La revue du lundi par We Are Social #80

par Frédéric Roginska dans News

Quel est l’impact des réseaux sociaux sur le marketing ?
La récente étude Social Media Report que nous vous évoquions le mois dernier démontrait que les consommateurs utilisent plus que jamais les réseaux sociaux. Par extension, ils sont ainsi 60% à y découvrir des marques ou des distributeurs et sont par conséquent plus enclins à lire des critiques produits publiées sur Internet et à en rédiger eux-mêmes. Parmi leurs principales motivations : exprimer leur reconnaissance envers les bons produits / services ou, à défaut, éviter à d’autres internautes leur mauvaise expérience.

La Réserve fédérale américaine à l’écoute des médias sociaux
La Fed vient ainsi de dévoiler un ambitieux projet de veille des conversations sur les médias sociaux, notamment sur Facebook, Twitter, Youtube, les blogs… Cette activité de monitoring va démarrer au mois de décembre prochain et a pour objectif de permettre à la Fed de mieux suivre les conversations relatives à la politique économique américaine, et ce dans le monde entier. Dans un contexte économique actuel plutôt défavorable, les premières voix d’opposants au projet n’ont pas tardé à se faire entendre. Quoi qu’il en soit, la mise en place de ces outils de veille devrait connaître un considérable essor, après avoir déjà séduit les entreprises du secteur privé telles que Google, Apple, and Procter & Gamble ou encore les candidats aux élections américaines de 2012.

50% des marques auraient des équipes internes dédiées au social media
C’est du moins ce que révèle une étude de l’ISBA et Havas Media Social. Cette étude, qui a sondé et interrogé 50 membres de l’ISBA, a révélé que les médias sociaux ont même atteint un point de saturation chez les marques dans la mesure où 100% d’entre elles s’estiment impliquées sur les médias sociaux et que 50% ont employé du personnel dédié en interne. D’autre part, près de 7 marketeurs sur 10 estiment que leurs PDG comprennent l’importance des médias sociaux, tandis que près de 8 sur 10 d’entre eux considèrent les média sociaux comme un investissement à long terme.

Pourtant, 71 % des plaintes sur Twitter sont ignorées par les marques
Une étude de Maritz Research, relayée par The Drum, dévoile que seulement 29 % des personnes qui se sont plaintes d’une marque sur Twitter ont reçu une réponse. Parmi elles, 34,7 % sont très satisfaites et 39,7 % plutôt satisfaites de la réponse. Alors que 86,4 % des répondants déclarent souhaiter avoir une réponse quant à leur plainte, 63,3 % n’aimeraient pas ou détesteraient voir des marques les contacter à propos d’autre chose que l’une de leurs plaintes. A voir ce faible taux d’engagement pour de nombreuses marques sur Twitter, on est en droit de se demander l’intérêt de leur présence sur ce réseau.

Et seules 5% des questions sur Facebook obtiennent une réponse
Une étude de eConsultancy s’est penchée sur le taux de réponses des marques aux questions de leurs fans sur Facebook. Alors que les marques de télécommunication et les compagnies aériennes sont celles qui répondent le plus régulièrement à leur fans, on observe que les médias et les marques automobiles notamment ne répondent qu’à très peu de questions. La moyenne des questions sur les murs qui sont réellement traitées est de 5 %. S’il est vrai que certains secteurs ne nécessitent pas forcément de réponses, comme celui des biens de grande consommation, que penser des marques qui se clament sociales parce qu’elles sont présentes sur les réseaux sociaux mais qui n’ont aucune interaction avec leurs communautés ?

L’AFP met en place un guide de participation aux réseaux sociaux
Signe du poids toujours plus conséquent pris par les médias sociaux dans la diffusion de l’information, l’Agence France Presse a mis en place à l’attention de ses journalistes un guide de participation aux réseaux sociaux. L’AFP les encourage ainsi à créer des présences sur Facebook, Twitter et LinkedIn notamment afin d’y réaliser une veille régulière, mais aussi y développer leur réseau. En outre, il s’agit de remettre au clair quelques règles déontologiques du métier de journaliste à l’heure du web temps réel et préciser les modalités de leur participation (responsabilités, validation, tonalité, nom, biographie, etc.).

Décembre, mois le plus chargé sur les médias sociaux
Experian Hitwise s’est intéressé aux visites effectuées par les britanniques sur les réseaux sociaux et les forums entre 2009 et 2011. Bilan : l’usage des médias sociaux serait le plus faible en début d’année et augmente progressivement au cours de l’année pour atteindre son pic en décembre (un constat valable sur les 3 dernières années). L’an passé, Facebook a même devancé Google pour la première fois sur la journée du 25 décembre. Une montée en puissance qui peut s’observer dès la rentrée de septembre, incitant les marques à devoir développer leurs stratégies dès quelques mois avant les fêtes de fin d’année.

L’efficacité des publicités Facebook en hausse
TBG Digital a calculé que l’efficacité des publicités Facebook a augmenté de 18,5% au cours du dernier trimestre tandis que le CPC a baissé de 10,8% et le CPM a crût de 7,1%. Ces résultats sont dus à l’amélioration de l’offre publicitaire de Facebook ainsi qu’à un usage croissant du format Sponsored Stories. Mieux encore, il semblerait que ce type de publicité attire progressivement des dépenses qui étaient jusque là allouées à des campagnes TV.

Samsung prévoit davantage de Social Ads en 2012
Kris Narayanan, vice-président du pôle marketing digital chez Samsung, livre dans une interview très instructive les principaux axes de la stratégie sociale de samsung pour 2012. La marque prévoit de renforcer ses budgets d’achat media sur les réseaux sociaux : après avoir installé la présence de manière organique, l’achat media leur apparait l’étape suivante pour la consolider. 2012 leur apparait définitivement l’année des investissements Media, dont la mesure et la performance sont enfin assurées par les dernières évolutions. Il est à noter cependant que si Google+ enthousiasme personnellement Kris Narayan, il est plus circonspect quant à l’usage qu’il peut en faire en tant que marque. Voir l’interview complète pour plus de points de vue.

Walmart s’associe avec Facebook pour un ciblage plus local
Le distributeur Walmart a lancé une nouvelle application Facebook afin d’apporter à ses neuf millions de fans une expérience plus locale. Ainsi, l’application « My Local Walmart » permet de personnaliser ses offres pour chacun de ses 3500 magasins américains en donnant la possibilité aux internautes de consulter des offres, remises et évènements spécifiquement locaux.

Facebook et eBay s’associent aussi
Facebook et eBay unissent leur forces afin de créer un univers social facilitant les achats en ligne. A l’instar du bouton « J’aime », les gens pourront désormais partager avec leurs amis leurs envies shopping ou indiquer les objets qu’ils possèdent déjà via de nouveaux boutons tels que « Want », « Love » ou « Own ». Une association qui permettra d’augmenter encore davantage l’empreinte de l’open graph et développer les recommandations entre membres des deux plateformes. Matthew Mengerink, manager général de la division X.commerce (eBay), explique ainsi que l’objectif est de rendre le shopping en ligne plus social.

Une romancière dévoile 30 pages de son livre sur Facebook
Harper Collins a lancé une application pour la sortie du livre de Belinda Alexandra afin de promouvoir celui-ci sur les médias sociaux. Sur sa page fan, la romancière offre 30 pages à toute personne likant et partageant l’information sur les réseaux. Les personnes qui le désirent peuvent aussi bénéficier de 10% de réduction sur le roman vendu en ligne.

Cette application et mécanique est née d’une collaboration entre Harper Collins et We Are Social Sydney dont la volonté est d’aider l’industrie du livre à s’adapter aux médias sociaux et à entrer en conversation.

Facebook rattrape Cyworld en Corée
Une étude récente a montré que Facebook dépassait le réseau social coréen national Cyworld en terme de nombre de visiteurs par mois.

Un nombre de bugs, de hacks sur le site coréen couplés à un Facebook qui se réinvente tous les 6 mois ont eu raison des Coréens qui se détournent de Cyworld. De fait, Facebook poursuit gentiment son ascension à travers le monde.

Facebook fait évoluer profondément son application mobile
La semaine dernière, Facebook a procédé a une importante mise à jour de ses applications iPhone, iPad, et de son site mobile. Comme le liste le blog officiel, les nouveautés sont nombreuses avec notamment la possibilité d’accéder aux Social Apps en dehors de son ordinateur fixe. Il devient ainsi possible de toucher quelques 350 millions de personnes qui utilisent Facebook en mobilité.

L’application Facebook pour iPad est sortie
Après une attente assez longue, les utilisateurs d’iPad ont d’ailleurs enfin pu découvrir la semaine dernière l’application iPad officielle de Facebook. Cette dernière comprend plusieurs fonctionnalités dont un menu coulissant sur la gauche pour garder un oeil sur les notifications, les demandes d’amis et les messages, un tchat multi-conversationnel, une visionneuse de photos en grand écran ou encore un accès aux applications mobiles comme évoqué plus haut. Cette nouvelle a dû en ravir plus d’un !

L’iPad génère plus de trafic que l’iPhone
Les smartphones et les tablettes, en particulier l’iPad, deviennent une source de trafic web de plus en plus importante aux Etats-Unis. D’après comScore, en août, ils ont généré 6,8% du trafic internet américain : 2/3 des 6,8% provenant des smartphones et l’autre tiers des tablettes. Quant à l’iPad, il génère 46,8% du trafic provenant d’appareils fonctionnant sous iOS du fait qu’il est de plus en plus facile de trouver des spots Wi-Fi. ComScore nous apprend par ailleurs que les possesseurs de tablettes les utilisent essentiellement pour se rendre sur les réseaux sociaux, se tenir au courant de l’actualité et faire des achats.

iOS 5 nous rendra tous accroc… à Twitter !
L’intégration de Twitter à iOS5 rend plus facile le partage et la lecture des tweets depuis nos iPhone, iPad et iPod Touch. En effet, une fois passée la première étape du login, il est maintenant possible de tweeter directement depuis les applications Apple comme l’appareil photo, Plans, Safari, Youtube mais aussi depuis des applications tierces comme LivingSocial ou encore Instagram. Il va devenir de plus en plus difficile d’occulter le service de micro-blogging.

Foursquare met à jour son application iPhone et introduit RADAR
Comme le précise le blog officiel, la version 4.0 de l’application Foursquare est disponible sur l’App Store. Outre un nouveau logo, elle présente notamment une nouvelle fonctionnalité, intitulée RADAR (et qui est disponible uniquement après validation). Le principe ? Recevoir des notifications push lorsque que vous serez à proximité de ces certains lieux tels que ceux présents dans une liste que vous suivez, ceux où 3 amis ou plus ont fait un check-in, ou encore ceux de votre to-do list. Pour en savoir plus, ça se passe par ici.

RIP Google Buzz
S’en est fini de Google Buzz. Bradley Horowitz a annoncé vendredi que Google mettra fin à son service d’ici quelques semaines. Soutenu par une intégration dans Gmail et un temps annoncé comme une menace pour Facebook et Twitter, Buzz n’aura finalement jamais rencontré son public. La firme de Cupertino va désormais se concentrer pleinement sur le développement de Google+.

40 millions d’utilisateurs sur Google+
Pendant ce temps, âgé de seulement 4 mois, le nouveau réseau social de Google a déjà attiré 40 millions de membres (dont 10 millions dès les deux premières semaines). Et si certains doutent encore de leur activité sur le réseau (ou du réseau en soi), on notera tout de même que ce sont déjà 3,4 milliards de photos qui ont été uploadées sur Google+. Une adoption grandissante donc, soutenue par son intégration à l’écosystème global de Google, qui devrait s’accentuer alors que Bradley Horowitz (VP Produit) va annoncer cette semaine de nouvelles fonctionnalités lors de l’AsiaD Conference. En attendant, on peut déjà découvrir l’ajout de la recherche en temps réel ainsi que du système de hashtag si cher à Twitter.

Une plateforme pour monitorer les conversations sur les programmes TV
La dernière étude menée aux Etats-Unis par Experian/Simmons sur les médias sociaux indiquerait que 98% des 18-24 ans seraient actifs tous les mois sur les médias sociaux et que 82% des 55-64 ans en seraient également utilisateurs. Des chiffres qui paraissent bien élevés et que l’on peut considérer avec prudence. Quoi qu’il en soit, l’adoption rapide des médias sociaux par la population américaine a conduit General Sentiment et Q Scores à proposer la plateforme GSQ Social TV Audience Reaction (STAR) Monitor. Celle-ci offre la possibilité de mesurer les conversations au sein des médias sociaux au sujet des programmes TV en ligne, des acteurs, etc. Tout cela en vue de permettre aux marques d’identifier les programmes qui génèrent le plus d’intérêt.

Si vous avez aimé ce post, pourquoi ne pas vous abonner aux infos de We Are Social par ou flux ?


tags: , , , , , , ,