La revue du lundi par We Are Social #142

par Alix Belabbaci dans News

Facebook dévoile Graph Search
Mark Zuckerberg a présenté mardi dernier son moteur de recherche social, Graph Search. Déployé en beta pour le moment, cet outil permettra aux utilisateurs de Facebook de réaliser des recherches en langage naturel. Après l’épisode Google +, Facebook prend enfin sa revanche sur Google en s’attaquant au search.
Facebook Graph Search a été conçu comme un moteur de recherche interne au réseau social pour offrir aux utilisateurs des réponses personnalisées via le filtre social autour de quatre types de contenus : photos, personnes, lieux et centre d’intérêts. Pour en savoir plus, consultez l’article de Sandrine, notre directrice générale et découvrez les premières impressions de petitweb.fr qui a testé la nouvelle fonctionnalité.

Facebook lance les appels gratuits sur iOS Messenger
Après une période d’essai au Canada, le déploiement du service d’appels gratuits de Facebook via l’application Facebook Messenger sur iOS vient de commencer aux Etats-Unis. Notons qu’il existe déjà un certain nombre de services similaires (ndlr : Skype, Tango, Viber), mais que grâce à sa forte implantation, Facebook bénéficie d’un avantage certain sur ses concurrents. Il est en effet possible de joindre l’ensemble de ses contacts Facebook qui n’auront pas besoin de recréer un compte. Une fois le bouton pressé, le destinataire recevra une notification push.

Esurance lance un concours pour avoir un envoyé spécial au SXSW 2013
Esurance, une assurance automobile en ligne américaine, lance un concours sur Facebook pour trouver leur prochain envoyé spécial à SXSW. Pour cela, les participants doivent démontrer toutes leurs qualités sociales afin de repartir avec un iPad, et 10 jours sur place. Trois personnes, sélectionnées par un jury, seront soumises au vote du public, ce qui permettra de désigner le grand vainqueur. Il devra par la suite publier des vidéos quotidiennes pendant le festival pour la marque.

Smoothie King lance un concours des résolutions de nouvelle année
Smoothie King lance une activation Facebook qui va durer six semaines et qui aura le titre « Lean into life ». L’activation aura la forme d’un concours hebdomadaire qui présentera les différents « défis » aux utilisateurs. Pour participer, ces derniers devront soumettre des photos d’eux-mêmes en train de réaliser les défis. La marque encourage également les consommateurs à prendre des photos avec Instagram, puis taguer l’image avec #SmoothieKing et #LeanIntoLife.

Volvic à la recherche de nouveaux talents sur Facebook
Volvic part à la recherche de photographes talentueux sur sa page Facebook. Les fans de Volvic peuvent participer au concours en soumettant une photo qui doit exprimer l’idée de « Volcanisme » propre à la marque. Le vote des fans sera pris en compte pour désigner les gagnants. Ces derniers se verront remettre des appareils photos afin de documenter leurs expériences volcaniques et formeront ainsi une équipe d’ambassadeurs social media pour la marque. Deola Laniyan, directrice conseil chez We Are Social UK indique que les fans deviendront d’une certaine façon des community managers et que le contenu posté aura alors une plus grande résonance auprès de leurs pairs et générera d’autant plus d’engagement.

Twitter : les « premiers » chiffres liés à la social TV
Annoncée comme la tendance majeure des mois à venir, la social TV fait néanmoins déjà partie de la vie des téléspectateurs. Malgré quelques initiatives à l’étranger (ex. l’application Zeebox), Twitter et Facebook demeurent les lieux privilégiés des internautes pour discuter des programmes TV. A ce titre, Twitter a récemment publié un rapport s’intéressant à cette tendance, au Royaume-Uni. En partenariat avec SecondSyncLimited, Twitter a établi que les interactions et le contenu des tweets dépendaient de 3 facteurs : le type de programme, le sexe et l’heure de discussion. Ce qu’il faut retenir de ce rapport : 60 % des utilisateurs sont connectés à Twitter pendant qu’ils regardent un programme TV, 40 % des tweets postés en heure de pointe sont liés à la télévision, 90 % des conversations en ligne portant sur la télévision ont lieu sur Twitter. A n’en pas douter, cette étude fera office d’argument en faveur des tweets sponsorisés.

Un tweet en favori : une pratique en nette progression
Dans une logique où la curation prend de plus en plus d’importance sur les réseaux sociaux, la fonction « favori » connaît un grand succès depuis 6 mois sur Twitter. Lancée en 2011 pour reprendre le principe du fameux like de Facebook, la fonction favori permet de mettre en avant un tweet, constituer sa propre bibliothèque de contenu, ou donner du crédit à un autre utilisateur sans passer par le traditionnel RT. C’est une utilisation que le réseau social n’avait pas prévu, habitué à être un relai d’information plus qu’un outil de communication, l’usage de cette fonction « favori » tend à faire changer les comportements et la consommation de l’information, un tweet pouvant être conservé. Une pratique à suivre et une bonne opportunité pour les marques qui pourront ainsi augmenter leur notoriété et jouer sur ce principe de curation.

Twitter : faire la différence entre un vrai et un faux compte vérifié
Les comptes vérifiés sur Twitter permettent de faire la différence entre le compte d’une véritable célébrité et ceux des imposteurs grâce à un badge bleu. Pourtant, de faux comptes vérifiés ne cessent de faire leur apparition comme celui de Percy Jackson. En effet, celui-ci étant un personnage de fiction, la validation de son compte vérifié a récemment suscité quelques interrogations. Le stratagème réside dans l’image d’en-tête des profils. En effet, l’administrateur de Percy Jackson n’a eu qu’à insérer le badge bleu dans l’image d’arrière plan. Comment faire la différence entre un vrai et un faux compte vérifié ? Il suffit de passer la souris sur le badge Twitter. Si un pop-up « profil certifié » s’affiche c’est qu’il s’agit bien d’un compte vérifié. En revanche, si aucun message n’apparaît, vous pouvez être sûr que le badge n’est là que parce qu’il a été incorporé dans l’image d’en-tête de l’utilisateur. Il serait peut-être temps que Twitter revoit sa présentation des comptes vérifiés…

Tesco : une blague tourne au scandale sur Twitter
Après la vente de hamburgers de boeuf qui contenait de la viande de cheval, Tesco a subi un véritable scandale sur les réseaux sociaux. Le 18 janvier à 23 heures, Tesco tweete : « It’s sleepy time so we’re off to hit the hay! » (« hit the hay », étant une expression anglaise familière qui signifie « aller se coucher » mais qui fait également référence au foin). Le jeu de mots inapproprié a déclenché une avalanche de réactions de colère sur Twitter : les internautes ont été choqués que Tesco plaisante à ce sujet. La marque s’est rapidement excusé en expliquant que le tweet a été programmé avant que le scandale ait éclaté.

Suivre la tendance pour les Oscars via Twitter
Twitter vient de dévoiler un outil de mesure interactif qui retranscrit la mention et donc la popularité des nommés aux Oscars. Cet indice permet d’appréhender la courbe de popularité de chaque film, acteur ou réalisateur, et favorise ainsi les spéculations sur les potentiels futurs vainqueurs de la fameuse statuette. L’émulation autour des cérémonies du cinéma a commencé le soir des Grammy Awards ce mois-ci, où plus de de 4 millions de tweets ont été échangés. Phénomène qui devrait se reproduire lors de la 85ème cérémonie des Oscars qui aura lieu le mois prochain. Twitter verra-t-il juste ? Réponse le 24 février.

Un menu secret révélé sur les réseaux sociaux
La chaîne de restauration rapide Panera Bread & Co a récemment fait parler d’elle sur les réseaux sociaux suite à un tweet diffusé le 9 janvier indiquant qu’elle proposait un menu caché dans ses restaurants. En plus d’être uniquement promu via les réseaux sociaux, ce menu a la particularité d’être pauvre en glucides. La nouvelle a ainsi été relayée par de nombreux clients sur Twitter, parfois étonnés qu’un tel menu ne soit pas proposé sur la carte. Panera considère en effet ce type de promotions comme une vraie expérience avant de révéler le menu au grand public. D’autres marques comme Starbucks ou In-And-Out Burger ont également mis en place des initiatives de ce type. Un moyen de rendre une offre virale tout en évitant de submerger le client avec trop de promotions sur place.

Le secteur automobile développe la présence de ses modèles sur Twitter
Twitter devient de plus en plus important dans le développement de la présence des différents modèles de voitures sur les médias sociaux. La dernière illustration de cette tendance nous a été donnée par Bentley. Au salon automobile de Detroit, la célèbre marque anglaise a intégré des hashtags directement sur les plaques des modèles exposés. Cette réflexion autour d’une utilisation simple et efficace de Twitter avait également été menée par We Are Social UK lors du lancement d’un nouveau modèle de Jaguar. Les premières photos « volées » avait alors été dévoilées par un compte Twitter sponsorisé par Jaguar.

Instagram se fait devancer par son rival EyeEm
Il y a encore une semaine EyeEm était n°232 des applications photo et avant de figurer quelques jours plus tard dans le top 5, avec plus de téléchargements à son actif qu’Instagram ! A priori ce succès soudain serait dû au simple bouche à oreille et au fait que les utilisateurs possèdent bien les droits sur leurs propres photos, un détail qui a son importance au vu de l’actualité d’Instagram. Si Instagram a aujourd’hui retrouvé son leadership, EyeEm a bien su profiter de la crise de confiance des utilisateurs envers son concurrent.

Une API Instagram collecte les données sans autorisation
Les angoisses soulevées par la modification des termes de confidentialité sur Instagram risqueraient bien de ressurgir bientôt… En effet, la société Venueseen a annoncé le développement d’une API permettant de collecter les données des utilisateurs sans leur consentement, afin de les utiliser à des fins marketing. La première utilisation de cette API aura lieu dans le cadre du Indy 500 (événement automobile d’Indianapolis) au cours duquel les participants pourront taguer leurs photos #Indy500orBust. Celles-ci apparaitront sur un micro-site et les contributeurs pourront remporter une expérience de course VIP. Une utilisation encore raisonnable par rapport aux possibilités qu’offre une API de ce type.

Une cartographie de 500 millions de check-ins Foursquare
Quatre ans après son lancement, le réseau social Foursquare compte 35 millions d’utilisateurs. L’entreprise vient d’ailleurs de publier une cartographie étonnante grâce aux 500 millions de check-ins cumulés sur ces trois derniers mois. L’objectif 2013 pour Foursquare est d’être l’outil local et mobile dont nous avons tous besoin quelle que soit la ville où nous sommes afin de trouver la meilleure adresse.

La National Hockey League crée des badges Foursquare pour ses équipes
La NHL, ligue de hockey nord-américaine, s’est associé à Foursquare afin de mettre en place de nouveaux badges, en référence à 5 équipes du championnat : Carolina Hurricanes, New York Islanders, Colorado Avalanche, Washington Capitals et les Vancouver Canucks. Pour débloquer un de ces badges, il suffit, pour les chanceux qui sont sur place, d’assister à au moins un match de leur équipe préférée à domicile pendant la saison. Les possesseurs de ces badges pourront bénéficier d’offres intéressantes dans les boutiques des clubs (-50% pour ceux ayant le badge des Vancouver Canucks) ou bien gagner divers prix (comme un maillot dédicacé chez les Carolina Hurricanes). Pour les utilisateurs faisant un check-in dans 2 matchs de la saison, ils débloquent alors le badge NHL, leur permettant d’avoir -15% dans leur store en ligne.

Le nouveau MySpace s’ouvre au grand public
Depuis la semaine dernière, MySpace est passé en open-beta. Ce lancement s’est appuyé sur le comeback du chanteur Justin Timberlake (et principal investisseur de Myspace) qui a profité de cette nouvelle plateforme pour diffuser sa première chanson « Suit & Tie » featuring Jay-Z depuis un long moment hors de la scène musicale. Cette chanson est accessible directement sur sa page Myspace avec le tout nouveau design. Les internautes peuvent tester la nouvelle plateforme Myspace via cette url : new.myspace.com. Comme on peut s’en apercevoir, l’essentiel du nouveau myspace est basé sur la musique et la découverte de celle-ci. Un player audio est intégré en bas de page de façon à créer simplement sa playlist tout en continuant sa navigation sur le site. Bien évidemment, il y a de nombreuses améliorations et le site est toujours en cours de développement, pour l’instant aucune date de lancement officielle.

Si vous avez aimé ce post, pourquoi ne pas vous abonner aux infos de We Are Social par ou flux ?


tags: , , , , , ,