Here are all of the posts tagged ‘Disney’.

La revue du lundi par We Are Social #94

par Julien Thibon dans News

Lego lance une plateforme social media pour ses fans
Rebrick, c’est son nom, est la nouvelle plateforme sociale de Lego. Elle permet aux fans de la marque d’échanger entre eux et partager les contenus publiés sur Facebook et Twitter. Loin de vouloir remplacer les sites de fans existants, bien au contraire, Lego a conçu cette plateforme avec ses fans : son nom a ainsi été choisi avec leur collaboration, une partie « communities » référence leurs sites et forums et un bookmarklet leur permet de partager tout contenu Lego externe sur la plateforme. Ainsi, Lego se dote d’un immense annuaire de contenus de marque qui servira tout autant ses fans qu’elle-même, dans sa veille des UGC notamment.

« Fabulous », un magazine publié exclusivement sur Facebook
News International expérimente un nouveau modèle de publication avec le lancement de son premier « magazine social média ». Le magazine Fabulous sera visible sur une application Facebook, qui publiera tous les jours, des articles sur la mode et la beauté exclusivement pour leurs fans Facebook. Le contenu, incluant également des playlists Spotify et une application météo qui recommande des vêtements en fonction du temps, apparaîtra dans le flux d’actualité des utilisateurs qui pourront le partager avec leurs amis sur le réseau social et sur Twitter.

Un plugin pour transformer tout site en application Open Graph
Facebook a dévoilé un nouveau plugin, la barre de recommandation. Actuellement en beta, il n’est accessible qu’aux développeurs pour le moment mais permettra prochainement à tous les utilisateurs d’intégrer sur leur site le même type de fonctionnalités que celles que l’on peut apprécier avec l’application de « social reading » du Washington Post par exemple. Dans le détail, 3 fonctionnalités principales seront disponibles :

  • Les « social recommendations » : la barre de recommandation propose de nouveaux articles à lire susceptibles d’intéresser le visiteur (selon ce que ses amis ont « liké » par exemple, ou les articles les plus populaires);
  • Un bouton « like » omniprésent : le bouton n’a plus à être attaché au contenu (au début ou à la fin de l’article par exemple), il suit l’utilisateur quel que soit son positionnement sur la page web visitée;
  • Le « social reading » : on peut activer les notifications de lecture à l’instar des applications du Washington Post, du Guardian ou de USA Today notamment.

Fifa Street mise sur son propre « social street network »
EA sports a poussé loin le développement de sa nouvelle version de Fifa Street. Au delà du gameplay et des graphismes, c’est surtout sur l’intégration d’une solide couche sociale dans le jeu que mise FIFA. Car c’est bien avec les options de partage des vidéos de ses plus belles actions, l’évaluation permanente de la progression de ses amis, leur localisation à travers le monde ou les différentes façons de communiquer avec eux que Fifa Street compte rendre ses joueurs accrocs. Des fonctionnalités sociales qui ont déjà fait leur preuve dans d’autres genres de jeux vidéos et qui ne devraient pas décevoir cette fois non plus.

La « timeline » Facebook loin de faire l’unanimité
Les chiffres sont parlants : une étude de Sophos menée sur un échantillon de 4.000 utilisateurs Facebook révèle un énorme déficit d’appréciation de la Timeline, qu’un seul utilisateur sur 10 soutiendrait. 51 % déclarent être inquiets à propos de cette nouvelle fonction, qui sera pourtant rendue obligatoire pour tous d’ici peu. Une fois de plus, ce changement crée la controverse avec de nombreuses craintes quant à la protection des données personnelles, ce que les porte-parole de Facebook nient en bloc, assurant que cette version assure les mêmes paramètres de confidentialité que la précédente. Quoi qu’il en soit, dans les prochaines semaines, tous les utilisateurs seront progressivement notifiés du passage à cette nouvelle version. Ils auront alors 7 jours pour choisir les photos, vidéos et autres publications qu’ils souhaitent voir affichés.

Facebook, Twitter et Myspace ripostent contre Google avec un add-on
Il s’appelle “Don’t be evil” (traduisez « ne faites pas le mal »). C’est l’oeuvre collective d’ingénieurs de Facebook, Twitter et Myspace en réponse aux changements que Google a apporté dans l’algorithme de son moteur de recherche. Celui-ci est accusé par ses rivaux de faire grimper dans les résultats les contenus issus de Google+ au détriment des autres. L’add-on, édité à destination des utilisateurs américains pour le moment, est disponible sur le site Focus on the user. Il « corrige » les résultats du moteur de recherche en montrant à l’utilisateur ceux qui seraient remontés naturellement avec l’ancienne version de l’algorithme. La bataille des réseaux sociaux continue, espérons tout de même que l’utilisateur en sorte gagnant.

La communauté Twitter prend parti contre LA Fitness
Après les mésaventures en ligne de McDonald’s et de ses #McDstories, c’est au tour de la chaîne de clubs de gym, LA Fitness, d’être la cible d’attaques sur Twitter. L’incident débute par la chaîne de clubs réclamant des frais d’abonnement à une femme enceinte dont le mari venait de perdre son emploi. Publiée dans une colonne réservée aux problèmes de consommateurs du Guardian, cette histoire s’est répandue sur Twitter où les utilisateurs ont dénoncé un comportement honteux et ont incité la communauté à annuler leur abonnement à LA Fitness. Ce n’est que très récemment que la chaîne a finalement abandonné ses démarches envers ce couple mais le mal semble déjà fait en termes d’e-reputation…

Une enquête ouverte sur la campagne Snickers sur Twitter
Nous vous parlions la semaine dernière du coup médiatique organisé par Snickers via le « détournement » des comptes Twitter de la modèle Katie Price et du footballeur Rio Ferdinand. On apprend cette semaine que l’ASA (Advertising Standard Authorithy) a lancé une enquête à propos de cette campagne, suite à deux plaintes. Un porte-parole de cet organisme de surveillance de la publicité a confirmé que la campagne est à l’étude pour deux infractions possibles au Code de la Publicité : la phase teasing aurait dû mentionner que cela faisait partie d’une campagne promotionnelle et lors du reveal, le hashtag #spon (pour « sponsorisé ») n’était peut être pas assez clair. Affaire à suivre.

Limite du nombre de tweets et Social CRM
L’utilisation de Twitter comme outil de relation client est de plus en plus plébiscitée par les marques. Mais initialement, ce réseau n’était pas pensé pour le CRM et il présente donc quelques défauts. Au-delà de la limite de caractères, il existe une limite du nombre de tweets. L’opérateur mobile anglais O2 a pu récemment en faire l’expérience, car sujet à une crise, il a du répondre à de nombreux tweets. Malheureusement, le volume de conversation était tel qu’il a rapidement atteint la limite autorisée et s’est retrouvé dans l’impossibilité de continuer la conversation. Après avoir demandé l’augmentation de sa limite auprès de Twitter (qui a refusé), O2 a fini par écrire un article de blog expliquant la situation. A la lecture de cette histoire et étant donnée la place de Twitter dans les dispositifs de SCRM, on peut attendre une future prise de position sur ce type de situation de la part du réseau, et d’imaginer une éventuelle solution payante permettant d’élever les limites.

De nombreux changements à venir sur Twitter
Plusieurs nouveautés sont à venir dans les prochains mois sur Twitter. On apprend grâce à ReadWriteWeb que des outils d’analyse relativement poussés sont pour bientôt. Ces outils permettront de mieux mesurer le ROI d’un tweet envoyé et seraient à priori similaires à ceux de Hootsuite et SocialFlow.
AdAge nous apprend également que le réseau social va continuer d’activer ses nouvelles pages de marques pour les sociétés qui ont dépensé plus de 25 000 $ dans ses produits publicitaires à savoir tweets sponsorisés et tendances. Elles auront donc accès au nouveau design avec des bannières plus grosses et leurs tweets sponsorisés programmés pour rester en haut de la timeline.

Une autre décision plus controversée nous est révélée par The Next Web. Twitter va désormais retirer rétroactivement du contenu pour les utilisateurs de certains pays où les lois sur la liberté d’expression sont plus contraignantes comme la Thaïlande. Twitter a justifié cette décision sur son blog sans jamais évoquer le terme de « censure », en rassurant le public sur le fait que le contenu supprimé serait identifié comme tel et qu’une explication serait disponible sur le pourquoi de sa suppression.
Enfin Twitter a annoncé, toujours sur son blog officiel que désormais les langues qui se lisent de droite à gauche seront aussi disponibles, à savoir l’Arabe, le Persan, l’Ourdou et l’Hébreu. Cette nouveauté est rendue possible grâce aux 425 000 bénévoles qui contribuent au Centre de Traduction de Twitter, et au développement de nouvelles techniques pour s’assurer du bon fonctionnement des tweets et des hashtags. Ces 4 langues seront donc ajoutées aux 22 autres déjà disponibles.

Kermit répond aux questions sur Twitter
Comme le relate le blog eConsultancy, Disney UK a mis en place une campagne originale sur Twitter pour promouvoir son nouveau film. En effet, le hashtag #AskKermit a été créé pour que les utilisateurs puissent poser toutes les questions qu’ils veulent à la célèbre grenouille, héroine du prochain Disney. Plusieurs centaines de personnes ont joué le jeu et le hashtag s’est très vite retrouvé en trending topic. Kermit a répondu a quelques-unes des questions par tweets et les plus pertinentes ont été traitées dans une vidéo.

Débat sur les réseaux sociaux et la sécurité intérieure aux Etats-Unis
Par inadvertance, il a été révélé que le FBI cherche à développer une application permettant de surveiller en temps réel les conversations publiques postées sur les réseaux sociaux, notamment sur Facebook, Twitter et Myspace. L’objectif final affiché par le FBI étant l’identification de messages pouvant menacer la sécurité intérieure des Etats-Unis. Il est évident que les gouvernements se tournent de plus en plus vers les réseaux sociaux en ce qui concerne la sécurité de leurs pays. C’est ce qu’ont pu constater à leur dépens Van Bryan et Emily Bunting, des utilisateurs britanniques de Twitter, ayant entrepris un séjour à Los Angeles. Van Bryan a tweeté qu’il allait « détruire l’Amérique », comprenez « faire la fête » en langage familier. Nuance que n’ont pas compris les autorités. Une fois arrivés à l’aéroport de Los Angeles, ils ont été immédiatement arrêtés par des agents américains. Interrogés pendant plus de 5 heures, ils ont été libérés 12 heures plus tard, et renvoyés au Royaume-Uni. On peut ainsi s’interroger sur la manière dont le gouvernement a repéré le tweet incriminé et surtout sur la pertinence de ce type de veille si les conversations sont interprétées au premier degré.

De nouvelles fonctionnalités sociales pour Google
Outre l’intégration de Google+ dans les résultats de son moteur de recherche, Google lance d’autres fonctionnalités, toujours tournées vers une recherche plus “sociale”. Ainsi, en fin de première page de recherche, les utilisateurs vont voir apparaître une nouvelle possibilité : celle d’interroger l’un de leurs amis pour répondre à la requête posée. Reste à confirmer que l’utilisateur pourra poser la question sur tous les réseaux sociaux et pas seulement Google+ comme sur la capture d’écran ci-dessous.

Par ailleurs, Bradley Horowitz (Chef de produit Google+) a annoncé une plus grande souplesse dans la gestion de son d’identité sur Google+. Il est désormais possible d’ajouter un nom alternatif ou surnom de son choix à son nom d’utilisateur. Une meilleure gestion des recours en cas de problème avec cette identité est également mise en place. Jusqu’à présent, le réseau social était plutôt strict sur ces points et laissait peu de place à la fantaisie ou aux modifications après inscription. Le but était notamment d’éviter aux marques de créer des profils en lieu et place des pages dédiées.

4 milliards de vidéos visionnées chaque jour sur Youtube
Youtube continue d’impressionner avec des statistiques qui donnent le tournis. 4 milliards de vidéos sont vues chaque jour. 60 heures sont mises en ligne chaque minute. Le site appartenant à Google affiche une hausse du nombre de vues de 25% sur les 8 derniers mois. Une évolution qui s’explique notamment par la multiplication des supports de visionnage ne se limitant plus au simple ordinateur.

Fans de Manchester City, souriez vous êtes filmés
Durant le choc contre les Spurs de Tottenham, le club de Manchester City a pris une photo 360° en ultra haute résolution de tous les supporters puis l’a mise en ligne sur son site. Les supporters pouvaient alors la voir sur le site du club, zoomer sur eux, se tagguer et partager sur Facebook et Twitter. Le supporter le mieux habillé gagnait une place aux côtés des joueurs sur la photo officielle de la saison prochaine. Ceux qui n’étaient pas au stade avaient la possibilité de chercher les avatars de Balotelli, Aguero, Dzeko et Nasri sur la photo et de gagner un maillot dédicacé avec un vrai message personnalisé du joueur via Facebook.

Carton rouge pour la page du Bayern de Munich
L’équipe marketing du Bayern de Munich a promis le recrutement spectaculaire d’un nouveau joueur si de nombreux supporters devenaient fans de la page Facebook. En réalité, la promesse était fausse puisqu’il s’agissait à travers cette annonce d’attirer l’attention sur le lancement d’une application « The New FCB Star. » Bien évidemment beaucoup de fans se sont sentis dupés et n’ont pas manqué de le faire savoir. Après 3 heures et 5 000 commentaires furieux, le club a été obligé de s’excuser. Un bel exemple des précautions à prendre en terme de choix des mots dans sa communication sur les réseaux sociaux. La relation s’y établit sur des notions de confiance et de transparence avec lesquelles on ne joue pas sans se faire taper sur les doigts.

tags: , , , , , , ,

La revue du lundi par We Are Social #82

par Frédéric Roginska dans News

Les marketers veulent mieux mesurer leur efficacité social media
Si seuls 26% des marketers déclarent se fixer des objectifs orientés vers l’accumulation de leur nombre d’abonnés ou de fans, ces chiffres conservent malgré tout une importance conséquente à leurs yeux quand il s’agit de mesurer l’efficacité de leurs campagnes sur les médias sociaux. En effet, 60% d’entres eux continuent à se fier essentiellement à ces chiffres comme indicateurs de réussite, et ce malgré des tactiques basées essentiellement sur l’engagement (ajouts de boutons de partages dans leurs mails et sur leurs sites par exemple). En conséquence de quoi, le challenge de la mesure du succès sur les médias sociaux reste entier.

Les médias sociaux doubleraient les votes
Dans la course aux élections, l’usage des réseaux sociaux doublerait le nombre de vote ! C’est ce que révèle une étude menée par la « Dublin Business School » au cours des élections locales de février dernier. Les candidats ayant un compte Facebook ont reçu plus de voix que ceux qui n’avaient pas d’activité sur le réseau. Twitter s’est également révélé un véritable catalyseur de vote.

Les avis des consommateurs favorisent la conversion
Emma Bridgewater a vu son taux de conversion en ligne augmenter de 39% depuis que cette célèbre marque d’articles pour la maison a décidé d’intégrer l’avis de ses consommateurs. Elle incite également ces derniers à partager les photos de leurs biens, favorisant ainsi la conversation et une certaine fidélisation à la marque.

Sur Facebook, les 13-17 ans aiment beaucoup les marques
Selon les données de Facebook Ads, seulement 6% de la population américaine sur le réseau social a entre 13 et 17 ans. Pourtant, selon une étude complémentaire menée par Vitrue c’est ce même groupe générationnel qui représente 29% des fans de Pages. Ce résultat est d’autant plus intéressant que, à titre de comparaison, le groupe des 35-44 ans, lequel consistue 28% des utilisateurs de la plateforme, ne représente pour sa part que 8% de la population des fanpages. Cette étude permet ainsi de mettre une nouvelle fois en relief l’importance de bien connaître la réalité démographique de sa cible.

Facebook depuis le F8 : enfin les premiers retours
Deux études, coup sur coup, viennent de sortir et permettent enfin de mesurer les effets des modifications introduites par facebook depuis le F8. Elles confirment toutes deux le fait que le Ticker, timeline et autres nouveautés impactent bien l’Edgerank, l’algorithme du newsfeed Facebook :

  • PageLever, sur la base de 300 pages fans analysées, constate que les pages fans sont désormais vues par plus de fans, mais de manière moins régulière. Pour reprendre le vocabulaire du mediaplanning, l’audience s’est accrue, mais la fréquence chute.
  • EdgeRank checker, de son côté, a mené une analyse sur 600 pages fans et conclut que les impressions ont bel et bien baissé. Le nouvel agorithme favoriserait les pages de plus de 100 000 fans (+ 27,8% d’engagement) et contraindrait à l’avenir les plus petits acteurs et nouveaux entrants à davantage recourir aux Facebook Ads.

Internet et le mobile, devant la télévision chez les adolescents
Selon une étude Ofcom, les 12-15 ans déclarent pour la première fois que le mobile (28%) et Internet (25%) leurs manqueraient davantage que la télévision (18%). Sans surprise, les réseaux sociaux sont un des usages principaux d’Internet pour cette tranche d’âge, avec une tendance toujours plus favorable à la navigation sur mobile. En effet, 50% des 12-15 ans visitent désormais chaque semaine des sites de réseaux sociaux via leur smartphone alors qu’ils n’étaient encore que 33% en 2010.

Chapstick s’enlise sur Facebook
Comme beaucoup avant elle, la marque Chapstick, appartenant au laboratoire Pfizer a décidé de s’installer sur les médias sociaux. Elle a alors profité d’une nouvelle campagne print pour encourager la conversation en titrant « Faites-vous entendre sur facebook.com/chapstick » à ses affiches. Mais face à un rejet général de la nouvelle campagne, la gestion de la page a vite dégénéré, comme le décrit Adfreak. Sans transparence, la marque s’est evertuée à supprimer tous les commentaires négatifs dénigrant la campagne, une politique très discutable qui n’a fait qu’encourager la publication de davantage de posts négatifs, non plus sur la campagne mais aussi sur l’attitude jugée immature de la marque. Une illustration de plus de l’Effet Streisand.

Les téléspectateurs, de plus en plus multitâches
Vous n’y avez sans doute pas échappé, les émissions de télévisions sont de plus en plus commentées via les réseaux sociaux. Si vous êtes familier de Twitter par exemple, les hashtags #onpc, #laea ou encore #kohlanta vous disent probablement quelque chose. Et la tendance va bien au delà de nos frontières puisque 43% de nos voisins britanniques commentent également en direct (via Twitter et Facebook notamment) ce qu’ils regardent à la télévision. Mieux, ce chiffre monte même à 68% lorsqu’on s’intéresse spécifiquement à la tranche des 18-24 ans.

La BBC s’humanise sur Twitter
Les auto-tweets c’est fini ! La BBC a modifié ses comptes automatisés @BBCNews et @BBCWorld. Ils seront maintenant gérés par une équipe de quatre personnes, en même temps que leur compte le plus suivi, @BBCBreaking, qui était déjà édité par un humain. Terminés les tweets automatiques des actualités de la BBC et place à la valeur ajoutée : des tweets plus accueillants, plus attrayants et plus intéressants qu’un simple titre d’article avec lien. Vœux pieux ou réalité ? A voir dans quelques temps. Pour l’instant, @BBCNews est en phase de transition (« human tweets » le jour, « auto tweets » la nuit) et sert de test avant une généralisation.

X Factor USA lance les votes sur Twitter
Le blog officiel de Twitter a publié un article la semaine dernière qui se félicitait de la manière dont le réseau social avait transformé l’usage de la télévision. Puisque Twitter permet aux téléspectateurs de commenter en direct ce qu’ils sont en train de regarder et d’échanger avec les autres grâce aux hashtags, des campagnes se sont naturellement inspirées de la tendance, comme par exemple celle qui a été mise en place par l’émission X Factor USA, qui permet pour la première fois au public de voter pour ses candidats préférés via Twitter. Pour voter, il suffit de suivre @TheXFactorUSA et d’envoyer un DM en précisant le nom de votre candidat préféré et votre vote sera comptabilisé automatiquement. Cette pratique est une grande première dans l’histoire de la télévision et devrait sans doute se généraliser assez vite car il y a fort à parier qu’elle sera un succès.

American Airlines sanctionnée sur les réseaux sociaux
Triste honneur pour la compagnie aérienne. En effet, American Airlines vient de remporter le titre de compagnie aérienne la plus détestée au monde sur les réseaux sociaux… Le rapport est accablant : seulement 12% d’opinions positives sur Facebook et Twitter contre 97 % pour Virgin America. 57% des commentaires laissés à propos des compagnies aériennes américaines sont négatifs. La compagnie Delta a notamment déclenché l’ire des internautes en faisant payer un supplément bagages aux soldats américains qui rentraient au pays. British Airways, Virgin America et Garuda figurent, elles, en tête du classement des compagnies les plus appréciées.

L’incitation à l’émeute sur Facebook, c’est prison ferme
En août dernier, les émeutes ont fait rage dans Londres et les réseaux sociaux auraient joué un rôle dans la mobilisation des émeutiers. A l’époque, le premier Ministre avait d’ailleurs évoqué la possibilité de les censurer en partie, mais les réactions très négatives des communautés sur ces réseaux l’avaient découragé de prendre ce chemin. Il restait néanmoins l’envie de faire quelques exemples, et un jeune anglais de 22 ans vient d’être condamné à 3 ans de prison pour incitation aux émeutes sur Facebook.

Un pas de plus dans la censure des médias sociaux en Chine
La Chine et son gouvernement sont connus pour pratiquer une censure très forte du Web, censure qui est plus difficile à mettre en place à l’époque des réseaux sociaux et de la vitesse incroyable de diffusion de l’information. Une solution pourrait être de fermer l’accès aux sites les plus populaires, mais comme l’indique le Guardian, cela résulterait en une trop forte vague de protestation. Les dirigeants chinois ont donc lancé un programme sur dix ans destiné à renforcer « la construction d’un système de valeurs socialistes » et le « soft power » chinois. Dans le même temps, la police chinoise a commencé à arrêter des internautes soupçonnés de répandre des « rumeurs ».

Google+ : nouvelles fonctionnalités !
De nouvelles fonctionnalités sont apparues sur Google+ :

  • « What’s Hot » permet de savoir quels les contenus les plus partagés sur Google+
  • Google+ Ripples est un outil de visualisation des commentaires et partages publics de contenus
  • Creative Kit donne quant à lui la possibilité de modifier ses photos pour les rendre plus amusantes. D’ailleurs, des effets ont été spécialement créés pour Halloween.

Google+ disponible avec Google Apps
En plus de ses nouvelles fonctionnalités, Google a annoncé que Google+ était désormais disponible sur Google Apps. Les personnes utilisant déjà Google Apps à l’université, au travail ou à la maison peuvent maintenant profiter des mêmes fonctionnalités que les utilisateurs de Google+ telles que la constitution de Cercles ou le travail collaboratif avec « Hangouts with extras ». Google+ est même arrivé sur plusieurs campus d’universités où s’était déjà bien installé Google Apps. Pour ceux ayant un compte Google Apps et voulant maintenant utiliser Google+, une migration de compte est possible.

Adidas Originals utilise Instagram
En avril, Adidas Originals avait accompagné le lancement de sa nouvelle collection féminine avec la campagne « City vs. City ». Il était demandé à 13 stylistes de renom de relooker des filles dans les rues des plus grandes villes du monde. Puis les internautes votaient pour élire le meilleur look à travers une « battle en un-contre-un ». Aujourd’hui, la campagne prend un second souffle grâce à Instagram. Toute fille peut désormais proposer son propre look Adidas via le service de partage de photo. Il suffit d’ajouter le mot-clef #adidasoriginals et la ville où la photo a été prise.

Le Feed d’Orange souffle sa première bougie
Le Feed est un projet qu’Orange cultive dans le but d’explorer les possibilités des médias sociaux avec son audience. Depuis un an, le site propose au public de participer régulièrement à de la co-création de contenu, mettant à contribution les leurs tweets et leurs profils sociaux pour activer différents dispositifs. L’initiative marque aussi son originalité par un ton et un univers graphique propre, plus proche du divertissement assumé que de la communication formelle. L’équipe a pour l’occasion réalisé une vidéo présentant quelques unes des ses actions.

Kleenex vous réconforte durant votre maladie
Nos amis de We Are Social UK accompagne Kleenex dans leur nouvel campagne sociale. Vous souffrez d’un rhume ou d’une grippe ? Vous avez besoin de réconfort ? Vous pouvez désormais appeler une hotline où Ronnie Ancône, une actrice écossaise, vous livre des messages de sympathie en imitant des célébrités comme Audrey Hepburn ou Cheryl Cole.

TripAdvisor poursuivi
TripAdvisor est mené en justice par des hôteliers mécontents. Selon Brand Republic, Deborah Sinclair, directrice de l’Hôtel Riverside a vu son site classé en « drapeau rouge » sur le site d’avis de voyageurs et a donc décidé d’attaquer ce dernier pour diffamation. Mme Sinclair affirme que la décision de TripAdvisor de signaler son hôtel d’un drapeau rouge rouge entame sa crédibilité et provoquera de graves conséquences pour son entreprise. TripAdvisor fait actuellement l’objet d’une enquête par l’Advertising Standards Authority (ASA), suite à la plainte d’une firme de gestion de réputation soupçonnant un nombre élevé de commentaires diffamatoires sur la plateforme.

Le « Club Penguin » devient plus social
Comme le relate New Media Age, le site pour enfants Club Penguin, créé par le groupe Disney , a révisé ses outils de communication pour proposer une expérience plus sécurisée et plus sociale. On retrouve notamment un nouveau système de chat et « d’amis ». Le chat s’est également doté d’une saisie semi-automatique des mots, ce qui pourra peut-être encourager les plus jeunes à bien orthographier les mots même en ligne. Les enfants pourront désormais rechercher et ajouter des amis à leur réseau de « pingouins » ce qui permettra une communication entre membres comme dans tout réseau social !

Un client d’Amazon satisfait en fait part au reste du monde !
Lorsque l’utilisateur Reddit zambucka42 a eu une bonne expérience avec le service client Amazon, il a décidé de le partager avec le reste du monde. Tout commence lorsque que Zambuka42 effectue une commande sur le site d’Amazon. Amazon prend en compte cette commande et l’expédie. En revanche, UPS perd ses élements et la commande n’arrivera jamais. Zambuka42 demande alors à Amazon s’il y a une moyen plus facile de passer à nouveau sa commande. Après avoir entendu son histoire et vérifié l’historique, le conseiller du service clientèle d’Amazon demande à Zambuka42 : « Dans ce cas, puis-je procéder au remboursement intégral de votre commande ? » Zambucka42 est très surpris, et répète au conseiller que la faute vient d’UPS et non d’Amazon. Le conseiller lui répond alors: « Je comprends. Cependant, nous allons assumer l’entière responsabilité de ce problème ». La totalité de la conversation a été capturée en image et postée sur Reddit. Avec plus de 1000 points sur Reddit et 1000 commentaires, la capture d’écran a été vue plus d’un demi-million de fois. Une belle leçon de service client efficace !

Une cuisinière aux couleurs des fans Facebook de Belling
Pour son 100ème anniversaire, Belling va imprimer les photos de profil de ses fans autour du monde sur une cuisinière de la gamme Classic Belling. Il suffit de devenir fan de la page Facebook de Belling pour avoir sa photo affichée sur cette cuisinière unique. L’application Facebook sera en ligne jusqu’à 9h le 14 novembre.

Samsung en partenariat avec Condé Nast pour une campagne numérique
Condé Nast va envoyer quatre photographes de mode professionnels pour capturer des images de street style dans quatre capitales mondiales de la mode. En utilisant le Samsung MultiView MV800, ils vont détecter les tendances mode émergentes et les diffuseront sur le Tumblr dédié. Les consommateurs seront aussi encouragés à télécharger leur propre « look street style » sur le site.

Avis lance une campagne de social media pan-européenne
Avis se lance dans une campagne Facebook en vue de souligner son implication dans un processus à long terme et se différencier ainsi de la concurrence. L’idée est d’inviter les fans à créer leur design de voiture puis de les faire voter pour les meilleures contributions, les trois contributions les plus populaires seront ensuite produites et mises en location. A voir ici.

Le Guardian lance sa plateforme communautaire
N0tice, c’est le nom de la plateforme lancée par the Guardian. qui serait un savant mélange de Craiglist, Foursquare et Ning. Lancé en beta, le site permet de partager des actualités, des événements sous la forme d’un pêle-mêle. Le format des contenus, le design et le sous-domaine de votre « board » pourront être personnalisés et vous pourrez également, dans l’avenir, taguer des gens et renseigner des lieux. Reste à savoir si cette nouvelle plateforme trouvera sa place dans le paysage des médias sociaux.

tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

La revue du lundi par We Are Social #37

par Frédéric Roginska dans News

Twitter Analytics arrive !
Si vous n’avez pas encore succombé aux sirènes des nombreux outils statistiques disponibles sur le marché et souhaitez adapter au mieux vos tweets à votre audience, vous serez ravis d’apprendre que Twitter lance enfin son propre outil d’analyse. Pour le moment accessible qu’à une partie des membres du site, cet outil permet entre autres d’analyser le succès de vos tweets, mais aussi de repérer vos relais les plus actifs ou influents. Cerise sur le gâteau : le service devrait être gratuit à l’instar des outils proposés par Facebook pour ses pages.

Tim Burton et son cadavre exquis
Le réalisateur d’Edward aux mains d’argent, L’étrange Noël de M. Jack ou encore Big Fish, a lancé aujourd’hui son cadavre exquis sur Twitter. Il s’agit pour Tim Burton d’inviter la twittosphere a participer à l’écriture de sa nouvelle histoire. Le principe est le suivant : chaque jour jusqu’au 6 décembre, le compte @BurtonStory publiera un tweet puis les internautes pourront alors proposer une suite en publiant à leur tour un tweet. Le meilleur d’entre eux sera choisi quotidiennement et l’histoire pourra alors se dérouler. Pour suivre le récit et y apporter votre contribution, rendez-vous sur le site de l’opération.

Les médias sociaux au service du SEO
Au-delà des considérations conversationnelles, ouvrir un blog a aussi un intérêt en terme de référencement. Et avec l’avènement du social graph, les professionnels du marketing l’ont bien compris. Ils sont donc de plus en plus nombreux (70,9% des professionnels interrogés) à utiliser les médias sociaux dans des logiques d’optimisation de leurs SERP (Search Engine Results Pages) comme nous le montre cette récente étude eMarketers.

Un nouvel onglet badges pour Foursquare
Si vous êtes accrocs aux badges, Foursquare a mis en place sur son site un nouvel onglet badges. Ceux-ci sont désormais plus visibles (en particulier ceux des partenaires) et vous pourrez ainsi voir plus rapidement ceux que vous avez débloqués et ceux qu’il vous reste à conquérir. Ces changements seront également notables sur la prochaine version iPhone de l’application.

Foursquare partner badges

Coca-Cola s’associe à SCVNGR, Disney à Gowalla
En s’associant avec SCVNGR, des jeux basés sur la géolocalisation, Coca-Cola nous prouve que la géolocalisation ne s’arrête pas à Facebook et Fourquare. Cela fait suite à l’association de Ben & Jerry’s avec Stickybits, et ceci suggère que les grandes compagnies ne vont pas seulement voir les leaders du marché. Coca utilise SCVNGR pour demander aux utilisateurs d’effectuer des tâches dans le monde réel en échange de récompenses allant de bouteilles à des cartes-cadeaux. Disneyland a de son côté lancé aux US une campagne basée sur la géolocalisation. Ils ont fait équipe avec Gowalla pour créer des badges virtuels à récolter tout le long de leurs parcs à thème. Le succès auprès des enfants est assuré !

Une campagne Facebook Places pour Onitsuka Tiger

Onitsuka Tiger a lancé une sympathique campagne à l’occasion du Sydney Bicycle Film Festival. Comme le montre la vidéo, pour tenter sa chance et gagner, il suffisait aux participants de check-in via Facebook Places dans les 3 lieux indiqués et ensuite publier sur le mur de la page Facebook de la marque. C’était la première campagne du genre en Australie et les résultats sont assez impressionnants : plus de la moitié des personnes présentes au premier évènement ont check-in, ce qui a donné une grande visibilité à Onitsuka Tiger.

MySpace intègre désormais Facebook Connect
Le nouveau MySpace est arrivé, et il intègre désormais Facebook Connect ! Soucieux de se relancer, le site a donc capitulé face au géant de Palo Alto et entame un nouveau positionnement : « MySpace n’est plus un réseau social. C’est désormais une destination de divertissement social«  a ainsi déclaré son président Mike Jones au Monaco Media Forum qui s’est tenu du 10 au 12 novembre dernier. Un mouvement d’autant plus judicieux que le trafic de Facebook représente désormais 1 page vue sur 4 aux Etats-Unis (hors trafic mobile).

7 technologies sociales qui ont disparu en 2010
Dans la continuité, si MySpace n’est plus un réseau social, il n’est pas le seul à avoir vécu une année 2010 difficile. Rafael Ruffolo (Computer World Canada) nous a ainsi dressé sa liste des 7 technologies sociales qui ont disparu en 2010. Outre le Microsoft Kin ou le Palm Pre, le principal challenger de Facebook et Twitter, à savoir Google, n’est pas en reste puisque Wave et Buzz figurent dans la liste.

Flunch, première chaîne de restaurants à utiliser Foursquare en France
Alors que les deals de Facebook Places n’arriveront en Europe qu’en 2011, la chaîne de restauration Flunch poursuit ses opérations via Foursquare. Au programme : un café offert pour votre premier check-in, et pour les plus fidèles une remise de 50% sur le deuxième plat chaud ou encore la possibilité de profiter de tous les plats pour 5€ si vous êtes le Maire de l’établissement. Une première en France qui pourrait inspirer d’autre enseignes, on pense notamment à Domino’s Pizza ou Starbucks qui sont déjà très actifs en la matière en Angleterre et aux Etats Unis.

Facebook dans un livre
Pour finir, et après la vidéo « A life on Facebook » de Maxime Luere qu’Aurélien vous présentait la semaine dernière, voici cette semaine celle de Siavosh Zabeti qui présente pour le compte de Bouygues Telecom ce que pourrait être Facebook au format livre.

Si vous souhaitez concrétiser ce genre de création, vous pouvez faire un tour du côté de l’application EgoBook.

tags: , , , , , , , , , , , , , ,

La revue du lundi par We Are Social #34

par Sandrine Plasseraud dans News

Des premières utilisations marketing autour de Facebook Places
Facebook Places a été lancé il y a tout juste deux mois et pourtant les spéculations autour du service et de ses applications marketing ne cessent de croître. La semaine précédente, le site All Facebook (non-officiel) annonçait que Facebook était en train de travailler sur un service Facebook Places à la Foursquare qui permettrait aux entreprises de de proposer des offres géolocalisées. Rien n’est confirmé mais pendant ce temps ce sont les agences qui créent les opportunités : en Angleterre, l’agence Mediacom a intégré Facebook Places dans sa campagne de promotion du nouvel album de Cheryl Cole. Si vous souhaitez avoir une chance de vous faire inviter tous frais payés au prochain concert de Cheryl, tout ce qu’il vous reste à faire est de faire un check-in via Facebook Places « dans » l’un des panneaux publicitaires de la campagne en UK…

Cheryl Cole billboard

Et pendant ce temps-là, du côté de Foursquare…
Un nouveau badge « I Voted » vient d’être créé dans le cadre des élections américaines de mi-mandat qui auront lieu demain. Cela sera un moyen intéressant de mesurer le taux de participation, tout comme The Guardian l’avait fait pour les Elections Générales Britanniques en mai dernier en proposant une carte de visualisation des votes liée au hashtag #ukvote

A noter également un partenariat Foursquare-Mazda avec à la clé des badges « Inner Driver » à gagner mais pas que, puisqu’une Mazda2 est également en jeu…

Et enfin, bien sûr, Halloween… Deux nouveaux badges Foursquare avaient été lancés pour célébrer Halloween : Halloween 2010 et Spooky Swarn.

Optimiser la gestion de vos pages Facebook
Selon la dernière étude publiée par Vitrue, les utilisateurs Facebook sont les plus actifs au cours de la semaine, notamment le mercredi, et surtout aux alentours de 15H Eastern Standard Time (heure de New York par exemple).

Highest and lowest conversation points across the week

Alors certes cette étude est basée sur des marques gérées par Vitrue aux US et même si certaines de ces interactions ont lieux en Europe, ce n’est pas une étude qui s’applique strictement à notre continent. Ce qui est le plus intéressant à prendre en compte c’est la méthodologie qu’il est possible de suivre pour gérer une page Facebook. Par exemple, l’étude démontre également que les statuts publiés à « l’heure pile » génèrent plus de commentaires que ceux publiés un peu plus tard…

vitrue-top-of-hour

Un partenariat entre WPP et Buddy Media
Et puisque l’on parle de stratégie de gestion des pages Facebook… Le groupe de communication WPP et la plateforme de gestion Facebook Buddy Media, déjà utilisée par de nombreux annonceurs, viennent de s’associer en créant un partenariat stratégique afin d’aider les marques à optimiser leurs efforts marketing sur le réseau social.

Disney et ses fans Facebook
La marque Disney a mis en place un classement innovant sur l’ensemble de ses pages Facebook qui permet de suivre le nombre total de fans toutes marques Disney confondues. Cela semble plus que fonctionner puisqu’en plus de dépasser les 69 millions de fans au cumul, la page Disney a gagné à elle seule 534 800 nouveaux « J’Aime » le mois dernier, ce qui en fait une des marques dont la croissance est la plus rapide sur Facebook. Une approche intéressante à prendre en compte pour les annonceurs ayant de multiples-marques.

Disney leaderboard

Des Skittles qui se répandent partout…
Toujours sur Facebook, la marque Skittles vient d’ouvrir au Royaume-Uni un « Rainbow Call Centre »(en français : un « Call Centre Arc-en-Ciel ») géré par 15 personnes qui ont pour rôle « d’arc-en-cialiser » les mises à jour de statuts sur Facebook des fans qui auront accepté de « donner » leurs statuts. Ainsi selon NMA :

Les statuts seront convertis en vidéo-clips « étranges et farfelus » qui seront ensuite affichés sur les pages profil des utilisateurs. Cette partie de la campagne social media sera live pendant 2 semaines puis les fans pourront ensuite voter pour leur vidéo préférée.

La mise en ligne de vidéo clips pour chaque statut fait suite à la première partie de la campagne sociale Skittles UK où l’on a notamment pu découvrir un certain David Phoenix submergé de Skittles en live sur Twitter et Facebook.

Et des salariés allemands interdits de Facebook & Twitter
Difficile de savoir s’il faut rire ou pleurer de cette histoire mais la majorité des 30 entreprises cotées à la Bourse de Franfort interdisent à leurs employés l’utilisation des réseaux sociaux. Du côté de chez Porsche, il s’agirait de se protéger de risques d’espionage industriel, alors que pour l’autre constructeur automobile Daimler, il s’agirait d’éviter la baisse de productivité des employés…

tags: , , , , , , , , , , , ,