La revue du lundi par We Are Social #91

par Guillaume Lalu dans News

Forrester met à jour son échelle de participation sur les médias sociaux
Depuis 2008, Forrester classe et mesure les différents comportements sur les médias sociaux, selon une typologie désormais référente : “creatives”, “joiners”, “conversationalists”, etc.

Echelle de participation des médias sociaux

Cette échelle permet d’observer l’évolution de la participation d’une année sur l’autre, en terme de volume, mais surtout d’activité. Sans surprise, les chiffres et comportements n’ont pas fortement varié en deux ans. La seule évolution notable est celle des “Joiners”, qui se caractérise par le fait de devenir membre, transformant le web en gigantesque club où le “join” prime sur le “search”.

Path : le nouveau réseau social préféré de la Silicon Valley
Sur son blog, Loïc Le Meur est revenu sur l’application Path. Il affirme que l’application serait devenue le refuge de toute la “hype” web de la Silicon Valley. Ces “early adopters” aux milliers d’amis ou followers seraient séduits par le côté intimiste de Path, qui limite le nombre d’amis à 150 et envoie une notification à chaque fois que l’un d’eux accède à un contenu partagé. Une sorte de premier réseau d’amis proches avec qui partager des infos privées avant de songer à la diffuser sur les cercles plus larges (Facebook, Twitter, etc). L’autre atout de poids : son ergonomie, parfaitement étudiée pour un usage mobile, qui en fait l’une des meilleures applications sur ce support.

Un homme peut-il vivre avec comme unique moyen les médias sociaux ?
A l’occasion de la « Social Media Week», Chinwag ainsi que les équipes de Londres et Singapour qui participent à cet événement, ont décidé de s’associer pour tenter une expérience sociale inédite. L’idée générale : un passionné des médias sociaux se retrouvera seul pendant 5 jours à Singapour (du 8 au 13 février 2012) avec pour seul bagage un Smartphone. Cette personne devra alors utiliser les médias sociaux pour trouver un logement, se nourrir et se déplacer. Si vous avez envie de participer à cette expérience, il vous suffit d’envoyer une vidéo d’une minute mettant en avant ce que signifient les médias sociaux pour vous et pourquoi vous devriez être choisi (plus de détails ici).

Partagez des photos Instagram directement dans un album Facebook
Lorsque vous choisissez de partager des photos Instagram sur Facebook, vos images sont désormais automatiquement ajoutées à un album photo nommé «Instagram photos », visible par vos amis Facebook. Les photos s’affichent en taille réelle dans le flux d’actualité avec la légende que vous avez donnée à votre photo Instagram, ainsi qu’un lien vers l’URL publique de l’image. Ce changement permettra également d’afficher joliment vos photos Instagram dans votre Timeline.

Faut-il toujours répondre aux messages postés sur les réseaux sociaux ?
Conversocial s’est intéressé aux attitudes des internautes face aux marques qui laissent sans réponses des messages publiés sur leurs espaces de marques (Facebook et Twitter en tête). Et les résultats sont éloquents : la grande majorité (88,3%) indique qu’elle serait probablement moins amenée à faire appel aux services ou produits des marques en question. De quoi rappeler qu’une présence sur les médias sociaux, pour ne pas s’avérer contre-productive, ne peut se passer de la stratégie de community management associée.

Le Président Obama sur Instagram
Le Président des Etats-Unis est maintenant présent sur le réseau social de partage photos sous le pseudo @barackobama. Nous pourrons donc désormais suivre son utilisation d’Instagram pour donner aux gens un aperçu en images de ce qui se passe dans la vie quotidienne du président des Etats-Unis. L’équipe d’Obama 2012 propose aux fans de partager leurs photos de la campagne électorale avec le hashtag #obama2012.

Les médias sociaux influencent les intentions d’achat à long terme
A l’heure où le ROI des médias sociaux pour les marques est au cœur des discussions, l’étude menée par Bzzagent sur les effets à court et moyen terme des campagnes social media auprès des «ambassadeurs de marques» apporte sa pierre à l’édifice. Ainsi, après avoir été exposés à une campagne social media, le pourcentage de ces ambassadeurs prêts à recommander un produit passe de 39% en phase de précampagne à 61% à l’issue de celle-ci.


Plus intéressant encore, 38% de ces ambassadeurs auraient prévu d’acheter ledit produit avant la campagne contre 69% 3 mois après la campagne et à 61% un an plus tard. Où l’on mesure donc l’impact à long terme de ces campagnes social media sur les intentions d’achat.

Les compagnies aériennes prennent leur envol sur les réseaux sociaux
Les compagnies aériennes ne se sont pas lancées au hasard sur les médias sociaux et entendent bien en tirer profit comme le montre cette infographie de Mashable : elles sont de plus en plus nombreuses à accroitre leurs présences sur les réseaux sociaux mais aussi à utiliser le social commerce. A souligner les initiatives de Delta Airlines qui permet à ses fans de réserver leurs vols au sein même de Facebook ou encore à Malaysia Airlines qui grâce à l’application MHBuddy ne se limite pas à proposer des vols mais exploite le réseau social pour booker et organiser des vols avec ses amis Facebook. KLM Royal Dutch Airlines va d’ailleurs lancer sa propre adaptation de cette application.

Une campagne antidrogue qui utilise la Timeline Facebook
C’est une campagne qui a beaucoup tourné sur le web en ce début d’année et pour cause : c’est la première qui détourne la nouvelle Timeline Facebook. Le principe de la campagne, pour l’Autorité de lutte contre la drogue en Israël, consiste à suivre sur un même profil, les deux vies alternatives d’une même personne, selon qu’elle consomme ou non de la drogue. D’un côté, un quotidien qui tourne vite à la déchéance et à l’isolement, de l’autre une vie normale et bien remplie. D’après les créatifs de McCann Digital, auteurs de la campagne, le dispositif de base incluait également vidéos, statuts, check-in…, mais l’architecture de Facebook s’est révélée trop imprévisible et risquait à tout moment de faire sauter la structure de la page, la rendant alors incompréhensible.

Un tweet pour faire baisser le prix des chaussures
La marque de chaussures Miista a lancé sa campagne « Cheaper with a tweet » (moins cher avec un tweet) où à chaque fois que quelqu’un tweetera sur la marque les prix des chaussures baisseront. Le rabais sera plus grand si l’utilisateur qui tweete la marque a un Klout important. Les personnes avec un faible Klout ou non inscrites à Klout génèreront la plus petite réduction par défaut. La fondatrice de l’entreprise s’est exprimée sur cette campagne en disant que Miista s’était préparée à donner gratuitement des chaussures mais qu’il s’agissait surtout d’attirer l’attention sur la marque.

Grazia organise des cours de blogging mode dans un Apple Store
Grazia vient d’annoncer sur son blog qu’elle va organiser en Grande Bretagne des ateliers et des cours où des conseils sur la façon de créer et d’alimenter un blog de mode seront donnés par les plus grands noms de la blogosphère UK ! Ces cours très particuliers seront gratuits et auront lieu jusqu’au 26 janvier à l’Apple Store de Covent Garden à Londres.

Des photos sur Facebook pas si « offensantes »
La plupart des photos signalées par les utilisateurs de Facebook ne sont pas réellement offensantes, simplement peu attrayantes : c’est ce qu’affirme Facebook ici. Sous chaque photo hébergée sur Facebook, il y a désormais un bouton « signaler » permettant d’indiquer qu’un contenu viole les termes d’utilisation. Depuis que la plateforme recueille une moyenne de 250 millions nouvelles photos chaque jour, ce bouton « signaler » facilite la tâche du réseau social. Après avoir remarqué que ses membres utilisaient le bouton « signaler » pour des raisons non spécifiées dans le formulaire, la firme a modifié les formulations disponibles, permettant d’envoyer un message pour se plaindre auprès des personnes ayant posté ces photos. Ces plaintes ont tendance à déclencher la compassion des posteurs de photos, selon le directeur de l’ingénierie chez Facebook, Bejar Arturo. En effet, Facebook retire les images « offensantes » mais ne supprime pas les images indésirables, les diffuseurs de ces photos ont le choix de les enlever ou non.

Manchester City invite ses fans à afficher leur soutien sur Twitter
L’équipe de football mancunienne, actuelle leader du championnat d’Anglette, a profité de son match de FA Cup contre Manchester United ce week-end pour mettre en place un concours sur Twitter. Par l’intermédiaire de son capitaine, le belge Vincent Kompany, le club a invité ses supporters à publier des messages de soutien sur le site de micro-blogging en utilisant le hashtag #followthecaptain. Le footballeur avait ensuite pour mission de choisir le message le plus inspirationnel, dont l’auteur du tweet victorieux remportait le maillot du match ainsi que son brassard de capitaine et un poster dédicacé. Une opération simple et efficace qui, si elle n’a pas porté chance sportivement parlant à l’équipe de City, aura eu le mérite de susciter un très fort engagement des fans sur Twitter.

Levi’s cherche son futur mannequin sur Instagram
Le fabricant de jeans le plus connu du monde, Levi Strauss a lancé un casting à l’international via Instagram, pour dégoter les mannequins de sa campagne 2012. Le casting est ouvert à tous, et le principe est simple : pour participer les internautes doivent poster leur photo sur le service de partage, en ajoutant le hastag #iamlevis. A vos iPhone !

Facebook transforme votre Timeline en carte de visite Moo !
Moo permet aujourd’hui de créer des cartes de visite à partir des informations et photos de sa Timeline Facebook, poussant l’intégration des « cartes de visites sociales » sur Facebook. 50 cartes de visites personnalisées coûtent habituellement 15 dollars, mais les 200 000 premiers utilisateurs les obtiendront gratuitement ! Jillian Stefanski, porte-parole du réseau social, affirme que « l’intégration de Moo.com permet aux gens d’embarquer la Facebook Timeline avec eux hors ligne ». D’après Techcrunch, le succès est au rendez-vous : bien que l’offre soit limitée à 5 000 commandes par jour (soit 250 000 cartes par jour), les premières cartes offertes ont été commandées en moins de 2 h et la demande est croissante. Vous pouvez tenter d’obtenir les vôtres ici, mais dépêchez-vous car elles partent comme des petits pains !

Quand Google Chrome ne respecte pas les guidelines de… Google
Google n’aime pas les liens payés et les pénalise en conséquence en bannissant jusqu’à un an de ses pages de résultats les sites coupables. Pourtant, il semblerait que le géant de Mountain View ait lui-même été coupable de tels agissements en voulant faire la promotion de son navigateur Google Chrome. Search Engine Land rapporte ainsi comment Google se trouve mêlé à une vaste campagne de billets sponsorisés aux contenus peu pertinents mais contenant tous des liens pointant vers la page de téléchargement de Chrome. Résultat, Google (qui ne reconnaît pas intégralement ses torts) a donc lui-même pénalisé Chrome dans ses SERPs pour une durée d’au moins deux mois. Une sanction auto-infligée qu’on peut évidemment saluer, mais qui ne manquera pas d’irriter les sites plus sévèrement sanctionnés par le passé pour des faits similaires. En effet, si Google a revu à la baisse le Page Rank de sa page consacrée à Chrome, la sanction s’avère amplement plus indulgente qu’un bannissement.

Tokyo et Berlin se dotent d’un badge Foursquare : comment l’obtenir ?
Deux nouvelles villes apparaissent sur Foursquare avec le badge « Sakura » (cerisier, en japonais) pour Tokyo et « Ich bin ein Berliner » pour Berlin. Pour obtenir l’un des 9 badges de villes (dont celui de Paris, « La Ville-Lumière »), il faut check-in dans au moins 5 lieux clé listés sur le compte Foursquare Cities.

De nouveaux filtres sur les pages Facebook sur mobile
Comme le rapporte le blog Inside Facebook, il est maintenant possible de filtrer les messages des fans sur les page via l’application Facebook mobile. Cette fonction, disponible depuis un moment sur le web, n’était pas proposée sur les téléphones jusqu’à présent, ce qui rendait la navigation difficile aux personnes qui voulait seulement lire les contenus diffusés par les marques.

Les organisateurs des Jeux Olympiques de Londres ne veulent rien dévoiler
Comme l’explique la BBC, les 70 000 volontaires qui travaillent sur les chantiers pour l’organisation des Jeux Olympiques de Londres en 2012, sont soumis à des règles de confidentialité très strictes et notamment vis à vis de ce qu’ils peuvent diffuser sur les médias sociaux. Il leur est en effet interdit de décrire leurs missions précises, leur lieu de travail ou quoi que ce soit au sujet des athlètes, ainsi que la moindre photographie, que ce soit sur Facebook, Twitter ou n’importe quel autre réseau. Ces mesures de restriction ont été mises en place afin d’éviter tout risque pour la sécurité et pour la réputation des Jeux.

Puma mandate des blogueurs pour couvrir une course de voile
Ce week-end, les journalistes n’étaient pas les seuls à couvrir la « Volvo Ocean Race, l’Everest de la voile ». Des micro-blogueurs et Instagramers triés sur le volet ont été mandatés par Puma afin de poster des news de la course. Ils ont aussi raconté leur expérience sur Facebook et Twitter en toute liberté. Ce type d’opération permet d’offrir une info, un événement sous un autre prisme qu’exclusivement médiatique et de faire découvrir les coulisses de la course au public.

Pour son spot TV, Autoglass crowdsource sur Facebook
Autoglass, le cousin anglais de Carglass, a mis en place un concours Facebook pour recruter le client qui pourra figurer dans sa prochaine publicité à la télévision et gagner la modique somme de £3000. Pour participer au concours lancé sur sa page Facebook, les fans devaient envoyer une photo d’eux devant leur voiture, accompagnés de leurs amis et famille. Les personnes sélectionnées parmi plus de 137 participations reçues ont eu le droit de passer une audition devant l’équipe marketing d’Autoglass et c’est Ian Graham, habitant de Blackpool dans le nord de l’Angleterre, qui a convaincu le jury.

Collaboration entre RP et Wikipedia : un effort international
L’année dernière, Tom Watson, membre du parlement britannique, avait donné un coup de pied dans la fourmilière en dénonçant les pratiques lobbyistes de professionnels des RP visant à améliorer la réputation de leurs clients en retouchant leurs pages Wikipedia. En ce début d’année, deux professionnels du métier, Stuart Bruce et Phil Gomes, reviennent sur le sujet, ici et ici, défendant la même cause : établir une collaboration entre les professionnels des RP et Wikipedia. La demande semble avoir été entendue car quelques jours plus tard le CIPR, organisme régissant le corps professionnel des RP au Royaume-Uni, a annoncé la mise en place d’une collaboration avec Wikipedia pour l’établissement d’une ligne de conduite à tenir.

Si vous avez aimé ce post, pourquoi ne pas vous abonner aux infos de We Are Social par ou flux ?


tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

  • Stephanie Michel

    Bonjour, concernant l’influencent des medias sociaux il serait interessant de comparer avec les media traditionnels. Avez-vous des donnees?
    Merci.