Here are all of the posts tagged ‘Econsultancy’.

La revue du lundi par We Are Social #145

par Thibaut Sebire dans News

« Faire une pause » avec Facebook
Selon une étude de PEW Research, de plus en plus d’utilisateurs (61% des interrogés) avouent faire régulièrement des « pauses » avec Facebook ; certains de quelques jours, d’autres de plusieurs semaines. Les raisons invoquées diffèrent : lorsque certains indiquent ne pas avoir assez de temps pour consulter leur fil d’actualité, d’autres confessent un désintérêt total pour le service. Cependant, ces mêmes utilisateurs irréguliers projettent de passer le même temps l’an prochain sur la plateforme. Conclusion : pas de rupture ni d’exil massif en perspective !

Lookalike Audiences : une nouvelle modalité de ciblage publicitaire
Looklike audiences aide à rechercher des utilisateurs ayant des similitudes avec ses clients actuels. Cette nouvelle fonctionnalité testée par Facebook permet de faire des publicités ciblées vers des prospects susceptibles d’être intéressés par un produit ou un service. L’algorithme de Facebook analyse les audiences de ses clients actuels pour produire un nouveau segment de clients susceptibles d’avoir un profil comportemental similaire. Les informations individuelles des utilisateurs ne sont pas partagées avec les annonceurs et ce nouveau segment de public ne peut être exploité qu’au sein de Facebook. Ce nouveau ciblage pourrait aider les annonceurs à atteindre leurs objectifs et rendre les annonces plus pertinentes pour les utilisateurs.

Arby’s transforme une cliente des années 70 en ambassadeur de marque
Puiser dans son passé peut être un très bon levier de communication. La marque de restauration Arby’s a bien intégré cette notion dans le dispositif de lancement de son opération « Fan of the Week » sur Facebook, opération qui célèbre 2 millions de fans. Pour l’occasion, la marque de restauration rapide a retrouvé sa 2 millionième cliente, franchissant la porte d’un des restaurants en 1970. 43 ans plus tard, c’est sur Facebook qu’elle devient le 200 millionième fan. Via un message vidéo, il est possible de partager avec elle son histoire et le moment où elle devient le 200 millionième fan de la page. La marque propose également aux fans d’envoyer une photo où chacun pourra poser avec elle via l’application et gagner des bons d’achat Arby’s. Le but final de l’opération « Fan of The Week »  est de créer du trafic dans les restaurants, puisque chaque fan qui se prend en photo chez Arby’s a la possibilité d’être tiré au sort chaque semaine et de remporter à son tour un bon d’achat. Un bel exemple de storytelling temporel qui permet à terme de lier l’héritage de la marque et la pratique du digital.

Facebook lancerait son application mobile de géolocalisation
Selon deux sources anonymes, Facebook serait sur le point de lancer une application mobile de géolocalisation qui fonctionnerait même lorsque elle n’est pas utilisée et suivrait en permanence la position de ses utilisateurs. L’équipe en charge du développement de l’application serait menée par Peter Deng, un ancien employé de Google, et composée de concepteurs de Glancee (une société spécialisée dans la géolocalisation rachetée en mai dernier par Facebook) et de Gowalla (un réseau social basé sur la géolocalisation racheté en décembre 2011 par Facebook). Prévue pour la mi-mars, l’application permettrait aux utilisateurs de trouver des amis qui sont à proximité. D’autres applications, basées sur le même concept, qui trackent en permanence la position des utilisateurs, n’ont pas rencontré le succès escompté. Les problématiques liées à la confidentialité des données, déjà mises à rude épreuve avec l’annonce du déploiement du Graph Search de Facebook, et l’impact sur la consommation des batteries des téléphones portables sont en grande partie responsables de l’échec de ce genre d’applications.

De Microsoft à Facebook, il n’y a qu’un pas… surtout pour Atlas
L’histoire d’amour entre Microsoft et Atlas n’aura finalement duré que 6 ans. Le groupe serait en passe de se séparer de sa régie publicitaire au profit de Facebook. Les deux sociétés seraient parvenues à trouver un accord quant au montant de la transaction (entre 30 et 50 millions de dollars). Bien que cette somme soit bien en dessous des premières offres de rachat, cette opération tombe à point nommé, tant pour Facebook que pour Microsoft : d’une part, le réseau social espère ainsi asseoir son statut de plate-forme publicitaire auprès des entreprises; d’autre part Microsoft envisage de se consacrer au développement de ses propres plateformes (Xbox, Windows 8). La régie publicitaire Atlas semble, quant à elle, habituée aux grands groupes, ainsi qu’aux ruptures : la société quittait déjà Google pour Microsoft en 2007.

Lego fait passer à ses directeurs des examens sur les médias sociaux
Le géant danois du jouet Lego prend très au sérieux les médias sociaux. Selon leur directeur social media Lars Silberbauer, « tous les employés doivent comprendre ce que signifie être social ». C’est pour cela que la marque a mis en place une formation consacrée au social media pour ses directeurs, conclue par un examen théorique et un examen pratique. Pour ce qui est de l’examen pratique, l’exercice ultime est de poster une publication sur la page Lego, qui culmine à 4 millions de fans. Silberbauer ajoute que, d’après lui, il y a 4 grands éléments qui se retrouvent enrichis grâce à l’engagement de la page Facebook Lego : une augmentation des ventes, un marketing plus efficace, une affinité de la communauté avec la marque qui se construit, et enfin la protection de la marque via les médias sociaux.

Mise à jour de Twitter : des contenus plus pertinents
Les applications Android, iOS et mobile ont été mises à jour. Les nouvelles versions rendent la recherche d’informations plus efficace. En effet, les tweets, activités, tendances et les suggestions de comptes à suivre (à la fois sur iPhone et Android) sont recensés dans un flux dédié. De plus, les paramètres de recherches ont été modifiés pour permettre des recherches à partir de l’ensemble des pages de l’application mais aussi de retrouver d’ancien tweets. Enfin, une dernière amélioration : un simple clic sur une URL permet d’accéder directement au site web.

Twitter valorisé à près de 10 milliards de dollars
La demande publicitaire sur Twitter semble en pleine santé, puisque le site de microblogging a augmenté le prix de ses Promoted Trends à la modique somme de 200,000 dollars par jour, soit une augmentation de 33% du prix pratiqué jusqu’ici. Ce parti-pris découlerait de la volonté de Twitter de s’introduire en bourse l’an prochain, profitant ainsi de l’intérêt que lui portent les investisseurs.
Blackrock, numéro un mondial de la gestion d’actifs, a ainsi prévu de racheter pour 80 millions de dollars de titres à des salariés de Twitter désireux de se délester de leurs options. Cette opération valorise la plateforme de microblogging à près de 10 milliards de dollars.

Twitter exploite le lien entre TV et Réseaux sociaux
Avec le rachat de Bluefin Labs, start-up spécialisée dans l’analyse des commentaires liés aux programmes télévisés, Twitter se lance dans la mesure des interactions sociales entre la TV et un second écran. Pour le monde de la télévision, les données générées par ces analyses valent leur pesant d’or, puisqu’elles permettront de définir un véritable indice de qualité des campagnes publicitaires et de leur impact en temps réel sur les consommateurs. « Les capacités d’analyse des données et l’expertise de Bluefin en matière de télévision vont nous permettre de créer des produits et des publicités innovantes et de nouvelles expériences pour les consommateurs à l’intersection de Twitter et de la télévision. », confirme Ali Rowghani, directeur exécutif de Twitter.

O2 live-stream en vitrine des tweets de Saint-Valentin  
A l’occasion de la Saint-Valentin, le groupe de télécom britannique O2 relooke ses vitrines: promotions, détails des tarifs et téléphones relégués en magasins, place aux messages d’amour postés sur Twitter. Pour avoir ses 5 secondes de célébrité sur High Street et être live-streamé sur des écrans dédiés en vitrine, il suffit de tweeter avec le hashtag #O2Tweetheart. Les Roméo et Juliette en herbe participent également à un tirage au sort avec pour récompense des escapades romantiques et des bons d’achat.

Vine demande désormais aux utilisateurs de confirmer leur âge
Vine, l’application de partage de vidéos sur Twitter lancée il y a deux semaines, requiert désormais un âge minimum. Tous les nouveaux utilisateurs ainsi que les actuels doivent maintenant avoir au moins 17 ans afin de mettre à jour l’application. Cette restriction est sans nul doute une nouvelle réaction aux critiques sur les vidéos à caractère pornographique qui ont été uploadées via l’application. Dès son lancement, plusieurs marques ont commencé à expérimenter avec les tweets vidéo de six secondes, mais Vine est rapidement devenu connu pour le contenu NSFW.

Grosse croissance pour les marques du Top 100 sur Google+ et YouTube
BrightEdge revient sur les statistiques des marques du Top 100 et de leur utilisation de Google+ et YouTube. Durant l’année écoulée, les 3/4 de ces marques ont établi des profils sur Google+ et comptent au total 20,9 millions de fans. Chiffre à relativiser toutefois puisque ces fans sont trustés principalement par les marques du Top 10, qui comptent à elles seules 16,3 millions de « followers ». YouTube est quant à lui, de plus en plus adopté par ces marques (87% du Top 100 possèdent une chaîne). Celles-ci représentent au total 3.15 milliards de vues sur la plateforme.

La NASA organise le premier hangout Google+ en direct de l’espace
La fonction Hangout du réseau Google+ ne cesse de conquérir les amateurs de chat vidéo en groupe. Même la NASA a choisi d’organiser un Hangout en live depuis l’International Space Station. Les astronautes Kevin Ford, Tom Marshburn et Chris Hadfield répondront aux questions des internautes le vendredi 22 Février de 11h à midi, Eastern time. Le live chat sera visible sur la page Google+ de la NASA ainsi que sur leur chaîne Youtube. Envie de leur poser une question ? Et bien il vous suffira d’utiliser le hashtag #askAstro !

La version web d’Instagram évolue
Depuis sa création en 2010 et son optimisation mobile sur iOS puis sur Android, l’application de customisation et de partage Instagram évolue à nouveau. La version web, disponible depuis quelques mois, gagne en ergonomie et rend désormais compte du flux de vos abonnés. Retrouvez plus facilement les photos et contacts croisés sur mobile !

Une augmentation de la part des dépenses social media en 2013
D’après le dernier rapport Econsultancy/Responsys sur les budgets marketing en 2013, 71% des entreprises prévoient une augmentation de leurs budgets digitaux cette année. Lorsqu’on les interroge sur la répartition de leurs budgets digitaux,  le social media semble être une de leur priorité puisque 62% des répondants prévoient de l’augmenter !

Vimeo classifie ses contenus
Afin de ne pas être bloqué dans les écoles et les entreprises, Vimeo met en place une classification de ses contenus. Chaque vidéo se verra ainsi attribuée un label parmi les 3 suivants : « All Audiences », « Mature » ou « Not Yet Rated ». En filtrant ainsi ses contenus, Vimeo permettra à son public de savoir si le type de vidéo qu’il souhaite visionner est adapté à son lieu de travail par exemple. Le site compte sur les créateurs pour classifier les contenus, ils devront ainsi dire si leurs vidéos contiennent nudité, injures, violence, ou substances illégales. En fonction des catégories sélectionnées, un badge apparaîtra à côté du titre de la vidéo. La plateforme ne classera donc pas elle-même ses vidéos mais laissera aux créateurs le soin de modérer leurs contenus. Un moyen de ne pas censurer la création, et de laisser les artistes continuer à s’exprimer en toute liberté…

Pinterest : vers la monétisation
Selon le Wall Street Journal, Pinterest serait évalué entre 2 et 2,5 milliards de dollars si la nouvelle levée de fonds s’avérait fructueuse. Rappelons que Twitter vient d’être officiellement évalué à 10 milliards. Pinterest a atteint les 48 millions de visites en décembre et mettrait en place un business model reposant sur la publicité, permettant à terme de monétiser la plateforme.

Snapchat lève 13,5 millions de dollars
Snapchat, l’appli qui permet d’envoyer des photos programmées pour s’autodétruire au bout de quelques secondes, vient de lever 13,5 millions de dollars, ce qui valoriserait cette jeune entreprise entre 60 et 70 millions de dollars. Evan Spiegel, son co-fondateur, affirme que ces fonds permettront à l’entreprise de « rester indépendante et de développer la communauté Snapchat ». Celui-ci précise aussi que 60 millions de « snaps » sont envoyés chaque jour, et plus de 5 milliards depuis le lancement de l’application.  Notons enfin que, selon Le Times, Mark Zuckerberg a rencontré l’équipe Snapchat en Décembre, peu de temps avant que Facebook lance Poke, un concurrent aux mêmes caractéristiques…

tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

La revue du lundi par We Are Social #43

par Julie Navarro dans News

Levi’s part à la recherche du meilleur Community Manager
Dans l’optique de trouver sa nouvelle voix et représentante online, la marque Levi’s part à la recherche de sa prochaine « Levi’s Girl ». La mécanique ? Envoyez votre vidéo sur la page fan officielle et expliquez en quelques mots en quoi vous feriez la meilleure de toutes les filles qui postulent. Les finalistes seront testées sur leur capacité à mobiliser leur(s) réseau(x) pour récolter le plus de votes. Une technique de recrutement à 2 niveaux : la manœuvre permet d’abord de recruter une jeune fille motivée et en phase avec la marque, et dans un second temps d’augmenter son nombre de fans.

Capture d’écran 2011-01-16 à 19.50.55

Une mécanique que nous retrouvons en France avec la société Vente Privée, dont le PDG Jacques-Antoine Granjon a décidé de lancer une opération de recrutement du « Meilleur Community Manager de France » via une poignée de blogs qui ont publié l’offre d’emploi. Une offre d’emploi alléchante et largement retwittée par les utilisateurs et les professionnels du secteur.

Facebook franchit la barre des 600 millions d’utilisateurs !
Selon Social Bakers, Facebook est sur le point de franchir la barre des 600 millions d’utilisateurs. En tête des pays qui connaissent les croissances les plus importantes, les Etats-Unis recensent près de 147 millions d’inscrits au total et plus de 20 millions dans les 6 derniers mois, des chiffres impressionnants si l’on considère que cela équivaut au nombre de français inscrits sur Facebook. A noter que les Américains sont suivis de près par l’Inde (+8,2M), l’Indonésie (+8M) et les Philippines (+6M) qui confirment bien l’importance croissante  de l’Asie sur la place numérique.

La Redoute offre des crédits Facebook à ses fans
A l’heure où le social gaming fait de plus en plus d’adeptes, La Redoute saisit l’opportunité et offre des crédits Facebook à ses fans, dans le cadre des soldes. Vendredi dernier, les 5 000 premiers internautes à commander sur le site du « VPCiste » se voyaient remettre 50 crédits à utiliser sur le réseau social. Il s’agit d’une première pour un site marchand européen et Guillaume Darrousez, directeur du e-commerce et du développement La Redoute, annonce d’ores et déjà que ces crédits offerts pourraient remplacer les promotions traditionnelles dans l’avenir.

Les entreprises surmontent leurs craintes des médias sociaux
Econsultancy vient de publier une étude qui démontre que les entreprises prennent de plus en plus conscience du bien-fondé d’une présence sur les médias sociaux. En effet, 58% des annonceurs prévoiraient déjà d’augmenter leurs investissements sur les médias sociaux cette année, avec notamment 13% d’investissements sur le UGC et 9% sur les communautés de marque en ligne. Au-delà de l’aspect pécunier de l’étude, on notera que 51% des entreprises considèrent déjà qu’il s’agit d’un moyen d’améliorer leur service client, soit 15% de plus que l’année précédente, des chiffres encourageants donc.

Des utilisateurs de plus en plus exigeants avec les marques
L’IAB révèle au travers d’une étude réalisée au Royaume-Uni que les internautes sont plus exigeants envers les services clients présents sur les médias sociaux que les autres. Un quart des personnes se plaignant auprès d’une marque sur Facebook ou Twitter attendent une réponse dans l’heure qui suit. Une conséquence probable de la situation d’immédiateté à laquelle nous renvoient les médias sociaux et l’internet mobile. On note par ailleurs que la jeune génération utilise volontiers les médias sociaux pour critiquer une marque : 15% des 18-34 ans contre 5% des 35-54 ans, des données à suivre de très près.

Premier million de photos pour Foursquare
Trois semaines seulement après le lancement de sa nouvelle fonction, Foursquare fête son premier million de photos uploadées. Une nouvelle annoncée par la firme via son compte Twitter. Rappelons que la dernière mise à jour a également marqué l’arrivée d’autres fonctionnalités comme la possibilité de commenter chaque check-in effectué. Le service de géolocalisation se dote d’options plus sociales et humanisant des check-in devenus de plus en plus automatiques… Pour l’instant disponible sur Android et Iphone, la nouvelle fonction devrait débarquer sur Blackberry d’ici la fin du mois.

Levi’s communique aussi via Instagr.am
Déjà actif sur Facebook et Twitter, Levi’s Brazil expérimente aussi les nouvelles plateformes comme par exemple Instagr.am, le réseau social de publication de photos vintages sur iPhone. En effet, la filiale brésilienne de la célèbre marque de jeans utilise désormais ce nouveau réseau afin d’y publier les photos de sa nouvelle collection (mais pas seulement) qu’elle partage ensuite à travers ses autres présences en ligne. Une démarche qui allie donc parfaitement le sujet et la forme dans la mesure où la marque communique depuis longtemps sur ses aspects à la fois modernes et vintages.

Klout fait une levée de fonds de 8,5 millions de dollars
Klout et son Klout Score, nous vous en avions parlé en fin 2010. L’idée de ce site est de mesurer l’influence d’une personne sur les réseaux sociaux (initialement sur Twitter) et sur la base d’algorithmes dont cette société a le secret. 2011 est l’année de son expansion avec notamment un large recrutement d’ingénieurs qui auront la lourde tâche de renforcer la fiabilité du résultat obtenu. Assistons-nous à la naissance d’un futur outil de référence ? Les mois prochains nous le diront, avec notamment l’intégration de beaucoup plus de réseaux sociaux à l’analyse.

Facebook délivre toujours davantage d’informations aux développeurs
Voici une information croisée ici et qui a déjà provoqué de nombreuses réactions sur la toile. Facebook donne maintenant la possibilité aux développeurs d’applications tierces d’accéder à l’adresse physique et au numéro de téléphone d’un inscrit. Une nouveauté qui ravit sans nul doute les marketers mais qui n’en effraiera pas moins les usagers les plus sensibles au devenir de leurs données personnelles. Certes, chaque personne partage les informations qu’il veut et ces dernières seront en l’occurrence soumises à une autorisation explicite. De plus, l’intérêt pour l’utilisateur existe, puisque cela pourrait permettre de faire de Facebook l’outil ultime d’identification (plus besoin de renseigner toutes ses coordonnées à chaque fois qu’on s’inscrit à un site de e-commerce par exemple). Reste qu’il y a un potentiel danger, le site étant déjà soumis à pas mal d’attaques via des applications pas toujours bien intentionnées (et qui cherchent justement à récupérer ces données de façon non officielle). Certains spécialistes de la sécurité en ligne pensent ainsi que ces tentatives seront facilitées (et que cela favorisera le vol d’identité par exemple).

Alors Facebook fait-il vraiment tout pour assurer la sécurité de nos données ? Une réponse pourrait être un petit pas en arrière, où seuls les développeurs approuvés par le site bénéficieraient de cette fonctionnalité.

Update : Il semblerait que Facebook ait suspendu cette fonctionnalité pour le moment.

MySpace réduit ses effectifs de moitié
Malgré une récente refonte de son site et l’intégration de Facebook Connect, le temps où MySpace faisait figure de leader paraît de plus en plus lointain. Pour confirmer ce que Sandrine annonçait la semaine dernière, Mike Jones (CEO de MySpace) a annoncé que le site allait se séparer de 47% de ses effectifs (soit environ 500 personnes concernées). Un coup dur qui s’accompagne d’une vague de 3,3 millions de nouveaux inscrits depuis le lancement de sa nouvelle version comme a pu le souligner le Directeur Général.

tags: , , , , , , , , , , , , ,

Médias sociaux : achetez votre ticket d'entrée

par Sandrine Plasseraud dans News

Social Media ROI

Ayant travaillé chez l’annonceur pendant plus de 10 ans avant de rejoindre We Are social, je conçois tout à fait la culture du ROI présente dans la plupart des entreprises – c’est la façon dont les choses fonctionnent, surtout en ces temps de récession où chaque centime compte.

Ce qui est frustrant, c’est que la mesure du ROI en ce qui concerne les médias sociaux est délicate (comme le disait Scott Monty, responsable des médias sociaux chez Ford « What’s the ROI of putting your pants on in the morning ? » ). Cependant, j’ai rejoint une agence de médias sociaux, non seulement parce que j’en suis passionnée, mais surtout parce que je suis 100% convaincue que les médias sociaux 1) vont devenir une activité essentielle pour les entreprises de toutes formes et tailles et 2) ceux-ci vont transformer la façon dont les entreprises évoluent. Pour moi, les médias sociaux sont un engagement à long terme.

Dans le même esprit, Chris Lake a établi un parallèle très intéressant entre médias sociaux et e-commerce :

Il y a encore beaucoup de battage sur le fait que l’efficacité en terme de ROI n’est pas prouvée. Cela reste vrai, bien que certaines entreprises génèrent un retour sur investissement de nos jours, d’autres pourraient en subir les conséquences avant d’y voir une quelconque rentabilité. Si vous investissez dans l’idée que cela pourrait marcher, alors vous devez être prêt à attendre avant de voir les premiers résultats positifs.

Il y a des similarités avec les grands progrès qui se sont produits dans le e-commerce il y a une décennie (étonnamment certains commerçants hésitent encore à se jeter à l’eau). À cet époque, les cyniques doutaient que la vente en ligne puisse un jour devenir un marché de masse comme elle l’est aujourd’hui. Je me demande s’il en va de même en ce qui concerne l’acceptation des médias sociaux?

Il n’y a aucun doute sur le fait qu’Internet ait fait des merveilles pour de nombreuses entreprises. Tesco a fait 2 milliards de livres de chiffres d’affaires en ligne cette année, ce qui correspondrait environ à 100 millions de livres de bénéfice net. Quant à John Lewis [équivalent britannique des Galeries Lafayette], son site internet est devenu son canal de vente le plus important, avant même son magasin « phare » sur Oxford Street. Si ce n’est de progrès, de quoi peut-on parler ? Bien sûr, cela ne s’est pas fait en un jour. Le retour sur investissement n’est pas apparu instantanément. Tesco comme Jonh Lewis ont dû consacrer des sommes importantes en terme de développement afin de créer leurs sites web et de recruter les personnes compétentes pour les faire fonctionner. Ils ont dû payer un ticket d’entrée afin d’adapter leurs entreprises. »

La prochaine décennie sera celle de la satisfaction client et de l’engagement des entreprises auprès de celui-ci. Vous ne voulez pas manquer la prochaine grande révolution ? Commencez à vous impliquer via les médias sociaux dès maintenant.

tags: , , , , ,