Bienvenue sur le site de We Are Social. Nous sommes une agence conversationnelle, présente à Paris, New York, Londres, Milan, Munich, Singapour, Sydney et São Paulo. Notre vocation est d’aider les marques à écouter, comprendre et prendre part aux conversations en ligne.
Nous sommes une agence d’un genre nouveau. Les conversations entre individus ont toujours existé, mais le concept du marketing conversationnel est encore très novateur. Parmi nos clients, nous comptons notamment Moët & Chandon, Renault, BNP Paribas, Bouygues Télécom, La Banque Postale et Pernod Ricard.
Si vous souhaitez savoir comment nous pouvons vous aider, n’hésitez pas à nous appeler au 01 73 00 32 70 ou à nous envoyer un email.

We Are Social France couronné par Peachr

par Guillaume Lalu dans News

A l’issue d’un suspense à peine tenable, nous avons appris avec joie que We Are Social France avait remporté la Battle inter-agences 2014 organisée par Peachr, le site musical (hautement recommandable) aux playlists pas comme les autres.

La combinaison d’un soutien sans faille du public et des votes d’un jury ô combien exigeant (Stephan Mallavergne, DA et selector, les excellents The Penelopes et la DJette Mrs Blythe), ont couronné la playlist « Sonic Mouth » que nous avions soumise.

Bravo à nos valeureux adversaires et néanmoins confrères d’Outre-Manche de We Are Social Londres ainsi qu’à nos camarades de McCANN France et UK. Pour découvrir notre playlist, c’est ici que ça se passe.

Capture d’écran 2014-04-08 à 20.22.38

Sonic Mouth Tracklisting : 

1. Justine & The Victorian Punks – Still You

2. Dimitri from Paris – Epilogue

3. La fleur – Tjuvlyssnerskan

4. The Avalanches – Frontier Psychiatrist

5. Bumblebee Unlimited – Lady Bug

6. Sporto Kantes – Fuckin’ Country

7. Puppetmastaz – Zoology

8. Ben Folds Five – Your Most Valuable Possession

9. Rone – Bora Vocal

10. France Gall – Babacar (Youtube Version)

tags: , , , , ,

2 Shorty Awards pour Tweet & Shoot !

par Chloé Desrosiers dans News

shorty

Doux réveil en ce mardi pour We Are Social France !

L’agence s’est vu remettre 2 Prix lors de la 6e cérémonie des Shorty Industry Awards qui a eu lieu cette nuit à New York.

Start spreading the news, notre campagne Tweet & Shoot pour We Are Tennis par BNP Paribas a en effet remporté les Shorty suivants :

Depuis 2009, les Shorty Industry Awards célèbrent et honorent le meilleur du social media : contenus et campagnes sur Twitter, Facebook, Tumblr, YouTube, Foursquare…

Bravo à tous les gagnants, à la team We Are Tennis et merci à BNP Paribas pour leur confiance !

L’aventure continue puisque la campagne Tweet & Shoot est également shortlistée aux prestigieux Webby Awards dans la catégorie Social: Sports !
Aidez-nous à gagner, nous avons besoin de votre vote. Merci :)

tags: , , , , , , , , ,

La revue du lundi par We Are Social #204

par Charlotte Michalska dans News

Malgré son leadership, Facebook voit son avance sur mobile diminuer
Les Américains passent en moyenne 2 heures et 42 minutes par jour sur leur mobile. Facebook et Instagram (racheté par le géant en 2012) représentent à eux deux 17 % de ce temps. Selon Flurry, service d’analyse des données venant d’applications, le temps passé sur l’application mobile de Facebook a baissé de 18% en 1 an tandis que celui passé sur les autres applications des réseaux sociaux est passé de 24% à 28%. C’est peut-être une des raisons pour laquelle Facebook a récemment décidé d’acheter WhatsApp pour 16 milliards de dollars. Il peut ainsi tenter de maintenir sa position de leader grâce à Instagram et WhatsApp.


Twitter rachète le français Mesagraph et l’anglais SecondSync
Twitter a racheté Mesagraph et SecondSync pour doper son investissement dans la Social TV en Europe. Mesagraph travaille avec des chaînes TV françaises comme Canal+, France Télévisions, M6, TF1 alors que SecondSync, partenaire clé de Facebook depuis janvier, travaille principalement avec des chaînes britanniques et offre une solution permettant aux annonceurs de comprendre la valeur des conversations autour de la TV sur Twitter.

La Maison Blanche désapprouve un selfie d’Obama 
Après le selfie le plus retweeté de l’histoire lors des derniers Oscars (prés de 3,4 millions de RTs), Samsung a remis le couvert et réitère sa stratégie de selfie sponsorisé. C’est lors de la visite de l’équipe de baseball des Red Sox de Boston à la Maison Blanche que David Ortiz,  joueur emblématique des Red Sox et ambassadeur de le marque Samsung, a sorti son Galaxy Note 3 afin de prendre un selfie avec Barack Obama. Le tweet a ensuite été sponsorisé et utilisé par le compte @SamsungMobileUS. La Maison Blanche a rapidement émis son désaccord avec cette pratique et démenti tout arrangement d’utilisation de l’image du Président à des fins marketing pour Samsung.


Adidas offre des yeux à Brazuca !
A l’occasion de la Coupe du Monde de football qui débutera à São Paulo le 12 juin prochain, Adidas, un des sponsors de l’événement, a décidé d’équiper un ballon officiel de 6 caméras HD afin de capturer l’émotion du football partout dans le monde et d’offrir un regard différent sur le sport au ballon rond. Brazuca a démarré son tour le 7 avril et dispose de son propre compte Twitter @brazuca. Une stratégie de brand content innovante qui permettra aux fans de foot, mais pas que, de suivre de manière différente l’événement ainsi que l’avant Coupe du Monde.


La publicité s’installe doucement sur Instagram
Instagram serait en train d’approcher des annonceurs au sujet d’une offre publicitaire premium. Le coût mensuel d’une campagne oscillerait entre 350k et un million de dollars. Jusqu’à maintenant, les KPIs proposés sont basés sur la portée, la fréquence d’impression et le ciblage (âge et sexe). Pour rappel, le réseau compte 200 millions d’utilisateurs à travers le monde et 69 % des utilisateurs américains, majoritairement des femmes, ont entre 18 et 44 ans (eMarketer).

Instagram voit débarquer des stylistes personnels sur sa plateforme
Zappos, le site en ligne de vente de chaussures et de vêtements basé à Los Angeles, a mis en place un dispositif de conseils vestimentaires sur Instagram utilisant le hashtag #NextOOTD, adaptation du très populaire hashtag #OOTD (Outfit Of The Day). Des stylistes personnels aux services gratuits et disponibles 24/7 conseillent les « instagrammeurs » utilisant le hashtag dédié à l’opération et ce, en fonction de leurs goûts. Résultat de l’opération : plus de 25 millions de photos taguées avec le hashtag #NextOOTD.


Marc Jacobs recherche sa prochaine égérie sur les réseaux sociaux
Pour trouver le modèle de sa prochaine campagne, Marc by Marc Jacobs a lancé le 2 avril dernier un casting ouvert à tous sur Twitter et Instagram sous le hashtag #CastMeMarc. L’opération compte déjà de très nombreux selfies d’hommes, de femmes et même de bébés ! Voici quelques exemples de participations :

 


YouTube, Google+ et LinkedIn champions du trafic engagé
Shareaholic a publié une étude sur la qualité du trafic généré par les différents réseaux sociaux. Plus un visiteur est engagé, plus il restera longtemps sur le site, plus il cliquera pour trouver d’autres informations et aura un taux de rebond faible. D’après l’étude, YouTube est le leader incontesté des plateformes qui génèrent le trafic le plus engagé, suivi de près par Google+ et LinkedIn.


Cole Haan épinglé par la FTC aux USA pour leur concours Pinterest
Un récent concours organisé par Cole Haan sur Pinterest proposait aux candidats de publier 5 photos de leurs paires de chaussures préférées de la marque et leurs lieux favoris pour se balader avec le hashtag #WanderingSole, les candidats les plus créatifs remportant 1000$. Mais selon la FTC, agence américaine qui veille à l’application du droit de la consommation, l’utilisateur de Pinterest ne voit pas clairement que les publications de Cole Haan font partie d’un concours et l’utilisation du hashtag #WanderingSole n’est pas suffisant pour catégoriser les publications comme jeu concours. La FTC a pour l’instant seulement adressé un rappel à l’ordre à Cole Haan et la marque a publié une politique social media plus explicite.

Google +, une plateforme indispensable qu’il ne faut pas ignorer
Longtemps considéré comme le Facebook de Google, Google+ est aujourd’hui le deuxième réseau social mondial. Google axe principalement sa plateforme sur le contenu et la manière de le diffuser afin d’apporter aux utilisateurs des flux réellement pertinents. Google+ offre également la possibilité aux marques de rentrer en contact avec des communautés de fans et de leur proposer un service plus spécifique. Récemment, Google+ a décidé d’ajouter à ses fonctionnalités le nombre de personnes ayant visionné un profil.

YouTube va lancer des publicités afin de promouvoir ses YouTubers
Les agences de communication imploraient depuis quelque temps les services de vidéo en ligne de mieux promouvoir leurs contenus afin d’attirer une audience plus large. Google a entendu les agences et lance dès aujourd’hui une grande campagne de publicité créée par l’agence Co:Collective faisant la promotion de YouTube et trois de ses créateurs de contenu de renom. Au US, des spots de 30 secondes présentant chaque YouTuber seront diffusés sur les chaînes de TV nationales. La campagne sera également déclinée en print et en outdoor à New York et Chicago.


12% des conversations quotidiennes ont lieu sur les médias sociaux
Selon une étude de TouchPoints5, chaque semaine environ la moitié des adultes utilisent leur téléphone mobile 1 heure et 30 minutes par jour pour d’autres raisons que les appels et les SMS. De leur côté, les 15-24 ans sont 78 % à utiliser leur mobile pendant 1 heure et 52 minutes par jour, toujours hors appels et SMS. L’étude explique également que 12% des conversations quotidiennes se font par email. Les conversations sur les réseaux sociaux représentent quant à elles 12 % de ces conversations quotidiennes. Selon Lynne Robinson, Directeur de la recherche à l’IPA : « Ces données démontrent clairement que les technologies émergentes révolutionnent notre façon de communiquer, de nous distraire ainsi que la façon dont nous dépensons notre argent.»

La génération Y toujours adepte de Skype
Fondé en 2003, le célèbre service de messagerie compte désormais 300 millions d’utilisateurs parmi lesquels  24 % ont entre 18 et 24 ans. En croissance constante depuis quelques années, ce chiffre est d’autant plus important que d’autres services similaires peinent à séduire une nouvelle génération de plus en plus volatile. Serait-ce un message pour Facebook ?

Vine dévoile sa messagerie instantanée
Depuis le lancement de la plateforme, la communauté Vine a manifesté la nécessité et l’envie d’une messagerie privée. Cela a aujourd’hui conduit à la naissance des Vine Messages. Les utilisateurs peuvent désormais envoyer des vidéos privées et des messages au format texte à leurs amis. En plus des « VM », une nouvelle version propose également la personnalisation de l’aspect visuel des profils utilisateurs (changement de couleur).

Line, le monstre japonais
Line, le réseau social japonais, vient d’atteindre les 400 millions de membres. Une croissance énorme (+ 100 millions de membres au cours des 5 derniers mois) qui ne se limite plus qu’à l’Asie notamment. Cette hausse est principalement due à l’arrivée des Américains et des Européens. Autre bonne nouvelle pour Line, le 21 mars a marqué le record de messages publiés en un jour avec plus de 10 milliards. En plus de ces très bons résultats, le réseau social s’argue d’une rentabilité financière impressionnante en annonçant un revenu de 338$ en 2013. Prochain objectif affiché par le CEO, Akira Morikawa : atteindre les 500 millions d’utilisateurs.

WhatsApp atteint le record de 64 milliards de messages en 1 journée
L’application de messagerie instantanée a annoncé un nouveau record de 64 milliards de messages échangés comprenant 20 milliards de messages envoyés et 44 milliards de messages reçus. Bon à savoir : un message envoyé dans un groupe est comptabilisé comme ayant été « reçu » 10 fois, s’il y a 10 participants. Il y a un an, l’application traitait 27 milliards de messages par jour. Elle compte aujourd’hui 465 millions d’utilisateurs actifs mensuels et a annoncé la mise en place des appels vocaux au cours de ce 2e trimestre.

Imgur lève 40 millions de dollars
Le service de partage de photos Imgur a annoncé avoir récolté 40 millions de dollars auprès de la société Andreessen Horowitz. Le réseau social Reddit a également investi dans la société mais le montant n’a cependant pas été dévoilé. Créé initialement pour faciliter le partage de contenus visuels sur Reddit, Imgur a connu une croissance importante depuis son lancement en 2009 et revendique aujourd’hui plus de 3 milliards de pages vues par mois. « Nous sommes définitivement plus qu’un simple hébergeur d’images » a déclaré Alan Schaaf, fondateur et CEO d’Imgur.

Adidas fait voter les lycéens américains sur Twitter et Facebook
Il y a 2 semaines, Adidas Football U.S a lancé sur sa page Facebook et son compte Twitter une compétition entre 16 équipes lycéennes de football U.S. pour gagner les derniers crampons de la marque. Les joueurs sont ainsi invités à voter pour l’équipe de leur école en tweetant ou commentant avec les hashtags #Vote et #Adidaszero. La marque utilise la plateforme Chirpify pour s’assurer que les participants soient bien membres d’une équipe de foot. La campagne semble être un succès avec plus de 100 000 nouveaux abonnés sur Facebook et plus de 2000 tweets comprenant les hashtags de la marque.



KFC utilise des célébrités sur Weibo pour booster ses ventes
KFC vient de lancer en Chine une nouvelle campagne dans laquelle la chaîne de restauration rapide fait appel à des célébrités bien installées sur le réseau social Weibo pour faire la promotion de son menu revisité. Une façon nouvelle et innovante pour KFC d’utiliser les stars chinoises afin d’augmenter ses ventes en les mettant en compétition sur le nombre de « likes » qu’elles récolteront auprès de leurs communautés respectives.


Taco Bell et McDonald’s se livrent une guerre via réseaux sociaux
Pour lancer sa nouvelle formule de petits déjeuners, la chaine Taco Bell a décidé de se jouer de son concurrent direct McDonald’s via une vidéo YouTube (visualisée 1,6 millions de fois) mettant en scène des témoignages de vrais Ronald McDonald’s. La plus grande chaîne de restauration rapide au monde a répondu via Facebook en publiant un visuel de chihuahua, ancienne mascotte de Taco Bell, assorti du message : « Imiter est le moyen le plus sincère de déclarer son admiration.» Le post a été un réel succès, totalisant 7 370 likes, 1 450 partages et 600 commentaires. La preuve que le CM en temps réel peut être une véritable arme de combat !

tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

5 raisons de s’intéresser à Google+

par Guillaume Lalu dans News

Le magazine B&T a récemment publié un article de Cristina Forlani de notre bureau italien sur les raisons de porter un nouveau regard sur Google+. Le magazine nous a  aimablement autorisé à reproduire cet article sur notre blog :

H&M

Google+ est actuellement le deuxième plus grand réseau social au monde selon Global Web Index ; sa croissance est plus rapide que Facebook et le réseau compte désormais plus d’utilisateurs dans le monde que LinkedIn et Instagram cumulés.

Les marketers appréhendent de manière générale cette plateforme comme un simple booster de SEO, mais deux ans après le lancement des « Pages » pour les marques, Google+ a évolué vers une «couche» sociale intégrée au sein des nombreux environnements en ligne de Google.

Voici cinq raisons pour lesquelles les marques devraient porter un nouveau regard sur Google+ :

1.  Google+ n’est pas la version Google de Facebook : il n’est pas question d’histoires et d’expériences. Il s’agit ici d’intégrer un système qui s’appuie sur un moteur de recherche qui étend son pouvoir sur différentes plateformes que les individus utilisent quotidiennement. Pensez-le comme un immense tableau de bord où vous pouvez gérer votre vie en ligne.

Vous avez probablement remarqué que Google est partout, et pas seulement dans la recherche. Chrome ? Google. YouTube ? Google. Android ? Google. Google Play ? Google, évidemment. Sans parler des email, chat, Maps, calendrier, documents etc.

Grâce à Google+, Google connaît les contacts de ses utilisateurs sur Gmail, les vidéos YouTube qu’ils regardent et commentent, les lieux qu’ils visitent et la façon dont ils passent leur temps en ligne sur les sites du réseau publicitaire Google. Ce qui fait évidemment de Google+ un outil riche en insights pour les marketers.

2. Autre raison pour laquelle Google+ diffère de Facebook : Google+ permet à chacun de personnaliser son expérience. L’utilisateur peut ainsi choisir le contenu qu’il veut lire dans son newsfeed. Décider de ce qui est le plus pertinent pour lui, sans qu’un algorithme ne le fasse à sa place en filtrant les messages de ses amis ou des marques qu’il suit. Grâce aux Cercles, l’une de ses fonctionnalités clés, il peut également choisir le public approprié pour un contenu spécifique.

En définitive, Google+ place les besoins et les intérêts de l’utilisateur au premier plan. Google sait que les utilisateurs veulent garder de plus en plus le contrôle de leur expérience sociale, là où Facebook décide pour les utilisateurs de ce qu’ils font, doivent voir ou ne pas voir dans leur newsfeed.

3. Google+ propose différentes façons de créer de l’engagement avec les utilisateurs et d’être plus proche d’eux. Dans ses Communautés, les individus se réunissent pour partager des conversations sur un sujet particulier et discuter d’intérêts communs (musique, art, technologie, info, etc.). Il s’agit d’une opportunité importante pour les marques qui souhaitent écouter les opinions des individus et prendre part à la conversation sur des thèmes spécifiques.

Au sein des Communautés, les marques peuvent également offrir un service à la clientèle sans avoir a créé un espace dédié ou encore un forum sur leur site web. La fonctionnalité Hangouts aide les marques à dialoguer avec les utilisateurs sur un plan plus personnel : chat vidéo, émission diffusée en direct, rencontre, SAV en direct et bien plus encore.

4. Google+ offre évidemment aux marques des opportunités en termes de référencement et de visibilité afin de les inciter à s’y inscrire. Il garantit une position privilégiée sur le côté droit des résultats de recherche, avec des photos et des contenus des entreprises ayant un profil Google+. En plus de proposer des informations sur l’entreprise, y figurent le logo, la localisation, l’adresse du site Web, la possibilité de suivre et de visiter la page de la marque sur Google+.

5. Google sait que le contenu est roi, et veut asseoir plus que jamais cette vision. Avec les nouveaux formats publicitaires +Post, il permet aux marques de transformer leur contenu Google+ en annonce publicitaire (au format expand). Ces publicités au format innovant et conversationnel s’affiche dans une interface Google+. Une marque peut, par exemple, profiter de l’occasion pour mettre en avant ses contenus photo, ou vidéo, des Hangouts et potentiellement afficher son contenu sur plus de 2 millions de sites Web. Et Google est idéalement placé pour proposer une offre si complète.

Google intègre constamment Google+ dans ses différents produits et services, ce qui fait finalement de nous des utilisateurs actifs de Google+. En réalité, Google+ offre un écosystème pour toute entreprise à la recherche d’un fort potentiel d’engagement, d’opportunités publicitaires et surtout, de référencement.

Des géants comme Cadbury, Ferrari, H&M et bien évidemment Android interagissent déjà avec succès avec leur communauté sur Google+.

Si l’on se fie à la croissance et à l’intégration de la plateforme au cours de ces trois dernières années, Google continuera sans aucun doute à étendre son offre et ses opportunités pour les marques, qu’elles soient grandes ou moins grandes. En deux mots, gardez l’œil.

tags: , , , , ,

La revue du lundi par We Are Social #203

par Laury Jersier dans News

Facebook, premier sur le social commerce
Une récente étude de Shopify a révélé que Facebook est la première source sociale de commerce en ligne. Selon les catégories de biens ou de services achetés, la position de leader de Facebook varie : presque toutes les commandes de photos issues du Web social viennent du réseau de Mark Zuckerberg (98%), tout comme les achats du secteur sports et loisirs (94%).

Facebook

Une astuce pour augmenter le post reach de sa page Facebook
Wisemetrics a observé différentes pages Facebook pour comprendre la baisse de reach et trouver une solution. Une diminution du page reach est observée mi-août 2013 puis en novembre 2013. Les pages possédant de nombreux fans sont d’ailleurs plus atteintes que les autres. Pour améliorer son post reach, il suffit de répéter son message plusieurs fois car les fans n’ayant pas vu le premier post verront le suivant et ainsi de suite. Il est donc possible d’augmenter le reach et de contrôler combien de fans vont voir les posts répétés.

Facebook annonce une mise à jour Lookalike Audiences
Mardi dernier, Facebook annonçait la mise à jour des fonctionnalités de Lookalike Audiences. Cet outil permet aux entreprises de mieux cibler des clients potentiels ayant les mêmes caractéristiques que des utilisateurs actuels. Cette nouvelle mise à jour permet de renseigner plus de données sur les utilisateurs. Elle prend également en compte les données présentes sur le site web de la marque mais aussi sur l’application mobile et sur la page Facebook.

La marque de cidre Strongbow surfe sur la Coupe du Monde
Quel est le lien entre le cidre et la Coupe du Monde ? En apparence, aucun. Comme de nombreuses enseignes, la marque de cidre Strongbow surfe sur la Coupe du Monde afin de proposer un défi unique à ses fans. L’idée est plutôt simple : 5 fans de la marque de sexe masculin seront recrutés, entraînés par une ancienne gloire du foot et un entraîneur brésilien, puis défieront une des 5 meilleures équipes féminines brésiliennes au pays des Cariocas. En réactivant le clivage millénaire homme/femme, la marque de cidre cherche à interpeller et prouver que sa cible masculine, peu importe le défi qui lui est proposée, est capable de se surpasser. Avec cette campagne, Strongbow s’inscrit dans la lignée des brasseurs comme Heineken et Carlsberg pour qui la Coupe du Monde est un temps fort de communication.

Le Wu-Tang Clan annonce un nouvel album et double sa fanbase Facebook
L’emblématique groupe de rap américain, le Wu-Tang Clan, a annoncé la semaine dernière un nouvel album qui aura comme particularité d’être distribué… qu’une seule fois. En effet, le groupe a décidé de ne commercialiser qu’un seul exemplaire de son dernier album, le passant ainsi au rang d’oeuvre d’art. Evidemment, toute cette stratégie a apporté énormément de visibilité au groupe sur les réseaux sociaux : la page est passée de 2,8 millions à 4,9 millions de fans en quelques jours. À ce jour, cela en fait la page Facebook qui s’est le plus rapidement développée dans la catégorie musique.

Facebook rachète Oculus VR pour 2 milliards de dollars
Contre toute attente, Facebook a annoncé le rachat de la société Oculus VR pour 2 milliards de dollars. La société a été fondée en 2012 dans le but de proposer un casque de réalité virtuelle au grand public, l’Oculus Rift. Après une campagne Kickstarter et plus de 90 millions de dollars levés, la société a maintenant été rachetée par le géant californien. Mark Zuckerberg y voit un pari sur l’avenir, celui d’un réseau social composé d’expériences immersives partagées. Selon Nick Hearne, senior creative chez We Are Social UK, « Facebook devra travailler pour faire en sorte d’intégrer l’Oculus Rift dans la vie des gens, qu’ils l’utilisent en déplacement, comme les Google Glass », tout en précisant que « cela sera difficile d’en faire une expérience sociale. »

Foursquare va révéler son nouveau format publicitaire : Tap to Tweet
Foursquare veut inciter les utilisateurs à tweeter des offres marketing quand ils se géolocalisent (check-in) via l’application. Le format, disponible début avril, a déjà été testé avec MasterCard lors du festival SXSW. Foursquare cherche toujours des annonceurs pour rejoindre le projet, à condition qu’ils s’engagent à y investir 100 000$. « Tap to Tweet » capitalise sur le désir des marketeurs de mobiliser les influenceurs qui relaieraient leurs messages mais aussi sur l’audience plus large dont bénéficie Twitter.

Asos et Nike célèbrent 27 ans d’Air Max via un Hangout
Le 26 mars a marqué l’anniversaire d’un des plus grands classiques Nike : la Air Max. À cette occasion, Nike et Asos se sont associés et ont mis en place le premier Hangout Google+ permettant de faire du shopping. Ce hangout était présenté par Rebecca Dudley de MTV, Natasha Wray (styliste) et la rédactrice de mode Asos, Zeba Lowe. Elles ont expliqué comment il faut porter ce modèle d’exception et ce, en fonction des situations (travail, nuit etc.). Une petite caméra espion a aussi permis aux internautes de voir comment le staff Asos les portait. Les internautes ont pu acheter leur paire de chaussures depuis un format de display Google, situé à côté du player.

Instagram, toujours plus haut. Twitter à la peine
Le réseau social de photos sur mobile annonçait il y a 5 jours son 200 millionième utilisateurs. Instagram se rapproche ainsi à grande vitesse de Twitter et ses 240 millions d’utilisateurs. Autre nouvelle inquiétante pour l’oiseau bleu, Instagram possèderait plus d’utilisateurs actifs américains sur mobile que Twitter. Des chiffres qui laissent présager une future domination d’Instagram sur le mobile et laisse Twitter encore songeur quant à son avenir.

instagram-user-mobil

Taco Bell achète son 1er Instagram sponsorisé
Taco Bell met les bouchées doubles pour sa campagne « Wake Up Live Mas » destinée à promouvoir une nouvelle offre de petit déjeuner. La marque n’en est plus à son premier coup d’essai, après des campagnes remarquées sur Vine et Snapchat, elle vient d’acheter sa première photo sponsorisée sur Instagram. L’objectif est clair, aller à la rencontre d’une cible jeune sur les réseaux qu’elle utilise tout en s’appropriant ses codes. Pari réussi ?

LinkedIn lance de nouveaux outils pour le contenu des marques.
LinkedIn souhaite booster la création de contenu sur sa plateforme en proposant deux nouveaux outils gratuits aux marques. Le premier se nomme Content Marketing Score et propose de quantifier l’efficacité et l’impact des posts. Le deuxième, Trending Content, permet d’analyser les sujets et tendances des posts en fonction des différents publics. Des fonctionnalités nouvelles qui permettront aux marques de devenir de meilleurs éditeurs en proposant un contenu adapté à leur cible.

La publicité arrive sur Pinterest
Le lancement serait prévu pour début avril. La plateforme de contenus visuels offre de vraies opportunités pour la publicité qui sera en accord avec l’ADN de Pinterest : images et boards (tenues, décoration, meuble, cuisine…). Un premier essai avait été réalisé en septembre dernier avec quelques annonceurs. Ben Silbermann, co-fondateur de Pinterest, a informé que la plateforme sera transparente sur les contenus sponsorisés et qu’ils seront indiqués en couleurs différentes et identifiables des contenus organiques. Les formats proposés seront en lien avec la plateforme (des épingles mais ni bannières ni pop-up). La publicité prévoit deux types de KPI : un CPM pour les publicités qui s’afficheront automatiquement au sein des contenus populaires et un CPC pour les recherches avec mots clés. Les capacités de ciblages proposées seront les suivantes : catégories, géolocalisation, appareil utilisé, tranche d’âge, fréquence de connexion… À date, Pinterest rechercherait des partenariats avec des annonceurs pour une durée de 6 mois avec un ticket d’entrée d’un million de dollars. Pour rappel, la valeur de Pinterest est maintenant estimé à 3,8 milliards de dollars.

La publicité sur Twitter peu utilisée par les marketeurs
Selon un récent sondage réalisé par la Social Media Marketing University auprès de 1000 professionnels du marketing aux US, il apparaît que les marques utilisent Twitter principalement pour améliorer leur notoriété (cf. 1er graphique). De manière surprenante, générer des ventes via le site de microblogging ne semble pas être leur priorité. Par ailleurs, seuls 23 % des marketeurs disent utiliser la plateforme publicitaire de Twitter, alors que 92 % d’entre eux utilisent celle de Facebook (cf. 2e graphique). C’est une différence importante mais peu surprenante compte tenu du fait que Twitter Ads n’est pas disponible partout dans le monde.

Advertising_Social

Twitter a un problème de rétention
D’après une étude de Twopcharts, seulement 11 % des nouveaux utilisateurs de Twitter en 2012 seraient toujours actifs en 2014. Cela pose un sérieux problème pour la plateforme puisque que son modèle publicitaire est principalement basé sur l’activité de ses utilisateurs (RT, répondre ou favoriser un tweet sponsorisé).

Deux nouvelles fonctionnalités pour Twitter sur mobile
Twitter a déployé la semaine dernière, deux nouvelles fonctionnalités sur mobile visant à rendre l’expérience sur le réseau encore plus sociale et visuelle. La première permet aux utilisateurs de taguer jusqu’à 10 amis sur leurs photos et la seconde leur permet de publier jusqu’à 4 photos dans un même tweet. Il n’aura pas fallu longtemps pour que des marques comme General Electric, Izze ou Meow Mix décident de tester cette nouvelle fonctionnalité sous la forme de collages, donnant ainsi plus d’effet visuel à leurs tweets.

 

TV + Hashtag = Twitter
Selon une étude menée par Thinkbox, les utilisateurs de Twitter chercheraient les hashtags qu’ils ont vu à la télé. Ceux-ci sont en quête de « punchlines » divertissantes ou de contenus complémentaires au programme visionné. Au-delà du partage de leur ressenti, il est à noter que de nombreux twittos sont à la recherche de reconnaissance sur le réseau et s’adonnent à des exercices de style parfois très drôles. Une étude qui confirme que Twitter est un catalyseur de conversation !

Twitter à la conquête de l’industrie musicale
Avec son application Music – désormais close – Twitter avait déjà affirmé sa volonté de conquérir l’industrie musicale. Le partenariat entre le réseau de micro blogging et Billboard confirme cette stratégie : les conversations générées sur Twitter autour de la musique seront compilées et publiées sur le site de Billboard, permettant ainsi de suivre les tendances musicales et ce, en temps réel. En parallèle, Twitter continue d’asseoir sa position dominante sur le second écran grâce à un partenariat entre le réseau télévisé privé ITV qui utilisera la plateforme Amplify pour offrir à ses annonceurs de plus grandes opportunités de toucher un public connecté.

Les hashtags s’invitent dans les titres de presse
Et oui, vous avez bien lu ! The Sun devient le premier titre de presse national à insérer des hashtags associés à des articles. Une mention « What do you think » invite les lecteurs à poursuivre la conversation en ligne. Une innovation qui permet de faciliter la passerelle entre le monde réel et virtuel pour le lecteur en rejoignant le débat sur Twitter. The Sun a même créé une équipe « social media » dédiée qui est en charge d’animer la conversation sur Twitter. Après les contenus enrichis (à scanner avec un smartphone), le monde de la presse innove et se met à l’heure de la conversation.

Un bad buzz pour Snickers Australie
Dans sa dernière publicité, Snickers tente de lutter contre le sexisme via son dernier slogan  « T’es pas toi quand t’as faim ». Le film met en scène des ouvriers du bâtiment affamés, interpellant des passantes dans la rue. Selon la marque, les remarques ne sont pas déplacées mais motivantes et encourageantes avec des phrases telles que « J’aimerais te montrer le respect que tu mérites ». Snickers sous-entend alors que l’état naturel de l’homme (dans le cas présent, macho et sexiste) peut être évité grâce à leur barre chocolatée. Alors, convaincu ?

Quora gagne en notoriété grâce au Président Obama
Barack Obama s’est inscrit sur Quora créé en 2010 par des anciens employés de Facebook pour répondre à des questions à propos de l’Obamacare. Il utilise la plateforme comme un membre classique. Quora agrémente son profil avec ses différentes réponses. Le président américain a obtenu le premier compte certifié sur lequel un badge bleu ressemblant à celui de Twitter a été apposé. De plus en plus de célébrités utilisent Quora et les comptes certifiés risquent d’apporter de la légitimé au site.

BlackBerry, de retour dans la course de la messagerie instantanée ?
Difficile à croire mais en 2006, BlackBerry Messenger avait 3 ans d’avance sur WhatsApp qui n’était même pas encore né ! Aujourd’hui, ce dernier compte 450 millions d’utilisateurs dans le monde contre 85 millions pour BBM. Mais Blackberry ne s’avoue pas pour autant vaincu. En octobre 2013, sa messagerie instantanée a été rendue disponible sur Android et iOS, générant 10 millions de téléchargements en une journée. Ne s’arrêtant pas là, Blackberry prévoit d’introduire cette semaine 2 nouvelles fonctions dans le but de faire de BBM sa nouvelle poule aux oeufs d’or : du contenu sponsorisé et une boutique d’articles virtuels. « Nous devons fournir aux marketers et aux marques de nouvelles façons de toucher les utilisateurs et ce, de manière non-intrusive », commente David Proulx, Senior director business development chez BBM.

West Ham United lance son premier « match social media »
A l’occasion de la rencontre de Premier League opposant West Ham United à Hull City, les dirigeants du club londonien ont voulu transformer le match en une réelle expérience social media pour leurs supporters. Ainsi, avant, pendant et après la partie, West Ham a mis en place de nombreuses actions sur les réseaux sociaux visant à générer de l’engagement auprès des internautes. « En tant que club, West Ham est toujours à la recherche de nouveaux moyens permettant de créer de l’engagement avec ses fans, et l’idée d’un match spécifiquement centré social media nous est apparue parfaitement sensée », souligne Leo Tyrle, le Responsable du pôle media chez les Hammers. Au vu des nombreuses interactions générées, le pari semble réussi pour l’actuel onzième du championnat anglais.

tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,