Here are all of the posts in the ‘News’ category.

La revue du lundi par We Are Social #228

par Nicolas Breuil dans News

Les fans Facebook sont de meilleurs acheteurs.
Selon une étude de YetiData et Collective Bias, les fans d’une marque sur Facebook seraient de plus gros acheteurs que les autres. L’analyse des fans d’une grande surface alimentaire pendant 4 ans montre que les fans qui se sont engagés avec la page au moins 10 fois ont dépensés plus de 1 000 dollars par an par rapport à un client classique. Cette étude démontre à nouveau que Facebook peut être un puissant levier drive-to-store.

iPhone 6 plus : l’affaire du #bendgate
Lors de la sortie de l’iPhone 6 plus, une de ses « fonctionnalités » a beaucoup fait parler d’elle. En effet, l’appareil se plierait sous la pression. Il n’en fallait pas plus pour qu’éclose l’affaire du #bendgate (bend = tordre). L’occasion était donc trop belle pour les marques qui n’ont pas hésité à rebondir sur cette actu. La preuve en images :

Ajouter un produit dans sa wishlist Amazon en un tweet
Après avoir permis aux utilisateurs Twitter d’ajouter des produits à leur panier grâce à un tweet, Amazon s’associe une nouvelle fois à la plateforme américaine. Il est désormais possible d’ajouter un produit à sa liste d’envie Amazon en tweetant avec le hashtag #AmazonWishlist. Après le lancement d’un bouton « Acheter » en début de mois, Twitter continue donc ses expérimentations dans le « Social Commerce ». Une opportunité pour les marques ?

Twitter teste un outil de sondage « in tweet »
Décidément Twitter ne lâche rien dans la course aux nouvelles fonctionnalités ! Le réseau social est en train de travailler sur un outil permettant aux utilisateurs d’effectuer des sondages. Actuellement à l’état de test sur la plateforme BirdOps, cette fonctionnalité pourrait être lancée dans les prochaines semaines. Une innovation à suivre puisqu’elle permettra de travailler le contenu de marque directement sur le réseau sans en faire sortir les utilisateurs, ce qui améliorera le taux d’engagement.

Twitter teste les publicités ciblées dédiées au cinéma
Selon Twitter Movies, 87% des twittos disent qu’ils sont influencés par ce qu’ils voient sur Twitter pour choisir un film. Il devient alors essentiel pour la firme de proposer aux grands studios un nouvel outil pour mieux cibler les utilisateurs. Les studios de cinéma et les producteurs pourront promouvoir leurs films auprès des abonnés qui aiment déjà des longs-métrages similaires mais aussi vers ceux qui tweetent et suivent des informations sur Twitter via certains mots-clés. Les annonceurs fourniront au service de micro-blogging le titre du film à promouvoir et Twitter se chargera d’en faire la publicité en fonction des analyses de données effectuées pour cibler au mieux les intéressés.

Transport for London alerte sur les taxis illégaux grâce aux selfies
La campagne, imaginée par M&C Saatchi UK, retrace plusieurs soirées entre copines à l’aide de selfies. Les premiers clichés dépeignent une soirée ordinaire, jusqu’à ce que l’une des jeunes filles monte dans un taxi illégal, dans lequel elle se fera agresser. Dans le cadre de sa campagne « Safer Travel at Night », en partenariat avec la Mairie et la Police londonienne, TfL encourage ainsi les fêtards à réserver des taxis officiels et d’uploader, une fois chez eux, un selfie avec le hashtag #homesafeselfie.

Triumph résout les petits ennuis des femmes sur Twitter
La marque de lingerie Triumph vient de lancer un nouveau produit : le “Magic Wire” est une pièce en silicone qui remplace le traditionnel fil de fer à l’intérieur des soutiens-gorge, réglant un sempiternel problème d’inconfort pour les femmes. En parallèle, la marque a lancé le hashtag #nigglefix sur Twitter, invitant les femmes à partager leurs petits tracas du quotidien et à suggérer des solutions pour rendre leur vie plus agréable.

BMW fait la promotion de la nouvelle i3 sur VINE
BMW a lancé sa toute première campagne sur Vine pour la promotion de son nouveau véhicule 100% électrique nommé i3. Nom de code de la campagne : « I can do that ». Quinze vidéos ont été produites avec l’aide des Viners Frank Danna (@erskine) et Gentleman Jack (@JackBethmann) pour mettre en avant de manière fun et ludique les attributs du véhicule : léger, compact, spacieux, etc.. BMW ne se prend pas au sérieux, et ça fait plaisir à voir !

Les premières marques s’essayent à Instagram Ads au Royaume-Uni
Le 23 septembre, Instagram Ads a été lancé au Royaume-Uni et les premières marques à y avoir souscrit sont : Starbucks, Cadbury, Channel 4, Rimmel, Estée Lauder et Waitrose. Les photos sponsorisées apparaîtront dans le feed, tout comme les autres photos. James Quarles, directeur du développement de marque chez Instagram, explique que les agences joueront un rôle clef dans la création d’expériences de marques via Instagram. Le challenge est d’ordre créatif car il s’agit de promouvoir une marque uniquement par le biais de contenus visuels.

Pinterest développe un nouvel outil de pub pour les marques
La semaine dernière, Pinterest a annoncé qu’il mettrait bientôt à disposition des marques une plateforme publicitaire. On en sait désormais plus : le format sera similaire aux « Custom Audiences » de Facebook lancées en août 2012 et à celui que Twitter a développé en début d’année. Cette fonction de ciblage publicitaire sera limitée à l’analyse des performances des publicités uniquement sur Pinterest et pourra être désactivée facilement par les utilisateurs de la plateforme.

Starbucks affiche sa pause café sur Tumblr
Le 29 septembre, journée nationale du café, la marque Starbucks s’est associée avec Tumblr. En y incrustant une petite tasse à l’effigie de la marque à côte du logo Tumblr, Starbucks saisit l’occasion d’activer des conversations en temps réel. Ce type de journée particulière est de plus en plus utilisée par les marques pour activer des discussions en s’affichant de façon originale sur les médias sociaux.

#Notinmyname, un hashtag pour lutter contre le terrorisme
A la suite des massacres perpétrés par l’organisation ISIS (pour Islamic State of Iraq and Sham), la communauté musulmane a souhaité réagir et a décidé d’utiliser les médias sociaux pour combattre les agissements du groupe terroriste. A travers le hashtag #Notinmyname, les musulmans du monde entier ont ainsi pu se mobiliser contre l’Etat Islamique et montrer à tous que ce dernier ne représente en rien leurs convictions religieuses. La campagne, lancée le 10 septembre dernier, a été mise en place par l’organisation britannique Active Change Foundation, connue pour lutter contre toutes les formes de violence et d’extrémisme.

tags: , , , , , , ,

La revue du lundi par We Are Social #227

par Yannick Louis-Fernand dans News

Facebook compte pour 10% des dépenses publicitaires digitales aux US
Une étude dévoile que les Américains passent en moyenne 21 minutes par jour sur Facebook alors que le réseau social compte pour plus de 10% des dépenses publicitaires sur le digital aujourd’hui. Plus généralement, les réseaux sociaux comptent désormais pour plus de 50% de la consommation média (print, radio, TV et digital confondus) tandis que seulement 30,5 % des budgets publicitaires leur sont actuellement réservés. Dans une démarche comparative avec les autres supports publicitaires, l’offre développée par Facebook assurerait la plus grande visibilité, au travers de formats engageants. Lien de cause à effet : Facebook occupe actuellement la 1ère position dans les investissements publicitaires sur les réseaux sociaux.

Le Social Media représenterait 10% des dépenses publicitaires au UK
Selon eMarketer, les dépenses publicitaires dans le Social Media seraient en hausse de 50% cette année au Royaume-Uni. Ce ne sont pas moins de 10,5% des dépenses publicitaires dans le domaine du digital qui seraient allouées au Social Media en 2014, avec une progression attendue de 4,2 points dans les deux prochaines années. Environ 75% de ces dépenses iraient à Facebook tandis que Twitter ne représenterait pour sa part que 1,3% des investissements.

L’Asie-Pacifique sur le podium des dépenses publicitaires
Une étude menée par eMarketer révèle que l’Amérique du Nord se place, sans surprise, en tête du classement des régions qui investissent le plus dans le secteur publicitaire sur les réseaux sociaux. Plus inattendu, c’est la région Asie-Pacifique qui culmine à la deuxième place de ce classement, représentant près de 30% des dépenses publicitaires sur les médias sociaux. Des dépenses publicitaires qui devraient d’ailleurs dépasser les 5 milliards de dollars dans cette région à la fin de l’année 2014, soit une augmentation de plus de 53% par rapport à l’année précédente.

Une application « très privée » sur Facebook serait en préparation
Selon Techcrunch, Facebook travaillerait sur une nouvelle application « super privée ». Cette nouvelle fonctionnalité, intitulée « Moments », permettrait aux utilisateurs de créer des groupes d’amis et de partager des contenus exclusifs uniquement avec les membres de ce groupe. Cette application, encore en phase d’étude, répondrait aux problématiques de confidentialité rencontrées par les utilisateurs.

Facebook relance Atlas
Facebook refait une beauté à Atlas, le réseau qu’il a acheté à Microsoft en 2013. Facebook a prévu de dévoiler un réseau Atlas remanié lors de l’Advertising Week qui débute le 29 Septembre prochain. Grâce à Atlas, les annonceurs pourront envoyer des publicités ciblées à un consommateur potentiel, peu importe le device utilisé pour l’achat, et utiliser les datas Facebook pour mesurer le succès d’une campagne. Cette approche s’appuie sur les rapports inter-devices que Facebook a présenté en août pour indiquer aux annonceurs quel device sert de plateforme d’achat. Cependant cette capacité est limitée aux annonces diffusées sur Facebook, alors qu’Atlas n’a pas de telles limitations. L’enjeu pour Facebook est aujourd’hui de positionner Atlas comme principal concurrent de Google DoubleClick.

Twitter fait du « sur-mesure » pour son ciblage publicitaire
Twitter a élargi les fonctionnalités des Promoted Tweets en intégrant de nouveaux outils afin de créer un ciblage « sur-mesure ». Désormais les marketeurs peuvent créer plus facilement des segments de consommateurs et gérer les listes existantes grâce aux adresses mail et aux numéros de téléphone mobile. La fonction « sosie » est un élément clef de la mise à jour. Elle permet de trouver de nouveaux utilisateurs semblables au ciblage initial ayant déjà téléchargé des applications. Il est ainsi possible de les ajouter à des publics existants et d’en exclure d’autres sur la base de critères prédéfinis.

Les posts sponsorisés sur Instagram prêts à être lancés au UK
Après le lancement aux USA l’année dernière, Instagram a révélé que les posts sponsorisés seront très bientôt disponibles au Royaume-Uni pour les entreprises. Ces publicités seront étiquetées d’un label « Sponsored » et pourront être cachées si l’internaute clique sur le bouton « … » en bas à droite. Poussé par le succès du post test (avec 18 000 « likes »), Instagram a annoncé que ces publicités seront mises en place dans un premier temps pour les marques qui ont déjà une grande visibilité sur la plateforme.

YouTube et la nouvelle analyse minute par minute
Les youtubeurs ont maintenant accès à des statistiques en temps réel sur leurs chaînes et vidéos. C’est une estimation en deux parties : d’abord minute par minute lors de la première heure puis heure par heure lors des deux premiers jours. Ces nouvelles analyses ont pour but d’indiquer le potentiel de « vues » des vidéos.

Les PME dépensent plus sur le social media que sur les autres médias
Une étude, menée par BIA/Kelsey, démontre que 74,5 % des PME utilisent les réseaux sociaux pour promouvoir leur business. 21,4 % de leur budget media total est dépensé sur le social. Le directeur de la recherche, Steve Marshall, a déclaré que « le print et l’affichage réunis ont échangé leur position avec le social media en terme de portée et de proportion de dépenses ». Les pages Facebook sont les plus utilisées à 55,1 % suivies des Linkedin Ads à 31 %. Enfin, les Facebook et Twitter ads sont citées à 20 %.

Le temps passé sur le social media augmente de 49% en un an
C’est le constat effectué par Localytics sur cette dernière année, qui démontre également que nous passons globalement 21% de temps en plus sur nos applications mobiles. Les applications de musique et de santé/fitness sont celles qui connaissent la plus forte progression, devant les applications spécifiques au social media.

Facebook veut faire de son News Feed un vecteur d’actualités
Récemment critiqué pour son algorithme et pour les contenus indésirables visibles dans le fil d’actualités de ses utilisateurs, Facebook a décidé de privilégier l’actualité ainsi que les statuts d’amis qui sont susceptibles de mentionner des « trending topics ». Il s’agit d’une réaction de Facebook suite aux conversations autour de la récente fusillade dans laquelle Michael Brown a perdu la vie. La sujet faisait partie des trending topics de Twitter, mais est resté presque inaperçu sur Facebook. Ce changement privilégie ainsi l’information et la façon dont elle est traitée et diffusée par les utilisateurs.

Message d’outre-tombe pour l’iPhone 6
Pour la sortie de l’iPhone 6, un post Facebook n’est pas passé inaperçu. Alors qu’elle venait de nous quitter tragiquement le 4 septembre dernier, l’actrice américaine Joan Rivers publiait un statut exprimant à quel point elle était satisfaite de son nouvel iPhone 6 ! C’est en tout cas un bel exemple de fail de post planifié et un avertissement à tous les RP !

La revue du lundi par We Are Social #226

par Andrea Gacanin dans News

AppleWatch3x2Facebook démarche les youtubeurs
Même si YouTube est la plateforme par excellence pour les blogueurs vidéos, le réseau de Mark Zuckerberg veut aussi sa part du gâteau et courtise certains de ces youtubeurs professionnels afin qu’ils utilisent plutôt Facebook pour héberger leur contenu. En effet, les posts contenant des liens YouTube ont tendance à peu fonctionner sur Facebook, à cause de son algorithme. De nouveaux formats publicitaires seront mis en place pour rivaliser avec YouTube en terme de rémunération.

Facebook teste la disparition programmée des posts
Facebook a lancé sur sa version iOS un outil permettant de laisser à un post une durée de vie allant d’une heure à 7 jours. Il disparaitra du mur mais il restera cependant  sur le serveur pendant 90 jours. Face au succès de l’application Snapchat, Facebook surfe lui aussi sur la vague de « l’éphémère ».

Nouvel outil de retouche photos sur Messenger pour Android
Facebook a publié une mise à jour de son application Messenger pour Android qui permet aux utilisateurs de modifier les photos en dessinant ou ajoutant du texte dessus avant de les envoyer à leurs contacts chat. Cette modification s’applique aux photos envoyées depuis la galerie du portable excluant ainsi celles prises directement avec Messenger.

Android-Messenger-Photo-Editing

De la bière pour vos amis Facebook
Avec le lancement de deux programmes, Bud Light Birthday et Bud for Buds, Budweiser entre dans le social commerce en proposant des cadeaux et bons de réductions via Facebook. Pour des anniversaires ou des occasions spéciales, les utilisateurs de Facebook pourront envoyer à leurs amis des cadeaux grâce à un formulaire en ligne. Pour l’instant ce sont des programmes pilotes testés sur Denver et Chicago mais qui seront déployés ensuite à l’échelle nationale.

budlight

Comment les marques ont détourné les conversation #AppleLive
Lors de la sortie de l’iPhone 6, nombreuses sont les marques qui ont tenté de s’approprier l’évènement et d’entrer dans les conversations par le biais de détournements intelligents. C’est le cas de MasterCard qui en a profité pour évoquer ses paiements sécurisés via #ApplePay, ou encore HTC qui a accueilli Apple dans la cour des « grands écrans ». D’autres marques ne sont pas en reste avec notamment Oreo, ou encore Ford qui en ont profité pour mettre en avant leurs produits.
Capture-d’écran-2014-09-15-à-15.19.30

L’annonce du second #RoyalBaby inspire les marques
Le jour de l’annonce du second enfant du couple Royal Britannique, près de 260 000 tweets ont été publiés à ce sujet, dont 70 000 avec le hashtag #RoyalBaby. Les marques anglaises n’ont pas manqué l’opportunité de féliciter le couple, une des plus rapides étant Nissan UK, qui en profite également pour mettre en avant l’habitabilité de son XTrail. Cet événement était également l’occasion pour ASOS ou River Island de soumettre des suggestions sur le style à adopter pour le prochain bébé. Enfin, d’autres marques n’hésitent pas à soulever des questions, comme le prénom qui sera choisi, ou bien le grand classique : garçon ou fille ?

Le 11/09, une prise de parole trop risquée pour les marques ?
Les marques n’ont de cesse de s’insérer davantage dans les conversations. Les marronniers en sont le parfait exemple, encore faut-il s’y associer de façon adéquate. Chaque année, des marques choisissent de rebondir sur le 11/09. Un opportunisme qui ne manque pas d’exaspérer les internautes.

 


D’autres marques ont opté, en revanche, pour une approche plus sobre.

 

AppleWatch3x2L’Apple Watch développe déjà son store d’applications
Le 9 Septembre dernier, Apple a dévoilé le dernier membre de la famille des devices de la marque: l’Apple Watch. Ce produit n’a pas autant fait parler de lui que les deux nouveaux iPhone (336 000 mentions contre plus d’1 million) et les fans se posent déjà la question de la durée de vie de la batterie qui n’a pas été évoquée par Tim Cook. Ce produit ne sortira que l’année prochaine, et pourtant Facebook, Twitter, Instagram et Pinterest sont d’ores et déjà en train de développer leurs applications. La porte-parole de Yahoo a également annoncé qu’une application de News dédiée à la Apple Watch était développée. Si le sujet Apple Watch et iPhone 6 vous intéresse, n’hésitez pas à lire notre infographie sur le sujet.

Le podium social des marques lors de la Fashion Week de New-York
Topshop fait un bond dans le podium numérique en lançant une partie de sa collection « Unique » printemps-été 2015 sur Facebook et Instagram. Pour rendre le show encore plus social, 5 Instagramers influents ont partagé leurs points de vue sur le défilé tandis que les consommateurs étaient invités à partager leur propres looks en utilisant le hashtag #TOPSHOPWINDOW. Ce contenu était alors diffusé à travers tous les canaux digitaux de Topshop et sur un écran interactif du flagship store, Oxford Circus.

De son côté, lors de la Fashion Week de New-York, Socialbakers a analysé les mentions Twitter de 9 sponsors dont Samsung et Mercedes-Benz. Ces deux annonceurs ont ainsi respectivement connu 438% et 363% de croissance sur les volumes de mentions trackées 1 mois auparavant.

twitter-mentions-chart-socialbakers

Par ailleurs, Curalate a indiqué que plus de 115 000 photos ont été publiées sur Instagram à travers 6 différents hashtags associés à la Fashion Week New-Yorkaise. Celles-ci ont créé plus de 10 millions de « likes » et 200 000 commentaires. En comparaison de l’activité générée lors de la Fashion Week précédente, on remarque une augmentation de 25% du nombre d’images partagées sur Instagram. Voici une sélection réalisée par Curalate des photos les plus virales publiées lors de cette édition :

I love New York Fashion Week. #NYFW

Doing #fall just right in #NYC </p>
<p><a href=#TeamFearless is in (or near) an Empire state of mind…  see if you can find us near a certain hotel if you want in on some #Fearless goodies! PW: Fearless Fashion. #NYFW

We’re in a New York state of mind. Capturing the sights today in our new favorite nail shade—Michael Kors Fantasy. #NailedIt #NYFW

Day 1 of fashion week! May the odds be ever in your favor... #MBFW #NYFW

tags: , , , ,

L’impact des wearables sur le social media

par Matthew Payne dans News

Cet article est une traduction de l’article « The Potential of Wearable Social » publié sur le blog anglais de l’agence, par Matthew Payne, Head of Creative Technology chez We Are Social UK.

Les smartphones ont complètement révolutionné la façon dont nous communiquons, au point que beaucoup d’entre nous se sentent incapables de survivre sans en avoir. Toutefois, la technologie a encore de beaux jours devant elle : nous entrons désormais dans une nouvelle ère, à l’heure où les objets wearables commencent à devenir mainstream.

Cette semaine, Apple a dévoilé son Apple Watch, l’Android Wear de Google est déjà en vente, la façon dont on consomme la technologie est en pleine révolution. Et ces gadgets nous permettent de nous impliquer encore davantage sur internet et sur les médias sociaux. C’est « exciting » et c’est nouveau, mais c’est juste un début, l’avenir nous réserve bien plus et cela impactera indubitablement le social media et la façon dont les marques utilisent cette technologie.

Le format des technologies wearable réduit l’espace laissé au message et à l’expérience, les informations transmises par ce biais doivent donc être utile, sous peine d’être supprimées. Les applications social media doivent être simples et seront adaptées si elles permettent de consulter notifications, messages privés ou album photo d’un simple geste du doigt.

De nos jours, les annonceurs communiquent sur les médias sociaux via des campagnes faciles à assimiler, simples et directes, pour le bénéfice du consommateur. Avec le social media wearable, les marques devront créer du contenu encore plus concis, le sacro-saint « qualité plutôt que quantité » n’aura jamais été plus approprié. Les marques qui développent du contenu pour la technologie wearable vont être confrontées au challenge similaire de ceux qui concevaient les bannières des vieux jours, elles agaçaient les internautes, mais généraient tout de même des clics ; les mieux pensées furent celles qui mettaient en avant un message simple ou un call-to-action pour des utilisateurs qui voulaient ce qu’elles avaient à offrir.

Les créas, les designers, les développeurs et les équipes UX auront besoin de s’adapter à cette nouvelle expérience utilisateur rédéfinie par les wearables. A chaque nouvel objet connecté, son format de langage, ses challenges, donc. Les gens attendent de ces produits qu’ils soient intuitifs ; de fait, analyser les comportements naturels et s’adapter pour les prendre en compte sera essentiel pour le social media soit viable sur les objets wearables.

En attendant que les premiers chiffres sur les ventes d’iWatch et d’Android Smart Wear tombent, les développeurs et les marques, ainsi que les plateformes sociales devront relever le challenge imposé du petit format.

Facebook, Pinterest et Snapchat ont déjà investi le marché du social media wearable. L’application Snapchat Micro développé pour la smartwatch Samsung Galaxy Gear permet de capturer furtivement des images, Facebook a lancé son application Google Glass l’an dernier, offrant aux utilisateurs la possibilité d’uploader des photos sur le réseau social et Pinterest a mis à jour son application Android pour la rendre compatible avec l’Android Wear.

 

Si les utilisateurs adoptent ces plateformes, alors les marques auront de nouvelles opportunités de se connecter à leurs utilisateurs, mais reste à voir comment les contenus de marque se comporteront sur ces applications. Un objet que l’on porte constamment à son poignet devient automatiquement plus personnel qu’un téléphone qu’on met dans son sac ou dans sa poche. Le contenu devra absolument être voulu, nécessaire ou utile. Les marques devront être moins BtoC et être plus one-to-one. Le peu de tolérance qui existe pour les contenus non pertinents va encore s’amenuiser et les marques n’auront pas le droit à une deuxième chance.

Enfin, un point important qui pourrait facilement être omis par les technophiles, passionnés de nouvelles fonctionnalités et de nouvelles caractéristiques : la technologie wearable est en train de franchir l’un des plus gros obstacles à l’adoption par le grand public : la mode. Les derniers-nés du marché wearable ne sont plus aussi massifs, et même moins ridicules, ils sont plutôt astucieux et sexy. Annonceurs, prenez note : votre coeur de cible portera une smartwatch à son poignet bien plus tôt que vous ne le pensez.

#AppleLive vue par les réseaux sociaux

par Camille Jouneaux dans News

A l’occasion de la Keynote #AppleLive, nous avons réalisé une infographie qui décrypte qualitativement et quantitativement les conversations en ligne au sujet des lancements des derniers-nés de la marque.

Vous trouverez cette infographie en fin de post, mais voici concrètement ce qu’il en ressort :

La sortie des appareils iPhone 6 et 6 Plus a généré 1,69 million de mentions en ligne, versus 927 000 mentions pour les iPhone 5c et 5s sortis en 2013. Si cela constitue 83,2% de croissance par rapport à l’année précédente, ce lancement permet surtout à Apple de générer autant de conversations qu’en 2012 lors de l’annonce de la sortie de l’iPhone 5. Celui-ci avait en effet généré à l’époque 1,7 million de mentions. Le public semble ainsi avoir accueilli les sorties des iPhone 6 et 6 Plus comme de réelles nouveautés, tandis que les 5s et 5c furent plutôt accueillis comme des versions bis du 5.

Fait marquant de l’étude, les versions 2014 intéressent un plus grand nombre de femmes. Celles-ci sont 39% à participer aux conversations, ce qui représente une croissance de 6 points par rapport à l’année précédente.

60%​ des​ internautes relaient de manière factuelle la sortie des produits ; 40% expriment une opinion et parmi eux, ils sont 32% à s’exprimer de manière positive.

En rentrant dans l’analyse de ces opinions, on relève que, à 45% elles expriment un désir ou une attention d’achat, et que, à 35% elles mentionnent les caractéristiques produits dont les innovations Retina et NFC, alors qu’Apple est devancé depuis plusieurs mois par ses concurrents sur ce dernier sujet. Les évocations négatives des appareils sont liées au prix, qui s’élève jusqu’à plus de 1 000€ pour la version 128Go de l’iPhone 6 Plus.

Enfin les rumeurs et les conversations autour de l’autonomie du téléphone, estimée à 24h par les internautes, ont rassemblé 17 000 mentions le jour d​e l’annonce uniquement. Le sujet a assurément fait plus d’un déçu avec une autonomie réelle établie à 12h et rapidement évoquée lors de la Keynote.

Si ce lancement a constitué un événement conversationnel certain, il a aussi phagocyté celui, pourtant attendu, de l’iWatch. Ce dernier a généré seulement 157 877 mentions, dont 14% d’opinions négatives essentiellement portées sur le design du produit, une fâcheuse première dans l’histoire d’Apple.

infographie_iphone_we_are_social