Here are all of the posts tagged ‘data’.

Digital, social, mobile : les chiffres 2015

par Simon Kemp dans News

2014 fut une année charnière dans la croissance du digital et notre rapport “Digital, Social and Mobile 2015” tend à montrer que les chiffres seront encore plus incroyables.

Incluant des chiffres de plus de 240 pays autour du monde et profilant en détails 30 des plus grandes économies mondiales, ce rapport est le plus complet recueil de statistiques à jour et gratuit que vous pourrez trouver.

Alors que nous révèlent ces 375 pages ?

Les grandes lignes

Comme nous l’avons vu dans notre série de rapports “Digital Statshots”, le mobile domine de plus en plus le monde digital et nous sommes sûrs que le “always on” progressera à un rythme encore plus soutenu en 2015, alors que les téléphones se font moins chers et la data bon marché est de plus en plus répondue.

De plus, avec des services orientés mobiles comme WhatsApp, WeChat et Facebook Messenger atteignant les premières marches du podium social media au sein des plus grandes économies mondiales, il est clair que nos comportements digitaux sotn de plus en plus tournés vers les devices mobiles.
En nous basant sur les tendances dégagées par ces données, on s’attend à ce que le mobile favorise le taux de pénétration d’internet. On peut prévoir que le cap des 50% de la population mondiale connectée sera atteint au second semestre 2016.

Avant cela, cependant, on s’attend à ce que le taux de pénétration du social media atteigne un tiers de la population mondiale – probablement à fin 2015 – avec une croissance majoritairement due aux nouveaux utilisateurs de pays en voie de développement.

Contexte : 12 mois d’une formidable croissance
Le monde digital a franchi des étapes importantes en 2014 :

  • Le nombre d’utilisateurs social media dans le monde a dépassé les 2 milliards au mois d’août
  • Le taux pénétration du mobile dans le monde a franchi le cap des 50% en septembre
  • Nous sommes 3 milliards d’internautes dans le monde depuis début novembre
  • Le nombre de forfaits mobiles est devenu plus important que la population mondiale le mois dernier.

De façon assez palpitante, les chiffres de notre nouveau rapport 2015 suggèrent que cette croissance ne montre aucun signe de ralentissement à venir prochainement :

Le rapport Slideshare ci-dessus est une formidable source de données et de graphiques, conçus pour être copies-collés facilement dans vos présentations, mais vous trouverez ci-dessous des insights supplémentaires sur ces chiffres.

Internet
Près de 42% de la population mondiale a accès à internet en janvier 2015, ce qui représente un bond significatif en comparaison des chiffres de l’année passée, qui indiquaient alors 35% pour la même donnée :

Notre analyse de ces chiffres montre que cette « croissance » serait due à des reportings de data plus précis et réguliers, plus qu’à une véritable augmentation de l’accès, mais il y a peu de doutes quant au fait que des millions de nouveaux utilisateurs accèderont à internet dans les 12 prochains mois – et très certainement en majorité depuis leur téléphone mobile.

Comme nous l’avons rapporté début novembre, plus de 3 millions de personnes autour du monde ont désormais accès à Internet à travers une variété de différents devices. Cependant, cet accès n’est pas également distribué : le nombre d’internautes aux Bermudes, au Barhain et en Islande est presque égal à la population de ces pays, alors que moins de 0,1% des populations de la Corée du Nord et du Soudan du Sud ont accès à Internet.

La vitesse de connexion varie également de façon significative dans le monde, d’une moyenne de 25 Mbit/s en Corée du Sud à presque 2 Mbit/s en Inde. Hong-Kong, le Japon, Singapour et les USA constituent les 5 nations avec les accès les plus rapides après la Corée du Sud. Chacun de ces pays offrent des connexions à plus de 10 Mbit/s, loin devant la moyenne mondiale de 4,5 Mbit/s.

La moyenne de temps passé en ligne par internaute se situe autour des 4 heures et 25 minutes par jour, avec l’Asie du Sud-Est enregistrant le score le plus élevé. Les recherches menées par GlobalWebIndex montrent que les internautes philippins passent plus de 6 heures par jour en ligne, et que les Thaïlandais, Vietnamiens, Indonésiens et Malaisiens atteignent des moyennes qui dépassent les 5 heures par jour :

Internet Mobile
La part du trafic Internet provenant du mobile a connu une croissance de 39% par rapport à l’année dernière, avec un tiers des pages web visitées depuis des téléphones mobiles :

Cependant, la part mobile du trafic web varie considérablement d’un pays à l’autre : le mobile représente 89% des pages visitées en Papouasie Nouvelle Guinée, versus environ 0,1% des pages visitées depuis mobile pour les plus petites îles des Caraïbes.

Il est également important de souligner que le trafic web de l’Inde est dominé par les devices mobiles. Les téléphones représentant à eux seuls 72% des pages web visitées dans le second pays le plus peuplé du monde :

La bonne nouvelle, c’est que le potentiel d’accès à un internet mobile plus rapide a cru de façon exponentielle l’année dernière, avec 39% des forfaits maintenant considérés comme haut débit (à savoir 3G ou 4G) dans le monde :

Social Media :
Le social media poursuit sa croissance rapide autour du monde également, avec un nombre de comptes actifs équivalent à 29% de la population mondiale.

Le cumul d’utilisateurs actifs mensuels pour le réseau social le plus actif dans chaque pays atteint presque les 2,08 milliards – une progression de 12% depuis janvier 2014 :

En parallèle, l’étude menée par GlobalWebIndex suggère que le temps moyen passé par utilisateur sur les médias sociaux est de 2 heures 25 minutes par jour ; les utilisateurs argentins et les philippins étant les plus actifs, avec plus de 4 heures passées par jour :

Facebook continue de dominer le paysage social media à l’international, se targuant d’1,366 milliards d’utilisateurs actifs en janvier 2015. Fait important : 1,133 milliards des utilisateurs de la plateforme dans le monde – 83% de l’ensemble – accèdent désormais au service depuis leurs devices mobiles.

Dans le même temps, Tencent a renforcé sa position dominante parmi les réseaux sociaux en langue chinoise, avec Qzone en tête qui compte 629 millions de comptes actifs. Cependant, nos analyses indiquent qu’un certain nombre d’utilisateurs de la plateforme possède plus d’un compte, il se peut donc que ces chiffres ne soient pas une base fiable pour un calcul d’un taux de pénétration social media.

VKontakte se trouve en tête du podium de la Russie et d’une poignée de ses voisins, bien qu’il soit difficile d’obtenir un chiffre fiable pour le nombre d’utilisateurs actifs par mois. Les derniers chiffres montrent que la plateforme possède environ 100 millions d’utilisateurs actifs par mois, dont les deux tiers seraient localisés en Russie.

Social Mobile :
Comme nous l’avons vu ci-dessus, l’usage des réseaux sociaux comme Facebook sur mobile continue de croître dans le monde entier. Si l’on cumule le nombre d’utilisateurs mobiles du réseau social le plus populaire de chaque pays, on ne dénombre pas moins de 1,65 milliards de comptes mobiles actifs en janvier 2015 :

En parallèle, les services de messagerie instantanée et les applications de chat poursuivent leur impressionnante croissance, avec WhatsApp, WeChat, Facebook Messenger et Viber déclarant tous plus de 100 millions de nouveaux utilisateurs actifs par mois au cours de 12 derniers mois.

Les services de messagerie instantanée et les applications de chat comptent désormais pour 3 des 5 plateformes sociales les plus populaires au monde et 8 marques de messageries instantanées déclarent avoir plus de 100 millions d’utilisateurs actifs mensuels :

Comme pour plusieurs autres domaines explorés dans ce rapport, la majeure partie de cette augmentation est alimentée par l’importante croissance des appareils mobiles dans la vie quotidienne des gens, et il semblerait que cette tendance s’accélère en 2015.

Devices mobiles :
Les utilisateurs mobiles uniques ont dépassé les 50% de la population mondiale en septembre 2014, et les actuels 5% de taux de croissance par rapport à l’année précédente suggèrent que nous verrons arriver 200 millions de nouveaux utilisateurs mobiles au cours des 12 prochains mois.

GSMA Intelligence et Ericsson évoquent chacun plus 7 millions de forfaits mobiles actifs, mais il est important de noter qu’en moyenne dans le monde un utilisateur mobile possède 2 forfaits actifs.

Les smartphones représentent une proportion majeure et croissante dans les usages mobiles, avec Ericsson indiquant que ces devices constituent une part de 38% des forfaits mobiles actifs dans le monde :

Près de 4 forfaits mobiles sur 10 dans le monde sont désormais considérés comme haut débit – c’est-à-dire 3G ou mieux – mais comme dans d’autres aspects de ce rapport, la vitesse d’échange de données sur mobile varie énormément entre les pays :

Les rapports suggèrent que tous les forfaits mobiles de la Corée du Nord sont 3G ou plus, bien que ceci doit être relativisé par le fait qu’Internet – ou tout du moins Internet tel que nous le connaissons dans le reste du monde – n’est pas accessible pour le citoyen moyen du pays. Cependant, avec une pénétration à 11% – soit 65% de plus que l’année dernière à la même période – on peut être optimiste quant à l’usage du mobile en Corée du Nord.

Comme pour les connexions Internet fixes, la Corée du Sud est encore bien loin devant le reste du monde quand il s’agit de la vitesse de connexion mobile. Les opérateurs mobiles du pays proposent une connexion moyenne à 18,2Mbit/s, le double de certains pays.

Singapour et le Royaume-Uni arrivent ensuite avec, respectivement, 9,1 Mbit/s et 8,1 Mbit/s. L’Inde, le Brésil et l’Argentine quant à eux délivrent des connexions à moins de 2 Mbit/s, tandis que le Vietnam offre la connexion mobile moyenne la plus lente dans le rapport de cette année, à 1,1 Mbit/s à peine.

Malgré ces connexions lentes, les chiffres indiqués par Ericsson dans son dernier Mobility Report suggèrent que la consommation moyenne de data sur mobile se situe aux alentours de 900 Mb de données par mois, avec un trafic de données mensuel à l’international approchant les 3 exabits – soit 3 milliards de gigabits.

Cependant, plus des 3/4 des forfaits mobiles dans le monde sont toujours des forfaits pré-payés, et les coûts nécessaires à l’acquisition d’un téléphone assorti d’un forfait mobile représentent toujours une proportion significative des dépenses des ménages dans de nombreux pays en développement.

En conséquence, les producteurs de contenus et les marketers doivent trouver un équilibre pour délivrer des expériences utilisateurs “rich”, comme de la vidéo en ligne par exemple, avec les coûts probables que cela engendre pour leur audience.

De plus, 58% des forfaits mobiles dans le monde sont associés à des téléphones basiques, “de fonction”, ce qui signifie que beaucoup de gens seront incapables d’accéder à un tel contenu même s’ils le voulaient.

A l’autre extrême de ce paysage mobile, l’utilisation des tablettes fut en constante progression en 2014, avec 7% des pages visitées le mois dernier depuis ce type de device.

En négatif de cette tendance, la part des ordinateurs dans le trafic web a décliné de 13% par rapport à la même période l’année dernière, et représente désormais 62% des pages visitées :

Shopping en ligne :
Grâce aux intéressantes données de GlobalWebIndex, nous sommes ravis de pouvoir inclure dans notre rapport de cette année des chiffres détaillés sur le shopping en ligne pour la plupart des pays.

Le Royaume-Uni ouvre la marche en terme d’utilisateurs e-commerce actifs, avec des données qui indiquent que les deux tiers de la population du pays ont acheté en ligne ce dernier mois. L’Allemagne et la Corée du Sud suivent de près à 63% et 62% respectivement, tandis que les USA arrivent en 4è position à 56%.

L’Asie du Sud et du Sud-Est est en revanche à la traîne quant il s’agit d’e-commerce : les données indiquent qu’à peine 14% des Indiens ont acheté en ligne le mois dernier. De façon similaire, moins d’un Thaïlandais et d’un Philippins sur cinq ont utilisé un service e-commerce sur les 30 derniers jours :

Le commerce mobile prend son élan dans le monde entier cependant, particulièrement en Asie de l’Est où 37% des Sud-Coréens ont acheté en ligne sur mobile le mois dernier.

Les Chinois sont également de plus en plus actifs en tant qu’acheteurs en ligne, avec 27% de la population qui a effectué un achat en ligne depuis leur telephone ces 30 derniers jours.

Les pays profilés en détails
Vous trouverez également un profilage approfondi des 30 économies les plus importantes, sur le même modèle que le profilage de la Chine que vous découvrez en bas de ce post. Voici une liste des pays concernés :

Et après ?
Si vous avez envie d’explorer en détail les données d’un pays en particulier, vous pouvez télécharger le rapport complet gratuitement en cliquant ici. Quant à nos rapports des années précédentes, ils sont tous disponibles ici mais c’est sans doute notre rapport 2014 qui vous sera le plus utile.

Pour conclure, nous vous proposons de découvrir le profilage digital, social et mobile de la Chine :

tags: , , , , , , , , ,

La revue du lundi par We Are Social #147

par Michael Borges dans News

Des données erronées dans les Insights Facebook
En essayant d’accélérer ses applications sous iOS et Android, Facebook a accidentellement modifié les données liées aux publications de ses pages. Par conséquent, les Insights de certaines pages étaient erronées… depuis des mois ! Ces erreurs ont même mené certains administrateurs à penser que la portée de leurs publications était moins importante qu’en réalité. Afin de résoudre ces bugs, Facebook a conduit une équipe de 10 personnes travaillant exclusivement sur les audits de performances et les résolutions de bugs pour que cela ne se reproduise plus à l’avenir. Contrairement aux rumeurs, ces bugs n’ont donc rien à voir avec les variations actuelles des portées des publications. Il s’agissait uniquement de bugs comme cela arrive sur de nombreux sites. Les Insights Facebook devraient retrouver des données précises et justes dès ce lundi.

Les usages Twitter : infographie
Twitter est la plateforme sociale qui grossit le plus vite, avec une croissance de 40% entre Q2 et Q4 2012. Le réseau revendique maintenant 485 millions de comptes et 288 millions d’utilisateurs actifs. Global Web Index a réalisé une infographie qui détaille les usages de ces derniers. Vous pouvez la découvrir en cliquant sur l’image ci-dessous.

Les marques ont adopté Instagram
Il aura fallu une mise à jour de l’interface web d’Instagram pour que le réseau social de photos soit véritablement adopté par les marques. Simply Mesured révèle dans son étude sur le dernier trimestre que 59% du top 100 des grandes marques y seraient actives. Un exemple concret avec Adidas. La marque sportive a doublé en 3 mois le nombre de ses abonnés pour atteindre 147 835 à l’heure où l’on écrit et figurer parmi les 10 marques en comptabilisant plus de 100 000. Le secret du succès ? Une mise à jour régulière de leur compte avec 4 à 5 photos publiées par semaine et un maillage efficace avec les comptes Twitter et Facebook de la marque.

Pinterest évalué à 2,5 milliards de $ après une levée de fonds
L’année dernière, le réseau social avait été estimé à 1,5 milliards de $ après une levée de fonds de 100 millions. Aujourd’hui, Pinterest est valorisé à hauteur de 2,5 milliards de $ après une nouvelle levée de fonds de 200 millions. Cet argent permettra au réseau social d’investir dans le développement de sa plateforme et de nouvelles fonctionnalités.

Le Royaume-Uni au top de la consommation Internet
Une récente comparaison menée à travers 18 pays européens démontre que les britanniques sont les plus gourmands en terme de navigation Internet. En effet, une moyenne de 37 heures par mois est enregistrée sur le territoire. Le Royaume-Uni est suivi de près par la Turquie et les Pays-Bas qui affichent respectivement 31 et 30,6 heures de consommation internet moyenne mensuelle.

L’influence d’Internet dans la décision d’achat
Nielsen a réalisé une étude sur l’influence d’Internet dans la décision d’achat en fonction du type de produit. 81% des personnes interrogées déclarent qu’Internet est important dans le choix d’un appareil électronique. Pour les vêtements, le pourcentage est de 69% et de 68% pour le choix d’une voiture. Nous apprenons également que les médias sociaux ont une influence plus élevée que les publicités Web ou les vidéos postées sur des sites de partage de vidéos.

Changement de cap : des médias traditionnels vers le numérique
Selon un sondage mené par Inavero aux Etats-Unis, une attention particulière sera portée aux canaux numériques en 2013. Les audiences fragmentées et en baisse ont conduit les annonceurs à concentrer leurs efforts sur le digital. En effet, les supports print et TV ont enregistré une perte d’intérêt chez les annonceurs. A l’inverse, une attention plus importante sera portée aux mobiles et aux médias sociaux cette année. Les annonceurs se montrent également inquiets en ce qui concerne la vitesse à laquelle le marché du digital a tendance à évoluer. Ainsi, 54 % des équipes marketing ont déclaré avoir été incapables de gérer les récentes évolutions des nouvelles tendances et technologies du digital.

Facebook lance les appels gratuits aux US et au Canada
Facebook vient de lancer la version 5.5 pour iOS et permet désormais aux utilisateurs américains et canadiens de passer des appels gratuits à partir de l’application.
Cette mise à jour a aussi apporté des améliorations pour les boutons like, comment et share dans le news feed.

Facebook cible ses utilisateurs à partir de leurs achats hors ligne.
Facebook s’est associé à Epsilon, Acxiom et Datalogix pour mettre en place un nouvel outil de ciblage publicitaire à partir des achats hors ligne de ses utilisateurs. Le ciblage fonctionnera à partir des données CRM des marques et des magasins. Une nouvelle offre innovante pour les annonceurs mais qui relance le débat sur la vie privée des consommateurs. Le défi pour Facebook est désormais d’utiliser ces données de manière responsable. Facebook se refuse pour l’instant de répondre aux questions concernant ce nouvel outil… À suivre !

Facebook met à jour sa fonctionnalité Offers
Facebook teste actuellement une nouvelle version de sa fonctionnalité de couponing Offers en partenariat avec plusieurs marques du secteur retail aux US. Rappelons qu’actuellement, le système Offers permet simplement de prendre part à une offre commerciale et d’en être averti par mail. Désormais, l’utilisateur pourra s’il le souhaite être mis directement en relation avec le site marchand de la marque, sauvegarder son coupon pour une utilisation postérieure et recevoir une notification de rappel. Une nouvelle section « Offers » va également être insérée dans le dashboard de chaque utilisateur afin de retrouver plus facilement ses coupons et surtout favoriser leur partage avec un plus grand nombre d’amis. De cette façon, une marque qui souhaite augmenter sa notoriété ou l’engagement de son audience pourra le faire de manière plus pérenne en pouvant ainsi étudier quel type de coupon a réellement donné lieu à un achat.

Les pages Facebook Events possèdent désormais une cover !
Vous avez dorénavant la possibilité de customiser de manière optimale vos pages Events sur Facebook, en y ajoutant une cover comme sur les pages personnelles et pages de marques. Cette option devrait être un bon moyen d’attirer plus de personnes à un évènement en proposant un visuel plus attractif et en offrant la possibilité de donner plus d’informations sur l’event en question. L’option est ouverte à tous les organisateurs d’évènements sur Facebook.

Du nouveau dans l’API Twitter
Twitter va introduire deux nouvelles metadatas intéressantes sur son API.
Premièrement, les développeurs pourront identifier la langue dans laquelle un tweet est envoyé, permettant ainsi le filtrage et la traduction des tweets.
La seconde nouveauté est de permettre aux développeurs d’identifier les tweets « à haute valeur ». Ainsi, les applications orientées autour de ce que l’utilisateur souhaite lire, ou s’appuyant sur des résultats de recherche de qualité pourront utiliser cette fonctionnalité pour trouver des contenus adéquats. La note, qui s’applique uniquement à l’API de streaming, est appelé «filter_level» et peut être configurée en aucun, faible, moyen ou élevé. Cela signifie qu’une application pourra évaluer la valeur d’un tweet et décider de le faire apparaître. Quoi qu’il en soit, ces nouvelles fonctionnalités pourraient apporter des solutions de monétisations intéressantes au service de microblogging, affaire à suivre…

Twitter : de nouvelles options pour les campagnes media
Après une phase test d’un mois avec ses principaux partenaires,Twitter annonce sa nouvelle API qui permettra aux spécialistes média de gérer leur campagne directement depuis l’outil auquel ils sont habitués pour gérer leurs comptes de marques. Ils ont dorénavant la possibilité de gérer plus de campagnes, plus vite et plus facilement avec ce nouvel outil qui permet de créer des dizaines de campagnes simultanément. Dans les nouvelles options, on trouve notamment la possibilité de définir des mots-clés spécifiques dans le but d’être alerté en cas de crise et de lancer automatiquement une campagne contre ce buzz négatif (une option qui aurait pu être utile lors du black-out pendant le Superbowl, plus tôt ce mois). Côté utilisateurs, cette nouvelle opération pourrait aussi vouloir dire plus de publicités dans les fils d’actualité.

Twitter : un nouvel outil pour générer des prospects
Twitter teste un nouvel outil de marketing direct pour générer des prospects à partir de tweets. Cette nouvelle fonctionnalité, mise en œuvre grâce à Twitter Cards, se présente sous la forme d’un tweet accompagné du bouton « Get it now ». En cliquant sur le bouton, l’utilisateur n’a pas besoin de remplir d’informations, son compte est enregistré et le message suivant apparait : « Twitter Advertising will reach out soon.”  On ne sait pas si cet outil sera officiellement déployé, mais ce pourrait être un moyen très intéressant pour les annonceurs de mesurer le succès d’une campagne en dehors des retweets ou des clics vers une page. Affaire à suivre !

Hacking en série : à quand la double authentification sur Twitter ?
La semaine dernière, la twittosphère a été le théâtre du piratage successif des comptes @BurgerKing et @Jeep ce qui, outre la vague de réactions générées, a surtout soulevé une question majeure : l’offre Twitter est-elle suffisamment sécurisée pour les marques qui l’utilisent ? La plateforme de microblogging admet elle-même sa faiblesse – due notamment au fait que, si les marques ont saisi l’opportunité de se rapprocher de leurs consommateurs via Twitter, ce média était destiné à l’origine à une utilisation personnelle. Certains appellent donc à un système d’authentification en deux étapes (fonctionnalité déjà utilisée par Facebook et Google), consistant à renseigner un code envoyé par SMS pour toute connexion depuis un nouveau périphérique. En attendant, tout n’est pas si noir pour les marques piratées : en une heure, le compte Burger King s’est vu plus riche de 30 000 followers…

Des photos « radieuses » grâce à YSL
Pour soutenir sa gamme de soins « Radiance », YSL lancera bientôt une application dédiée sur sa page Facebook en collaboration avec l’agence PMA Digital. L’application Radiance permettra de télécharger une photo, de la magnifier en ajustant les paramètres de « glow » et de « vitality », de supprimer les imperfections, puis de partager cette photo ainsi retouchée sur Facebook.
Vous pourrez aussi utiliser l’application à des fins plus pragmatiques en téléchargeant un bon d’achat à échanger contre 2 semaines d’essai de 2 produits de la gamme YSL Radiance.

Real Time Marketing : rebondir sur l’actualité pour se démarquer
Dimanche 24 au soir se déroulait la cérémonie des Oscars. Dès 18h, l’actrice Jessica Chastain alimenta toutes les conversations et devint un Trending Topic sur Twitter. Plusieurs marques ont alors investi sur le Trending Topic en question pour affilier leur message publicitaire et prendre part à la conversation. La pratique du Real Time Marketing est en nette progression : les marques doivent savoir réagir et s’adapter à chaud pour rebondir sur des actualités qui vont générer de l’adhésion, du partage et surtout de l’engagement. Une pratique bien intégrée par la marque Oreo, forte de son coup média au Super Bowl quelques semaines plus tôt. La marque de cookies a retenté l’expérience en détournant l’actualité de la soirée en images, autour des principales nominations. Dernier exemple avec Smart USA. La marque de voiture a pour l’occasion tenter l’expérience Vine avec cette mini-vidéo de 6 secondes qui met en scène son modèle phare sous les spotlights. Cette pratique nous montre qu’au delà d’une promesse de marque établie, le storytelling doit désormais pouvoir s’adapter pour coller à une actualité ponctuelle et mieux résonner dans un quotidien consommateur de plus en plus connecté.

Dulux et son « moment Oreo »
La marque de peinture Dulux a eu son mini « moment Oreo » pendant la soirée des Brit Awards. Cette opération n’avait rien à voir avec la publication d’Oreo pendant le blackout du Super Bowl (la marque avait publié un tweet qui a été partagée plus de 22.000 fois) mais l’esprit était là. Lorsque la statuette de Damien Hirst a été présentée pendant la soirée, Dulux a intelligemment fait référence à sa collection de peintures, en envoyant un tweet avec le texte « On dirait que Damien Hirst a utilisé une partie de nos coups de coeur sur la statuette de #BRITs2013! », accompagné d’une photo de la statuette à côté des couleurs Dulux.
Même si ce tweet n’a été partagé que 30 fois, il méritait de l’être bien plus !

Le club de football de Fulham se lance sur Foursquare
Les londoniens de Fulham ont désormais leur page Foursquare. Les fans peuvent ainsi débloquer un badge aux couleurs de leur équipe et bénéficier de promotions dans la boutique officielle du club ainsi que dans des bars associés. L’occasion également pour les supporters de suivre le club de plus près, notamment lors de ses déplacements pour les matchs à l’extérieur.

Ford offre une Fiesta à 100 personnes actives sur les réseaux sociaux
A l’occasion de la Social Media Week de New York, Ford frappe un grand coup et poursuit sa campagne « Fiesta movement » en se concentrant sur les blogueurs et twittos. 100 personnes fortement présentes sur les réseaux sociaux vont ainsi recevoir une Ford Fiesta durant 6 mois. Tout le contenu qu’ils créeront et partageront contribuera à alimenter les prochaines campagnes TV et affichage. Tout le monde peut s’inscrire pour faire partie de la sélection des 100 chanceux qui disposeront de la Ford Fiesta tous frais inclus pendant 6 mois. Ce concept s’inscrit dans la continuité de ce que la marque avait réalisé en 2009, en utilisant efficacement les médias sociaux. Cette précédente campagne avait généré 6 000 pré-commandes.

tags: , , , , , , , , ,