Here are all of the posts tagged ‘ereputation’.

La revue du lundi par We Are Social #45

par Camille Jouneaux dans News

Une fois n’est pas coutume… voici enfin, en ce mardi, notre revue du lundi ! J’aurais préféré vous dire que l’absence de revue en ce début de semaine était due au départ de toute l’équipe pour les sports d’hiver… mais comme vous vous en doutez, c’est notre charge de travail qui est la cause de ce manquement. Cela me fait d’ailleurs penser que si vous n’avez pas encore visité notre page « recrutement », il est grand temps d’aller y faire un tour… Dans l’attente de vos nouvelles, toute l’équipe vous souhaite une excellente lecture ! ;)

La plupart des marketeurs ignorent les conversations au sujet de leur marque
L’étude annuelle réalisée par Alterian auprès de 1 500 marketeurs donne en effet lieu à des résultats surprenants puisque 70% des marketeurs ne comprendraient peu ou pas les conversations autour de leur marque. La bonne nouvelle (tout du moins pour pour les agences telles que We Are Social), c’est qu’ils sont également 80% à penser qu’il existe un risque à ne pas surveiller d’assez près les conversations en ligne.

Les femmes consultent plutôt les communautés en ligne avant d’acheter

Une recherche très intéressante menée par Burke indique que les femmes internautes trouvent les communautés en ligne bien plus utiles que Facebook.

Comme le montre le graphique ci-dessus, les femmes aiment les réseaux sociaux, mais plutôt pour se divertir ou garder contact avec leur entourage. Lorsqu’elles sont dans une optique d’achat, elles s’intéressent beaucoup plus à ce que pensent les autres internautes et trouvent les communautés beaucoup plus utiles lorsqu’il s’agit de découvrir de nouveaux produits et de les comparer. Là encore, on remarque donc que les communautés et les forums en ligne ne doivent pas être oubliés au profit des réseaux d’apparence plus populaires tels que Facebook.

Facebook lance les statuts sponsorisés
La semaine dernière, Facebook lançait les statuts sponsorisés, une nouvelle façon pour les annonceurs de toucher leurs cibles, dont le fonctionnement pourrait bientôt être basé sur un système de « self-service ». Fondé sur l’idée que les individus font confiance aux recommandations de leurs amis, les annonceurs peuvent maintenant sélectionner certaines actions de leurs fans Facebook, comme les check-ins ou les commentaires, et les faire figurer dans la colonne de droite du fil d’actualités des utilisateurs. L’intérêt de cette nouvelle fonctionnalité et les raisons pour lesquelles Facebook pense qu’il s’agit du futur sont expliqués dans cette vidéo :

En revanche, cela pourrait également provoquer de vives réactions puisqu’à l’heure qu’il est, il n’existe pas de fonctionnalités permettant aux utilisateurs de faire cesser la promotion d’une de leurs actions par la marque.

Facebook lance également les Bons Plans Facebook
Trois mois après leurs lancement aux Etats-Unis, Facebook a lancé hier ses Bons Plans en partenariat avec McDonald’s qui a ainsi lancé sa page fans française officielle. Une arrivée périlleuse mais très remarquée quoi qu’on en dise. Le principe de ces Bons Plans est le suivant : en réalisant un check-in dans les restaurants participant les clients peuvent obtenir des réductions sur leur commande. A noter que le lancement de ces « Facebook Deals » s’est fait au niveau européen, avec par exemple des marques telles que Starbucks, Argos ou Yo Sushi chez nos amis britanniques.

LinkedIn fait son entrée à la bourse de New-York

Confirmant les rumeurs qui ont commencé à se propager le mois dernier, et que nous avions déjà évoqué dans une note du lundi, LinkedIn vient d’annoncer son entrée en bourse grâce à une levée de fonds de 175 millions de dollars. Il s’agira de la première capitalisation boursière dans l’univers des réseaux sociaux, mais au vu de la confiance accordée par les investisseurs à ces mêmes réseaux, ce ne sera sans doute pas la dernière…

Le 10ème microblogueur le plus suivi au monde n’est pas sur Twitter
Qu’Oprah Winfrey sorte du classement des 10 microblogueurs les plus suivis n’est guère suprenant, puisqu’après tout elle n’a tweeté que 152 fois. En revanche, ce qui est plus intéressant, c’est de constater qu’elle a été dépassée par Yao Chen, une Chinoise qui n’utilise pas Twitter. Ses followers lui viennent du service chinois Weibo, qui illustre ainsi la croissance du social media dans l’empire du Milieu.

Obama continue d’impressionner par son usage des médias sociaux
L’un des facteurs incontestables de la victoire d’Obama aux élections présidentielles américaines fut sa capacité à utiliser Internet, et tout particulièrement les e-mails et les réseaux sociaux. L’homme semble revenir à ses premières amours. En effet, suite à son discours « State of Union » de la semaine dernière, il a répondu aux questions via YouTube. Il s’agit là d’un véritable engagement en ligne et Obama s’en sort à merveille.

Old Spice va choisir un « superfan » pour faire la promotion de sa prochaine campagne
Après avoir créé les publicités les plus vues de l’année dernière, Old Spice est en train de mettre en place une nouvelle technique en diffusant sa publicité via l’audience de l’un de ses fans. Cette initiative a déjà généré de nombreuses conversations en ligne et sachant que la marque recherche un fan avec une forte présence sur les médias sociaux, cette vidéo possède toutes les chances de devenir virale :

Ford lance une nouvelle campagne social media
Ford vient de lancer une course de voitures à travers les Etats-Unis dans laquelle les équipes en lice devront trouver du soutien grâce aux médias sociaux. Avec une dotation de $100 000 pour l’équipe gagnante et des véhicules Ford Focus à gagner pour les supporters, il y a fort à parier que cette nouvelle campagne soit un succès…

tags: , , , , , , ,

Vous faites de la veille. Et après ?

par Luke Brynley-Jones dans News

Luke Brynley-Jones est le co-fondateur de Influence People, une agence qui organise des conférences sur la thématique des médias sociaux en Europe et aux Etats-unis. Ce billet est une tradution de « You monitor social media. Now what?« , initialement publié sur notre blog anglais, et a pour objectif de vous présenter la conférence Monitoring Social Media 2010 qui se tiendra à Paris le 10 décembre.

Au « monitoring social media » de 2009, Robin Grant, avait mis en avant la façon dont We Are Social a aidé Skype à mettre en place une veille en temps réel sur les médias sociaux afin de développer une stratégie d’écoute et de réponse. C’était l’une des 16 présentations au cours desquelles de nombreux marketeurs de référence expliquaient l’importance de  faire de la veille sur les médias sociaux.

Un an plus tard, il n’est plus question de se demander si les marques ont besoin d’écouter les conversations, à leur sujet, au sujet de leurs produits, de leurs équipes et de leurs concurrents, c’est une évidence. Ainsi, cette année, Synthesio a utilisé ses outils de veille et d’engagement pour diviser par 100 000 le nombre d’appels vers les centres d’appels Orange leur permettant alors d’économiser « quelques millions d’euros ». De même, Brandwatch, une des meilleures agences de monitoring au Royaume-Uni a mené une campagne de veille et d’engagement pour un client qui a permis de générer un million de vues supplémentaire sur le site du client et un retour sur investissement mesurable de plus de 400%. Des résultats impressionnants ! Aux États-Unis, Radian6, leader sur le marché, travaille avec la Croix-Rouge pour modifier quotidiennement le contenu de leur site Internet afin de toujours être en phase avec les changements d’intérêts de leurs partisans.

La veille sur les médias sociaux est devenu le sujet de toutes les conversations. Cependant, l’écoute seule n’est pas suffisante, il est indispensable de prendre part aux conversations. En effet, au moment même où j’écris ces mots, des centaines de spécialistes du marketing sont devant leur ordinateur à lire toutes les conversations au sujet de leur marque traquées par leurs outils de veille dernier cri. Pourtant, ils sont tous en train de se demander : « Et après ? ».

Maintenant que nous avons toutes ces données, comment en faire le meilleur usage possible ? Comment faire en sorte que les bonnes données arrivent aux bonnes personnes au sein de notre organisation ? Et comment nous assurer que ce sont les bonnes personnes qui répondent ? Les solutions sont la plupart du temps entre les mains des équipes marketing ou des relations publiques ; parfait, je suis moi-même un homme de marketing, mais suis-je la bonne personne pour faire usage de ces données?

Quelques marques innovantes commencent à s’attaquer à ces questions. Les gens appellent cela du CRM social, mais l’enjeu dépasse de beaucoup celui du CRM traditionnel. Nous parlons d’exploiter la puissance du web social comme elle ne l’a jamais été en l’intégrant directement à la structure de l’entreprise. Cela semble effrayant, mais trouver les bonnes réponses à ces questions est essentiel pour réussir dans la prochaine étape d’écoute et de mesure au sein des médias sociaux. Il est l’heure d’anticiper !

Luke nous a gentiment offert une place à faire gagner à l’un de nos lecteurs. Nous réaliserons un tirage au sort entre toutes les personnes qui tweeteront ce billet accompagne du ashtag #MSM10 avant ce jeudi 25 novembre minuit.

Par ailleurs, il offre également à tous les lecteurs du blog We Are Social 10% de réduction sur les tickets de l’évènement MSM10 à 175€ et 240€. Vous pourrez en bénéficier en entrant le code « wearesocial » quant vous achetez votre ticket directement sur le site Monitoring Social Media 2010.

tags: , , , , , , , ,