieurs nouveautés à son site. Tout d’abord, l’ajout d’une bulle qui apparaît lorsque vous passez votre souris par dessus le nom d’une personne ou d’une page. Celle-ci vous indique directement les amis que vous avez en commun ou ceux qui aiment la page ou le groupe que vous survolez. De quoi économiser quelques clics.

En outre, Facebook a entamé des mises a jours de son outil photo, à commencer par le système de tag qui s’est vu simplifié : le site intègre en effet désormais la reconnaissance faciale à la manière de ce que proposent les appareils photos numériques depuis quelques années. Cet intérêt pour les photos s’explique notamment du fait que 99% des utilisateurs de Facebook y ont téléchargé au moins une image et ce sont pas moins de 100 millions de photos qui sont mises en ligne chaque jour sur la plateforme. On notera par ailleurs le succès recueilli par la fonction tag à l’occasion de la dernière édition du Glastonbury Festivall’équipe britannique de We Are Social était présente et où 5491 personnes se sont taggées sur une immense photo panoramique du public. Autre changement notable cette semaine : les suggestions de pages faites aux nouveaux inscrits qui ne sont pas sans rappeler celles de Twitter.

La présence des femmes sur les réseaux sociaux
Alors qu’on vous présentait il y a quelques semaines un certain équilibre dans la répartition par sexe des blogueurs, il semblerait que la tendance penche en faveur des femmes lorsqu’il s’agit des principaux médias sociaux. C’est du moins le cas aux Etats Unis où elles représentent 56% des utilisateurs de Facebook et MySpace, et 55% des utilisateurs de Twitter.

Unilever double ses investissements dans le digital
À la manière de PepsiCo, Unilever se veut être un un modèle dans la gestion de sa communication numérique. Par conséquent, de plus en plus à l’aise sur Internet, le groupe a doublé ses investissements dans le digital et investit donc sans cesse davantage dans les médias sociaux. Principal objectif : toujours devancer ses consommateurs afin que « lorsqu’ils arrivent, nous soyons déjà là ». Fidèle à ce crédo, et en mettant de la sorte l’accent sur des démarches pro actives plutôt que réactives, Unilever s’est assuré une présence solide sur les réseaux sociaux. Reste cependant à ne pas perdre de vue ses contenus et à correctement y adapter ses messages afin que cette présence soit synonyme d’efficacité.

Internet, média le plus influent dans les prises de décision des consommateurs
Comme pour donner raison à la stratégie d’Unilever, et en complément de ce que nous vous présentions la semaine dernière, la deuxième édition de l’Indice d’Influence Numérique de Fleishman-Hillard – Harris Interactive nous indique qu’Internet est deux fois plus influent que la télévision et « dix fois plus influent que la presse écrite dans le quotidien des consommateurs ». En effet, l’indice d’influence d’Internet est de 53% pour la France contre 27% pour la télévision, 9% pour la radio et respectivement 6% et 5% pour les magazines et les quotidiens. On peut lire en outre que « 75% des internautes interrogés estiment que les entreprises ayant des comptes de microblog méritent davantage leur confiance que les autres. Ils interprètent cette écoute en ligne comme un signe de l’intérêt de l’entreprise aux besoins et opinions des consommateurs » tandis que « 77% des internautes rapportent un manque de confiance dans le contenu produit par des blogueurs sponsorisés ou payés. Les consommateurs apportent une plus grande crédibilité au contenu « mérité » ».

Les agriculteurs soignent aussi leur e-réputation
Régulièrement attaqués au sein du web social par les défenseurs de l’environnement et des droits des animaux, les agriculteurs américains intègrent à leur tour les médias sociaux afin de défendre leur e-réputation. C’est ainsi que de plus en plus d’entre eux adoptent Twitter, Facebook, Youtube ou ouvrent leur blog afin de raconter leur histoire et partager leur réalité. Cet exemple nous démontre que le soucis de la e-réputation n’est plus le monopole de quelques « digital natives » et peut aussi impliquer des catégories pas nécessairement les plus associées à l’usage des nouveaux médias.

Vos candidats sont également des clients potentiels
Enfin, côté recrutement, la e-réputation des entreprises n’est pas en reste. En effet, d’après Opinion Matters qui a mené l’enquête auprès de 1600 participants, dont 511 recruteurs, le durcissement du marché de l’emploi et l’afflux de candidatures se traduit par un nombre plus important de candidats non retenus et auxquels les entreprises n’accordent pas forcément toute l’attention nécessaire ou attendue. Bilan, certains chômeurs n’hésitent pas employer leur temps libre à partager le fond de leur pensée sur les réseaux sociaux. Alors que 46% des recruteurs aux USA prévoient d’utiliser davantage en 2010 qu’en 2009 les médias sociaux dans leur démarches, c’est un point qu’il ne faudra pas négliger.

tags: , , , , , , ,