La revue du lundi par We Are Social #126

par Frédéric Roginska dans News

L’engagement des fans, objectif premier des marketers aux Etats-Unis
Awareness, un outil de mesure spécialisé dans les médias sociaux, a mené une étude aux Etats-Unis en juillet dernier afin de déterminer quels sont les objectifs de retour sur investissement des marketers sur les médias sociaux. Susciter un meilleur engagement de leurs clients (78%) et générer du revenu (51%) sont ainsi les deux objectifs principaux. Les marques ne se contentent donc plus de mesurer uniquement la croissance des fans mais s’intéressent davantage à l’attachement des clients à leur marque et à nouer des relations via l’engagement. Pour cela, 66% des marketers interrogés souhaitent investir davantage pour accroître leur présence sur les médias sociaux et 56% désirent augmenter la fréquence de publications sur leurs espaces officiels afin d’entretenir la relation avec les fans.

Twitter se met à jour pour laisser place à l’image
Une nouvelle version de Twitter a été mise en place le 18 septembre sur l’ensemble des supports (web, iPad, iPhone et Android), rendant l’interface unifiée sur toutes les plateformes. Au rayon des nouveautés, chaque utilisateur peut désormais intégrer un header à son profil, à l’instar de la cover Facebook. Pour les comptes de marques qui avaient déjà un header auparavant, celui-ci est donc remplacé. La personnalisation du fond a elle aussi été améliorée, tout comme la galerie de photos des utilisateurs, désormais placée en haut à gauche sous forme de mosaïque avec les 6 dernières images partagées. Les pages Twitter donnent donc plus d’importance à l’image, ce qui est une évolution notable pour la plateforme. La section « Moi » fait également son apparition et redirige vers son propre profil.

Tumblr double son traffic
Selon ComScore, le trafic de de Tumblr a augmenté significativement cette année. Les visites depuis un ordinateur ont augmenté de 100,5% entre juillet 2011 et 2012, tandis que 6,7 millions de visiteurs supplémentaires ont consulté le site depuis leur smartphone. ComScore démontre que si cette croissance est due à la structure sociale de Tumblr, elle l’est aussi surtout grâce à Google. En effet, les blogs Tumblr remontent de plus en plus en tête ou dans les premières pages des résultats de recherche. Par exemple, le Tumblr officiel de J.Crew apparaît dans la première page de résultats lorsque l’on tape le nom de la marque dans la barre de recherche Google. Les chiffres de ComScore tendent à prouver que l’utilisation de Tumblr permet aux marques de booster leur audience, grâce à une interface propice au contenu multimédia.

Google+ : 400 millions d’inscrits, mais peu d’utilisateurs actifs
Ouvert depuis seulement un an, Google+ a de son côté annoncé avoir atteint les 400 millions d’inscrits. Un chiffre très impressionnant si ce n’est que lorsque l’on s’intéresse aux utilisateurs actifs, ce chiffre tombe à 100 millions, soit encore très loin des 955 millions de Facebook. Ainsi, au delà du simple recrutement de membres, le principal challenge que doit relever Google est de convaincre ces internautes d’utiliser son réseau social !

Facebook ouvre à tout le monde sa fonctionnalité « Offres »
Les « Offres » Facebook permettent d’éditer et de poster directement dans le News Feed des coupons de promotion ou de réduction, mais aussi des codes-barres et codes spéciaux. Devant le succès et l’efficacité de ce type d’offres, Facebook vient d’ouvrir la fonctionnalité à toutes les pages qui dépassent les 400 fans. Les marques auront en revanche l’obligation d’investir dans de la publicité afin de promouvoir ces offres et permettre au maximum de fans d’y accéder. Robin Grant, directeur général de We Are Social, estime que « l’introduction de ces codes uniques fait des ces Offres Facebook un produit mature et efficace pour les e-commerçants qui souhaitent augmenter leur volume de ventes, ainsi que pour les marques qui souhaitent faire essayer leur produits ».

Facebook étend également son offre publicitaire hors de sa plateforme
Facebook teste actuellement un nouveau format publicitaire mobile, disponible sur applications iPhone et Android ainsi que des sites web mobiles extérieurs à sa propre plateforme. Ce nouveau format permettrait de cibler les utilisateurs de façon assez précise, en fonction de leurs données Facebook (âge, sexe, lieu d’habitation, likes…), à condition bien sûr que l’utilisateur soit logué avec son compte.

Facebook va encore plus loin dans le ciblage d’audience
En outre, Facebook permet désormais de croiser sa base de données à celle des annonceurs. Grâce à l’option « Custom Audience » les utilisateurs de l’application Power Editor sur l’API Facebook Ads pourront cibler les consommateurs en fonction de leur adresse email, leur numéro de téléphone ou leurs identifiants. Tous les téléchargements de données seront codés de la part de Facebook comme de la part de l’annonceur. Le but étant de les croiser et non de les dévoiler ! Bon à savoir : il n’y aura pas de palier de dépenses minimum pour ce service, mais les publicitaires devront obligatoirement passer par l’application Power Editor.

Facebook étend les tests de la fonction « Highlights ».
Le « highlight » est la possibilité de payer pour que votre publication personnelle soit vue par un plus grand nombre d’amis (car seulement 12% d’entre eux voient nos publications). Cette fonction, testée jusqu’à présent exclusivement en Nouvelle-Zélande, est à présent disponible en dehors et pour un plus grand nombre d’utilisateurs. Facebook a ainsi annoncé que l’objectif est, pour le moment, de tester l’intérêt des utilisateurs pour ce genre de pratique. Si Visa, Paypal, Mastercard et Western Union sont quelques-uns des moyens de paiement proposés par la plateforme, il sera également possible de payer via son téléphone mobile.

Les 3 500 pages locales de Walmart n’ont gagné que 2M de fans
La page principale de Walmart témoigne d’une stratégie social media portant ses fruits mais ce succès peine à être traduit au niveau local. En effet, les 3 500 pages locales créées il y a un an n’ont pour l’heure toujours pas réussi à attirer en nombre des fans et, malgré des publications régulières, l’engagement reste faible. Le problème peut s’expliquer par le fait que Walmart semble avoir une stratégie de contenus centralisés, ce qui est contradictoire avec la création de pages localisées…

La campagne Resident Evil 6 « cauchemars partagés » contamine Facebook
L’éditeur de jeux vidéo Capcom, aidé de l’agence digitale Crush, a lancé le 18 septembre une campagne virale interactive destinée à pousser la créativité des fans du jeu Resident Evil 6, soit 3,7 millions sur Facebook. Les fans doivent imaginer ce que serait leur dernier message si ils étaient atteints du fameux virus zombie « C-virus ». Plusieurs outils sont à leur disposition pour créer leur message : en vidéo sur Facebook ou en audio sur SoundcCoud. Cette étape est la dernière pièce de la campagne publicitaire « No Hope left » de Resident Evil 6 qui avait pour but d’inciter les utilisateurs à avertir leurs amis Facebook des zones infectées sur une carte interactive.

Offres Facebook et e-commerce : vers un meilleur ROI ?
On les évoquait plus haut, et ça marche. Pour célébrer ses 500 000 fans, 1800-Flowers.com a lancé une campagne de Facebook Offers et distribue des coupons Zynga à utiliser sans obligation d’achat immédiat. Ces Facebook Offers avaient déjà été testées par le site de e-commerce lors d’une campagne pour la fête des mères, produisant alors un résultat encourageant de 12 300 réclamations. La première moitié provenant directement des publicités Facebook, la seconde depuis les publications dans le newsfeed des utilisateurs. Coastal.com, un autre site de e-commerce, en est pour sa part à sa cinquième campagne de Facebook Offers et constate un taux de transformation de 5% : sur 433 000 réclamations, 20 000 coupons ont été utilisés.

Lancement de l’agrégation de tweets par thème
Dick Costolo, le CEO de Twitter, vient d’annoncer que ses utilisateurs auront bientôt la possibilité de regrouper et d’agréger des tweets relatifs à un évènement ou une actualité, même sans hashtags. Cette nouvelle fonctionnalité permettra d’afficher une « tweet box » qui pourra s’intégrer à un site, par exemple lors de la diffusion d’un évènement sportif, pour en suivre les réactions en direct. Ce lancement est prévu avant la fin de l’année.

La campagne Twitter de Waitrose se retourne contre la marque
Souhaitant initier une campagne virale sur Twitter, le supermarché anglais Waitrose a invité ses fans à tweeter la raison pour laquelle ils préfèraient Waitrose, en mentionnant #Waitrosereasons. Différents tweets ont repris le hashtag, mais malheureusement pas de la façon imaginée par la marque. La plupart d’entre eux se sont avérés négatifs, taquinant Waitrose sur son image de supermarché pour les bourgeois. Jim Coleman, manager à We Are Social à Londres, a commenté l’incident et souligne l’importance d’avoir un plan de crise pour faire face aux réactions imprévues des abonnés.

« For all » la nouvelle campagne social média d’Obama
Pas facile de se renouveler après le célèbre slogan « Hope and change » de 2008 qui avait su toucher et mobiliser l’électorat jeune americain… Pour toucher cette cible cruciale, l’équipe de campagne d’Obama a imaginé une campagne social média autour d’Instagram et de Twitter : les jeunes sont invités à inscrire sur leur main ce qui compte pour eux, de placer la main sur leur coeur et de se prendre en photo via Instagram. Les messages sont ensuite postés sur Twitter avec les hashtags #forall, #obama2012, #campaigntrail. De nombreuses célébrités comme Natalie Portman, Jared Leto ou encore Jessica Alba ont déjà joué le jeu.

Cole Haan hashtag les nuits new-yorkaises
La marque de chaussures Cole Haan a lancé en Septembre une campagne nommée « Don’t Go Home ». Cette campagne avait pour but d’encourager les jeunes qui sortent tard et font la fête toute la nuit à utiliser le hashtag #DontGoHome. Cole Haan a décidé d’intégrer le hashtag dans les rues de New-York à des endroits visibles uniquement la nuit, tels que sur les rideaux métalliques des magasins. Avec des messages forts tel que « You can sleep when you’re dead », les gens ont commencé à prendre en photo et à partager les messages et les hashtag via Twitter et Instagram. En parallèle de ce dispositif guerilla-marketing, la marque a installé à des endroits stratégiques de la ville des boules-disco projetant les tweets et annonçant la présence d’une (fausse) fête Cole Haan ou les mordus du dancefloor pouvaient profiter d’un food truck et acheter une paire de chaussures.

Vimeo prépare la rémunération des créateurs de contenus
Vimeo a annoncé en fin de semaine la création des « creators services » destinés à offrir aux producteurs de contenus de nouveaux moyens de générer des revenus. Deux modèles font donc leur apparition : la « Tip Jar » d’une part, qui offre la possibilité de donner un pourboire d’un montant précis directement depuis la page de la vidéo, et la fonction « pay to view » qui comme son nom l’indique suppose un micro paiement pour déclencher la lecture. Une manière intéressante d’offrir une contrepartie à la création sans forcément recourir à la vente d’espaces publicitaires.

Tesco lance un blog pour renforcer la confiance en la marque
Philipp Clarke, DG de Tesco, vient de lancer le blog de la marque, dans lequel il souhaite renforcer la confiance en celle-ci, et expliquer la manière dont la société et ses collaborateurs voient le monde. Dans le premier article du blog « talking shop », Clarke explique que lorsqu’une société atteint une certaine taille, les motivations, sincérité et valeurs du business deviennent difficiles à cerner car « les êtres humains derrière cette société deviennent de moins en moins visibles ». Le but de ce blog est donc d’humaniser l’entreprise, et de donner la parole aux employés afin de retranscrire leur vision du marché. Ainsi soit-il !

Si vous avez aimé ce post, pourquoi ne pas vous abonner aux infos de We Are Social par ou flux ?


tags: , , , , , , , , , , , ,