Here are all of the posts tagged ‘étude’.

L’audience française de YouTube en 2013

par Jean Chabbert dans News

Google a récemment publié une étude réalisée conjointement avec l’institut Ipsos, et s’intéressant à l’audience globale de YouTube. Opérée entre le 27 juin et le 30 septembre 2013 dans 29 marchés à travers le monde et auprès d’un panel d’internautes âgés de 13 à 64 ans, cette étude permet de tirer de nombreux enseignements sur les utilisateurs de YouTube et leur rapport avec le site d’hébergement de vidéos.

En France, ce sont 1511 internautes qui ont répondu au sondage en ligne proposé par Google et Ipsos ; parmi eux, 1058 personnes ont confirmé être des utilisateurs de YouTube contre 453 ayant précisé ne pas l’être (soit respectivement 70 et 30 % des personnes interrogées).

001

Nous avons dégagé de cette étude trois informations principales à propos des utilisateurs de YouTube :

1. Ils sont jeunes, actifs et connectés
Les utilisateurs YouTube sont légèrement plus jeunes que les non-utilisateurs : 36 % d’entre eux ont en effet entre 18 et 34 ans. De plus, 87 % des utilisateurs du site vont sur Internet quotidiennement et sont plus susceptibles de sortir au cinéma, au restaurant ou à divers événements culturels.

002

Les utilisateurs YouTube sont fortement connectés : 65 % d’entre eux utilisent un smartphone, et ils sont 2,5 fois plus susceptibles d’utiliser différentes devices par rapport aux non-utilisateurs. Preuve, s’il en fallait une, de l’importance croissante du mobile.

003

2. Ils sont de précieux consommateurs et partagent leurs expériences d’achat
Les utilisateurs YouTube sont de précieux consommateurs ! Il est en effet 3 fois plus probable qu’ils achètent du matériel électronique, 9 fois plus probable qu’ils achètent et/ou téléchargent de la musique ou des films et 2,2 fois plus probable qu’ils achètent régulièrement des applications sur leur smartphone ou tablette.

Mais plus que de simples consommateurs, les utilisateurs YouTube sont des leaders d’opinion. L’étude montre ainsi qu’ils ont plus tendance à évaluer les produits qu’ils achètent, les services qu’ils consomment ou les restaurants dans lesquels ils vont manger. Ils sont aussi les premiers à tester de nouveaux produits et à en parler autour d’eux.

Conséquemment, les utilisateurs de YouTube partagent activement du contenu. 39 % d’entre eux postent un commentaire ou une critique sur des blogs ou des forums, et ils sont 46 % à parler avec leurs pairs de ce qu’ils ont vu sur YouTube.

004

3. Ils font de YouTube le 1er site où visionner des vidéos
L’étude montre aussi que YouTube est devenu le 1er endroit où les utilisateurs vont voir des vidéos. 73 % d’entre eux en font le premier site sur lequel ils vont regarder des vidéos en ligne. Dans les catégories les plus vues, on retrouve des musiques, des bandes-annonces ou des concerts.

008
009

En termes de paid media, les utilisateurs YouTube apprécient le fait de pouvoir choisir leurs publicités ; ils sont 82 % à savoir qu’ils peuvent les faire sauter, et 69 % trouvent que cette possibilité augmente le plaisir qu’ils ont à voir les vidéos. Enfin, 37 % des utilisateurs YouTube ont déjà effectué une action en voyant une publicité (clic sur la publicité, visionnage d’une vidéo connexe, achat, etc.).

Enfin, il est à noter que YouTube joue un rôle différent dans la vie des utilisateurs par rapport à la télévision. Si 46 % d’entre eux considèrent que YouTube propose un contenu plus exclusif que la télévision, ils sont dorénavant 49 % à utiliser la télévision comme un simple fond sonore pendant qu’ils naviguent sur d’autres devices, confirmant la percée du second écran. Ainsi, 29 % des utilisateurs pensent que YouTube est plus associé à leur génération que ne l’est la télévision.

L’intégralité de l’étude menée par Google et Ipsos est disponible ici.

tags: , , , , , ,

La revue du lundi par We Are Social #202

par Thibaut Thureau dans News

Google et Facebook dominent la publicité sur mobile
Facebook met toutes les chances de son coté pour rattraper le leader Google sur le marché de la publicité sur mobile. Selon une étude publiée mercredi 19 mars par eMarketer, le réseau social pourrait vite rattraper son concurrent sur un secteur qui a crû de 105 % en 2013 et qui devrait progresser à plus de 31,5 milliards de dollars en 2014. Google reste numéro un, avec 49,3 % de parts de marché, en légère baisse toutefois par rapport à l’année précédente (52,6 %). Mais celle de Facebook est en très forte progression, à 17,5 %, et devrait dépasser les 20 % en 2014.

Les joueurs sur Facebook sont toujours aussi nombreux
Le chiffre a été révélé à San Francisco lors de la Game Developers Conference : 375 millions d’utilisateurs Facebook jouent au moins une fois par mois à un jeu qui est Facebook-connecté. Cela représente donc environ un quart des utilisateurs actifs. Ces personnes envoient au total 735 millions de notifications pour des jeux chaque jour. Candy Crush Saga est bien évidemment le jeu numéro 1 sur Facebook, le reste du Top 3 étant dominé par le même éditeur, King. La possibilité de jouer sur plusieurs plateformes augmente par 3 la dépense des joueurs sur des achats in-app, par rapport à un joueur qui ne joue que sur desktop.

Les marques toujours incertaines sur la vraie valeur de Twitter
Selon une étude de la « Social Media Marketing University », plus de 64.9 % des marques reconnaissent que Twitter est un outil marketing efficace, tandis que 30.6 % restent indécises. Selon le fondateur de la Social Media Marketing University : « Les médias sociaux sont devenus une composante indispensable dans le monde du marketing, à tel point que les marques sont presque forcées de tous les exploiter, même si elles ne sont pas sûres de leur valeur ». « Le défi pour les marketeurs sera de définir les bonnes pratiques pour optimiser le ROI sur toutes les plates-formes ».

Montrer son visage sur Instagram apporte 38 % de “likes” en plus
Une nouvelle étude démontre que sur un échantillon de 1,1 million de photos Instagram sélectionnées au hasard, celles représentant des visages ont 38 % de chances en plus d’être “likées” et 32 % de chances en plus d’être commentées. Selon Saeideh Bakhshi de Georgia Tech : “Nous sommes naturellement attirés par les visages. Nous sommes des animaux sociaux et voulons voir les autres gens — c’est réconfortant et rassurant”.

Le smartphone, nouvel écran préféré des Américains
Pour la première fois cette année, le temps passé par les consommateurs adultes anglais et américains sur les médias digitaux va dépasser le temps passé accordé à la télévision, selon une étude réalisée par Millward Brown. Les américains passent maintenant 2h51 par jour à utiliser leur smartphones contre 2h45 devant la TV.  Les anglais passent 3h41 sur les médias digitaux contre 3h15 à regarder la télévision.

Un nouveau système de partage pour Facebook sur iOS
Facebook a décidé de contrer le succès de Snapchat sur iOS avec sa dernière mise à jour en mettant à la disposition de ses utilisateurs un système de partage plus privé et plus simple d’utilisation. Plus besoin de créer de listes spécifiques, cette nouvelle option « Share with only theses friends », disponible lors de la publication d’un statut, photo ou album, permettra de sélectionner d’une manière assez similaire à celle de Snapchat, les amis pour lesquels la publication apparaîtra dans le Newsfeed.

De nombreuses mises à jour en perspective sur Twitter
En début de semaine dernière, les utilisateurs de Twitter apprenaient que le site de micro-blogging envisageait de mettre fin aux hashtags et aux réponses directes via le @ : « une nouvelle qui ne sera sûrement pas populaire auprès des utilisateurs fidèles de Twitter » a commenté Robin Grant, Global Managing Director de We Are Social. Un sentiment partagé par les lecteurs de The Next Web qui sont 85 % à penser qu’il s’agit d’un mauvais choix. Toujours dans cette logique de refonte, Twitter a également annoncé tester deux autres fonctionnalités : la première est une Timeline de favoris qui permettrait aux utilisateurs de suivre facilement les tweets d’une sélection d’utilisateurs. La seconde fonctionnalité révélée aujourd’hui est un compteur de vues permettant aux utilisateurs de connaître le nombre de personnes qui ont vu leurs tweets. Cette fonctionnalité attirerait ainsi les nouveaux utilisateurs qui ont l’impression de tweeter inutilement.

Twitter retire son application #Music de l’App Store
Twitter a annoncé le retrait de son application #Music après plus d’un an d’efforts pour percer sur ce secteur d’activité. Les utilisateurs auront jusqu’au 18 avril pour profiter des derniers instants de vie de l’application. Cependant le mois dernier, Twitter a annoncé un nouveau partenariat avec la société spécialisée dans l’industrie musicale 300 Entertainment. La musique étant le sujet le plus abordé sur la plateforme, l’affaire est donc à suivre !

Pinterest enclenche sa stratégie de monétisation
Afin de se lancer dans la publicité et monétiser son activité, le site de partage de photographies a réalisé une levée de fonds de 564 millions de dollars. Le réseau social cherche aujourd’hui à proposer aux annonceurs une offre complète de publicités premium. Cependant, Pinterest semble exiger un engagement financier assez lourd, puisque les annonceurs potentiels devront débourser entre 1 et 2 millions de dollars pour pouvoir faire de la publicité sur le site. Ainsi, les promoted pins devraient apparaître dans les résultats de recherche ainsi que dans certaines rubriques, ils seront reconnaissables par une mention « promoted pin » et une icône spécifique. Parallèlement, Pinterest a aussi annoncé le lancement de son « Gifts Feed », un flux où ne figurent que des produits pouvant être achetés. Ces « product pins » se voient améliorés de quelques détails additionnels, comme le prix, la disponibilité ou encore le site où le produit est en vente. Enfin, notons que Pinterest élargit son accessibilité à l’international en étant dorénavant disponible dans quatre langues supplémentaires : l’hindi, le grec, le hongrois et le roumain.

Le footballeur Jamie Redknapp t’envoie un message personnalisé
La dernière campagne de Nivea Men UK met en scène le footballeur Jamie Redknapp ! Par l’intermédiaire de Facebook, l’utilisateur peut personnaliser une vidéo pour un ami. La star l’aiguillera et lui donnera des conseils en fonction de ce que l’utilisateur aura paramétré.

La campagne #nomakeupselfie engrange 2 millions de livres de dons
Lors des Oscars 2014, Laura Lippman a tweeté un selfie sans maquillage pour soutenir Kim Novak, critiquée pour son look à la cérémonie. Ses fans ont lancé le mouvement avec le hashtag #nomakeupselfie. Les femmes ont posté de nombreux selfies en taguant leurs amies pour les mettre au défi. Cancer Research UK a flairé l’opportunité et a diffusé les informations pour réaliser un don au profit de la recherche contre le cancer. La campagne a soulevé 2 millions de livres de dons en 48 heures grâce aux centaines de milliers de participations sur Facebook, Twitter et Instagram.

Les Turcs continuent de tweeter malgré une plateforme bloquée
Le gouvernement turc a bloqué l’accès à Twitter, montrant une volonté de censurer un des outils majeurs de relais d’opinion. Toutefois, les turcs ont contourné cette censure et ont été rapidement soutenus dans cette action. En effet, Twitter a informé ses utilisateurs qu’ils pouvaient encore tweeter via SMS et Google a permis l’utilisation gratuite de son DNS pour détourner cette interdiction. Ainsi, selon Robin Grant, global managing director de We Are Social, le volume de tweets a augmenté de 138 % après l’interdiction de Twitter provoquant ainsi l’effet inverse de celui escompté par le gouvernement turc.

Heineken produit un court métrage pitché par un follower
Ces dernières semaines Heineken US proposait à ses 34.000 followers d’écrire un pitch en 140 caractères pour un film sur la marque, en mentionnant le hashtag #15secondpremiere.
La marque s’est engagée à produire le contenu du tweet gagnant dans un court métrage de 15 secondes et à le diffuser au Festival du film de Tribeca le 24 avril prochain. Voici le « tweetpitch » de l’heureux élu, on est curieux de voir le film final !

 

Taco Bell se lance bruyamment dans le breakfast
Vendredi dernier, l’enseigne de fast-food Taco Bell s’est officiellement lancée dans le breakfast. Pour ce faire, elle a identifié 1.000 influenceurs dans 7 villes et leur a fourni des téléphones prépayés. Pour les fans de la marque, des téléphones ont également été débloqués et cachés. Les participants recevaient alors un appel ou un SMS de Taco Bell avec un challenge auquel ils devaient répondre par une photo Instagram ou un tweet. S’ils y parvenaient, ils pouvaient gagner un des nouveaux produits du menu breakfast et pour l’heureux élu, un an de petits déjeuners gratuits. Bilan : plus de 16.000 tweets et un hashtag #breakfastphone créé par la communauté et utilisé plus de 1.200 fois. Pas mal !

L’Happy Hour se prolonge en une photo sur Instagram
Le brasseur danois Carlsberg a eu l’idée de créer un Happy Hour 2.0 basé sur la participation des consommateurs. Les clients du bar sont invités à publier du contenu sur Instagram en mentionnant le nom du bar et le hashtag #happybeertime pour prolonger la durée des offres promotionnelles sur les consommations.

Evian tease son prochain spot TV sur Snapchat
Evian va dévoiler le 2 avril prochain sa prochaine pub TV et pour susciter l’attente, la marque a choisi d’utiliser Snapchat. Avec la collaboration de We Are Social US, Evian s’est servi de Snapchat pour envoyer des extraits éphémères de son prochain spot TV sur le smartphone des utilisateurs. Pour l’occasion, Evian s’est associé à la sortie du film The Amazing Spider-Man 2 en utilisant comme à l’accoutumé ses fameux bébés. Le précédent spot avait amassé pas moins de 73 millions de vues sur YouTube, en faisant une des publicités les plus virales de 2013.

Le selfie s’invite dans #TheVoiceUK
Will.I.am s’était fait remarquer il y a 2 ans dans #TheVoiceUK en live-tweetant l’émission depuis son fauteuil de coach, une pratique avant-gardiste à l’époque. Désormais, #TheVoiceUK affiche les tweets de ses téléspectateurs en direct et les coachs postent des selfies, à l’instar de Will.I.am qui ne lâche jamais son iPad. Les téléspectateurs consomment 2 versions du même programme : la télé pour suivre l’émission et Twitter pour les contenus exclusifs et les coulisses. Que nous réservent les coachs français pour les directs de The Voice qui débutent le 5 avril ?

Google lance « Android Wear »
En terme d’objets connectés, Google ne travaille pas uniquement sur une Smartwatch. Pour preuve, le géant a récemment annoncé le lancement de son système d’exploitation dédié aux objets connectés : « Android Wear ». Selon David Singleton, Directeur de l’ingénierie Android, le but est de travailler avec des fabricants d’électronique grand public en association avec des entreprises issues du monde de la mode afin d’offrir une large variété de montres (style, forme et taille).

Vimeo acquiert Cameo, une app de création vidéo
La plateforme vidéo Vimeo a annoncé l’acquisition de l’application Cameo. Lancée en octobre 2013 sur iOS, elle permet à ses utilisateurs de shooter leur vidéo, la monter, la « lifter » et la partager. Le tout s’effectue directement au sein de l’app. Grâce à cette acquisition, Vimeo est maintenant positionné sur l’ensemble de la chaîne vidéo, de la production jusqu’à la vente.

« Facebook Paper Ideas » au dernier TED 2014
TED 2014, qui s’est récemment dérouler à Vancouver, a dédié toute une catégorie de conférences à Facebook Paper et y a présenter du contenu exclusif. Il s’agissait d’une première pour Facebook qui s’est ainsi autorisé à travailler sur sa plateforme avec un acteur externe.

La Global Marketer Week réunit les grands noms du marketing à Sydney
C’est parti pour la Global Marketer Week à Sydney ! Pendant une semaine, conférences, ateliers et débats se succéderont sur les bonnes pratiques et innovations en matière de marketing. Parmi les speakers attendus, on pourra compter sur les Directeurs Marketing d’Unilever, Diageo, Adidas et – le plus attendu – des Google Glass ! À noter le petit plus social de cette grande messe : durant les conférences, les participants pourront directement poser leurs questions via une app mobile.

tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

WhatsApp : 16 Md$. Mais encore ?

par Nadia Tiourtite dans News

Difficile ce matin de passer à côté de la nouvelle : Facebook vient d’acquérir WhatsApp !

Notre dernière infographie met en perspective ce dernier mouvement dans la stratégie d’acquisition du géant du Like !

Marche accélérée vers le Tout Mobile !
Dans sa volonté de se positionner comme un réseau mobile, Facebook frappe fort et sûrement avec cette acquisition. Un tournant que Messenger, sa propre application mobile, lancée pourtant depuis août 2011, n’avait pas réussi à lui faire prendre. Il n’a jamais réussi à atteindre l’audience ou l’aura d’un WhatsApp, d’un WeChat ou encore d’un Line auprès du public.

Ce partenariat lui permet d’accéder à l’une des plateformes conversationnelles en temps réel les plus actives du moment et d’en tirer profit à plusieurs niveaux.

D’un point de vue utilisateur, l’envergure et la capacité financière de Facebook devraient sonner comme une bonne nouvelle, en donnant à WhatsApp les moyens de développer plus rapidement de nouvelles fonctionnalités.

D’un point de vue marketing, WhatsApp est un superbe actif qui vient renforcer le portefeuille de Facebook. Il peut désormais compter sur un volume gigantesque de données concernant les interactions en temps réel, principalement en mobilité, et intégrer dans son développement une nouvelle compréhension des échanges personnels, des dynamiques relationnelles réellement fluides, perspective neuve au regard de sa propre plateforme.

D’un point de vue service, la manière dont Facebook compte monétiser WhatsApp n’est pas encore très claire. Le recours à la publicité nous semble cependant à écarter : interrompre des conversations « privées », en one to one, risque d’être encore moins bien reçu que l’insertion de post sponsorisé sur un newsfeed pourtant ouvert.

Notre conviction est que la monétisation est à chercher du côté de la Relation Client : WhatsApp, service Always On en mobilité, représente une superbe opportunité de canal dédié au Service Consommateur.

Autre piste méritant d’être explorée : celle du marketing mobile, des SMS plus précisément. Le volume des messages texte échangés sur WhatsApp est deux fois plus important que le volume des SMS envoyés de par le monde aujourd’hui. Ce qui rend cette piste loin d’être anecdotique!

Il faudra cependant être très prudent, au risque de voir la plateforme dénaturée par les SPAMS et les messages non sollicités, et voir les utilisateurs migrer vers d’autres plateformes toute aussi attractives sur ce même service. WhatsApp n’est effectivement pas le seul service disponible !

Des concurrents pas négligeables
Aussi incontournable soit-il, WhatsApp ne domine pas le royaume du Chat mobile. Il demeure loin derrière le leader mondial Tencent QQ, dont la domination repose sur une importante base d’utilisateurs chinois.

Dans ce classement mondial des réseaux mobiles, il demeure cependant en bonne position devant WeChat, réseau appartenant également à Tencent. Mais peut-être plus pour longtemps ! Ce réseau très convoité et très observé connait une croissance exponentielle. Nous ne serions pas surpris qu’il le surpasse d’ici un an ou deux.

LINE et KakaoTalk sont très discrets sur leurs audiences réelles. Elles sont estimées autour de 100 millions d’utilisateurs, localisés principalement en Corée, Japon et Indonésie.

Et pour la perspective française, aujourd’hui, selon Global Web Index, 1% des internautes français utilisent WhatsApp, soit 350 000 utilisateurs déjà conquis.

Pour conclure, un chiffre : un million d’utilisateurs rejoigne chaque jour WhatsApp, faisant de cette nouvelle du jour certainement l’une des plus chaudes de l’année 2014.

 

tags: , , , , , , , , , ,

La revue du lundi par We Are Social #172

par Maud David dans News

L’algorithme Facebook évolue pour favoriser les contenus de grande qualité
Facebook vient de faire évoluer l’algorithme de son News Feed afin de favoriser les contenus de meilleure qualité. Cette mise à jour a donc pour objectif de faire ressortir naturellement les publications des pages les plus intéressantes pour les utilisateurs. Afin de déterminer quels étaient les critères décisifs d’un contenu de qualité, Facebook a réalisé une grande enquête auprès de plusieurs milliers de ses utilisateurs. Après avoir intégré les résultats de cette enquête dans son algorithme, Facebook l’a testé auprès d’un panel restreint. Les contenus mis en avant après cette modification ont eu un gain d’interactions (likes, commentaires, partages) et les utilisateurs ont caché moins d’actualités que par le passé. Cette mise à jour de l’algorithme effective d’ici les prochaines semaines, devrait inciter les marques à remettre le contenu au coeur de leur stratégie et à penser leurs publications en fonction du reach et de l’engagement.

Facebook : l’intégration de publications sur un site tiers disponible
Annoncé fin juillet, Facebook offre désormais la possibilité à tous d’intégrer une publication sur une autre page Web. Afin de ne pas entrer en conflit avec les éventuels réglages de confidentialité de l’émetteur, seuls les posts publiés en mode « public » sont susceptibles d’être publiés sur un site tiers. Pour intégrer une publication, il suffit à l’utilisateur d’obtenir le code « embed » directement accessible depuis le menu situé en haut à droite de la fenêtre du post. Par ailleurs, Facebook améliore également la mise en ligne de vidéos, le code embed sera directement disponible depuis la vidéo intégrée sur un site tiers.

Facebook teste un nouveau module pour analyser les pages concurrentes
Certains administrateurs de pages ont actuellement accès à un nouveau module nommé « Pages to Watch » leur permettant de suivre l’évolution des mentions « J’aime » de pages concurrentes, jusqu’à 5 maximum. Ce module, encore en phase de test, est directement accessible via le panneau d’administration dans la partie « Insights ». Les administrateurs de pages pourront ainsi voir combien de fans ont gagné ou perdu les pages concurrentes la semaine précédente.

Twitter France a enfin sa tête
L’attente aura été longue pour certains, calculée pour d’autres, mais l’annonce aura finalement eu lieu : Twitter France a trouvé sa (seconde) tête, ou plutôt son directeur commercial en la personne d’Olivier Gonzalez (@Gonzalezolc). L’heureux élu, jusqu’à lors Directeur Général de la régie online Hi-Media, aura la lourde tâche de gérer les offres publicitaires du réseau social, et ainsi, poursuivre leur récent lancement en France. Par le biais de cette annonce, le réseau social envoie donc un signal fort quant à sa volonté de s’accroître à l’international. La rentrée s’annonce ainsi chargée pour Twitter France, dont l’organisation sera donc bicéphale avec un directeur commercial et une directrice des partenariats (Justine Ryst – @JustineRyst). Une structure qui n’est pas sans rappeler celle d’un autre réseau social en France : Facebook.

Nike et BBDO Argentine : jouer comme au premier jour
Une campagne intelligente et efficace menée par Nike et BBDO Argentine sur Twitter a mis en avant la star du football, Burrito Martinez. Le principe est simple : demander à ses 92 000 followers de se désabonner pour repartir de zéro et lui permettre de jouer chacun de ses matchs comme si c’était le premier et ainsi de reconquérir ses followers. Pour appuyer cette campagne, un spot présente l’opération et met en scène Burrito Martinez en train de se raser le crâne, rituel des débutants pour montrer leur ralliement au club. A l’heure actuelle, le joueur a déjà regagné près de 37 000 followers.

Un film UGC avec Vine pour Airbnb
Airbnb vient de lancer un appel à contribution auprès de sa communauté pour son prochain film publicitaire : « Hollywood & Vines« . Dans le cadre de cette opération, les utilisateurs sont invités à publier leurs Vines sur Twitter avec le hashtag #AirbnbHV, en suivant les brides de scénario tweetées par @Airbnb toutes les 48h. Une initiative innovante à partir d’un format court (vidéo de 6 secondes), qui permet de traduire toute l’expérience de voyage et d’aventure que propose Airbnb. Pour voir le rendu de l’opération, rendez-vous le 12 septembre pour la diffusion du film « Hollywood and Vines » sur la chaîne Sundance Channel.

Seules 31 des 100 plus grandes marques sont sur Tumblr
La célèbre plateforme de blogging Tumblr, désormais propriété de Yahoo!, a encore du chemin à faire pour attirer autant de grandes marques que les médias sociaux concurrents. Comme le révèle une étude signée Simply Measured, seules 31 des 100 marques mondiales les plus valorisées ont un compte Tumblr, et elles n’étaient que 21 à être actives sur le mois précédant l’étude. En comparaison, 2/3 des marques étaient présentes sur Instagram durant cette période, et presque 100% sur Twitter et Facebook. Alors que l’activité des marques sur Tumblr peut paraître faible par rapport à ses concurrents, l’étude prédit qu’elle se développera parallèlement à son offre publicitaire ; les marques comprenant l’impact que la plateforme de blogging peut avoir dans la diffusion de contenu.

Les Facebook Ads sont plus efficaces et plus rentables
Selon une analyse de Kenshoo Social, qui a analysé les comptes de ses clients en 2013, les performances des publicités Facebook sont en hausse sur le deuxième trimestre par rapport au premier. Ces changements sont dus, selon le directeur de produit marketing Todd Herold, aux nouveaux formats publicitaires ainsi qu’au lancement de nouveaux outils de ciblage plus adaptés aux besoins des marketers. On compte notamment les « Custom » et « Lookalike Audiences », Facebook Exchange ou encore Partner Categories. Le taux de clics augmenterait ainsi de 18,5%, et le coût par clic a baissé quant à lui de 15,9% sur cette période. Plus de précisions dans l’infographie ci-dessous.

tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

La revue du lundi par We Are Social #168

par Pascal Pezet dans News

Sur Facebook, les hashtags suscitent peu d’engagement
C’est le résultat d’une étude menée sur les 100 plus grandes marques mondiales – « Best Global Brands» d’Interbrand – : seulement 20% de leurs statuts publiés sur Facebook mentionnent les hashtags et très peu sont source d’engagement. Nate Smitha, analyste marketing, explique ces premiers résultats par une stratégie souvent mono-plateforme, qui ne prend pas en compte les hashtags Twitter et Instagram existants.

Facebook a « toujours autant » la côte auprès des jeunes
Aux dires de plusieurs détracteurs, Facebook ne serait plus aussi apprécié par les « jeunes » qu’auparavant. Les ados bouderaient le réseau social au profit de nouveaux venus tels que Snapchat. Afin de faire taire ces rumeurs, le CEO de Facebook en personne a tenu à rétablir quelques vérités à ce sujet. Bien que Mark Zuckerberg ait lui-même admis qu’il lui était difficile d’obtenir des données liées à la cible « jeunes », notamment parce que ces derniers ne donnent pas toujours leur âge réel (ex. les moins de 13 ans), il affirme néanmoins que les utilisateurs de son réseau y passent de plus en plus de temps, et ce quel que soit leur âge. Ainsi, pour le mois de juin, il a été déterminé qu’un utilisateur passait en moyenne 17 minutes par jour sur Facebook, soit environ 8 heures par mois. Les utilisateurs semblent également attachés au réseau social : plus de 70 % des utilisateurs actifs mensuels, américains et canadiens, se connecteraient tous les jours à Facebook.

« Find Customers », le nouvel outil testé par Facebook
Facebook est en train de tester un nouvel outil nommé « Find Customers » lié à l’Ads Manager qui permettra aux administrateurs des pages d’importer leur base de données e-mail depuis les outils tels que Constant Contact ou Mailchimp. Les administrateurs n’auront qu’à uploader un simple fichier .CSV depuis Excel. L’outil devrait être trouvable en cliquant sur « Choisir son audience » puis « Nouvelle Liste Client » dans l’Ads Manager.

Mentos personnalise le JT pour la génération « selfie »
Mentos a choisi de capitaliser sur le narcissisme qui caractérise souvent les publications des utilisateurs les plus assidus des médias sociaux pour sa dernière campagne. Depuis l’application « Fresh News » – sur Facebook ou via un mini-site – la marque propose de créer un JT personnalisé qui retrace votre activité sociale. L’application génère un bulletin télévisé avec un condensé de news humoristiques élaborées à partir de vos publications sur les médias sociaux, sur Facebook et Foursquare entre autres. Le JT est animé par deux reporters qui participent à la mise en scène de votre vie sociale à travers une présentation satirique. Le dispositif proposerait des millions de combinaisons uniques de vidéos, exploitant des centaines de blagues inventées pour illustrer l’activité potentielle des utilisateurs.

Echange like contre taux d’intérêt
En Nouvelle-Zelande, l’ASB Bank permet à l’un de ses fans d’obtenir un taux d’intérêt réduit pour un emprunt immobilier grâce aux likes qu’elle reçoit sur son application. En effet, chaque like permet de faire baisser le taux et de confirmer la participation de l’utilisateur au tirage au sort final. Le gagnant remporte l’accès à un prêt d’un maximum de $500.000 dont le taux d’intérêt, lors de la première année, correspond à celui décidé par les fans. En revanche, l’histoire ne dit pas si le prêt peut atteindre une valeur de 0%, ni de quelle manière est calculée la baisse du taux en fonction des likes.

La Lexus 2014 IS en vidéo sur Instagram
Pour promouvoir sa nouvelle Lexus 2014 IS, la marque automobile a décidé de créer une vidéo Instagram. Loin du spot vidéo classique de 15 secondes, cette opération fait probablement de Lexus la marque la plus innovante sur le réseau. « LexusInstafilm » est un film promotionnel en « stop-motion » qui met bout à bout les photos Instagram prises par 212 abonnés invités à participer à son élaboration. Chaque invité pouvait choisir la « scène » du film qu’il souhaitait photographier. Il lui suffisait ensuite d’y ajouter le filtre de son choix puis de publier sa photo avec un hashtag spécifique. L’agence Team One, en charge de la production, récupérait ensuite les images pour produire le film en une seule après-midi Vous pouvez retrouver toutes les photos sur le compte Instagram de Lexus et admirer le résultat en vidéo ci-dessous.

Oscar de la Renta présente sa nouvelle campagne sur… Instagram !
Cette année l’exclu ne revient pas à Vogue ou à Elle mais bien à Instagram ! Au total, ce sont 7 photos qui ont été publiées sur le compte Oscarprgirl, tenu par Erika Bearman, senior vice president of global communications. Celles-ci ont recueilli plus de 1000 likes en quelques heures. Il ne faut pas oublier que pour la marque, c’est aussi l’espoir d’augmenter ses ventes. L’Url du site est sur chaque photo même s’il ne pourra être traqué puisqu’Instagram ne permet pas de cliquer directement dessus. Cependant, les conversations générées pourront, quant à elles, être analysées.

Royal Baby : la naissance la plus attendue de l’année sur les réseaux sociaux

Facebook vient de l’annoncer, l’arrivée du Prince George Alexander Louis a généré plus de 19 millions d’interactions en moins de 24h ! Sur Twitter, la naissance – relayée par @ClarenceHouse- a aussi été accueillie par une avalanche de tweets #RoyalBaby. Tandis que certaines marques ont réussi avec brio cet exercice marketing sur Twitter (Pampers, Johnson & Johnsons, Magnum…) d’autres ont été largement reprises et critiquées (Charmin, Chobani, RegusUSA…). Oreo ne remporte pas cette fois-ci l’unanimité, ouvrant même le débat sur la légitimité et le potentiel créatif des marques sur Twitter. Communiquer lors d’un évènement d’une telle ampleur reste donc un exercice difficile qui requiert une certaine finesse et un savoir-faire dans son exécution.

 

 

Chipotle simule le piratage de son compte Twitter
Le compte Twitter de la marque Chipotle (@ChipotleTweets) semblait avoir été piraté dimanche dernier diffusant des tweets plus étranges les uns que les autres. Quelques jours plus tard, la marque a révélé la supercherie : la majorité des faux tweets constituait en réalité des indices pour résoudre le puzzle du jour, dans le cadre de la chasse au trésor organisée pour le 20ème anniversaire de la marque. Au final c’est plus de 4 000 followers gagnés en moins de 24h et plus de 12 000 retweets ! (contre 250 nouveaux abonnés et 75 retweets par jour en moyenne). Chipotle n’est pas la première marque à avoir usé d’une telle mécanique, MTV et BET ont frappé les premiers il y a quelques temps. Même si cette pratique reste largement critiquée, Chris Arnold, représentant de la marque, assure que les retours sur l’opération ont été plus que positifs et qu’il est même question de sortir des T-shirt avec les tweets les plus populaires.

Twitter s’excuse pour des faux tweets
Pour promouvoir son nouveau produit publicitaire (TV Ad Targeting) Twitter a posté sur son blog un visuel contenant de faux tweets soi-disant publiés par de vrais comptes utilisateurs. Parmi ces tweets, on pouvait par exemple voir celui de @Neil_Gottlieb qui posait la question suivante : « Quelle est la chanson dans la nouvelle publicité @barristabar ? Je l’adore ! ». Cette « erreur » de Twitter a entraîné de nombreuses plaintes qui ont conduit la firme à publier des excuses publiques sur son blog et depuis son compte officiel

YouTube lance un bouton d’abonnement intégrable
YouTube vient de lancer un bouton d’abonnement directement intégrable sur n’importe quel site externe à la plateforme vidéo. Ce bouton permettra aux visiteurs de s’abonner à n’importe quelle chaîne en un clic. Si l’on peut s’étonner qu’il n’arrive que maintenant, ce bouton propose néanmoins 3 versions à customiser (pour les chaînes achetant de la publicité comme les chaînes standard). À noter : aucune récompense ni aucun lot ne pourront être distribués à l’utilisateur ayant cliqué sur « s’abonner ». Seule fonctionnalité manquante au tableau : pour l’instant, aucune statistique ne sera liée à ce bouton, dont il sera par conséquent impossible d’en mesurer l’efficacité.

LinkedIn : Les pages Entreprise pourront (enfin) commenter !
Les pages « Entreprise » sont un point important de l’expérience LinkedIn. Malheureusement, elles n’offrent pas le même niveau d’interaction que les réseaux sociaux tels que Facebook. Le premier réseau social professionnel espère justement changer cela en donnant aux administrateurs du compte la possibilité de commenter les publications au nom de l’entreprise et de basculer facilement entre leur compte personnel et celui de l’entreprise. C’est un petit plus, mais qui devrait permettre aux entreprises de contrôler davantage leur image et ainsi augmenter l’engagement des utilisateurs.

LinkedIn développe son offre publicitaire
La plateforme renforce son offre de sponsorisation, s’engageant un peu plus dans la monétisation avec une nouvelle mise à jour. LinkedIn propose désormais aux entreprises et organisations de promouvoir leur contenu auprès des utilisateurs n’étant pas abonnés à leur page. Ces publicités ciblées apparaîtront dans le feed des utilisateurs sur chacun des différents supports (ordinateur, mobile, tablette). Ces sponsorisations faciliteront la prise de contact entre entreprises et utilisateurs. Ces derniers pourront ainsi suivre la page et également commenter et liker la publication.

Un nouvel outil de gestion des publicités sur Foursquare
Foursquare vient d’annoncer une nouvelle mise à jour de ses publicités. Grâce à son nouvel outil, les entreprises pourront gérer elles-mêmes les mises en avant de leurs offres depuis l’onglet « Explorer ». Seulement accessible à une centaine d’organisations, ce service s’élargira progressivement à de nombreuses entreprises inscrites sur liste d’attente. Ces publicités sont monétisées sur la base d’un coup par action, facturées dès qu’un client clique sur l’offre ou effectue un check-in. Ce type d’évolution vise tout particulièrement les entreprises à rayonnement local qui pourront proposer des publicités géolocalisées.

Line atteint les 200 millions d’utilisateurs
Editée au japon, l’application Line, qui permet à ses utilisateurs d’appeler et d’envoyer des messages gratuitement, vient d’atteindre les 200 millions d’utilisateurs. Une croissance exceptionnelle pour l’application qui double son nombre d’utilisateurs en moins de six mois. Line a récemment diffusé une campagne télévisée en Inde et affiche clairement son ambition de passer devant Whatsapp et ses 250 millions d’utilisateurs actifs.

SlideShare lance un nouveau lecteur pour infographie
SlideShare a annoncé le lancement d’un nouveau lecteur de documents permettant d’améliorer l’expérience de lecture, notamment pour les infographies, et qui sera facilement partageable comme tous les autres documents. Ainsi, la personne ayant mis en ligne une infographie pourra avoir accès à un certain nombre de statistiques tel que le nombre de vues, de téléchargements ou d’insertions. Ce nouveau lecteur détecte automatiquement une infographie dès que celle-ci est mise en ligne et optimise son affichage. Pour en bénéficier, les infographies devront être sauvegardées et mises en ligne au format PDF.

40% des enfants prétendent être majeurs sur les réseaux sociaux
La vérification de l’âge par les sites web est souvent réduite à son strict minimum, faute de solution plus efficace. Ainsi, une étude menée par l’Advertising Standards Authority (ASA) a permis de mettre en exergue les usages des enfants sur internet. Parmi ceux interrogés, 83% ont déclaré mentir sur leur âge, 24% se sont inscrits en indiquant un âge supérieur ou égal à 18 ans. Cela soulève des questions sur les systèmes mis en place et leur efficacité. De plus, ces mineurs sont souvent la cible de publicités qui ne leur sont pas destinées (11% des messages affichés étaient destinés à un public majeur). L’ASA insiste sur le fait qu’il est nécessaire de discuter avec les publicitaires de ce sujet, mais aussi avec les réseaux sociaux : « Notre rapport pose clairement des questions sur l’efficacité de la vérification de l’âge et sur la nature des moyens mis en œuvre pour empêcher les enfants d’accéder à des contenus qui ne sont pas de leur âge sur les réseaux sociaux ». Des discussions seront donc nécessaire afin de réfléchir à des procédés plus sécurisés : « Nous devons tous faire partie de cette conversation sur la meilleure manière de fixer les contours de l’exploration par les enfants du monde qui les entourent en utilisant les réseaux sociaux».

Nissan utilise les informations Facebook pour personnaliser un essai
Pour promouvoir le lancement de son nouveau modèle Note, Nissan a mis en place une campagne digitale étonnante, sous la forme d’un essai virtuel personnalisé grâce aux informations Facebook de l’utilisateur telles que son sexe, son âge, son statut marital ou ses photos. Hébergée sur un site dédié à la campagne, une vidéo fait ainsi revivre l’expérience Nissan et met par exemple en scène un(e) futur(e) marié(e) qui s’enfuit de son mariage en montant dans la voiture que l’utilisateur est en train d’essayer. Les dialogues de la vidéo sont alors adaptées à l’utilisateur.

tags: , , , , , , , , , , ,