Bienvenue sur le site de We Are Social. Nous sommes une agence conversationnelle, présente à Paris, New York, Londres, Milan, Munich, Singapour, Sydney et São Paulo. Notre vocation est d’aider les marques à écouter, comprendre et prendre part aux conversations en ligne.
Nous sommes une agence d’un genre nouveau. Les conversations entre individus ont toujours existé, mais le concept du marketing conversationnel est encore très novateur. Parmi nos clients, nous comptons notamment Moët & Chandon, Renault, BNP Paribas, Bouygues Télécom, La Banque Postale et Pernod Ricard.
Si vous souhaitez savoir comment nous pouvons vous aider, n’hésitez pas à nous appeler au 01 73 00 32 70 ou à nous envoyer un email.

La revue du lundi par We Are Social #235

par Jean Chabbert dans News

Derniers chiffres concernant WeChat
Le service de messagerie dont les plus proches concurrents sont WhatsApp (600 millions d’utilisateurs actifs) et Facebook Messenger (500 millions) vient d’atteindre 468,1 millions d’utilisateurs actifs soit une hausse de 6,8% par rapport au trimestre précédent. Des données à traiter avec prudence tout de même, puisque de sérieux doutes sont émis quant à la portée de l’application en dehors du territoire chinois.

Facebook marche sur les plates-bandes de Yelp
Facebook lance un nouveau service « Place » qui, sur le même modèle que Yelp, agrège l’avis et l’évaluation des utilisateurs sur des lieux tels que les restaurants, bars, hôtels, cafés… L’outil se présente sous la forme d’un moteur de recherche local et informe les utilisateurs à partir des visites et des commentaires de leurs amis. Un point fort par rapport à Yelp qui se base uniquement sur l’avis d’utilisateurs inconnus.

De la vie privée au monde professionnel : « Facebook at Work »
Facebook tente de s’introduire dans le monde professionnel en développant une nouvelle plateforme. Cette dernière permettrait à ses membres de construire un réseau au sein de leur entreprise et ainsi communiquer facilement entre collègues ou partager des documents/informations en interne. Ce produit est clairement destiné à concurrencer les leaders du marché professionnel : LinkedIn, Google Drive et Microsoft Office.

SONY DSC

Facebook renforce encore sa stratégie vis-à-vis des marques
Il y a quelques jours, Facebook a annoncé la restriction de la portée organique des posts de marques que l’algorithme considèrera comme « trop promotionnels » et pas assez créatifs. Cette décision est basée sur une enquête de satisfaction conduite auprès de « centaines de milliers de personnes » ayant déclaré vouloir voir moins de contenus promotionnels au profit de posts de leurs amis ou de pages qui les intéressent vraiment. La raison majeure avancée est le manque de créativité latent des marques. Toutefois, des études suggèrent que le « reach » des statuts en organique joue encore un rôle important dans l’identification des posts les plus performants à pousser avec du média.

Plusieurs innovations chez Twitter pour doubler son nombre d’abonnés
« Construire la plus grande audience quotidienne du monde », ce n’est rien d’autre que l’objectif de Twitter et de son directeur général Dick Costolo. Pour y parvenir, de nouvelles fonctionnalités vont faire leur apparition. Parmi elles, la possibilité de filmer et partager des vidéos, le partage de tweets en DM et un instantané de ce que vous manquez quand vous vous déconnectez. Autant de nouvelles fonctionnalités ayant pour objectif de rendre le réseau social plus fluide et facile d’utilisation. Mais cela sera-t-il suffisant pour doubler son nombre d’abonnés ?

Google lance YouTube Music Key
La dématérialisation de la musique continue. Après Deezer et Spotify, c’est au tour de YouTube de se lancer dès aujourd’hui sur le marché du streaming musical par abonnement avec YouTube Music Key, un service musical disponible en version gratuite et payante. Pour 9,99€, écoute illimitée sans publicité, lecture hors-connexion, utilisation de l’app en arrière plan (enfin !). YouTube souhaite capitaliser sur le fait que la plateforme est aujourd’hui la plus fournie en termes de catalogue musical. Le service est lancé en beta-test aux US et dans six pays européens avec des inscriptions sur invitation à 7,99€/mois. YouTube arrive un peu tard sur le marché mais avec une force de frappe indéniable, notamment auprès des labels.

Instagram passe à la version 6.2
Dans sa dernière mise à jour, Instagram offre la possibilité aux utilisateurs de modifier a posteriori les informations écrites en légende de la photo. Un onglet d’édition est ajouté à l’application afin de corriger la description, les hashtags associés, mais aussi la position et l’identification des personnes. Cette nouvelle version permet aussi de découvrir de nouveaux utilisateurs et de trouver plus rapidement des comptes susceptibles de nous intéresser dans l’onglet « Personnes » sur « Explorer ». La recherche est plus rapide et intuitive. Enfin, le design a été optimisé pour être parfaitement homogène sur l’ensemble de l’application.

Pinterest est présent dès la phase d’inspiration
Pinterest a longtemps été vu comme le réseau de prédilection pour les futures mariées et les amoureux des cupcakes. Mais il ne cesse de grandir et prend actuellement de l’ampleur. Le directeur technique, Michael Lopp, a annoncé de nouveaux chiffres : l’audience masculine croit rapidement et désormais 1/3 des utilisateurs sont des hommes. De plus de cela, 75% du trafic de Pinterest provient des mobiles. Il précise aussi que Pinterest est présent bien en amont du processus de recherche en commençant par la phase d’inspiration. Il accompagne l’utilisateur sur toutes ses phases pour aboutir à une recherche précise. Pinterest prévoit d’ailleurs de développer son infrastructure pour créer de nouveaux moyens de recherche et de découvertes, pour devenir le bouton « sauvegarder » de l’Internet.

pinterest-search

Banana Republic exauce les voeux de ses followers
Banana Republic a choisi We Are Social pour reprendre les rênes de sa stratégie Social Media aux US et lancer sa collection automnale. L’activation s’est notamment appuyée sur une opération influenceurs et la création d’un compte Snapchat qui relayait le partenariat de l’enseigne avec le styliste Roland Mouret. L’agence a également orchestré la campagne #ShareHappy, qui permettait aux followers new-yorkais de la marque d’adresser de délicates attentions à leurs proches : ballons, cupcakes et autres gourmandises ont ainsi été livrés aux quatre coins de la ville, chez les heureux destinataires.

Adieu Samaritans radar !
L’application gratuite lancée par l’association Samaritans, spécialisée dans l’aide psychologique, est maintenant suspendue. Le Samaritans Radar avait pour but de détecter les tweets d’appel à l’aide de son réseau sur Twitter. Une révolution en matière de prévention du suicide qui a fait de nombreux débats : l’idée de départ pourtant encensée a été vivement critiquée par des utilisateurs se plaignant d’une intrusion dans leur vie privée. Samaritans a décidé de suspendre son application afin de calmer la polémique sur la confidentialité des actions de l’association.

OnePiece récompense votre e-reputation
Et si votre e-réputation vous permettait de faire des économies ? C’est ce que propose l’enseigne de prêt-à-porter OnePiece avec son pop-up store new-yorkais. Jusqu’au 17 novembre et dans la limite de 500 dollars offerts, la marque vous offre 1 dollar de réduction par tranche de 500 abonnés détenus sur vos comptes Twitter, Facebook, Instagram ou encore YouTube.

Kim Kardashian veut casser Internet
Kim Kardashian, jamais en manque d’attention, a posé nue sur la couverture du magazine Paper (qui n’est jamais en manque d’attention non plus). L’objectif affiché : faire le buzz en « cassant l’Internet ». Même si ce fameux Internet en a vu d’autres, la couverture a évidemment beaucoup fait parler d’elle et un grand nombre de marques ont sauté sur l’occasion. Petit florilège !

 

tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

La revue du lundi par We Are Social #234

par Julien Santucci dans News

En 2019, le digital représentera 36 % des dépenses publicitaires aux US
D’après les dernières estimations de Forrester, les annonceurs américains dépenseront en 2016 plus sur le digital que sur les écrans TV. Le marketing digital a su prouver son efficacité et les marques sont désormais prêtes à lui allouer des budgets de plus en plus importants. Les progrès en matière de mesure des campagnes digitales a permis de mieux quantifier les résultats et d’acquérir l’expérience nécessaire pour la mise en place de budgets adaptés aux objectifs souhaités. Malgré tout, la prise de risque n’est pas encore pour demain, car les marketeurs choisissent délibérément les outils qu’ils maitrisent le mieux (comme l’emailing ou le search).

Les marques aussi se laissent pousser la moustache
Depuis le 1er novembre, La Movember Fondation revient de plus belle et souhaite récolter un grand nombre de dons, toujours dans le but de financer des programmes de recherche pour la santé masculine. Le concept Movember, qui incite les hommes à se laisser pousser la moustache pendant tout le mois de novembre, a inspiré un grand nombre de marques. Parmi elles, on retrouve le fabriquant de soupes Campbell’s, partenaire officiel de Movember fondation, qui propose aux internautes de composer une nouvelle recette de soupe pour un prochain lancement. Pour chaque recette proposée, 1 dollar est reversé à Movember Fondation. Des marques telles que Toblerone, Bauer Hockey ou encore BVBSNC ont également joué la carte « Movember » pour sensibiliser leurs fans.

Facebook promet un newsfeed sur-mesure en quelques clics !
Facebook introduit un nouvel outil dans ses réglages permettant à ses utilisateurs de repérer en quelques clics les marques ou amis les plus présents dans leur newsfeed. Annoncée vendredi, cette mesure offre plusieurs options à l’utilisateur afin de personnaliser son newsfeed : arrêter de suivre la personne/page, ne plus voir ses posts ou limiter au strict minimum les posts. Facebook a publié une vidéo complète pour expliquer ce nouvel outil :

Les réseaux sociaux à l’heure des élections de mi-mandat américaines
Les élections de mi-mandat créent l’événement outre-Atlantique. Habitué à rebondir sur cet événement depuis 2008, Facebook a mis en place un encart dédié en haut de son newsfeed, appelant ses 150 millions d’utilisateurs américains à aller voter. Les utilisateurs peuvent déclarer leur intention de vote, s’informer en temps réel sur l’engagement de leurs amis et consulter une carte interactive dévoilant le ratio de votants par états.

En plus de ces services, on note une nouvelle fonctionnalité cette année : Facebook vous permet désormais de géolocaliser le bureau de vote le plus proche de chez vous !

Sur Twitter, les marques ont également joué le jeu en appelant de manière plus ou moins créative à participer au scrutin.

Subway fête ses amoureux le jour du National Sandwich Day
Subway a profité du National Sandwich Day le 3 novembre dernier pour organiser une campagne d’engagement sur Twitter et Vine. La marque a répondu aux amateurs de sandwichs en mettant en scène leurs produits dans des vidéos et GIFs personnalisés, à la manière d’une carte de Saint-Valentin. Les utilisateurs ciblés ont donc eu le plaisir de découvrir dans leurs notifications des mots doux tels que « lettuce stay together » ou « B.M.T mine ».

Hyundai lance une série de Vine avec une figurine
Le constructeur Coréen a lancé une série de Vine présentant son nouveau modèle grâce au personnage de « Hyundai Hank », un jouet animé en stop motion. La figurine représente David Matathia, le directeur marketing communication de Hyundai aux USA. Créés et exécutés par l’agence Innocean, sept Vine ont été réalisés à la main en utilisant de manière astucieuse du mastic, du fil et des chevilles en bois pour aider à soutenir, suspendre et animer le personnage dans des poses inhabituelles ou exagérées. Les aventures de « Hyundai Hank » vivent sur les différents réseaux sociaux du constructeur.

Les marques à l’assaut du marronnier !
Le 5 novembre est synonyme de fête au Royaume-Uni, on y célèbre la “Bonfire night” où concours de marionnettes et feux d’artifices sont à l’honneur. Ainsi, afin d’émerger sur les réseaux sociaux, les marques ont sauté sur l’occasion pour faire des créations sympathiques ! En voici quelques-unes :

Snapchat étend son offre publicitaire
Le service de messagerie éphémère étend son offre publicitaire et affirme sa volonté de vouloir intégrer les marques dans son modèle économique. Snapchat proposerait ainsi à des annonceurs comme Home Depot d’apparaître, via des Snaps sponsorisés, dans la partie « Our Story » lancée en juin dernier. Le service de messagerie s’apprêterait aussi à lancer un service nommé « Discover » qui permettrait à différents médias comme Buzzfeed, Spotify, ESPN ou encore VEVO de proposer du contenu exclusif (et éphémère) aux utilisateurs de Snapchat.

tags: , , , , , ,

We Are Ninja Turtles

par Anna Gangloff dans News

A l’occasion de la sortie de Ninja Turtles, l’un des plus gros blockbusters de l’année aux Etats-Unis, Paramount nous a missionnés pour créer du bouche-à-oreille auprès des adolescents et des adulescents, afin de les inciter à aller voir le film en salle.

Capitalisant sur les nombreuses mentions du film en ligne, nous avons exploité ce potentiel conversationnel au maximum en incarnant les 4 héros à carapace sur Twitter, Facebook et YouTube. Ils ont tour à tour bondit de conversations en conversations, avec des punchlines funs et décalées accompagnées de visuels créatifs, et des pré-rolls YouTube en affinité avec le contenu que souhaite visionner l’internaute. Nous avons co-écrit les dialogues de ces vidéos avec Willaxxx qui a prêté sa voix pour l’occasion.

 

NinjaTurtles_Paramount_Facebook_new3

 

Afin de donner l’occasion à nos fans de manifester encore plus leur attachement aux personnages, nous avons lancé le jeu #MyTeamNinjaTurtles, les incitant à se prendre en photo en team, façon Ninja Turtles pour gagner des consoles, goodies et places de cinéma.


La communauté s’est largement prêtée au jeu et même Coca-cola France s’est senti pousser des carapaces. KOWABUNGA !

NinjaTurtles_Paramount_Twitter_3

tags: , , , ,

La revue du lundi par We Are Social #233

par Arnaud Robin

Facebook toujours plus rentable grâce à ses revenus publicitaires
Facebook se porte à merveille et pour preuve : l’entreprise a enregistré une hausse de 60% de ses revenus publicitaires par rapport à l’année passée, tandis que son chiffre d’affaires a augmenté de plus de 50%, atteignant le chiffre record de 3,2 milliards de dollars selon certains analystes. À noter que 66% des revenus globaux de Facebook proviennent de son activité mobile. Ces chiffres témoignent, entre autres, du pari réussi par Facebook sur mobile, alors que certains experts doutaient de la capacité de l’entreprise à performer dans ce domaine.
graph1
graph2
graph3
graph4

La pub d’Instagram est officiellement lancée !
Les premières publicités sur Instagram voient le jour ! Disney, Activision, Lancôme et Banana Republic ont déjà pu la tester, avec 15 secondes de lecture automatique sur le feed. Instagram avait déjà eu un grand succès en donnant aux marques la possibilité de faire de la publicité via des annonces illustrées statiques, l’année dernière. La plateforme examine par ailleurs toutes les vidéos, afin de veiller à ce qu’elles soient conformes à leur état d’esprit, et ne soient pas simplement des publicités télévisées / Web réutilisées. La vidéo est devenue une partie importante de la publicité mobile, et ses rivaux comme Instagram, Tumblr et Snapchat ont récemment lancé des produits publicitaires similaires. Le ciblage des annonces sur Instagram est encore assez basique, mais il donne aux clients la possibilité de toucher les gens par âge, sexe et pays.

Twitter bat les résultats financiers prévus mais l’engagement ralentit
Le business de la publicité pour Twitter augmente à un rythme soutenu mais il n’arrive pas à faire augmenter son nombre d’utilisateurs. L’entreprise a généré 320 millions de dollars de publicité. Twitter vient de lancer son nouveau modèle de publicité, ainsi que le bouton « Buy Now » pour continuer sa croissance. Mais l’action a chuté de 10 points après avoir révélé les résultats de son troisième trimestre 2014.
twitter-revenue

Tumblr se lance sur les publicités vidéo en auto-play
Pour atteindre son objectif de 100 millions de dollars de revenus en 2015, Tumblr a décidé de mettre en place sa première vague de publicités vidéo en auto-play. Pour cette première tentative, les annonceurs qui sont les premiers à tester ce nouveau format sont The CW, Lexus, Axe, Universal Pictures, JCPenney et Hulu. Une nouvelle forme de publicité que le réseau social Tumblr compte bien ouvrir à tous les annonceurs dès mi-novembre.

Les revenus publicitaires de LinkedIn en forte hausse
Le chiffre d’affaires ainsi que les revenus publicitaires de LinkedIn ont tous les deux augmenté de 45% en 1 an. Le réseau social professionnel doit cette très bonne performance à l’essor de son offre « Statuts sponsorisés » (similaire à Facebook), qui compte pour 31% de ses revenus publicitaires au dernier trimestre. Au niveau des statistiques d’usage, LinkedIn compte désormais 332 millions de membres avec 90 millions de visiteurs uniques par mois.

Des publicités dans les commentaires de Disqus
Disqus propose un module de commentaires intégré à de nombreux sites comme CNBC, The Atlantic, ABC News ou Rolling Stone. Fort de ses 150 millions d’utilisateurs, le service diffusera bientôt des publicités ciblées en fonction des commentaires publiés de ses utilisateurs. Ces messages apparaîtront en haut des fils de discussion et seront marqués du label “sponsored”.

La barre des 3 milliards d’utilisateurs d’internet franchie
Un nouveau cap a été franchi, avec 3 millards d’utilisateurs actifs d’internet, ce qui représente 41% de la population mondiale. Autre chiffre intéressant, les trois quarts de ces personnes accèdent au web via mobile, et ce chiffre est en constante évolution ! L’ensemble des chiffres clés de ce mois-ci ont été regroupés par We Are Social UK, où nous pouvons également voir que Facebook reste largement la plateforme leader pour le social media dans le monde, avec une augmentation de leur base d’utilisateur de 2,3% au dernier trimestre. 2014 reste cependant l’année des applications messenger, qui connaissent les plus fortes progressions. Une tendance qui risque bien de se confirmer en 2015.
Slide21-500x375

Le social black-out de Taco Bell pour annoncer sa nouvelle application
La semaine dernière, la chaîne de fastfood américaine Taco Bell a suspendu sa présence sur les réseaux sociaux. Elle a alors effacé toutes ses publications Twitter, Facebook et Tumblr, ne laissant qu’un message redirigeant les internautes vers sa nouvelle application mobile avec le hashtag #OnlyInTheApp. Désormais, ses clients peuvent commander leurs repas, trouver le restaurant le plus proche, et payer directement via cette app disponible sur Appstore et Android. Seulement 24 heures après le lancement de l’application, 75% des 5 400 restaurants participants ont reçu une commande par mobile.
taco-bell-app-twitter-hed-2014

Epix fête ses 5 ans
Pour l’occasion, la chaîne câblée américaine de VOD se lance sur la plateforme Vine. En collaboration avec des artistes Vine, dont Meagan Cignolli (520K abonnés), Epix revisite en 6 secondes les grands films de son catalogue, du Loup de Wall Street à Robocop, en passant par Skyfall. Montés les uns à la suite des autres, ces vines racontent une histoire, et un spot de 60 secondes a été réalisé. Il sera diffusé sur la chaine TV et YouTube d’Epix.

HP Sauce de Heinz s’active pour Movember
Le mouvement « Movember » invite les hommes à se faire pousser la moustache chaque mois de novembre afin de susciter des conversations et récolter des dons pour lutter contre les cancers de la prostate et des testicules. We Are Social UK a développé une activation Facebook afin de sensibiliser les fans de HP Sauce au mouvement. À travers quatre challenges hebdomadaires en rapport avec la fameuse moustache, les participants seront invités à uploader leurs photos sur la page HP UK. Cinq gagnants par semaine seront dessinés par « The Gallery of Mo » et des dons en leur nom seront versés à la cause. À la fin du mois, le gagnant ultime détenant la moustache la plus impressionnante sera nommé l’ambassadeur HP du mouvement et son sketch figurera sur la bouteille spéciale « Movember » l’année prochaine.
hp_movember_moonthego

Un radar pour détecter les appels à l’aide sur Twitter
Samaritans, l’association britannique de prévention contre le suicide lance une campagne sur Twitter pour faciliter l’entraide. Grâce à un site dédié, les utilisateurs peuvent désormais soumettre leur réseau d’amis sur Twitter à une analyse en temps réel par le Samaritan Radar. Lorsqu’il détecte un message de détresse, le radar envoie un e-mail à l’utilisateur pour l’informer d’un tweet sensible posté par un ami et lui donner des conseils sur la méthode à suivre pour l’aider. La pertinence des alertes envoyées par la plateforme pourra être notée afin d’en améliorer le fonctionnement au fil du temps.
samaritansradar

Comment Chevrolet a rebondi sur le fail de l’un de ses employés
Scène gênante mercredi dernier, à l’issue du match 7 des World Series de baseball remporté par les Giants de San Francisco : tout juste auréolé du titre de meilleur joueur de la finale, Madison Bumgarner, le lanceur des Giants, a reçu son prix des mains d’un manager de Chevrolet – sponsor des World Series – manifestement mal à l’aise, n’ayant rien trouvé de mieux que de vanter les qualités du nouveau truck de Chevrolet plutôt que de féliciter le joueur. Mettant en avant la « technologie et autres trucs » (« technology and stuff ») du véhicule, Rikk Wilde, l’employé de Chevrolet, est rapidement devenu la risée de Twitter, où il s’est vu affubler le surnom de #ChevyGuy. Plutôt que d’étouffer l’affaire, le constructeur automobile a détourné cette maladresse avec humour, en reprenant les termes exacts de son employé pour faire la promotion de son nouveau truck sur son site Internet et son compte Twitter officiel.

Les marques délivrent leurs « friandises » d’Halloween
Tous les ans, Halloween est l’occasion rêvée pour les marques de se rapprocher de leurs fans en montrant leur créativité. Voici une sélection des campagnes les plus originales. Sur Instagram, Oreo a lancé le « Laboratorium », composé de courts métrages à l’ambiance « Tim Burtonesque ». Ils ont ainsi crée les « nomsters », des créatures inspirées par les monstres d’Halloween les plus célèbres. De plus, les fans ont pu créer leurs propres « nomsters », les meilleurs ayant été customisés par Oreo.

Watch a miracle in the making: the creation of our final @OreoLab nomster! #Halloween #OreoLab

Une vidéo publiée par OREO (@oreo) le


Quoi de plus effrayant que les fameux « méchants » de Disney. Dans une lutte intense, Scar, Cruella, Jafar et autres se disputent le titre du « meilleur vilain » en reprenant le chanson « Chasing Stars » de One Republic.

Arby’s semble maîtriser l’art subtil de participer à une conversation sans être intrusif. Pour Halloween, la chaîne de restaurants offrait donc tout simplement un morceau de bacon pour toute personne utilisant le hashtag #trickormeat.

En compagnie de «l’Homme Le Plus Intéressant du Monde », le fabricant de bières Dos Equis invite ses fans dans une expérience de réalité virtuelle. Au menu : deux expériences digitales via L’oculus Rift permettant de voyager dans différents bars américains. De plus, la marque propose également une histoire interactive « dont vous êtes le héros » et de la partager via le hashtag #XXMasquerade afin de gagner une invitation à l’évènement « Grand Masquerade ».

C’est le retour des « Dumb Ways To Die ». Cette fois-ci, le métro de Melbourne délivre trois vidéos interactives où les visionneurs ont le choix entre plusieurs façons « stupides » de mourir.

Universal est devenue la première marque à utiliser sur SnapChat la publicité sponsorisée. Il s’agit d’un trailer de 20 secondes qui promeut la sortie du film d’horreur : « Oujia ».

Target célèbre Halloween avec un expérience « Trick or Treat » virtuelle. Ils ont créé le quartier « Halloween Hills », que l’on peut parcourir en utilisant les « tags » d’images d’Instagram.

Knock once to trick-or-treat! Or, click here: @_trick_12 or @_treat_12

Une photo publiée par Target (@target) le

 

Pour aider à trouver un costume de dernière minute, la plateforme Pinterest s’est associée à plusieurs marques comme Marvel, Buzzfeed, Funny or Die pour lancer son nouveau produit éditorial « Pin Picks ». Pour créer de l’engagement, les utilisateurs ont été encouragés à utiliser leurs idées sur Instagram et Twitter via le Hashtag #costumeinspiration.

Enfin, le fabriquant de Tequila Jose Cuervo Cinge a publié jour après jour sur Instagram la bande dessinée : « The Drifter : Red Moon Over Baja ». Certains fans ont eu la chance d’y être intégrés en partageant un selfie avec le hashtag #CingeMyFace.

The Drifter: Red Moon Over Baja” starts tomorrow! A chilling, one-of-a-kind graphic novel, available only on Instagram. Tune if you dare. #CingeMyFace

Une photo publiée par Jose Cuervo USA (@josecuervotequila) le

 

tags: , , , , , , , ,

Compte-rendu du CES Unveiled Paris

par Arthur Feraud

Mercredi dernier, se tenait au Westin Hotel à Paris le Consumer Electronic Show Unveiled Paris. Une sorte de roadshow avant la grand messe annuelle du CES qui se tiendra comme chaque année à Las Vegas du 6 au 9 janvier 2015 et la France constitue une étape importante puisque que nous y sommes le 2è pays le plus représenté hors USA, avec plus de 100 start-up à l’affiche cette année.

Une occasion d’écouter les grands pontes de la Consumer Electronic Association, organisateur du maintenant mythique salon du CES, qui réunit chaque année les dernières tendances et innovations de l’électronique Grand public.

Nous étions bien sûr présents lors de cette conférence et voici, en trois temps, ce que nous en avons retiré :

1°) Aperçu des tendances 2015 par Shawn G. Dubravac, Chief Economist & Sr. Director of Research :

    • Digitalization : ou l’accélération par l’internet des objets, du capteur qui influence l’espace physique au data tracking…
    • If A then B : un langage plus intuitif, des interfaces plus naturelles, repensent la consommation des jeux vidéos ou contenus vidéos, dans la continuité de Siri, d’Oculus VR…
    • Internet of Me : L’expérience « Internet »  repensée dans un monde « always on »  qui passe désormais par les wearables, et toujours plus personnalisée, notamment grâce à l’impression 3D.
  • Fragmented innovation:  L’innovation n’est plus réservée aux acteurs « mass market » ; elle permet à de nouveaux acteurs d’émerger et de perdurer en traitant des marchés de niche. Illustration concrète, à coté de Carrefour Ooshop se développent des nouveaux acteurs comme Take Eat Easy ou TokTokTok.

Shawn conclut en ouvrant sur les deux problématiques-clés de l’innovation en 2015, selon lui : Quels seront les prochains territoires, industries, produits à être impactés par la digitalisation ? Et, où seront embarqués les futurs capteurs de notre quotidien ? Un teasing prometteur pour le CES 2015…

2°) Les nouveautés du CES 2015 de Las Vegas présentées par Karen Chupka, directrice du salon international CES :

    • Plus de 100 start-up françaises inscrites.
    • Deux nouvelles catégories présentées sur le salon : « SmartHome » et
      « SmartWatches » au vu de l’engouement mondial pour ces objets.
  • Ouverture d’un espace, C-space Aria, dédiée aux agences de communication digitales et créatives. L’innovation est partout et le CES a bien compris que les agences y contribuaient.

3°) Une sélection des start-up inscrites aux CES 2015 de Las Vegas :
Objets connectés, tant pour la maison, que pour la santé, le sport, ou pour soi, la diversité est le mot d’ordre de cette édition 2015, avec en dénominateurs communs, la personnalisation et la connexion. Petit tour d’horizon de ce qui nous a marqué :

  • Prizm : la musique réinventé, encore plus personnelle et contextuelle.

Un device connecté qui permet de streamer sa musique sur n’importe quelle enceinte, mais pas n’importe comment ! L’insight : « je n’écoute pas les mêmes musiques en fonction du moment de la journée et la musique est différente si je suis seul ou avec d’autres personnes ». L’objet détecte le moment où vous entrez dans la pièce, si vous êtes seul(e) ou non et vous propose la musique adéquate en fonction de l’heure, en piochant dans vos playlists ou en vous recommandant de nouveaux morceaux. Le projet a déjà réuni plus d’argent que nécessaire sur Kickstarter et Prizm sera commercialisé pour 159$ courant 2015.

  • Hug One : un objet connecté pour monitorer le sommeil de la famille.

Il s’agit d’une solution composée de boîtiers à placer sous les draps et d’une application. Le but : tracker les datas liées au sommeil et à l’environnement (cycles, température de la pièce, qualité de l’air) et les monitorer pour passer de meilleures nuits. Une base centrale interagit avec les utilisateurs, par exemple pour avertir les parents qu’il faut coucher les enfants pour qu’ils commencent leur cycle de sommeil. Hug One devrait être commercialisé courant 2015 et il sera présenté au CES de Las Vegas.

hugone

  • Sezam, le bracelet connecté qui simplifie le quotidien.

L’équipe française qui a créé le bracelet Sezam sera présente au CES de Las Vegas. Ce device, commercialisé sous peu, embarque une technologie NFC pour des paiements rapides et sécurisés pour payer ses billets de concert, ses places pour un match sportif et ses consommations sur place.

  • Archos : le bonnet musical moins impressionnant, mais d’une utilité redoutable.

Ce bonnet embarque des écouteurs connectés au smartphone par bluetooth. Une idée simple mais très utile et qui fait sourire.


Deux objets nous ont montré une nouvelle tendance : le qualified self. Se sentir mieux sans pour autant être assommé par les datas.

  • Innerly, des bijoux connectés.

Le quantified self était bien sûr présent, avec notamment ces bijoux connectés qui permettent d’enregistrer les bons moments de la journée en pressant le coeur du médaillon. Lorqu’on passe dans un lieu précédemment « liké », le collier s’illumine pour rappeler le bon moment. Un objet vraiment atypique dans le paysage des innovations présentées.

Autre exemple croisé sur place, la ceinture connectée qui s’adapte en fonction de la taille du ventre, pour plus de confort après le repas, par exemple… ;)

ceinture

En conclusion, il s’agissait d’une conférence enrichissante suivie d’une mise en perspective divertissante. Cet avant-goût de la grand messe de Las Vegas montre bien l’intégration progressive des objets connectés dans notre quotidien. Après la « smart car », la « smart TV », nous entrons dans l’air de la « smart life » et rien ne peut échapper à la digitalisation. Nous ne manquerons pas l’édition 2015 du rendez-vous parisien du CES.

tags: , ,