Here are all of the posts tagged ‘BBC’.

La revue du lundi par We Are Social #193

par Alain Bretillot dans News

Facebook lance ses Trending Topics
Les utilisateurs de Facebook peuvent désormais voir apparaitre en haut à droite de leur flux d’actualité une liste de “Trending Topics”. Il s’agit d’un aperçu des sujets de conversations populaires sur le réseau social, incluant une courte description et la possibilité de dérouler la liste complète. Lorsqu’un utilisateur clique sur l’un de ces “Trending Topics”, il voit apparaître toutes les publications publiques de ses amis, des célébrités et des marques abordant le sujet.

« Paper » : le nouveau service de Facebook
Facebook devrait lancer dans les prochaines semaines « Paper », une application Smartphone axée sur la lecture des dernières nouvelles à la manière de Flipboard. En effet, les deux apparaissent comme des agrégateurs de contenus multimédias riches, affichant un mélange d’articles de presse et de mises à jour de statuts Facebook, le tout dans un format visuellement « semblable à du papier ». D’autre part, le flux d’actualité sera personnalisé selon les mentions « J’aime » du contenu de l’internaute. Connu sous le nom « Project Reader », ce projet est mené par Chris Cox, vice-président produit de Facebook, et aurait directement impliqué Mark Zuckerberg. Après le lancement, Facebook devra faire face à un autre défi : trouver un public réellement prêt à utiliser le produit.

Quand Facebook fait la cour aux constructeurs automobiles
Commandée par Facebook, une étude de ComScop a été réalisée afin d’analyser cinq campagnes automobiles sur Facebook entre mai et août 2013. Elle a révélé qu’un individu ayant été en contact avec une publicité automobile Facebook avait davantage tendance à se diriger vers la page du constructeur, augmentant ainsi de 37% le nombre de visites. Enfin, selon cette même étude, les publicités Facebook ont permis un rebond important (17%) des recherches sur les sites tels que AutoTrader.com, Edmunds.com et Cars.com.

Twitter met en place de nouvelles options de ciblage publicitaire
Après avoir annoncé en décembre la possibilité pour les marques de cibler les personnes visitant leur site, Twitter vient d’annoncer de nouvelles fonctionnalités qui permettront aux annonceurs de mieux cibler leur audience. La première leur permettra de cibler les comptes utilisateurs liés aux adresses e-mails de leur base de données. La seconde option offrira la possibilité de cibler la campagne par nom d’utilisateurs et autres données publiques (nombre d’abonnés, bio, tweets passés…), une nouvelle façon pour les marques de cibler les utilisateurs influents qui les intéressent. Cependant, ces nouvelles fonctionnalités ne seront accessibles aux annonceurs que s’ils font appel aux partenaires publicitaires de Twitter et l’API du réseau. Les utilisateurs seront aussi libres de désactiver la possibilité d’être ciblés dans les paramètres de leur compte.

Subway surfe sur les gifs pour sa campagne #januANY
Ce mois-ci chez Subway, c’est #januANY. Dans le cadre de cette campagne, Subway a dévoilé 73 gifs animés, relayés aussi bien sur Twitter que Facebook. Un partenariat a été mis en place avec Giphy, qui permet notamment de pouvoir afficher des gifs sur Facebook. Ce seront au final plus d’une centaine de créations originales qui seront mises en ligne, réunies au sein d’un Tumblr qui sera lancé très prochainement.

Acura fait du stop-motion avec Twitter
Acura, la marque haut de gamme de la firme japonaise Honda, a transformé son fil d’actualité Twitter en un véritable flip book pour promouvoir son prototype NSX. Pour y parvenir, elle a tweeté plusieurs images d’un gif qui, à mesure que l’utilisateur fait défiler le fil d’actualité de la marque, se transforme en animation.

@midnight, le programme roi de la social TV
Le show « @midnight » de la chaîne américaine Comedy Central est arrivé sur les écrans il y a 2 mois et c’est un modèle d’utilisation des médias sociaux. Deux comédiens s’affrontent pour sortir les meilleures blagues à propos de différents sujets (une photo Instagram qui a beaucoup été partagée, un hashtag en trending, etc.). Les téléspectateurs sont également mis à contribution, notamment avec le segment #HashtagWars où ils doivent défendre le hashtag qu’ils préfèrent. Il s’agit d’ailleurs d’un segment auquel participent régulièrement des marques pour gagner en visibilité et en sympathie auprès de leurs followers. @midnight est la parfaite illustration du développement de la social TV : toujours au plus près des téléspectateurs et toujours plus d’intégration entre social media et télévision.

Tumblr intègre les mentions utilisateurs
La plateforme de microblogging offre dorénavant la possibilité à ses utilisateurs de se mentionner mutuellement comme le font déjà Twitter et Facebook. Avec cette mise à jour, Tumblr montre sa volonté de mettre en avant l’expérience utilisateur et de renforcer l’aspect social de sa plateforme. Une nouvelle évolution qui suggère de prochaines mutations dès cette année.

Vine me I’m famous
Ce brave Andy Warhol l’avait prédit, dans le futur nous allons tous avoir nos 15 minutes de célébrité. Cependant, il a été un peu trop ambitieux et on passe aujourd’hui à 6 secondes avec la dernière campagne de la chaine de restaurant Applebee’s. Cette dernière, suite au lancement d’un nouveau menu faible en calories va lancer un spot TV avec les Vines de ses clients. Ces derniers sont invités à poster un Vine de leur réactions quand ils apprennent que le menu ne contient que 550 calories. Les meilleurs réalisations seront récompensées avec 6 minutes de gloire télévisuelle… Une mécanique simple mais efficace.

BBC investit Instagram
La chaîne d’information britannique propose depuis mi-janvier du contenu vidéo sur Instagram. BBC cible les utilisateurs des médias sociaux via leurs tablettes et mobiles. La consommation de l’informations augmente chez les jeunes et il faut trouver une manière innovante de rentrer en contact avec eux. Le directeur de l’information de BBC indique « amener le meilleur du journalisme à une nouvelle audience ». BBC rappelle qu’elle est toujours en recherche active de nouveaux moyens pour intéresser les jeunes à l’actualité.

Une marque engage une ado pour construire sa communauté Snapchat.
La marque de vêtements pour adolescents Wet Seal vient tout juste d’entrer dans la course au marketing sur Snapchat en engageant une jeune blogueuse de 16 ans, Meghan Hughes (@MissMeghanMakeup), pour poster des contenus exclusifs sur le compte de la marque. « Nous réfléchissions à une manière efficace d’augmenter notre reach. Nous nous sommes donc associés à quelqu’un d’influent dans l’univers des adolescents », confie Leslie Hall, présidente de l’agence ICED Media, en charge de l’opération. Meghan a ainsi pris possession du compte Snapchat de Wet Seal le week-end précédent les fêtes de Noël, durant 24h, pour créer des histoires, composées d’une quinzaine de snaps et permettant de toucher une audience plus large. L’opération s’est avérée très bénéfique pour la marque puisqu’elle a permis de récolter 9 000 nouveaux followers, alors que les compteurs de Wet Seal n’en affichaient que 2 000 avant son lancement.

Emirates et le Real Madrid lancent « Fans for Real » sur Google+
Emirates et le Real Madrid ont lancé la campagne « Fans for Real » sur Google+, avec la possibilité pour les meilleurs fans de gagner un vol vers Madrid afin d’assister à un entraînement de l’équipe. La campagne, qui doit durer jusqu’au 7 mars, propose aux fans de suivre les pages Google+ d’Emirates et du Real Madrid, et de poster du contenu engageant en lien avec le Real Madrid, en utilisant les hashtags #FansForReal et #FlyToMadrid. La campagne a été lancée par une vidéo montrant un garçon arrivé au stade Santiago Bernabéu par un vol de la compagnie Emirates, et étant accueilli par 4 stars du Real Madrid : Luka Modrić, Marcelo Vieira, Gareth Bale et Alvaro Arbeloa.

Jelly, nouveau terrain de jeu pour les marques ?
Jelly, application développée par Biz Stone (co-fondateur de Twitter) permet aux utilisateurs d’obtenir des réponses à des questions visuelles. Avec 8 275 utilisateurs actifs dès la première journée de lancement et plus de 100 000 questions posées, Jelly a toutes les chances de devenir une des applications en vogue en 2014. D’ailleurs, de nombreuses marques l’ont compris et commencent à la préempter. C’est notamment le cas de marques comme Ben & Jerry’s, Kit Kat ou la NBC qui tentent de développer une approche connivente avec les utilisateurs.

Le nombre de SMS envoyés au Royaume-Uni chute pour la première fois
Au Royaume-Uni, le nombre de SMS envoyés en 2013 est passé de 152 à 145 milliards. C’est la première baisse dans le pays depuis l’invention des SMS. Le cabinet Deloitte, qui surveille les chiffres d’année en année, impute cette baisse au succès grandissant des applications de messagerie instantanée : WhatsApp, Facebook Messenger, Snapchat et autres. Ces applications sont souvent vues comme une alternative bien plus moderne aux SMS et MMS classiques. Cependant, les SMS génèrent toujours plus de revenus que les applications citées précédemment. Deloitte prévoit néanmoins que ces revenus chuteront à partir de 2018.

La hausse du marché publicitaire Britannique
Le marché publicitaire britannique est sur le point de vivre sa meilleure année depuis la période de pré-récession en 2008. Publié jeudi dernier, un rapport du Bellwether Survey indique que les annonceurs ont augmenté leur budget pour le cinquième trimestre consécutif, et que 25,8% prévoient de l’accroître encore en 2014, atteignant ainsi son niveau le plus haut depuis 2008.

tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

La revue du lundi par We Are Social #114

par Anouck Ferfoglia dans News

Pourquoi « Likons-nous » ?
Dans son rapport «Social Loyalty: from rewards to a rewarding customer experience», l’analyste en e-marketing Krista Garcia souligne que les médias sociaux offrent de nouvelles perspectives pour retenir l’attention du consommateur, notamment en encourageant sa parole, en tenant compte de ses suggestions, en le surprenant… Mais, si le lien entre fidélité et social media est indéniable, il est encore trop souvent mal compris par les professionnels. En effet, en “likant” un statut, au delà de son adhésion au contenu, le consommateur internaute, exprime aussi sa fidélité et/ou sa quête de reconnaissance de sa fidélité envers la marque.

Yves Saint Laurent décline le bleu Facebook pour ses fans
Alors qu’Hedi Slimane crée la polémique en rebaptisant Yves Saint Laurent en Saint Laurent Paris, du coté de la branche cosmétiques, la marque semble bien se faire un nom dans le domaine digital. La marque s’apprête à lancer le premier véritable produit social dédié à ses fans ! C’est ce que nous révèle en avant-première FrenchWeb à travers une interview de la directrice marketing et digital d’YSL Beauté. La palette de fards “Devoted to Fans” sera vendue en exclusivité et en édition limitée sur la page fan YSL Beauté et Facebook a même autorisé la marque à reprendre son pantone bleu ! Une initiative haute en couleur qui associe ADN de la marque, luxe et innovation social media.

Comprendre le reach organique de vos statuts Facebook
Une étude s’est penchée sur l’analyse du reach organique de plus de 14 000 pages Facebook. Comme cela avait déjà été remarqué, il apparaît que les pages avec un faible nombre de fans touchent une plus grande partie de leur communauté que les pages possédant beaucoup de fans. La question est alors la suivante : comment améliorer le reach organique de sa page ? La réponse est simple, il faut augmenter l’engagement de votre contenu, encourager votre audience à le liker, le commenter et surtout le partager !

Les marketeurs doutent de l’efficacité des pubs Facebook
Un sondage Ad Age réalisé auprès de directeurs en marketing social media montre que Les marketeurs ne sont pas forcément convaincus de l’utilité des Facebook Ads. En effet, sur les 658 participants, 86 % utilsent Facebook comme une stratégie social media mais seulement 55 % font de la publicité sur Facebook et presque 88 % d’entre eux publieraient du contenu sur Facebook sans utiliser de publicités. Les marketeurs sont sceptiques car il leur est compliqué de calculer leur ROI sur ces publicités Facebook. Les marketeurs manqueraient en fait de données adéquates pour le faire.

Une nouvelle vague de fonctionnalités pour Facebook
Ces derniers temps, Facebook a entamé de nombreux changements aussi bien en profondeur qu’en surface sur son site. Après les ajouts de fonctionnalités dont nous vous parlions la semaine dernière, de nouveaux boutons apparaissent et l’administration des pages est encore facilitée :

  • Mise à jour des applis mobile “Facebook Pages Manager“ et “Messenger”. Au menu pour la première : correction des bugs, possibilité de mieux régler les notifications et notamment leur fréquence, ainsi que de répondre par message privé aux fans. Pour Messenger, les utilisateurs peuvent désormais partager de plus grosses photos, effacer des messages individuels, switcher entre conversations et ajouter des amis d’amis dans celles-ci.

Forte croissance pour Facebook au Japon et en Corée
Le dernier rapport Nielsen/NetRatings montre une forte croissance de Facebook sur les marchés Japonais et Coréen. En effet, en mai dernier, 17,2 millions des utilisateurs de PC au Japon sont aussi des visiteurs de Facebook contre 8,2 millions à peine l’an dernier… Une croissance insolente à nuancer par la portée de Facebook dans ces pays encore faibles : 29 % contre 77,9 % au Brésil ou encore 67,2 % aux US.

Instagram s’offre une version web complète
Après s’être offert une mise à jour iPhone dotée d’une nouvelle fonctionnalité “Explore”, Instagram poursuit son évolution avec une version web étoffée au design bleuté qui n’est pas sans rappeler le look and feel de Facebook… “J’aime”, commentaires, édition du profil, paramètres du compte, accès à des applications tierces, cette nouvelle version du site marque une étape dans l’évolution de l’application et se rapproche ainsi de plus en plus de son nouvel acquéreur.

Twitter stoppe son partenariat LinkedIn
Après près de 6 ans de croissance exponentielle, Twitter décide de reconsidérer l’utilisation de son API et devient plus exigeant avec ses partenaires. Alors qu’un partenariat avec LinkedIn permettait d’afficher les tweets de ses membres dans le fil d’actu, Twitter vient d’annoncer qu’il stoppait son flux sortant qui n’alimentera plus LinkedIn. Le motif est simple : les Twittos se plaignaient de voir apparaître sur leur réseau professionnel, des informations personnelles qui pouvaient être préjudiciables pour leur carrière. Twitter veut désormais pérenniser sa plateforme en recentrant l’expérience utilisateur au coeur de ses prochaines évolutions, pour assurer un service simple, clair et mieux contrôlé à ses 140 millions de gazouilleurs.

Bon anniversaire Google+
C’est le premier anniversaire de Google+ aujourd’hui. Google semble satisfait des résultats de croissance au bout d’une année et annonce les chiffres suivants :

  • Plus de 250 millions de comptes créés
  • Plus de 150 millions utilisateurs actifs mensuels
  • 50 % d’utilisateurs quotidiens
  • Environ 12 minutes par jour d’engagement avec le Google+ stream

Avec ses applications (Google+, Gmail, Youtube, etc.), Google est en train de créer son propre internet « social ». Et son principal avantage s’il parvient à faire percer Google+ sera sans conteste le domaine qu’il domine : le search.

Le succès de Google+ contesté
Une analyse faite par The Wall suggère que les résultats de performance de Google+ ne sont pas aussi positifs que ce que Google prétend. Le taux de trafic entrant est resté relativement bas depuis ses débuts. Malgré ceci, Google profite néanmoins des données utilisateurs de ses 250 millions de membres, ce qui permet au géant du search de créer des ads plus pertinentes à un prix plus élevé. Cependant, Google+ a du mal à faire concurrence aux autres résaux sociaux notamment Facebook, qui continue à dominer.

Google+ Events: une nouvelle facon de vivre les “events”
En l’honneur de son premier anniversaire, Google+ a lancé une plateforme sociale d’invitations : Google+ Events. C’est une manière plus approfondie et esthétique de documenter vos évenements : salutations vidéo, thèmes photos, animations pour les invitations… De plus, la plateforme vous permet de partager vos photos en temps réel pendant et après l’évènement.

Quelques options fournies par le nouveaux Google+ Events :

  • Créez, documentez et partagez vos évènements
  • Intégrez votre Calendrier Google (qui contient vos évèments planifiés) avec celui de votre téléphone mobile
  • Sélectionez des thèmes, enregistrez des rappels et gérez vos invitations
  • Discutez avec les invités et regardez les photos affichées

YouTube tente de connecter créateurs de contenus et marques
C’est durant une présentation au VidCon que Shishir Mehrotra, vice-président chargé du développement de produits chez YouTube, a annoncé le lancement d’une plateforme qui permettra de mettre en relation les producteurs de contenu sur YouTube avec les marques. Cette initiative permet de mettre dans de meilleures dispositions les créateurs, le partage des revenus liés à la publicité n’étant financièrement intéressant que pour les « stars » du web. Les petites entreprises pourront également y voir un bénéfice, cela leur permettrait de réaliser de la publicité à moindre coût.

Nouveauté Foursquare : les applications connectées
Avec une communauté de plus de 25.000 développeurs qui utilisent son API pour proposer des applications basées sur l’expérience des utilisateurs, Foursquare vient d’annoncer sa nouvelle évolution : les Connected-Apps, une nouvelle forme d’applications-tierces au sein même de Foursquare. L’intérêt principal pour les développeurs est de pouvoir interagir avec l’utilisateur au moment où il vit une expérience à travers le réseau social, et également de gagner en visibilité grâce à une vraie intégration sur la plateforme. The Weather Channel (une application météo comme son nom l’indique) est l’une des premières applications à se lancer dans l’aventure des Connected-Apps et à dévoiler ainsi une partie du futur de Foursquare. L’exemple est simple et parlant : à chaque premier check-in de la journée ou quand vous changez de ville, l’application vous envoie la météo en push. Vous pouvez retrouver les premières applications connectées sur la galerie dédiée.

Tumblr dévoile des posts « épinglés »
Tumblr a introduit sa seconde fonctionnalité de publicité low-cost depuis février, les « posts épinglés » pour un coût de 5 $ par post. Pourtant, les utilisateurs ne sont pas obligés de regarder ces publications en continu et peuvent enlever la promotion s’ils le souhaitent. Les posts « épinglés » suivent les « highlighted posts » que la plateforme a introduit en hiver.

Wikipedia lance son guide destiné aux professionnels des RP
Le guide Wikipedia pour les professionnels des relations publiques utilisant le site a été rédigé à l’origine par le Chartered Institute of Public Relations (CIPR). Il comprend un certain nombre de recommandations et a obtenu un soutien mondial de la part des professionnels des RP qui reconnaissent son potentiel à développer une compréhension mutuelle entre les Wikipédiens et les professionnels des relations publiques. A titre d’exemple, la modification d’une page liée à une marque ou une organisation ne pourra plus se faire directement mais par le biais d’amendements soumis aux wikipédiens.

Un tweet contre deux places pour les Jeux Olympiques
C’est le principe de la dernière campagne de la marque de jus de fruit Innocent : #tweetforaseat. Pour avoir une chance de gagner, il vous faudra indiquer dans un tweet avec qui vous souhaitez aller assister aux Jeux et pourquoi. Avec cette opération, le directeur de la communication digitale d’Innocent explique que Twitter est définitivement un outil permettant de récompenser directement leurs clients.

La BBC Sport lance une application de live stream
BBC Sport lance une application de « live stream » sur Facebook afin de permettre à ses fans de regarder en live les grands événements sportifs, mais pas seulement. L’application est sociale et permet également d’interagir avec les amis connectés au même moment et de commenter les actions. La version bêta a été officiellement lancée ; si techniquement celle-ci permet une diffusion et réception optimales, on devine qu’elle a de beaux jours devant elle !

Le retour des Marmarati
We Are social UK travaille avec Unilever depuis 2009, et l’agence avait notamment développé le concept de Marmarati, une communauté secrète d’amoureux-fous de la Marmite qui ont eu la possibilité de choisir en exclusivité le packaging du dernier né de la gamme : la Marmite Extra-Strong. Que sont devenus les Marmarati ? Et bien comme toute société secrète, nous les avons gardés dans un lieu préservé : un groupe Facebook privé. Nous avons maintenant décidé d’ouvrir la communauté à d’autres membres, toujours recrutés en fonction de leur degré d’amour pour la marque. Le site de la compétition va proposer 8 défis (photographiques, culinaires, artistiques, etc.) jusqu’au 19 août. Découvrez-en davantage sur la page Facebook, le blog et le compte Twitter !

Uniqlo s’amuse avec Pinterest et c’est beau !
Tandis que Pinterest reste toujours attractif aux US au point de dépasser Tumblr en terme de trafic, les campagnes de com originales s’appuyant dessus se font plus rares qu’au début. Uniqlo a tout de même réussi à tirer son épingle du jeu en publiant de manière simultanée à travers plusieurs utilisateurs de longues images créant une sorte de flipbook animé que l’utilisateur pouvait parcourir en scrollant avec sa souris. Simple, malin et joli.

McDonald’s a fait appel à 400 blogueurs pour défendre sa marque
Dans une société où la « mal bouffe » est souvent pointée du doigt McDonald’s est une marque tant adorée que décriée sur les médias sociaux. Son éthique est parfois remise en cause dans les stratégies que le groupe adopte pour lutter contre les conversations négatives. Dernièrement The Times a publié un article mettant en avant comment McDonald’s aurait eu recours à 400 blogueurs influents pour redorer son image. Le groupe s’est ainsi constitué une communauté à laquelle elle fournit des informations relatives à la nutrition, aux actes de bienfaisance du groupe et propose de tester de nouveaux produits. Cet article souligne même que le groupe pourrait avoir recours à un million de blogueurs pour lutter contre ces conversations négatives.

Oreo divise ses fans en supportant la Gay Pride
A l’occasion de la Gay Pride américaine qui s’est déroulée le 25 juin, Oreo a posté cette photo de soutien à la communauté homosexuelle sur sa page :

Partant pourtant d’un bon sentiment, ce post n’a pas fait l’unanimité parmi les 26 millions de fans de la marque de biscuits qui ont eu des réactions très divisées. Alors que certains ont félicité la marque pour ce soutien, d’autres se sont offusqués de ce parti pris et ont tout simplement menacé de boycotter la marque. Cette polémique a engrangé un taux d’engagement exceptionnel puisque plus de 87 000 personnes ont liké le post qui a été partagé 14 800 fois !

tags: , , , , , , , , ,

La revue du lundi par We Are Social #82

par Frédéric Roginska dans News

Les marketers veulent mieux mesurer leur efficacité social media
Si seuls 26% des marketers déclarent se fixer des objectifs orientés vers l’accumulation de leur nombre d’abonnés ou de fans, ces chiffres conservent malgré tout une importance conséquente à leurs yeux quand il s’agit de mesurer l’efficacité de leurs campagnes sur les médias sociaux. En effet, 60% d’entres eux continuent à se fier essentiellement à ces chiffres comme indicateurs de réussite, et ce malgré des tactiques basées essentiellement sur l’engagement (ajouts de boutons de partages dans leurs mails et sur leurs sites par exemple). En conséquence de quoi, le challenge de la mesure du succès sur les médias sociaux reste entier.

Les médias sociaux doubleraient les votes
Dans la course aux élections, l’usage des réseaux sociaux doublerait le nombre de vote ! C’est ce que révèle une étude menée par la « Dublin Business School » au cours des élections locales de février dernier. Les candidats ayant un compte Facebook ont reçu plus de voix que ceux qui n’avaient pas d’activité sur le réseau. Twitter s’est également révélé un véritable catalyseur de vote.

Les avis des consommateurs favorisent la conversion
Emma Bridgewater a vu son taux de conversion en ligne augmenter de 39% depuis que cette célèbre marque d’articles pour la maison a décidé d’intégrer l’avis de ses consommateurs. Elle incite également ces derniers à partager les photos de leurs biens, favorisant ainsi la conversation et une certaine fidélisation à la marque.

Sur Facebook, les 13-17 ans aiment beaucoup les marques
Selon les données de Facebook Ads, seulement 6% de la population américaine sur le réseau social a entre 13 et 17 ans. Pourtant, selon une étude complémentaire menée par Vitrue c’est ce même groupe générationnel qui représente 29% des fans de Pages. Ce résultat est d’autant plus intéressant que, à titre de comparaison, le groupe des 35-44 ans, lequel consistue 28% des utilisateurs de la plateforme, ne représente pour sa part que 8% de la population des fanpages. Cette étude permet ainsi de mettre une nouvelle fois en relief l’importance de bien connaître la réalité démographique de sa cible.

Facebook depuis le F8 : enfin les premiers retours
Deux études, coup sur coup, viennent de sortir et permettent enfin de mesurer les effets des modifications introduites par facebook depuis le F8. Elles confirment toutes deux le fait que le Ticker, timeline et autres nouveautés impactent bien l’Edgerank, l’algorithme du newsfeed Facebook :

  • PageLever, sur la base de 300 pages fans analysées, constate que les pages fans sont désormais vues par plus de fans, mais de manière moins régulière. Pour reprendre le vocabulaire du mediaplanning, l’audience s’est accrue, mais la fréquence chute.
  • EdgeRank checker, de son côté, a mené une analyse sur 600 pages fans et conclut que les impressions ont bel et bien baissé. Le nouvel agorithme favoriserait les pages de plus de 100 000 fans (+ 27,8% d’engagement) et contraindrait à l’avenir les plus petits acteurs et nouveaux entrants à davantage recourir aux Facebook Ads.

Internet et le mobile, devant la télévision chez les adolescents
Selon une étude Ofcom, les 12-15 ans déclarent pour la première fois que le mobile (28%) et Internet (25%) leurs manqueraient davantage que la télévision (18%). Sans surprise, les réseaux sociaux sont un des usages principaux d’Internet pour cette tranche d’âge, avec une tendance toujours plus favorable à la navigation sur mobile. En effet, 50% des 12-15 ans visitent désormais chaque semaine des sites de réseaux sociaux via leur smartphone alors qu’ils n’étaient encore que 33% en 2010.

Chapstick s’enlise sur Facebook
Comme beaucoup avant elle, la marque Chapstick, appartenant au laboratoire Pfizer a décidé de s’installer sur les médias sociaux. Elle a alors profité d’une nouvelle campagne print pour encourager la conversation en titrant « Faites-vous entendre sur facebook.com/chapstick » à ses affiches. Mais face à un rejet général de la nouvelle campagne, la gestion de la page a vite dégénéré, comme le décrit Adfreak. Sans transparence, la marque s’est evertuée à supprimer tous les commentaires négatifs dénigrant la campagne, une politique très discutable qui n’a fait qu’encourager la publication de davantage de posts négatifs, non plus sur la campagne mais aussi sur l’attitude jugée immature de la marque. Une illustration de plus de l’Effet Streisand.

Les téléspectateurs, de plus en plus multitâches
Vous n’y avez sans doute pas échappé, les émissions de télévisions sont de plus en plus commentées via les réseaux sociaux. Si vous êtes familier de Twitter par exemple, les hashtags #onpc, #laea ou encore #kohlanta vous disent probablement quelque chose. Et la tendance va bien au delà de nos frontières puisque 43% de nos voisins britanniques commentent également en direct (via Twitter et Facebook notamment) ce qu’ils regardent à la télévision. Mieux, ce chiffre monte même à 68% lorsqu’on s’intéresse spécifiquement à la tranche des 18-24 ans.

La BBC s’humanise sur Twitter
Les auto-tweets c’est fini ! La BBC a modifié ses comptes automatisés @BBCNews et @BBCWorld. Ils seront maintenant gérés par une équipe de quatre personnes, en même temps que leur compte le plus suivi, @BBCBreaking, qui était déjà édité par un humain. Terminés les tweets automatiques des actualités de la BBC et place à la valeur ajoutée : des tweets plus accueillants, plus attrayants et plus intéressants qu’un simple titre d’article avec lien. Vœux pieux ou réalité ? A voir dans quelques temps. Pour l’instant, @BBCNews est en phase de transition (« human tweets » le jour, « auto tweets » la nuit) et sert de test avant une généralisation.

X Factor USA lance les votes sur Twitter
Le blog officiel de Twitter a publié un article la semaine dernière qui se félicitait de la manière dont le réseau social avait transformé l’usage de la télévision. Puisque Twitter permet aux téléspectateurs de commenter en direct ce qu’ils sont en train de regarder et d’échanger avec les autres grâce aux hashtags, des campagnes se sont naturellement inspirées de la tendance, comme par exemple celle qui a été mise en place par l’émission X Factor USA, qui permet pour la première fois au public de voter pour ses candidats préférés via Twitter. Pour voter, il suffit de suivre @TheXFactorUSA et d’envoyer un DM en précisant le nom de votre candidat préféré et votre vote sera comptabilisé automatiquement. Cette pratique est une grande première dans l’histoire de la télévision et devrait sans doute se généraliser assez vite car il y a fort à parier qu’elle sera un succès.

American Airlines sanctionnée sur les réseaux sociaux
Triste honneur pour la compagnie aérienne. En effet, American Airlines vient de remporter le titre de compagnie aérienne la plus détestée au monde sur les réseaux sociaux… Le rapport est accablant : seulement 12% d’opinions positives sur Facebook et Twitter contre 97 % pour Virgin America. 57% des commentaires laissés à propos des compagnies aériennes américaines sont négatifs. La compagnie Delta a notamment déclenché l’ire des internautes en faisant payer un supplément bagages aux soldats américains qui rentraient au pays. British Airways, Virgin America et Garuda figurent, elles, en tête du classement des compagnies les plus appréciées.

L’incitation à l’émeute sur Facebook, c’est prison ferme
En août dernier, les émeutes ont fait rage dans Londres et les réseaux sociaux auraient joué un rôle dans la mobilisation des émeutiers. A l’époque, le premier Ministre avait d’ailleurs évoqué la possibilité de les censurer en partie, mais les réactions très négatives des communautés sur ces réseaux l’avaient découragé de prendre ce chemin. Il restait néanmoins l’envie de faire quelques exemples, et un jeune anglais de 22 ans vient d’être condamné à 3 ans de prison pour incitation aux émeutes sur Facebook.

Un pas de plus dans la censure des médias sociaux en Chine
La Chine et son gouvernement sont connus pour pratiquer une censure très forte du Web, censure qui est plus difficile à mettre en place à l’époque des réseaux sociaux et de la vitesse incroyable de diffusion de l’information. Une solution pourrait être de fermer l’accès aux sites les plus populaires, mais comme l’indique le Guardian, cela résulterait en une trop forte vague de protestation. Les dirigeants chinois ont donc lancé un programme sur dix ans destiné à renforcer « la construction d’un système de valeurs socialistes » et le « soft power » chinois. Dans le même temps, la police chinoise a commencé à arrêter des internautes soupçonnés de répandre des « rumeurs ».

Google+ : nouvelles fonctionnalités !
De nouvelles fonctionnalités sont apparues sur Google+ :

  • « What’s Hot » permet de savoir quels les contenus les plus partagés sur Google+
  • Google+ Ripples est un outil de visualisation des commentaires et partages publics de contenus
  • Creative Kit donne quant à lui la possibilité de modifier ses photos pour les rendre plus amusantes. D’ailleurs, des effets ont été spécialement créés pour Halloween.

Google+ disponible avec Google Apps
En plus de ses nouvelles fonctionnalités, Google a annoncé que Google+ était désormais disponible sur Google Apps. Les personnes utilisant déjà Google Apps à l’université, au travail ou à la maison peuvent maintenant profiter des mêmes fonctionnalités que les utilisateurs de Google+ telles que la constitution de Cercles ou le travail collaboratif avec « Hangouts with extras ». Google+ est même arrivé sur plusieurs campus d’universités où s’était déjà bien installé Google Apps. Pour ceux ayant un compte Google Apps et voulant maintenant utiliser Google+, une migration de compte est possible.

Adidas Originals utilise Instagram
En avril, Adidas Originals avait accompagné le lancement de sa nouvelle collection féminine avec la campagne « City vs. City ». Il était demandé à 13 stylistes de renom de relooker des filles dans les rues des plus grandes villes du monde. Puis les internautes votaient pour élire le meilleur look à travers une « battle en un-contre-un ». Aujourd’hui, la campagne prend un second souffle grâce à Instagram. Toute fille peut désormais proposer son propre look Adidas via le service de partage de photo. Il suffit d’ajouter le mot-clef #adidasoriginals et la ville où la photo a été prise.

Le Feed d’Orange souffle sa première bougie
Le Feed est un projet qu’Orange cultive dans le but d’explorer les possibilités des médias sociaux avec son audience. Depuis un an, le site propose au public de participer régulièrement à de la co-création de contenu, mettant à contribution les leurs tweets et leurs profils sociaux pour activer différents dispositifs. L’initiative marque aussi son originalité par un ton et un univers graphique propre, plus proche du divertissement assumé que de la communication formelle. L’équipe a pour l’occasion réalisé une vidéo présentant quelques unes des ses actions.

Kleenex vous réconforte durant votre maladie
Nos amis de We Are Social UK accompagne Kleenex dans leur nouvel campagne sociale. Vous souffrez d’un rhume ou d’une grippe ? Vous avez besoin de réconfort ? Vous pouvez désormais appeler une hotline où Ronnie Ancône, une actrice écossaise, vous livre des messages de sympathie en imitant des célébrités comme Audrey Hepburn ou Cheryl Cole.

TripAdvisor poursuivi
TripAdvisor est mené en justice par des hôteliers mécontents. Selon Brand Republic, Deborah Sinclair, directrice de l’Hôtel Riverside a vu son site classé en « drapeau rouge » sur le site d’avis de voyageurs et a donc décidé d’attaquer ce dernier pour diffamation. Mme Sinclair affirme que la décision de TripAdvisor de signaler son hôtel d’un drapeau rouge rouge entame sa crédibilité et provoquera de graves conséquences pour son entreprise. TripAdvisor fait actuellement l’objet d’une enquête par l’Advertising Standards Authority (ASA), suite à la plainte d’une firme de gestion de réputation soupçonnant un nombre élevé de commentaires diffamatoires sur la plateforme.

Le « Club Penguin » devient plus social
Comme le relate New Media Age, le site pour enfants Club Penguin, créé par le groupe Disney , a révisé ses outils de communication pour proposer une expérience plus sécurisée et plus sociale. On retrouve notamment un nouveau système de chat et « d’amis ». Le chat s’est également doté d’une saisie semi-automatique des mots, ce qui pourra peut-être encourager les plus jeunes à bien orthographier les mots même en ligne. Les enfants pourront désormais rechercher et ajouter des amis à leur réseau de « pingouins » ce qui permettra une communication entre membres comme dans tout réseau social !

Un client d’Amazon satisfait en fait part au reste du monde !
Lorsque l’utilisateur Reddit zambucka42 a eu une bonne expérience avec le service client Amazon, il a décidé de le partager avec le reste du monde. Tout commence lorsque que Zambuka42 effectue une commande sur le site d’Amazon. Amazon prend en compte cette commande et l’expédie. En revanche, UPS perd ses élements et la commande n’arrivera jamais. Zambuka42 demande alors à Amazon s’il y a une moyen plus facile de passer à nouveau sa commande. Après avoir entendu son histoire et vérifié l’historique, le conseiller du service clientèle d’Amazon demande à Zambuka42 : « Dans ce cas, puis-je procéder au remboursement intégral de votre commande ? » Zambucka42 est très surpris, et répète au conseiller que la faute vient d’UPS et non d’Amazon. Le conseiller lui répond alors: « Je comprends. Cependant, nous allons assumer l’entière responsabilité de ce problème ». La totalité de la conversation a été capturée en image et postée sur Reddit. Avec plus de 1000 points sur Reddit et 1000 commentaires, la capture d’écran a été vue plus d’un demi-million de fois. Une belle leçon de service client efficace !

Une cuisinière aux couleurs des fans Facebook de Belling
Pour son 100ème anniversaire, Belling va imprimer les photos de profil de ses fans autour du monde sur une cuisinière de la gamme Classic Belling. Il suffit de devenir fan de la page Facebook de Belling pour avoir sa photo affichée sur cette cuisinière unique. L’application Facebook sera en ligne jusqu’à 9h le 14 novembre.

Samsung en partenariat avec Condé Nast pour une campagne numérique
Condé Nast va envoyer quatre photographes de mode professionnels pour capturer des images de street style dans quatre capitales mondiales de la mode. En utilisant le Samsung MultiView MV800, ils vont détecter les tendances mode émergentes et les diffuseront sur le Tumblr dédié. Les consommateurs seront aussi encouragés à télécharger leur propre « look street style » sur le site.

Avis lance une campagne de social media pan-européenne
Avis se lance dans une campagne Facebook en vue de souligner son implication dans un processus à long terme et se différencier ainsi de la concurrence. L’idée est d’inviter les fans à créer leur design de voiture puis de les faire voter pour les meilleures contributions, les trois contributions les plus populaires seront ensuite produites et mises en location. A voir ici.

Le Guardian lance sa plateforme communautaire
N0tice, c’est le nom de la plateforme lancée par the Guardian. qui serait un savant mélange de Craiglist, Foursquare et Ning. Lancé en beta, le site permet de partager des actualités, des événements sous la forme d’un pêle-mêle. Le format des contenus, le design et le sous-domaine de votre « board » pourront être personnalisés et vous pourrez également, dans l’avenir, taguer des gens et renseigner des lieux. Reste à savoir si cette nouvelle plateforme trouvera sa place dans le paysage des médias sociaux.

tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Internet, sauveur du petit écran ?

par Violette Vérité dans News

Il y a quelques années, les chaînes télé criaient au loup : Internet allait les mettre en péril, les pirates s’en donnaient à cœur joie et leur cœur de métier serait amené a disparaitre.

Hors, il faut savoir que les statistiques d’audience pour la télévision sont restées stables depuis 2001 avec une moyenne de 25 heures devant le petit écran par semaine pour nos voisins britanniques, et une légère tendance à la hausse, comme l’indique la BBC dans un article récent. Le comportement des Français quant au petit écran est similaire puisqu’en 2009 nos compatriotes consommaient 3h28 de télé quotidiennement, soit un peu plus de 24 heures par semaine.  Ce qui a changé ce sont surtout les habitudes des audiences télévisuelles.

Une récente étude de Nielsen sur les pratiques des spectateurs américains pendant la cérémonie des Jeux Olympiques de Vancouver a ainsi montré que 13% des spectacteurs surfaient sur le web en même temps qu’ils regardaient le programme télé. Lors du Super Bowl, une étude avait d’ailleurs donné des résultats similaires.

Aujourd’hui, contre toutes attentes, il semblerait donc qu’Internet, utilisé de manière stratégique pourrait bien devenir le sauveur des audiences télé. En effet, Internet et les différentes plateformes de réseaux sociaux, que ce soit Twitter ou surtout Facebook, agissent de la façon suivante :

1. Comme une caisse de résonance. Si tous vos amis parlent d’un programme, la probabilité que vous allumiez votre télé et que vous vous branchiez sur ce programme semble être plus importante. Ainsi, selon Alan Wurtzel, Head of Research chez NBC Universal :

Les spectateurs veulent avoir quelque chose à partager. L’effet des conversations en ligne est notable, en particulier pour tous les programmes majeurs et de manière générale pour la télévision dans son ensemble

Ce dernier de préciser que les recherches menées par NBC ont également démontré que les spectateurs qui avaient suivi les JO à la fois sur leur poste et en ligne étaient ceux qui avaient regardé le plus leur petit écran.

2. Comme extension des programmes. Il y a bien longtemps que les programmes télé se sont lancés sur le web et il est désormais courant d’aller voir sur la page officielle de son programme préféré pour trouver plus d’informations, jouer à un jeu de simulation ou laisser un message au sujet du dernier épisode. Et cette extension passe maintenant également par les réseaux sociaux. En Angleterre, la chaîne ITV propose ainsi au début de son programme Dancing on Ice (une compétition de patinage entre stars du petit écran) de discuter des éliminations en direct via Twitter. De même, durant les JO, la chaîne NBC avait mis en place un outil dénommé « Soyez le juge » qui laissait aux spectateurs la possibilité de noter les patineurs artistiques durant leur prestation aux JO et de comparer ses notes aux scores donnés par les autres spectateurs. Cette chaîne avait également mis en place un outil qui permettait de traquer les opinions Twitter pendant les Jeux.

3. Comme audience différée. Les différentes chaînes ont mis en place des outils de visionnage différé ou de rattrapage des programmes TV. Le player M6 aurait ainsi reçu 8 millions de spectateurs lors de la Nouvelle Star 2009 juste pour le mois de février alors que le player de la BBC a reçu 120 millions de demandes en janvier 2010.

4. Comme créateur d’image. Les différentes chaînes se posent désormais comme véritables marques et souhaitent développer leur identité. A noter par exemple, la jolie initiative de France 2 qui a fait gagner une visite des coulisses à trois de ses « Twitter Followers » (notamment, hasard du jeu, notre propre Sandrine). La chaîne lance aussi des mini-concours, toujours sur Twitter, et propose ainsi aux téléspectateurs de venir rencontrer les invités des émissions. Une véritable valeur ajoutée pour les fans du petit écran et une excellente façon de développer des ambassadeurs.

Au lieu d’opposer le petit écran à Internet, il est donc judicieux de regarder la façon dont ils peuvent fonctionner ensemble, notamment dans le cadre d’une stratégie globale où les médias sociaux et la télé peuvent se complémenter.

tags: , , , , , , , , ,