La revue du lundi par We Are Social #71

par Sandrine Plasseraud dans News

Les jeux en ligne débarquent sur Google+
Le social gaming est une des activités les plus répandues online et il n’aura pas fallu longtemps pour que Google introduise les jeux en ligne sur sa plateforme. A peine 6 semaines après le lancement du Projet Google+, ce sont donc pas moins de 16 jeux qui sont d’ores et déjà disponibles dont le fameux Angry Birds. A noter que c’est aussi l’occasion de découvrir les premières bannières publicitaires sur Google+ puisque lorsque vous jouez à Angry Birds par exemple, on vous propose une bannière redirigeant vers la boutique en ligne du jeu…


Et pour tout savoir des futurs développements Google+, RDV sur leur tout nouveau blog dédié.

Facebook lance une application Messenger


Facebook a lancé la semaine dernière sa propre application Messenger, disponible sur iPhone et Android. Cette application mobile qui ne serait pas sans rappeler Blackberry Messenger, permet entres autres de communiquer en groupe, comme le fait la fonctionnalité Huddle lancé par Google+ il y a 6 semaines.

Lancement d’un clone de Twitter par le fondateur de Twitpic
Alors que Twitter vient d’annoncer le lancement de son service intégré de photos, le fondateur de Twitpic, a décidé lui de lancer son clone Twitter, prénommé Heello. Quelques différences : dans les dénominations notamment (on parle ici de pings au lieu de tweets, d’echos au lieu de retweets…) ainsi qu’une intégration avec Facebook… et Twitter. Si les avis sont partagés sur la viabilité du projet certains ont déjà commencé à utiliser la plateforme en créant de faux comptes parodiques.

Ban.jo : découvrir les inconnus autour de vous


La nouvelle version de l’application iPhone et Android, Ban.jo, aggrège les données publiques fournies par Twitter et autres réseaux sociaux (Facebook, Foursquare, Gowalla, Instagram), pour vous montrer les 16 personnes qui sont géographiquement les plus proches de vous. Après, libre à vous, de vous présenter auprès de ces inconnus et de commencer une conversation (via tweets). Vous pouvez aussi chercher ces données pour n’importe quelle localisation ou décider de cacher vos propres informations…

Amazon lance un réseau social pour utilisateurs de Kindle
Amazon vient de lancer un réseau social pour les utilisateurs de Kindle. Les utilisateurs peuvent désormais créer une page profile, suivre d’autres utilisateurs Kindle, et partager des informations sur leurs habitudes de lecture.

Le futur de Skype chez Microsoft
Neil Stevens, le vice-président de Skype a récemment évoqué ses plans pour le développement des produits Skype au sein de Microsoft : une nouvelle version mobile de Skype devrait ainsi voir le jour, elle sera directement intégrée dans l’OS des mobiles Windows Phone et aura ainsi accès au carnet d’adresses du téléphone, fonctionnalité qui lui ait pour l’instant refusée sur iPhone.

Un ROI positif associé à l’écoute et à l’engagement sur le web social
L’avènement des médias sociaux permet à un nombre croissant d’annonceurs d’écouter ce que les clients disent de leur marque, de leurs produits, de leurs concurrents mais aussi de prendre part à ces conversations. Une étude Forrester commissionnée par Dell en juin 2011 met en avant les différents KPIs utilisés par les annonceurs pour mesurer le ROI de telles activités : 42% d’entre eux mesurent le nombre d’impressions, 34% mesurent le nombre de fans et ils sont 32% à mesurer le taux de satisfaction.


Par ailleurs, quelques soient les KPIs utilisés, l’étude Dell et Forrester met en avant un ROI positif : 63% des sondés annoncent notamment un effet positif de leur stratégie sociale sur la notoriété de la marque.

Facebook introduit le ciblage publicitaire par code postal
Jusqu’à maintenant cantonnés à des campagnes publicitaires dont le ciblage ne pouvait pas aller au-delà de “Pays, Région, Ville” les annonceurs peuvent désormais cibler les utilisateurs Facebook par code postal (uniquement aux Etats-Unis pour l’instant). Une option visant très certainement à booster les revenus publicitaire du réseau en permettant notamment aux petites entreprises locales d’utiliser les Facebook Ads sur des cibles locales précises.

Les publications “en mode public” sur Google+ indexées dans Google
Afin d’améliorer la pertinence de son moteur de recherche et d’apporter des informations personnalisées à chacun, Google indexe désormais les publications “en mode public” de Google+. Imaginez que vous cherchez un avis à propos du restaurant “XYZ” et que l’un de vos contacts Google+ vienne de publier un article en public à propos de ce restaurant, cet avis vous sera proposé sur Google si vous êtes connecté.

LinkedIn retire ses pubs suite à une controverse
On avait pris l’habitude de voir Facebook devoir faire face aux polémiques, c’est désormais au tour de LinkedIn de reculer face aux critiques. La plateforme de CV a en effet lancé en juin des bannières publicitaires qui utilisaient les informations publiques des utilisateurs, notamment leurs photos. Face à la controverse, Linkedin a finalement décidé de réduire sa campagne qui n’utilisera désormais plus les photos de profiles des utilisateurs mais seulement des informations telles que les connexions.

Les émeutes anglaises agitent les réseaux sociaux
Les émeutes qui ont touché Londres et le reste de l’Angleterre la semaine dernière ont été largement commentées sur les réseaux sociaux, en particulier sur Twitter.  L’outil de microblogging a ainsi vu son trafic exploser avec de nombreux utilisateurs suivant les actualités autour des émeutes sur le réseau. Au total Twitter aura vu son trafic augmenter de +15% de trafic versus la période des super injonctions en mai/juin (anciennement record de trafic).

Face aux émeutes le premier ministre anglais suggère de fermer Twitter
Nombre d’anglais ayant utilisé Twitter (et Facebook dans une moindre mesure) pour suivre la contagion des événements, de nombreuses rumeurs et psychoses collectives ont vu le jour. Le premier ministre anglais David Cameron a par conséquent suggéré la fermeture de Twitter et Facebook le temps de calmer la situation, avec le support de son parti politique.

Les réseaux sociaux générateurs de solidarités pendant les émeutes
Pourtant Facebook et Twitter ont été générateurs de grands élans de solidarité comme ces résidants du sud de Londres qui se sont réunis via Twitter pour aider leurs commerçants touchés par les émeutes, ou ces stagiaires de l’agence BBH qui ont réussi à réunir £25 000 en 2 jours pour un coiffeur de Tottenham :

La police de Londres utilisent Flickr pour retrouver les émeutiers
De son côté, la police londonienne utilise les médias sociaux pour tenter de retrouver les émeutiers en mettant en ligne les images tirées des caméras de sécurité et en encourageant les citoyens à dénoncer les personnes qu’ils reconnaissaient. La police de Manchester, plus maladroite, a publié le nom des personnes condamnées sur son compte Twitter@gmpolice – entraînant de nombreuses critiques…

BlackBerry Messenger, montré du doigt lors des émeutes
Autre grand perdant de ces émeutes : BlackBerry Messenger, montré du doigt par la classe politique pour avoir servi d’outil de communication par les protestants, assurant une contagion rapide et incontrôlable des émeutes dans différents quartiers de Londres. Les équipes BlackBerry ont rapidement démenti les rumeurs de mise hors-service de BBM tout en assurant qu’elles feraient de leur mieux pour collaborer avec les autorités.

Si vous avez aimé ce post, pourquoi ne pas vous abonner aux infos de We Are Social par ou flux ?


tags: , , , , , , , , , , , , , ,