Nous sommes une agence internationale. Nous mettons notre créativité et notre ambition au service de marques visionnaires. Ce sont les individus qui motivent nos réflexions, pas les plateformes, et nous croyons à la force de l’insight social pour générer de la valeur. C’est ce que nous appelons le Social Thinking.
Nous sommes répartis dans 10 bureaux sur 5 continents et nous collaborons avec des marques telles que BNP Paribas, Renault, Giorgio Armani Beauty, Mondelez, Nestle Purina Petcare, La Banque Postale ou encore La Monnaie de Paris.
Si vous souhaitez échanger avec nous, contactez-nous au 01 73 00 32 70 ou envoyez-nous un e-mail.

La revue de rentrée par We Are Social #275

par Ludovic Houdré dans News

38 candidats pour devenir les emojis de demain
Unicode Consortium étudierait la sortie prochaine de 38 nouveaux emojis. En se basant sur les recherches populaires, on y retrouve pêle-mêle : une femme enceinte, un visage de clown, un selfie et les pendants du sexe opposé d’emojis iconiques (un danseur, une mère Noël…). Certains emojis pourraient faire frémir les annonceurs, comme celui de l’avocat pour la chaîne de restauration Chipotle. Il est peu probable que ces 38 emojis se retrouvent tous sur nos claviers, mais ceux qui seront approuvés ne seront disponibles qu’à partir de la mi-2016.

Un nouveau record pour Facebook : 1 milliard de personnes en 1 jour
Mark Zuckerberg annonçait la semaine dernière que lundi 24 août, Facebook avait comptabilisé 1 milliard de connexions, soit 1 être humain sur 7. Bien que l’origine de ces nouveaux utilisateurs reste encore un peu floue, c’est la preuve pour les annonceurs que le réseau continue d’attirer une audience toujours plus large.

Facebook lance M : l’assistant virtuel
Vous êtes sur Facebook et vous avez besoin de réserver un restaurant, de trouver le cadeau d’anniversaire parfait ou une destination pour le weekend ? Ne cherchez plus, M est là pour vous aider ! Si les plus dubitatifs comparent déjà M au Siri d’Apple ou à Cortana côté Microsoft, il est à noter que le nouveau service de Facebook permet de réaliser plus de requêtes. De plus, la force de M réside dans son aspect hybride. En effet, au delà d’une utilisation de l’intelligence artificielle, les réponses à l’utilisateur sont faites dans un soucis de précision. Reste à voir comment va évoluer le service au cours des prochains mois. Il apparait déjà comme une très bonne opportunité pour les annonceurs pour prendre la parole de façon directe et personnalisée avec leurs communautés.

Une nouvelle manière de faire des dons sur Facebook
Le réseau social choisit de simplifier la manière de faire des donations en créant le bouton « Donate now » sur les pages et sur les publicités. Cette spécificité peut être utilisée par toutes les associations à but non lucratif. Positionnée juste à côté du « like », elle permet aux internautes de financer une bonne action directement via l’interface Facebook.

Facebook Moments génère automatiquement des clips vidéo
Facebook a récemment mis à jour son application Moments, qui permet de partager des photos entre les personnes qui étaient présentes à un même évènement. Désormais, elle peut créer une vidéo à partir des clichés figurant dans le téléphone de la même manière que Flipagram. L’utilisateur a aussi la possibilité de personnaliser ses propres clips vidéos en fonction des images, de la musique de fond, du lieu etc… L’objectif étant bien entendu que les utilisateurs du réseau social partagent ces petites diapos au plus grand nombre !

Twitter teste un nouvel outil d’édition de photos et vidéos
La plateforme américaine est décidée à donner à ses utilisateurs plus de possibilités créatives. À en croire les récentes photos postées par la chanteuse Taylor Swift et Pharrell Williams pendant les VMA’s, la mise à jour offrira des fonctionnalités plus originales et créatives ! Si celle-ci demeure pour l’instant secrète, on peut supposer que le réseau social prépare un gros coup sur le secteur des photos et vidéos. Affaire à suivre, donc.

Twitter, Vine et Periscope : stars des MTV Video Awards
L’événement a de nouveau généré de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux grâce notamment à un dispositif unique appelé le « Millennial Super Bowl ». Huit annonceurs (dont Taco Bell, CoverGirl, Verizon, Pepsi) ont travaillé avec Twitter Amplify, Vine et Periscope pour développer de la conversation, des publicités et pour la première fois, des vidéos en live streaming.

Instagram permet désormais le portrait et le paysage pour les photos
La mise à jour est majeure ! Il est désormais possible de poster des photos et vidéos en portrait et en paysage sur Instagram. Plus besoin d’utiliser d’applications tierces pour rajouter des zones blanches autour de votre visuel, Instagram les affichera dans leur format originel, ce qui change considérablement les choses en terme d’expérience utilisateur. Jusqu’alors, un contenu sur cinq était posté dans ces formats selon Instagram qui estimait devoir s’adapter à cet usage grandissant.

Un livre de recette sur Instagram
Tout utilisateur d’Instagram qui se respecte a déjà vu passer ou utilisé, le hashtag #foodporn. Et c’est en surfant sur cette tendance, que la marque Reynolds (marque de matériel de cuisine américaine) a décidé de créer un livre de cuisine interactif. À l’instar d’Ikea et son catalogue sur la même plateforme, Reynolds crée une table sans fin composée de toutes les photos publiées sur le compte pour prolonger sans cesse notre faim. Chaque image cache la recette du plat, afin de créer un grand livre disponible pour tous, grâce à un système de lien en lien vers différents comptes.

Les vidéos vues moins d’une seconde sont facturées par Snapchat
Tandis que Snapchat annonçait en mai que le coût par vue d’une vidéo serait de 0,02 $, il semble que le réseau social facture même les vidéos visionnées moins d’une seconde. Cette méthode est à l’opposé de ce que veulent les marques et de ce qui se fait habituellement sur les autres réseaux sociaux. C’est en effet compliqué d’imaginer laisser une impression marquante si le visionnage d’un spectateur dure moins d’une seule seconde. Cependant, Snapchat ne charge pas les annonceurs si la pub est « skippée » avant même que la vidéo ne soit chargée.

« Back to School » le ciblage publicitaire par Snapchat
Snapchat a lancé une nouvelle chaîne baptisée « Back To School » donnant la possibilité aux étudiants de partager leur rentrée. De nombreuses marques ont alors rejoint le service pour toucher la cible des 13-25 ans à l’image de Coca-Cola ou du film « The Visit » qui ont publié des publicités dans le flux de cette chaîne. « Back to School » marque donc une évolution pour l’application en terme de ciblage puisqu’elle permet pour la première fois aux marques de s’adresser à un public spécifique, à savoir les étudiants.

Linkedin présente une nouvelle version de sa fonctionnalité messaging
Les utilisateurs de LinkedIn sont nombreux, mais peu d’entre eux utilisent réellement les fonctionnalités messaging de la plateforme. Partant de ce constat, le réseau professionnel rattrape son retard en matière de design et d’ergonomie et propose une nouvelle interface inspirée des « tchats » ainsi que la possibilité d’ajouter aux conversations des photos, des documents, des gifs, des emojis et des stickers.
Grâce à ces nouvelles options, LinkedIn espère ramener de nouveaux utilisateurs vers sa plateforme de messagerie professionnelle. En effet, les services comme Slack sont des outils établis dans les environnements de travail, et pourraient devenir une menace pour Linkedin s’ils s’étendent vers d’autres fonctionnalités utilisées par les professionnels.
Cette mise à jour est disponible sur IOS, Android et Web (en Anglais seulement)

Nouveauté Slideshare : clipboards pour faire ses propres présentations
Racheté en 2012 par LinkedIn, SlideShare, renommé « LinkedIn SlideShare » présente à partir de la semaine dernière une nouvelle fonctionnalité : les clipboards. Les utilisateurs ont la possibilité de réaliser des copies des slides de présentations, les sauvegarder et les organiser dans la section « My Clipboards ». Comme sur Pinterest, plusieurs tableaux thématiques privés ou publics peuvent être créés. Voici un exemple : un clipboard sur la prise de parole en public, réalisé par la spécialiste Michelle Mazur.

Target réunit vos plus beaux souvenirs de Star Wars
À l’occasion de la prochaine sortie du nouvel épisode de la saga Star Wars en décembre prochain, Target a créé un site dédié aux souvenirs que chacun possède sur la saga depuis sa sortie. Nommé « Share the Force », ce projet permet aux fans de Star Wars de trouver leur place dans la galaxie de la célèbre saga en ajoutant simplement leur meilleur souvenir associé à leur héros préféré. Ainsi, chaque partie de la galaxie redirige vers les produits dérivés imaginés par la chaîne américaine Target.

tags: , , , , , , , ,

Rob FitzGerald rejoint We Are Social US

par Rob Fitzgerald dans News

Comme vous avez pu le lire dans MediaPost, Campaign ou AgencySpy, Rob FitzGerald a rejoint l’agence en tant que Président de We Are Social aux États-Unis. Précédemment Président de Big Fuel Communications, Rob possède une expérience probante en agence et à l’international, dans des structures telles que GlobalHue, Initiative et Omnicom Media Group, évoluant au fil de sa carrière au Japon, en Chine, à Hong Kong, en Europe ou encore aux US. Il nous explique ci-dessous les raisons pour lesquelles il a choisi de rejoindre We Are Social.

SeniorNY-500x281FitzGerald (centre) avec les co-fondateurs de We Are Social Robin Grant (gauche) et Nathan McDonald (droite)

La première fois que j’ai gouté au social media de façon professionnelle, c’est grâce à Kanye West. Il m’a contacté dans une de mes précédentes agences car il cherchait à monétiser sa considérable audience sociale en produisant un documentaire quotidien à accès payant. En tant que COO, on m’a demandé de diriger cette initiative que j’ai identifiée comme une opportunité de m’orienter vers la création de contenu social. Comme vous pouvez l’imaginer, il s’agissait là d’un baptême du feu, mais cette expérience m’a mis dans de bonnes conditions pour tout ce qui allait suivre (et ce qui va continuer d’arriver).

Issu d’un background en media et planning stratégique, puis plus récemment en digital et social, et alors que je rejoins We Are Social, j’ai l’impression d’avoir eu plusieurs vies depuis ma première expérience chez Yeezy. Le paysage marketing est devenu méconnaissable en 10 ans – et même juste en quelques années. J’ai choisi de rejoindre We Are Social parce que l’agence, qui s’est donné pour mission de mettre le social thinking au coeur du marketing, va faire partie de la petite poignée d’agences qui redéfinira avec les plus grandes marques internationales ce que signifie le succès à l’ère du social, aujourd’hui et demain.

Selon moi, le « social thinking » incarne parfaitement l’évolution du social, qui s’éloigne de la notion d’exécution au quotidien, avec du contenu « always on » et du community management, pour se rapprocher des expériences digitales et sociales de plus en plus complexes. C’est totalement en ligne avec ce qui se passe en ce moment même sur le marché américain ; les clients seniors attendent de leurs agences partenaire qu’elles les aident à définir et à challenger  la façon dont le social est appréhendé au sein de leurs organisations. Toutes les agences ne seront pas capables de répondre à cette demande, mais We Are Social a été créé pour comprendre les comportements sociaux, développer des insights sociaux, offrir aux clients des idées intrinsèquement sociales, et non pas simplement étendues aux médias sociaux.

Notre équipe aux États-Unis fait déjà un travail fantastique avec un portefeuille clients impressionnants qui compte notamment Heineken, Banana Republic, Hyatt et National Geographic. Le leadership de Leila Thabet au cours de ces trois dernières années signifie que nous avons aujourd’hui une équipe talentueuse et passionnée, une culture de la cohésion très forte et un désir d’impacter le marché de façon remarquable.

Ainsi, alors que le social, la créativité et l’innovation sont aujourd’hui l’affaire des décideurs marketing, c’est le moment parfait pour franchir une nouvelle étape dans la réussite de We Are Social aux États-Unis. En nous concentrant sur des expériences de campagnes d’envergure, sur l’innovation et sur des schémas de réflexion stratégiques, nous conjuguerons la vitesse et l’agilité impliquées par le social avec ce qui a toujours été vu comme des attributs d’agences « traditionnelles » : la rigueur, une discipline de la stratégie et de la relation clients. Cela nous permettra de délivrer un travail ambitieux dont la créativité est motivée par le social et qui vise toujours juste.

Dans l’immédiat, mon objectif sera d’attirer les meilleurs talents pour compléter notre équipe, et muscler notre créativité, notre puissance stratégique et contribuer à la croissance de l’agence, de façon organique et avec l’arrivée de nouveaux clients. We Are Social aura ansi la bonne formule – talent, culture et ambition – pour devenir l’agence social media la plus significative sur le marché américain.

tags: ,

La revue du lundi par We Are Social #274

par Geoffrey Tournevache dans News

Twitter chute en bourse
Pour la première fois, l’action de Twitter est passée jeudi dernier sous la barre des 26$. La baisse des actions avait commencé 3 semaines auparavant, après la publication des résultats du deuxième trimestre de l’entreprise. Au cours d’une téléconférence avec les analystes, les dirigeants de Twitter ont reconnu que le principal frein à l’attraction de nouveaux utilisateurs est que Twitter reste « trop ​​difficile à utiliser ». Bien que la société dispose de 316 millions d’utilisateurs actifs par mois, la plateforme n’a pas encore réussi à étendre sa base d’utilisateurs de niche composée de journalistes, célébrités et autres «influenceurs» au marché de masse.

Facebook, 1ère source de trafic pour les news, devant Google
Depuis longtemps, Facebook et Twitter ont talonné Google en terme de trafic vers les sites d’information tout en restant derrière lui. C’est désormais terminé car Facebook a dépassé les statistiques de Google. Le service Parse.ly a publié ces chiffres : 43 % du trafic provient de Facebook contre 38 % de Google. Ce n’est pas la première fois que Facebook dépasse Google en part de trafic. En Octobre dernier, le réseau avait déjà dépassé le moteur de recherche mais de peu.

Twitter donne plus de visibilité à ses publicités sur mobile
Grâce à la Twitter Audience Platform (TAP), les annonceurs peuvent désormais publier des Tweets et vidéos sponsorisés sur d’autres applications mobiles dont Slack Radio, Words with Friends 2, The Voice, Kim Kardashian Hollywood et Weather Plus. Ce réseau d’applications est à la disposition de Twitter depuis le rachat de MoPub il y a deux ans.

Facebook veut devenir votre agenda tout en un !
Avec maintenant plus de 450 millions d’utilisateurs uniques, les évènements Facebook représentent une des fonctionnalités les plus sollicitées et prometteuses du réseau social. Le site l’ayant bien compris, de nouvelles features y seront bientôt disponibles avec notamment une différenciation entre évènements publics et privés. En effet, plus de la moitié des évènements étant utilisés à titre public (pétitions, festivals, conférences, etc…), le grand chantier de Facebook concerne leurs refontes : plus de contenus, un header et des notifications optimisées, des infos sur les artistes, des avis et bien d’autres fonctionnalités sont à venir !

Facebook teste l’utilisation des gifs sur les pages
Après avoir mis en place les gifs pour les profils Facebook en mai, le réseau de monsieur Zuckerberg autorise dorénavant certaines pages de marques (Wendy’s, Kuat) à les utiliser. Le but est d’étudier la réaction des utilisateurs afin de déterminer si les gifs représentent une expérience enrichissante avant d’autoriser toutes les pages à le faire.

Google intègre Twitter dans ses résultats de recherche
Il est désormais possible de retrouver comptes et hashtags Twitter directement dans les recherches Google. Vous allez pouvoir accéder à des tweets à partir du moment où des conversations utilisant le hashtag recherché existent sur Twitter. En Février, l’ex-CEO de Twitter, Dick Costolo, avait annoncé un partenariat avec Google pour des intégrations futures. Suivons cette amélioration de près, d’autres pourraient suivre !

LinkedIn vous aide à repérer les compétences de vos collègues
Une étude conduite par Linkedin suggère que de nombreux employés pensent qu’ils pourraient travailler plus efficacement si ils connaissaient avec précision les compétences spécifiques de leurs collègues. L’application autonome lancée par Linkedin, Loop Up, permet donc aux utilisateurs de rechercher des personnes par nom, fonctions passées et présentes, études et compétences dans leur réseau d’employés et contacts Linkedin. Une fois la personne trouvée, les utilisateurs peuvent retrouver des informations complémentaires et échanger contacts et messages via l’application ou directement via la messagerie Linkedin. Disponible seulement sur iOS pour l’instant !

Tencent investit dans la messagerie mobile Kik
L’application de messagerie instantanée Kik a annoncé qu’elle venait de lever 50 millions de dollars auprès du géant internet chinois Tencent, valorisant l’application à près d’un milliard de dollars. Cette collaboration permet à Kik de bénéficier de l’expertise de WeChat appartenant à Tencent et de rivaliser avec les géants de la messagerie comme Facebook. Le patron-fondateur de Kik, Ted Livingston, affiche d’ailleurs régulièrement son ambition de devenir « le WeChat occidental ».

Warner Bros UK joue avec les filtres Instagram
Afin de promouvoir son film « The man from U.N.C.L.E » sorti récemment dans les salles, Warner Bros UK a lancé une opération sur Instagram jouant avec les filtres photos de l’application en appliquant le concept de l’encre invisible. En effet, pour voir le message dissimulé sur la photo du concours, les utilisateurs devaient « regrammer » la photo en question avec un filtre précis pour voir apparaître les mots cachés. Une utilisation pour le moins originale des fonctionnalités offertes par Instagram !


Le résultat une fois le filtre appliqué :

Et avec McDonalds, ça match ?
Dans le cadre de leur campagne « perfect match », McDonalds Australie décide d’utiliser LA plateforme du MATCH : Tinder. Les utilisateurs ont pu voir apparaitre des profils d’aliments, recherchant un complément pour former le couple parfait. L’activation se finalisant sur une participation à un jeu concours pour partir en Thaïlande, si il y avait « match ». Les réactions ne se sont pas fait attendre, allant de l’émerveillement autour de la campagne au désenchantement à l’idée de ne trouver l’amour qu’avec une chaine de fast food. Pour tous ceux n’utilisant pas l’appli, la campagne du perfect match est aussi visible ici : http://bit.ly/1h9dDJM

Old Spice lance un défi aux utilisateurs Imgur
La marque de déodorant est une des premières à lancer un dispositif sur Imgur, site de partage d’images en ligne, via des GIF courts. Les utilisateurs sont invités à voter pour la #teamtimber, représentée par Isaiah Mustafa ou pour la #teambearglove, incarnée par Terry Crews. Les premiers GIF de la marque ont été bien reçus par les internautes.

Rapport digital, social & mobile : août 2015

par Simon Kemp dans News

Notre dernière photographie des usages digitaux, sociaux et mobiles autour du monde montre que la croissance observée n’est pas prête de faiblir :

unnamed-8-500x375_image 1

La croissance annuelle demeure forte, particulièrement en ce qui concerne les usages social media sur mobile :

  • Nombre d’internautes : +7,6%
  • Nombre d’utilisateurs sur les médias sociaux : +8,7%
  • Nombre d’utilisateurs mobiles : +3,4%
  • Nombre d’utilisateurs mobiles sur les médias sociaux : +23,3%

On note des changements importants dans la façon dont les gens utilisent les devices mobiles également – nous y reviendrons dans la suite de ce post.

Slide03-500x375_image 2

Internet
Les dernières données suggèrent que le taux de pénétration mondial d’Internet est de 43%, vs. 41% l’année dernière à la même époque.

Les chiffres montrent également que 225 millions de personnes à travers le monde ont utilisé internet pour la première fois ces 12 derniers mois, ce qui correspond à 600 000 nouveaux utilisateurs chaque jour, et 7 chaque seconde.

Screen-Shot-2015-08-03-at-8.18.35-AM-500x185-500x185-image 3

Cependant, nous pensons que les chiffres du rapport de ce mois-ci sous-estiment le véritable nombre d’internautes, compte tenu du nombre considérable de nouveaux utilisateurs mobiles quotidiens dans les marchés en développement.

En complément des 2,9 millions d’utilisateurs mobiles connectés en haut débit dans le monde, Ericsson indique que les souscriptions à des abonnements mobiles haut débit augmentent de 30% chaque année, avec 50 millions d’utilisateurs chaque mois.

Social media
L’usage des médias sociaux continue de progresser dans le monde avec un taux de pénétration mondial qui excède désormais les 30%.

Slide04-1-500x375_image 4

Facebook continue de dominer le paysage global avec 1,5 milliard d’utilisateurs. La plateforme sociale la plus fréquentée du web montre également peu de signes de faiblesse avec 180 millions de nouveaux utilisateurs qui ont rejoint la communauté ces 12 derniers mois, montrant ainsi une croissance de 13,7% par rapport à l’année précédente.

Pour mettre ces chiffres en perspective, cela correspond à un demi-million de nouveaux utilisateurs chaque jour, ou 6 nouveaux utilisateurs chaque seconde.

D’autres plateformes supplantent toujours Facebook dans certains marchés, notamment en Chine, où l’accès à Facebook est toujours restreint.

QZone reste le réseau social le plus utilisé en Chine et compte 668 millions d’utilisateurs dans le monde. Qzone a connu une croissance de 4% sur l’année passée selon les dernières informations de Tencent, propriétaire de la plateforme, mais ce résultat est tempéré par le véritable moteur de croissance de Tencent, WeChat, qui a recruté presque autant d’utilisateurs que Facebook dans les 12 derniers mois (plus de statistiques sur WeChat ci-dessous).

VKontakte continue de dominer la Russie, mais les derniers chiffres indiquent que le nombre d’utilisateurs de la plateforme chute légèrement chaque mois.

Mobile
Plus de la moitié de la planète utilise maintenant un mobile, bien que le nombre réel d’utilisateurs varie en fonction des sources :

Slide07-500x375_image5

La croissance de 3,4% du nombre d’utilisateurs uniques sur mobile dans le monde dénature la réalité qui se cache derrière les chiffres.

La croissance réelle tient dans l’adoption des smartphones, avec deux millions de devices vendus chaque jour dans le monde.

Slide08-500x375_image 6

Ce passage aux « smart devices » que la consolidation mentionnée dans notre précédent rapport en janvier se poursuit.

Les services basés sur la data comme les applications de chat et de VOIP font que les gens n’ont plus besoin de conserver plusieurs téléphones pour bénéficier d’offres liées à des réseaux particuliers. C’est là la principale raison à cette mutation.

La croissance dans les ventes de smartphones a conduit à une redistribution de la répartition des appareils par type, avec les « smart devices » représentant plus de 40% des mobiles actifs (i.e. les mobiles connectés à une offre mobile active).

Les feature phones dominent toujours, représentant plus de 6 téléphones actifs sur 10 dans le monde, mais les smartphones représentant 75% des mobiles vendus au premier trimestre 2015, ceux-ci représenteront plus de la moitié des mobiles actifs avant la fin du premier semestre 2016.

Slide06-500x375_image 7

Malgré le ralentissement du nombre d’utilisateurs mobiles uniques, la constante croissance des souscriptions s’est maintenue grâce à l’augmentation des souscriptions M2M (machine-to-machine) liée à l’expansion de l’Internet of Things.

Les chiffres Ericsson indiquent qu’il y a à peu près un quart de millions d’abonnements M2M actifs dans le monde à date, représentant environ 3,3% du total mondial (la plupart des offres souscrites sont utilisées pour les communications interpersonnelles classiques). Cependant les prévisions d’Ericsson suggèrent également que la part des M2M atteindra 25% dans 5 ans avec 8 millions de souscriptions actives – ce qui représente plus que le total mondial d’offres actives tous devices confondus à l’heure qu’il est.

Social Media Mobile
Le nombre d’utilisateurs accédant aux médias sociaux depuis leur mobile a explosé au cours de l’année passée, avec 1 million de nouveaux utilisateurs sur mobile ou tablette chaque jour, ce qui représente une croissance de 23% avec un taux de pénétration qui excède un quart de la population mondiale.

De plus, avec 12 nouveaux utilisateurs actifs sur les médias sociaux via mobile chaque seconde, on dépassera sans doute les 2 milliards d’ici la fin de l’année.

Cependant, il est à noter que l’univers social sur mobile connait d’intéressants développements, avec une croissance des applications de chat mobiles qui fait de l’ombre à celle des réseaux sociaux plus conventionnels.

Slide05-500x375_image 8

WhatsApp est la plateforme « d’importance » (i.e qui compte plus de 100 millions d’utilisateurs actifs) qui grandit le plus vite au monde ; le service, détenu par Facebook, a recruté plus 300 millions de nouveaux utilisateurs depuis août 2014, parvenant à un impression taux de croissance de 60%.

En parallèle, les données suggèrent que Facebook Messenger pourrait avoir doublé sa base d’utilisateurs depuis l’année dernière à la même personne, avec plus de 200 millions d’active users depuis le début de l’année seulement.

WeChat (Weixin) a recruté environ 150 millions d’utilisateurs autour du monde dans les 12 derniers mois également, opérant ainsi une croissance de 39%.

On constate par ailleurs que Viber connait également une croissance remarquable, particulièrement en Asie du Sud-Est. Le service, qui fonctionne comme Skype, possède déjà environ 250 millions d’utilisateurs actifs par mois, dont 40 millions (soit 19%) recrutés depuis début 2015.

Perspectives
Comme évoqué dans notre précédent rapport de janvier, le futur du digital semble étroitement mêlé à celui de la croissance des « smart devices ».

Alors que ces devices deviennent partie intégrante de notre vie, et ce dans le monde entier, les marketers auront de plus en plus besoin de comprendre comment les gens les utilisent et pas seulement combien ils sont à les utiliser.

Les « smart devices » sont bien plus que des téléphones. Pour de nombreuses personnes, ils sont le premier outil pour communiquer avec amis, famille et contacts professionnels, pour se connecter à internet, regarder des contenus comme des émissions TV et des films, et pour jouer à des jeux, et bien d’autres activités encore.

En conséquence, les marketers ne doivent pas considérer les smart devices de la même façon que les autres canaux au travers desquels ils génèrent des impressions publicitaires classiques, cela nécessite en effet la création d’expériences de marque plus impactantes.

Top 10 Summer 2015

par Adeline Bacchi dans News

We Are Social a le plaisir de vous présenter son Top 10 de l’été 2015 !

De gauche à droite : Sven, Guillaume, Anthony, Cécile, Julien, Elodie, Raluca, Marion, Léo, Perrine.

Capture d’écran 2015-08-17 à 11.27.50

Le bac en poche mais sans plan de carrière précis, Sven se tourne vers un cursus universitaire en économie puis en LEA Anglais/Espagnol. Ces quelques années en fac lui ont permis d’affiner son goût pour le multimédia et l’ont ainsi mené à intégrer l’Hétic. Il rejoint alors l’agence pure player Wcube, rachetée plus tard par le groupe Publicis, lui donnant ainsi l’opportunité d’évoluer vers le poste de Responsable Trafic au sein de Publicis Dialog/Modem durant 5 ans, avant de rejoindre We Are Social avec une joie non dissimulée ! En dehors de la vie d’agence, Sven a grand plaisir à passer du temps en famille et entre amis, pratiquer du sport et voyager en Asie notamment qui est devenue sa destination rêvée ! Vous pouvez entamer la conversation par ici : @Sven_Baruchel.

Après 3 ans en agence à Londres, dont 2 chez nos amis de We Are Social London, Guillaume nous a rejoint à Paris en tant que Consultant sur le compte We Are Tennis, par BNP Paribas. Précédemment, il a pu découvrir les joies du métier chez Havas Sports & Entertainment puis l’Agence .V. (DDB). Marathonien et passionné des internets, pour discuter running, pub, social media et innovation c’est par ici : @guillaumepellan.

Diplômé de Sup de Pub en 2012 et après 2 ans en agence média chez IPG Mediabrands, Anthony nous a rejoints en tant que Consultant. Ces dernières années, il a travaillé sur des clients très différents, tels que Fisherman’s Friend, Marionnaud, Justin Bridou, les Bières Amsterdam et les Pages Jaunes. Passionné par le cinéma et les séries TV, il est rédacteur en chef du blog culturel La Critiquerie. Vous pouvez le suivre par ici : @Iamantonoir.

Diplômée d’une licence de droit et d’un master 2 en ressources humaines, Cécile a d’abord travaillé au service communication au sein de Lafarge, tout en conciliant son passe temps préféré en parallèle : la production audiovisuelle. Cécile rejoint ensuite l’agence Havas 360 en septembre 2012 où elle intègre le service de production. Au sein de ce département, elle contribuera aux productions de films, de prints, d’animations et autres contenus créatifs. Elle nous rejoint en qualité de TV producer. Pour discuter avec elle, c’est par ici : @cecileousset.

Après 5 années passées à l’Institut de l’Internet et du Multimédia et 2 années en alternance dans l’agence digitale Vanksen, Julien poursuit son désir de création en s’associant à des camarades d’université. Il en sortira un projet d’application/site web de rencontre et challenge pour sportifs soutenu par un système de gamification et de classement. Fort de cette expérience et après quelques longs mois passés dans les Antilles sur ce projet, Julien est de retour en 2015 en métropole, désireux de retrouver à nouveau le monde de l’e-réputation. Passionné d’art martial, cinéma et de nature, il a intégré We Are Social en tant qu’Analyste junior. Pour le retrouver, c’est ici : @udufru.

D’origine grenobloise, Elodie quitte ses montagnes afin de rejoindre la civilisation lyonnaise et obtenir son master 2 Digital, Webmarketing et E-business. Passionnée de publicité, elle fait ses premières armes en tant que Community Manager au sein des agences New BBDO et Buzzman. Elle like : fripper, les lolcats, voyager, la musique électro et la pâtisserie. Elle nous rejoint en tant que Consultante Junior. Vous pouvez la suivre ici : @ElodieSchalk.

Arrivée en France en 2010 avec une bourse Erasmus, Raluca décide de rester à Paris et obtient son master en Marketing de l’Innovation en 2012. Elle intègre Synthesio pour son stage de fin d’études et se familiarise avec l’e-reputation et le monde digital. En 2013 elle rejoint Viavoo, éditeur de solutions Social CEM pour travailler sur de projets d’analyse d’activité des marques sur le social media. Après un passage de 6 mois à Bruxelles au sein de la Commission Européenne, elle nous rejoint en tant qu’Analyste Junior. Vous pouvez la suivre ici: @girboanraluca.

Après des études juridiques, Marion décide d’assouvir son éternelle passion pour la publicité en empruntant le droit chemin de la communication. Elle gagne donc la capitale parisienne pour s’inscrire à l’ISCOM, visiter les ruelles favorites des street artistes et la cuisine des restaurants japonais. 2 ans de marketing publicité et un baptême chez Fred & Farid plus tard, elle rejoint fraîchement l’équipe We Are Social au poste d’Assistante Concepteur-Rédacteur. Pour découvrir sa prose et la suivre, c’est par ici que ça se passe : @Mari0Bz.

Etudiant à l’ISCOM de Lyon, Léo se forme aux métiers de la communication, en apprenant également le développement web à ses heures perdues. Parallèlement, il effectue plusieurs missions en freelance. C’est d’ailleurs au cours de sa première qu’il découvrira et se passionnera pour l’univers du social media. Il a ensuite réellement pu faire ses armes dans le domaine en tant que Community Manager au sein de l’agence Kids Love Jetlag l’an dernier. Il nous rejoint pour son stage de fin d’études en tant qu’Assistant Consultant Social Media. Vous pouvez le suivre ici : @les_oooo.

Etudiante en marketing/publicité à l’ISCOM Lyon depuis 4 ans, Perrine s’est vite rendue compte que le digital était son domaine de prédilection. Après une première expérience de Community Manager, elle décide alors de ce spécialiser dans le social media et intègre l’agence Fuse du groupe Omnicom en avril 2014. Après un retour à l’école pour terminer son master 1, elle rejoint l’équipe de We Are Social Paris pour son stage de fin d’études en tant qu’Assistante Consultant Media. Pour parler de séries, de pâtisserie, de chats ou des internets : @perrineam.

Si vous êtes intéressés pour rejoindre nos équipes, n’hésitez pas à visiter notre page Facebook où de nombreuses offres vous attendent. A bientôt ! 😉

tags: ,